Hébergement oculaire

L'accommodation de l'œil est la capacité de voir clairement des objets à différentes distances de l'œil. Le mécanisme physiologique d'accommodation de l'œil est le suivant: lorsque les fibres du muscle ciliaire de l'œil sont contractées, le ligament de zin est détendu, ce qui permet au lentille de se fixer au corps ciliaire (voir L'œil). Simultanément, la tension du sac à lentilles diminue et, en raison de ses propriétés élastiques, elle devient plus convexe. La relaxation du muscle ciliaire entraîne un aplatissement du cristallin. Sur la fig. 1 montre le schéma d'accommodation de l'oeil (la ligne continue - la position de la lentille au repos, le pointillé - avec l'accommodation). L'innervation du muscle ciliaire est réalisée par les nerfs oculomoteurs et sympathiques.


Fig. 1. Schéma d'hébergement de l'oeil.

L'accommodation de l'œil est possible dans les limites des points de vision claire et proches les plus proches. Le premier est déterminé par la plus petite distance à laquelle il est possible de lire les petits caractères; la seconde est la plus grande distance à laquelle l'objet est clairement visible en l'absence d'accommodation de l'œil. La position de l’autre point de vision dépend de la réfraction de l’œil (voir). L'augmentation de la puissance de réfraction du système optique de l'œil, obtenue à la tension d'accommodation maximale de l'œil, est appelée volume ou force d'accommodation de l'œil.Le volume d'accommodation de l'œil change avec l'âge (Fig. 2) en raison d'une diminution de l'élasticité de la lentille (voir Presbyopia).

Les changements pathologiques comprennent les spasmes, la paralysie et la parésie d'accommodation de l'œil. Un spasme survient généralement chez les jeunes gens présentant une tension prolongée dans l'accommodation de l'œil, une blessure et l'action d'une lumière très vive sur l'œil. Le spasme du logement se manifeste par la myopie. La paralysie et la parésie d'accommodation de l'œil peuvent être d'origine centrale et causées par des infections et des intoxications. Une paralysie périphérique de l'accommodation de l'œil s'observe avec des lésions oculaires, l'ingestion de préparations d'atropine et l'instillation de la pupille dans le sac conjonctival pendant l'instillation dans le sac conjonctival. La paralysie de l'accommodation de l'œil se caractérise par l'impossibilité de distinguer les petits caractères de près. Pour le traitement des spasmes et la paralysie de l'accommodation des yeux des patients sont soumis à l'orientation vers le médecin-oculiste.

Le logement de l'oeil (lat. Accomodatio - device) est la propriété de l'oeil de modifier le pouvoir de réfraction pour l'adapter à la perception d'objets se trouvant à différentes distances de celui-ci. Le mécanisme d'accommodation de l'œil est le suivant: lors de la contraction des fibres du muscle accommodatif intégré au corps ciliaire, le ligament du ligament de Zin est relâché au moyen duquel la lentille est suspendue au corps ciliaire; de ce fait, la lentille aux propriétés élastiques acquiert une forme plus convexe et la capacité de réfraction de l'œil est améliorée (Fig.). Lorsque le muscle accommodatif se détend, les fibres du ligament de Zin s'étirent, la lentille s'aplatit et le pouvoir de réfraction du système optique de l'œil diminue en conséquence. Le logement de l'oeil peut être effectué dans certaines limites, dépendant principalement des propriétés élastiques de la lentille.

Le point le plus proche de l'œil, qu'il est capable de voir clairement à la tension d'accueil maximale, s'appelle le point de vision clair le plus proche; le point le plus éloigné, clairement visible en l'absence d'accommodation de l'œil, est appelé le point supplémentaire de vision claire. La distance linéaire entre les points de vision claire les plus proches et les plus éloignés, c’est-à-dire l’espace, en. la limite que l'oeil peut clairement voir s'appelle la longueur, ou région, de l'accommodation de l'oeil. Le changement de la puissance de réfraction de l'œil, qui est obtenu à la tension maximale de l'accommodation, est appelé volume (force, amplitude ou largeur) de l'accommodation (exprimé en dioptries). Avec l’âge, l’accommodation de l’œil se modifie sous l’effet de la perte progressive de l’élasticité du cristallin et de la possibilité de changer de forme (courbure). Les variations du volume d'accommodation de l'œil liées à l'âge sont présentées dans le tableau Donders.

Le nombre moyen indiqué dans le tableau peut varier d’un individu à l’autre, mais dans des limites relativement faibles. L'affaiblissement de l'accommodation lié à l'âge conduit à un éloignement progressif de l'œil du point de vision clair le plus proche, à une détérioration des conditions permettant d'observer des objets proches, au développement de la vision dite sénile - la presbytie (voir).

Les troubles pathologiques de l'accommodation de l'œil sont le spasme et la paralysie. Les spasmes de l'accommodation de l'œil se manifestent principalement chez les jeunes à la suite d'une contrainte d'accommodation prolongée, ainsi que de lésions oculaires et d'une lumière très brillante. Cliniquement, le spasme d'accommodation oculaire se manifeste par une myopie. La paralysie de l'accommodation de l'œil se caractérise par une perte de la capacité de voir clairement de près. Les causes de la paralysie oculaire sont principalement les infections, l'intoxication et les traumatismes.

Perturbation de l'hébergement - ce que c'est, ses causes, ses symptômes et son traitement

L'accommodation est la capacité des organes visuels à se concentrer sur des objets situés à différentes distances, tout en maintenant une vision claire. Cette fonction peut se détériorer en raison de changements liés à l'âge, de diverses maladies et du non-respect des règles de soins, qui affecteront négativement la qualité de la vie. Si nous parlons la langue des experts, alors c'est une violation de l'accommodement. Qu'est-ce qu'il vaut la peine d'examiner plus en détail?

Comment est l'accommodation de l'oeil

Le logement est responsable de focaliser la vue à une distance différente. Si vous regardez au loin, le muscle ciliaire sera détendu. Dans le même temps, la ceinture ciliaire, au contraire, est tendue. Il tire la coque externe du cristallin, le rendant plus plat. Par conséquent, le pouvoir de réfraction de l’organe visuel est considérablement réduit. C'est le mécanisme d'accommodation. Regarder dans le lointain est considéré comme l’une des méthodes principales de soulagement du stress des yeux.

Si vous regardez une image ou un objet à proximité, le muscle ciliaire se contractera. En même temps, la ceinture ciliaire entre dans la phase de relaxation et la forme ronde standard revient au cristallin. C'est-à-dire que l'observation à courte distance provoque toujours le muscle dans un état de tension.

Si nous nous tournons vers la description de la structure de l’œil, nous pouvons comprendre que le système nerveux végétatif contrôle la fonction d’hébergement. Une de ses sections contribue à la réduction du muscle ciliaire. Parfois, l'hébergement est perturbé. Pourquoi est-ce que cela se passe?

Causes de violation

Selon les experts, l’hébergement est perturbé à tout âge pour diverses raisons.

La source de la maladie peut être un processus pathologique. Il s'agit de néoplasmes et d'hémorragies cérébrales, de lésions aux yeux et à la tête, de maladies auto-immunes et vasculaires. De plus, les maladies chroniques associées au métabolisme, à la chirurgie des organes visuels, aux lunettes ou aux lentilles mal choisies peuvent nuire à la concentration.

En outre, la perturbation de l'hébergement peut être expliquée par des causes naturelles. Tout d’abord, c’est un processus de vieillissement inévitable. En règle générale, au bout de quarante-cinq ans, la lentille n'est plus aussi élastique, elle prend alors progressivement une forme irrégulière. Pendant la réfraction, les rayons lumineux sont déformés, ce qui affecte la qualité de la mise au point. Il affecte également les charges constantes sur les yeux, le repos insuffisant, le sommeil, la sédentarité et une alimentation malsaine.

Symptômes de la maladie

Dans les ouvrages de référence médicaux, il est indiqué que la violation de l'hébergement conformément à la CIM-10 porte le code H52.5. Les symptômes suivants de cette maladie sont également énumérés ici:

  • Fatigue des yeux lors de la lecture et de toute autre charge visuelle.
  • Mauvaise perception des images. Les objets proches deviennent flous et, lorsqu'on les regarde plus loin, ils se dispersent ou se divisent en deux.
  • Lorsque vous regardez une image, vous devez plisser les yeux.
  • Déficience visuelle générale.
  • La survenue d'un malaise. Déchirures fréquentes, sécheresse des muqueuses, démangeaisons et rougeur des yeux.
  • Dans certains types de troubles, il se produit une irritabilité, des nausées et des tremblements dans les mains.

Méthodes de diagnostic

Si des symptômes de perturbation de l'hébergement sont détectés, un examen doit être effectué immédiatement. Il est fabriqué de plusieurs manières:

  • Logement Un appareil spécial examine la réponse accommodative de l'œil à différents stimuli.
  • Biomicroscopie À l’aide d’une lampe à fente, inspectez le fond d’œil du patient.
  • Visiométrie. Des signes spéciaux vérifient l'acuité visuelle.
  • Pachymétrie. Examiner l'épaisseur de la cornée.
  • Ergographie. Vérifiez la mobilité du ligament ciliaire.

Les médecins distinguent plusieurs types de cette maladie, qu’ils soient acquis ou acquis. Ces derniers comprennent la parésie, la paralysie et les spasmes. Devrait envisager plus en détail ce que c'est - une violation de l'accommodement, dans chaque cas.

La presbytie

Le plus souvent, l'accommodation est perturbée en raison de modifications des organes visuels liées à l'âge. Avec le vieillissement, les fibres de la lentille sont compactées, ce qui lui fait perdre considérablement son élasticité et n’a pratiquement pas la capacité de changer la courbure. Pour cette raison, les yeux ne peuvent pas se régler pour travailler avec des objets situés à proximité. Les experts appellent ce phénomène la presbytie.

Habituellement, la maladie affecte les personnes qui ont atteint l'âge de quarante ans. Ces personnes ont beaucoup de difficulté à lire. Toutefois, cette violation peut être corrigée correctement des points sélectionnés.

Parésie

Dans ce cas, le dérangement d'hébergement est quoi? Cette déficience visuelle est accompagnée de l'impossibilité de voir de petits objets, même proches. Il s'agit d'une pathologie résultant d'une paralysie incomplète des muscles ciliaires.

Par origine, il peut être divisé en centre et périphérique. La première forme est la plus commune dans le diabète sucré, les maladies infectieuses et l'intoxication aux métaux lourds. Une parésie périphérique peut se développer en raison de l’utilisation de médicaments appartenant au groupe des M-anticholinergiques.

Spasme

Ce terme, les médecins expliquent la condition dans laquelle le fonctionnement normal des muscles ciliaires est perturbé. Une personne ne voit pas clairement les objets situés de loin.

La cause principale de cette pathologie peut être attribuée à la fatigue. Le patient peut souvent voir des larmoiements et des rougeurs aux yeux. Avec une lecture prolongée et assis devant l'ordinateur, une douleur intense et une douleur dans les organes optiques apparaissent. En outre, les patients se plaignent d'une diminution des performances, de la fatigue et de graves maux de tête.

Pour le diagnostic des spasmes de l'œil humain, des études complexes sont menées. Les bonnes lunettes sont choisies comme traitement et une formation en hébergement est prescrite.

Paralysie

Avec ce type de pathologie de la vision, les objets ne sont pas visibles de près. Cela est dû au fait que la conduction d'une impulsion nerveuse est perturbée. Cette maladie a de nombreuses causes de développement. Il peut s'agir d'une blessure mécanique ou d'une maladie infectieuse. En outre, la violation est souvent due à une surdose du médicament. Par exemple, l'atropine, qui est souvent utilisée par les ophtalmologistes dans leur pratique.

Les muscles ciliaires, responsables de l'accommodation des yeux, possèdent une innervation avec le sphincter de la pupille. Par conséquent, cette violation sera toujours accompagnée d'une mydriase - l'expansion maximale de l'élève. Pour la correction de la paralysie, les médecins prescrivent des lunettes spécialement conçues pour le travail rapproché. Si la violation a un caractère traumatique, elle ne peut pas être traitée. Il ne reste plus qu'à attendre que la vision redevienne normale.

Danger de perturbation de l'hébergement

Les parésies, les paralysies et les spasmes peuvent signaler l’apparition d’autres maladies graves: tumeurs, lésions cérébrales traumatiques, troubles circulatoires, lésions neurologiques ou infectieuses. Ignorer les symptômes entraîne souvent des conséquences irréversibles. Ce sont des douleurs à la tête, un inconfort aux yeux, une perte de vision, une détérioration du bien-être général. Si le temps ne passe pas en thérapie, ces changements peuvent devenir permanents.

Méthodes de traitement

Le traitement est sélectionné dans le complexe et est nommé strictement en fonction du type de pathologie.

Si le logement est perturbé, les médecins le prescrivent très souvent. Les médicaments mydriatiques et cycloplégiques sont utilisés. Ils aident à ramener les muscles ciliaires à un état de détente, renforcent leur contractilité, améliorent la mobilité des yeux et élargissent la pupille.

Dans certains cas, pas assez de minéraux et de vitamines. Ils doivent être en équilibre pour stimuler l'hébergement.

En fonction du type de violation et du degré de réfraction, l’ophtalmologiste choisit les lunettes. Dans certains cas, ils doivent être portés périodiquement, et dans d'autres constamment. Parfois, pour améliorer la vision en utilisant des lentilles de contact spéciales.

Une excellente alternative est la correction laser. Il vous permet de modifier l'épaisseur de la cornée, d'éliminer les défauts et les irrégularités, ce qui conduit à une violation de l'accommodation de l'œil. Un tel traitement améliore la réfraction et augmente la clarté des images.

Parfois, la physiothérapie est efficace. Il comprend plusieurs techniques. Il s'agit notamment de la magnétophorèse, de la magnétothérapie, de l'électrophorèse, de l'électroréflexothérapie, de l'acupuncture et du massage du cou et du collet.

Si le dérangement dans l'accommodement est causé par des blessures, des lésions neurologiques, infectieuses ou psychologiques, le traitement visera à éliminer la maladie sous-jacente.

Gymnastique pour les yeux

En outre, les ophtalmologistes recommandent d'effectuer une formation spéciale pour la prévention ou le traitement des troubles de l'accommodation de l'œil. Par exemple, à la maison, vous pouvez faire les yeux de gymnastique suivants:

  • Fermez les yeux pendant quelques secondes, puis clignez rapidement des yeux pendant une demi-minute. Lorsque vous travaillez sur un ordinateur, cet exercice peut être effectué plusieurs fois.
  • Sur la vitre, choisissez mentalement un point. Regardez-la progressivement vers des objets lointains dans la rue, puis vers le bout du nez. Faites de la gymnastique en moyenne cinq minutes une ou deux fois par jour.
  • Fermez les yeux, conduisez lentement vos pupilles dans différentes directions. De haut en bas, d'un côté à l'autre, autour de la circonférence, en diagonale, pour faire des huit.

La gymnastique peut et doit être faite quotidiennement, y compris divers exercices.

Prévention de la pathologie

Afin d'empêcher le développement d'une perturbation oculaire d'accommodation, il est important de s'engager dans sa prévention. Pour ce faire, travaillez uniquement avec un éclairage adéquat et une position optimale du corps. N'oubliez pas de reposer vos yeux régulièrement, surtout si vous êtes assis devant un ordinateur. Cela aidera la gymnastique spéciale, qui est recommandé quotidiennement de passer au moins dix minutes. Mangez bien, faites de l'exercice et suivez le régime quotidien. Il est également important de consulter régulièrement un ophtalmologiste.

Vous savez maintenant ce qu'est la perturbation de l'hébergement. Il s'agit d'une maladie très grave dans laquelle la concentration sur les objets proches et éloignés se dégrade. Cette pathologie nécessite un traitement immédiat, ce qui présente aujourd'hui l'avantage de méthodes de diagnostic et de traitement efficaces. Par conséquent, surveillez attentivement votre santé et contactez immédiatement les experts lorsque des symptômes apparaissent. Sinon, les changements négatifs peuvent devenir irréversibles.

Logement de l'oeil: types, fonctions et mécanisme d'action

L'accommodation de l'œil est la capacité de l'œil, ce qui vous permet de voir des objets à différentes distances. La base de ce terme est la capacité de l’objectif à changer sa taille pour regarder le sujet de près, à une distance moyenne et au loin. Le muscle ciliaire et le ligament cannelle aident le cristallin à changer de forme. L'appareil d'accueil consiste en l'iris, qui a un trou au centre - la pupille, du corps ciliaire et entre en devenir le système optique de l'oeil.

Fonction d'hébergement

- Change la courbure de la lentille;
- Focalise l'image sur la rétine;
- Régulation de la quantité de lumière.

Mécanismes d'hébergement

Lorsqu'une personne regarde au loin, le muscle ciliaire se trouve à une distance relâchée et le ligament de Zinn, au contraire, est dans un état de tension, tirant la capsule de la lentille pour lui donner une forme plate, réduisant ainsi le pouvoir de réfraction de l'œil. C'est à ce stade que les yeux sont détendus. Examiner le sujet à distance est un moyen de soulager la fatigue oculaire.

Lors de la lecture ou de l'examen d'un objet, l'accommodation visuelle de l'œil commence à fonctionner. Le muscle ciliaire entre dans un état de tension et à ce moment le ligament de Zinnov se détend, la lentille devient plus arrondie (joue la fonction d'une loupe), ce qui augmente le pouvoir de réfraction de l'œil. Lorsqu'une personne examine des objets à courte distance, le muscle subit une tension constante (statique).

L'accommodation visuelle de l'œil est contrôlée par le système nerveux autonome, plus précisément par sa division parasympathique, qui contrôle la contraction du muscle ciliaire.

Types d'hébergement

- L'accommodation absolue est un changement de courbure de la lentille avec un seul œil, sans la participation du second.

- L'accommodation relative est un processus lorsqu'un changement de courbure de la lentille se produit lorsque les yeux sont fixés à l'objet.

Des scientifiques étrangers ont également identifié un certain nombre de composants d’hébergement pour leurs caractéristiques qualitatives. Ils distinguent: l'accommodation réflexe, proximale, vergente et tonique.

- Accommodation réflexe - installation automatique de la réfraction afin de maintenir en permanence la clarté de l’objet perçu.

- L'accommodation proximale est l'accommodation qui commence à fonctionner lorsque l'objet approche de plus de trois mètres pour l'identifier.

- Le logement Vergent est la somme des logements de deux yeux.

- Accommodation tonique - montre l'état de réfraction dynamique, lorsqu'il n'y a pas de stimulus pour l'accommodation

Avec l'âge, l'accommodation de l'œil diminue

À un certain âge, l'accommodation de l'œil devient plus faible. Le plus souvent, cela commence à se manifester à l'âge de 40 ans et dure jusqu'à 60 ans - ce phénomène a été appelé presbytie ou hypermétropie sénile. Cela est dû aux modifications du muscle ciliaire lui-même, ainsi qu’à la consolidation du cristallin et à la perte de son élasticité. Si une personne souffre d'hypermétropie, les changements de vision liés à l'âge apparaîtront plus tôt. Si une personne a une myopie de 3 dioptries ou plus, il n'y aura aucun changement d'âge. Pour la correction de la presbytie, utilisez des lunettes.

Mécanisme de logement

L'accommodation de l'œil est la capacité de voir clairement des objets situés à différentes distances d'une personne. Le bon fonctionnement du système visuel joue un rôle important. Tout le monde le sait, mais néglige en même temps les premiers symptômes de l'apparition de la pathologie. En conséquence, le système visuel est altéré, ce qui crée un inconvénient tangible pour toute personne.

Description et mécanisme de l'hébergement

L'œil est un système complexe dont le travail bien coordonné assure une vision normale. Si vous le comparez à une caméra, l'accommodation est la possibilité de modifier le point de mise au point, c'est-à-dire de voir clairement l'objet qui vous intéresse pour le moment. Cette capacité est un réflexe et il suffit donc à une personne de simplement traduire un coup d’œil sur l’objet souhaité pour le voir clairement.

La réfraction de la lumière qui tombe sur la rétine est réalisée à travers la lentille. Cela dépend de lui quel type d'objet sera clairement visible. Non seulement le cristallin, mais également le muscle ciliaire, le ligament de cannelle, participent à la modification du point de focalisation. Ils régulent la tension de la lentille.

La lentille n'est pas un corps solide - son élasticité vous permet de changer l'angle de réfraction de la lumière. C'est un composant du mécanisme de réfraction dynamique. Le processus consiste essentiellement en ce que, lorsque l’œil regarde au loin, le muscle ciliaire est relâché et le ligament de cannelle se resserre, tirant la lentille et la rendant à plat. Le pouvoir de réfraction diminue. Et lorsque la focalisation sur un sujet survient à proximité, cela provoque une tension dans le muscle ciliaire et un relâchement du ligament, le cristallin devient convexe et la capacité de réfraction de l'œil est améliorée.

Les personnes ayant des propriétés réfractives normales sont appelées emmetropes. Ils ont une grande surface d'hébergement, exactement les mêmes que ceux qui ont une vision à long terme. Avec un maximum de relaxation du muscle ciliaire, le regard va à l'infini.

Apprenez à restaurer votre vue si vous vous sentez affaibli.

Changements d'âge

L'accommodation de l'œil change avec le cours de la vie. Il affecte non seulement l'âge, mais aussi l'état général du corps. Une carence aiguë en vitamines et en micro-éléments peut entraîner une diminution de l'efficacité de l'hébergement. La plus grande élasticité de la lentille dans l'enfance.

Après 40 ans, le processus de changement d'objectif devient particulièrement perceptible. Ses fibres deviennent plus denses. Cela conduit à une détérioration de la capacité à modifier la courbure et à réduire l'efficacité du logement. Cette condition s'appelle la presbytie d'âge. Cela conduit au fait qu'après 40 ans de mise au point sur des objets proches devient moins possible, tandis que sur des sujets distants, il devient plus facile de faire la mise au point. Par conséquent, il est nécessaire de porter en permanence des lunettes à dioptrie positive.

Avec la myopie, des lunettes pour la correction de la presbytie seront nécessaires beaucoup plus tard. Cela est dû au fait que la myopie compense les difficultés à se concentrer sur des objets proches.

De plus, avec l'âge, on peut observer une diminution de l'élasticité du muscle ciliaire et des ligaments de Zinn, ce qui entraîne un affaiblissement de la tension et une modification de l'angle de réfraction de la lumière. Ce phénomène peut être déclenché par une violation de la synthèse des fibres protéiniques constituant les muscles et les ligaments.

La définition

La capacité de l'œil à se concentrer sur divers objets est exprimée en dioptries. En diagnostic, les yeux sont examinés séparément et ensemble. Les indicateurs obtenus au cours de diagnostics séparés sont appelés absolus. Les mêmes données que celles obtenues lors de l’évaluation conjointe de deux yeux sont appelées relatives, car pour les obtenir, il est nécessaire de réduire deux axes visuels.

L'évaluation utilise les termes suivants:

  • repos fonctionnel - zone d'absence dans le champ de vision du stimulus accommodatif;
  • la zone de logement - la distance entre les points de vision claire et éloignée;
  • volume d'accommodation - la différence entre les points de vision claire et éloignée, affichée en dioptries;
  • réserve de logement - la partie inutilisée du volume de logement lors de la fixation du point de fixation de l'œil.

Types de violations

Plusieurs types de troubles de l'hébergement peuvent survenir pour diverses raisons. La presbytie est le trouble lié à l'âge le plus courant. En plus d’elle, il existe plusieurs types de violations:

Asthénopie

Il se produit à la suite d'un étirement excessif systématique du muscle ciliaire tout en limitant ses réserves. Il se manifeste par une fatigue oculaire, peut-être une manifestation de maux de tête. En outre, il y a une rougeur des yeux et des paupières sur les bords. Manifestations possibles de démangeaisons, de brûlures et de sensation d'un objet étranger dans les yeux. Pour le traitement d'une telle condition, des lunettes avec le nombre optimal de dioptries sont sélectionnées.

Spasme d'hébergement

Ce trouble est plus fréquent chez les jeunes et les enfants. Le travail du muscle ciliaire est perturbé, ce qui conduit à des violations de la possibilité d'une distinction nette entre les objets situés à proximité et ceux situés au loin. Selon les statistiques, un élève sur six sur une école souffre d'une violation similaire.

Paralysie des logements

Le plus souvent, une telle violation est causée par une blessure ou un empoisonnement. Il peut avoir une nature à la fois endogène et exogène. En cas de violation, il y a violation de la réserve d'hébergement. Pour rétablir des performances normales, un diagnostic vous aidera à identifier la cause de la violation et aura un impact directionnel.

Une perturbation pathologique du système visuel peut être très dérangeante, car une personne reçoit jusqu'à 90% des informations sur le monde par la vision. Par conséquent, il ne faut pas négliger l'inconfort et les sensations inhabituelles dans la région des yeux - le début du traitement en temps voulu peut préserver sa santé et ramener à la normale le phénomène de l'accommodation.

Afin de maintenir l'acuité visuelle même chez les personnes âgées, nous recommandons le médicament Activision. Lisez également sur la façon de maintenir la vision dans cet article.

Pour une connaissance plus complète des maladies des yeux et de leur traitement, utilisez la recherche pratique sur le site ou adressez-vous à un spécialiste.

Tout sur l'hébergement de l'oeil

Presque chacun d'entre nous a déjà remarqué qu'après une longue lecture, un long travail à l'ordinateur ou une pratique artisanale, une douleur et des brûlures aux yeux, la vision se détériorant temporairement, l'image devenant floue.

On sait qu'une tension intense des muscles oculaires entraîne leur immobilité et leur atrophie. De ce fait, les mécanismes naturels de focalisation de l'œil sur des objets du monde environnant situés à différentes distances sont violés.

Ces mécanismes s'appellent adaptation de l'oeil et échecs dans leur travail - troubles de l'accommodation. Dans cet article, nous allons essayer d'analyser en détail le mécanisme, son fonctionnement et les violations possibles.

Comment ça marche?

Accommodation - capacité de l’œil humain à réfracter les rayons lumineux de façon à voir également bien à courte et à longue distance.

L'unité d'hébergement comprend 3 éléments principaux:

  1. La lentille
  2. Muscle ciliaire.
  3. Zinnova un tas.

S'il est nécessaire d'examiner le sujet de près, le muscle ciliaire se contracte et le ligament de cannelle se détend au contraire. En même temps, la lentille est pliée. Le contraire se produit lorsque vous vous concentrez sur des objets éloignés: le muscle ciliaire se détend et le cristallin devient plus plat.

Le processus d'accommodation est contrôlé par le système nerveux. La division parasympathique est responsable du muscle ciliaire et sympathique du faisceau de Zinn. Cela signifie qu'une personne ne peut pas contrôler ce mécanisme indépendamment - toutes les actions se déroulent automatiquement, à notre insu.

La distance entre les objets les plus proches et les plus éloignés qu’une personne peut facilement voir est appelée la distance d’hébergement.

Types d'hébergement

L'accommodation absolue est une adaptation à la mise au point à une certaine distance, effectuée par un œil sans aucune participation du second.

L'accommodation relative est le processus d'adaptation, qui est effectué avec les deux yeux ensemble.

Accommodation réflexe - ajustement automatique de la réfraction, qui renforce la capacité de l’œil de bien voir les objets environnants sans interruption.

L'accommodation proximale est le processus d'adaptation qui commence si l'objet en question se rapproche d'au moins 2 mètres.

L'accommodation tonique est un processus qui se produit avec l'appareil d'accommodation en l'absence de tout stimulus.

Chèque Hébergement

Pour vérifier si le processus d'accommodement se déroule normalement, plusieurs tests ont été développés:

Pourquoi l'hébergement est-il perturbé?

Le processus d'accommodation de l'œil peut être perturbé pour des raisons à la fois naturelles et pathologiques. Causes naturelles des perturbations de l'hébergement:

  • le processus de vieillissement naturel (après 45 ans, le tissu de la lentille perd son élasticité. La lentille cesse de prendre la forme souhaitée et les rayons de lumière tombent sur la rétine au mauvais angle);
  • violation du régime (un régime insuffisamment varié entraîne une carence en vitamines et en micro-éléments, ainsi qu'en protéines, en raison de la formation grossière du muscle ciliaire);
  • mode de vie sédentaire (une activité physique insuffisante entraîne une perturbation de l'apport sanguin normal, d'abord dans les artères cervicales, puis dans les vaisseaux oculaires);
  • des charges élevées sur les organes de la vision;
  • manque de sommeil et de repos.

Les raisons pathologiques incluent:

  • blessures antérieures aux yeux et à la tête;
  • chirurgie des organes de vision dans le passé;
  • maladies chroniques associées à des troubles métaboliques;
  • processus auto-immunes;
  • hémorragie cérébrale;
  • volume des tumeurs du cerveau;
  • troubles vasculaires;
  • porter les mauvaises lunettes ou lentilles cornéennes.

Que sont les perturbations de l'hébergement?

Nous nous attardons sur les principaux types de troubles de l'accommodation qui ont la plus grande signification clinique.

Spasme d'accommodation - contraction involontaire des muscles responsables de la focalisation sur les objets proches, même lorsque cela n'est pas nécessaire. Cette condition s'appelle également fausse myopie en raison de la similitude complète des symptômes. Malheureusement, sans traitement en temps voulu, la fausse myopie se transforme en vraie.

Le spasme du logement occupe la deuxième place parmi toutes les maladies ophtalmologiques après la myopie et représente environ 20% des personnes qui recherchent des soins médicaux. 80% des cas sont des écoliers des classes inférieures et moyennes.

Cela est dû à la fois aux fortes charges oculaires à l’école et aux caractéristiques physiologiques des organes visuels des adolescents. La maladie est traitée avec des médicaments et une intervention chirurgicale.

L'asthénopie accommodative est une affection caractérisée par une tension excessive du muscle ciliaire lorsque vous essayez de vous concentrer sur des objets proches.

La violation se manifeste par l’incapacité de lire un texte en petits caractères, des maux de tête persistants, des acouphènes, des vertiges, accompagnés de nausées et de vomissements.

Les astigmates sont les plus susceptibles de subir ce dérangement. La correction de l'état est effectuée en portant des lunettes spéciales.

La parésie d'accommodation s'accompagne de l'impossibilité de se concentrer sur des objets proches les uns des autres. En proximétrie, on constate que le point le plus proche de la vision claire est trop éloigné.

La parésie d'accommodation se développe en raison de la parésie du muscle ciliaire. En règle générale, cette violation est associée à des causes néphtalmologiques: lésions cérébrales, lésions, intoxication toxique.

La paralysie d'accommodation survient pour les mêmes raisons que la parésie, mais le muscle ciliaire devient complètement immobile. Les patients souffrant de cette forme de maladie perdent complètement leur capacité de lecture. La parésie et la paralysie se développent rapidement et sans traitement, la vision normale devient impossible à restaurer.

La presbytie est une violation naturelle liée au vieillissement du mécanisme de l'accommodation, également appelé vision à l'âge. La presbytie se développe du fait que la lentille perd son élasticité et ne peut plus projeter les rayons lumineux sur la rétine de quelque manière que ce soit. L'hypermétropie est corrigée par la sélection de lentilles de contact ou de lunettes spéciales.

Traitement des troubles de l'accommodation

En général, les méthodes de traitement de tous les troubles de l'accommodation peuvent être divisées en quatre groupes principaux:

  • correction de lunettes (port de lunettes assorties individuellement);
  • correction des lentilles (port de lentilles de contact sélectionnées individuellement);
  • microchirurgie laser de l'œil (remodelage de la cornée avec un faisceau laser médical);
  • pharmacothérapie (efficace uniquement en combinaison avec d’autres mesures).

Prévention des troubles de l'hébergement

Pour réduire le risque de développement de perturbations de l'hébergement, il est nécessaire de suivre des règles simples:

  • effectuer des travaux associés à des charges visuelles, uniquement dans des conditions d'éclairage suffisant;
  • pendant les travaux visuels intensifs, prenez de courtes pauses, ne surchargez pas vos yeux;
  • faire des exercices spéciaux pour détendre les muscles des yeux;
  • ne porter que les lunettes sélectionnées par un ophtalmologiste qualifié lors de la consultation sur place;
  • mener une vie active, faire de l'exercice, être à l'air frais;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • essayer de manger correctement et équilibré, combler le déficit en vitamines avec des complexes spéciaux;
  • subir un examen de routine par un ophtalmologiste au moins une fois par an.

Conclusion

  1. L'accommodation est l'un des mécanismes de vision les plus importants, permettant à une personne de voir les objets du monde environnant clairement et distinctement.
  2. Le processus d'accommodation commence involontairement, il est guidé par le système nerveux.
  3. Pour le diagnostic des troubles de l'accommodation, des techniques visuelles et matérielles sont utilisées.
  4. Les troubles de l'hébergement peuvent entraîner une détérioration persistante de la vision et une dégradation de la qualité de la vie.
  5. Les mesures préventives peuvent réduire considérablement le risque de développer des troubles de l'accommodation.

Vidéo

Nous présentons à votre attention la vidéo suivante:

L'article a-t-il aidé? Peut-être qu'elle aidera aussi vos amis! Veuillez cliquer sur l'un des boutons:

Hébergement oculaire

On peut affirmer en toute responsabilité que l'accommodation de l'œil est l'un des mécanismes les plus importants pour la survie de l'homme.

L’ensemble du système optique de l’œil serait inefficace si la lentille principale restait statique et une vision claire ne serait possible qu’à une distance strictement définie.

Comment ça marche

La lentille peut changer sa capacité de réfraction, devenant plus convexe ou plus plate. Ceci est réalisé par la tension ou la relaxation du muscle ciliaire. La lentille est suspendue à l’œil sur de nombreux "fils" qui forment le ligament de cannelle. Ce paquet relie la capsule de la lentille et le muscle ciliaire.

Le mécanisme d'accommodation (modification de la puissance optique de la lentille) est mis en œuvre de la manière suivante: la tension du muscle ciliaire entraîne un relâchement de la capsule et la lentille devient plus arrondie (la puissance optique augmente), tout en relâchant le muscle ciliaire, le ligament soutient la tension habituelle de la capsule. L'adaptation se fait de manière réflexe, dès que la distance à l'objet en question change et que la clarté de l'image est perdue sur la rétine - le "focus".

Cependant, le logement de la lentille n'est également pas illimité. Il y a ce qu'on appelle la quasi-limite et d'autres points de vision claire. La différence entre la puissance optique requise pour se focaliser sur ces points est définie comme la quantité d'accommodation.

Le rôle du système nerveux

L'accommodation de la lentille se produit, en plus du niveau du réflexe non conditionné, également sous la direction des centres nerveux situés dans les zones occipitale et motrice du cortex cérébral. Ici, le signal du nerf optique est transformé et transféré à l'oculomoteur, ce qui entraîne une modification du tonus musculaire accommodatif.

La physiologie du processus implique la tension / relaxation de ce muscle. Le système nerveux parasympathique provoque la contraction de la fibre musculaire et les effets sympathiques - sa relaxation et inhibe la contractilité du muscle ciliaire.

Réactions adaptatives complexes

Regarder des objets de près est un acte conscient et est réalisé par la volonté de l'homme. Dans ce cas, il se produit un certain nombre de processus qui permettent de focaliser les rayons de l'objet dans la fosse centrale de la rétine. En plus de changer la courbure de la lentille, il existe une convergence des yeux - leur réduction permet d'assurer l'intersection des axes visuels sur un objet très rapproché.

En ophtalmologie, ces troubles sont appelés myopie (une personne malvoyante a une bonne vision de près) et hypermétropie (la vision à long terme est une bonne vision au loin).

Changements pathologiques

Les troubles de l'accommodation peuvent être des types suivants: spasme, paralysie, presbytie.

Parler de la paralysie de la capacité d'accommodation de l'œil implique son absence totale. La principale cause de violation est la destruction de substances toxiques ou de drogues affectant la transmission de l'influx nerveux, la paralysie du nerf oculomoteur et d'autres maladies neurologiques.

L'accommodation excessive est un spasme du muscle ciliaire qui se produit lorsque l'œil tente de regarder quelque chose de très près ou dans des conditions de faible luminosité. La fatigue générale du corps, le travail mental prolongé, le manque d'oxygène, la mauvaise position du cou et de la tête peuvent également provoquer des spasmes spontanés.

En outre, cette maladie peut être causée par de puissants médicaments miotiques, utilisés pour traiter le glaucome.

Souvent, les enfants et les adolescents ne parlent pas de spasme, mais de la faiblesse de l'accommodation, qui peut être congénitale ou acquise à la suite d'une surmenage constante - écriture et lecture - à courte distance des yeux, intoxication, maladies du système nerveux central.

En règle générale, la presbytie est un trouble apparu avec l’âge, dans lequel les mécanismes physiologiques de l’accommodation sont perdus en raison de modifications dystrophiques des muscles ciliaires de l’œil. Le remplacement progressif des fibres musculaires par du tissu conjonctif empêche leur contraction normale et les modifications de la courbure du cristallin. La faiblesse de l'accommodation ne permet pas de voir bien près, mais les objets éloignés sont clairement visibles. Développer la presbytie.

En outre, les changements liés à l'âge affectent le cristallin lui-même: des cataractes se forment, des changements sclérotiques se produisent et la capsule du cristallin devient moins souple et moins élastique.

La manifestation clinique de ceci est d'éloigner le point le plus proche de la vision la plus claire. La norme chez un enfant de 10 ans est de 7 cm, à 20 ans - 10 cm, au cours des 10 prochaines années, la distance passe à 14 cm et après 45 ans pour la plupart des gens, la vision est nette à une distance de 45 cm des yeux. À l'âge de 60 ans, les points les plus proches et les plus éloignés convergent et se trouvent à égale distance, la détermination du volume de l'hébergement n'est pas possible.

Recherche nécessaire

L'étude de l'accommodement peut être basée sur des sentiments subjectifs et des indicateurs objectifs.

Comment déterminer le point le plus proche où la vision reste claire? Chacun peut identifier indépendamment la distance minimale à laquelle il peut regarder un objet proche, cette position correspond à l'accommodation maximale (sentiment subjectif).

Objectivement, on peut mesurer la quantité de logement à l'aide d'une règle et d'une table de Sivtsev ou Duan ou d'un hébergeur de Shapovalov.

Les dernières mesures sont les plus précises et donnent des lectures stables avec des mesures répétées. Exprime le volume de l'accommodation relative en dioptries. Également mesurer également le montant de l'hébergement. Potentiellement, l'œil peut l'utiliser comme réserve. Grâce à ces mesures, il est possible de détecter une violation de la coordination de l'accommodation et de la convergence, lorsqu'un des yeux ne participe pas à regarder les objets proches.

La méthode la plus avancée à l'heure actuelle est considérée comme une adaptation informatisée, qui permet de décrire quantitativement et qualitativement la fonctionnalité du muscle ciliaire, afin de surveiller la dynamique en cours de traitement.

En général, lors des examens de la vue, les mesures suivantes sont effectuées: détermination de la largeur (en linéaire) du logement, détermination du volume du logement (en dioptries), détermination de la tension du logement, détermination de la réserve de logement de proximité.

Prévention

Étant donné que le mécanisme d'accommodation est associé au travail du muscle ciliaire, il est tout à fait vrai que le fait de toucher les yeux aide à entraîner cette partie de l'œil.

La fatigue du muscle accommodatif provient principalement du stress statique lors de l'observation à long terme d'objets proches, et l'entraînement de l'hébergement consiste en une tension dynamique et une relaxation.

Musculation

Un oeil est fermé. Pour ouvrir ouvrir lentement le texte en petits caractères, à une telle distance jusqu'à ce que le texte ne puisse pas être distingué. Puis, aussi lentement que possible, ils écarquillent l'écriture, essayant de la voir clairement à la distance la plus courte possible. Le cycle d'approche et de distance est répété pendant 5 minutes pour chaque œil en prenant des pauses toutes les 2 minutes. Pendant la période de repos, le regard est dirigé «au-delà de l'horizon», le meilleur moyen de s'éloigner est le paysage à l'extérieur de la fenêtre. Exercice total fait 3 fois par jour.

Formation à la durabilité

L’exercice consiste à conserver une image claire de la vision sur le texte placé au point de vision le plus proche. La distance à l'œil ne change pas, le temps d'exposition est d'environ deux minutes. Une pause est faite pendant une minute, au cours de laquelle le regard est également dirigé vers des objets distants.

Formation à la mobilité

Il est nécessaire de se tenir à la fenêtre, de placer un petit texte dans le point de vue dégagé le plus proche, tout en permettant de regarder l'horizon au-dessus. Ensuite, pendant dix secondes, ils regardent le texte, puis avec la même quantité - à l'horizon, en essayant de regarder des objets au loin. L'exercice est répété pendant cinq minutes, de préférence trois fois par jour.

Un bon résultat est obtenu si, au cours d’une session, vous effectuez un type de formation et que vous l’alternez tout au long de la journée.

Cependant, le choix des exercices doit consulter votre médecin, car les techniques qui aident en cas d’hypermétropie concomitante peuvent entraîner une progression de la myopie ou d’autres effets indésirables.

Une chose est claire: pour maintenir un logement efficace, il est nécessaire de surveiller les conditions dans lesquelles vos yeux travaillent et de leur donner souvent du repos.

Qu'est-ce qu'un hébergement et pourquoi est-il nécessaire pour une bonne vision?

Bonjour mes chers associés!

Aujourd'hui, je me sentais encore comme un étudiant, je me souvenais de merveilleuses années d'études, toujours deux instituts derrière mon dos. Comme j'étais insouciant et heureux alors, malgré les problèmes de début de vue! Et pourquoi étais-je si pressé de finir mes études et de me marier? Dommage que l'ancien ne revienne pas...

"A quoi sert toute cette nostalgie?" C'est très simple. Pendant mes années d’études, je me sentais un peu fatigué de comprendre de nouvelles informations. Si le sujet m'était incompréhensible, j'ai «pelleté» un tas de documents jusqu'à obtenir une clarté complète.

Même aujourd’hui, j’ai réalisé que je ne connaissais absolument pas le concept de "logement", mais il a déjà été repris à plusieurs reprises dans nos articles. Mais maintenant, je peux dire que j'ai résolu ce problème. Que voulez vous!

Hébergement oculaire

L'accommodation est la capacité de l'œil humain à avoir une bonne vision à différentes distances.

L'œil est un système optique complexe constitué de deux lentilles: la cornée, qui réfracte les rayons lumineux ainsi que l'humidité de la chambre antérieure, ainsi que les structures conductrices de la lumière: l'humidité de la chambre postérieure et du corps vitré. En fin de compte, la qualité de la vision dépend des caractéristiques de la réfraction et des rayons lumineux qui tombent sur la rétine.

En raison de l'hébergement, il est possible de voir qualitativement des objets situés à une distance lointaine, moyenne et proche.

Le travail des yeux doit répondre aux besoins quotidiens de la personne. L'accommodation est précisément au cœur de cette capacité. En raison de l'hébergement, il est possible de voir des objets situés à une distance lointaine, moyenne et proche.

L'accommodation s'explique par un changement de forme de la lentille. Lorsqu'une personne regarde au loin, le muscle ciliaire est dans un état de relaxation, tandis que le ligament de cannelle est en tension et tire la capsule du cristallin. C'est la forme allongée de la lentille qui réduit le pouvoir de réfraction de l'œil et permet aux rayons lumineux de se focaliser avec précision sur la rétine, offrant ainsi une bonne vision à distance.

Lorsque l'accommodation commence à fonctionner, le muscle ciliaire est tendu. Le ligament de cannelle se détend au contraire et le cristallin prend une forme plus convexe en raison de son élasticité. Ainsi, des conditions sont créées pour se concentrer sur les images de la rétine d’objets proches.

Le travail d'accommodation est contrôlé à la fois par les divisions sympathiques et parasympathiques du système nerveux autonome. Dans le même temps, le système parasympathique joue le rôle principal dans la réduction du muscle ciliaire.

Le système nerveux sympathique contrôle les processus métaboliques dans le muscle ciliaire et, dans une certaine mesure, neutralise la réduction du muscle ciliaire.

L'accommodation est le mécanisme principal de la réfraction dite dynamique, caractérisée par une nette focalisation de l'image d'objets à différentes distances par rapport à la rétine.

Par exemple, si la courbure de la lentille est insuffisante et qu'aucun objet clair ne se concentre sur la rétine, les informations relatives au flou de l'image sont transmises aux parties centrales du système nerveux autonome.

Le système nerveux envoie à son tour un signal au muscle ciliaire, grâce auquel la réfraction du cristallin change. Dès que l'image sur la rétine devient claire, la stimulation du corps ciliaire cesse.

Si l'accommodation est au maximum relâchée, la vision est réglée sur un autre point de vision claire, tout en contraignant progressivement l'accommodation pour atteindre le maximum, l'œil est fixé sur le point le plus proche de la vision claire.

La distance entre les points de vision claire les plus éloignés et les plus proches est appelée la zone d’hébergement.

Il est plus fréquent chez les personnes ayant un pouvoir de réfraction normal, les soi-disant emmétropes, et dans les yeux à vue lointaine.

Lorsque l'emmétropie est détendue, l'œil regarde l'infini et le stress maximal, un objet très proche.

Dans le cas de la clairvoyance, regardant déjà au loin, une personne développe une tension dans le muscle ciliaire, ce qui correspond au degré de clairvoyance et augmente encore davantage lors de la visualisation d'objets étroitement espacés.

Avec la myopie, l'accommodation n'est pas suffisamment développée, la vision des yeux est bonne à une courte distance et plus la myopie est élevée, moins cette distance devient. Dans le cas où une personne est dans l'obscurité complète, le corps ciliaire maintient une légère tension, étant dans un état de préparation.

Avec l'âge, la capacité d'adaptation diminue.

Tout d'abord, cela est dû à la soi-disant presbytie, dans laquelle le logement est progressivement affaibli, ce qui entraîne une détérioration de la qualité de la vision de près.

En règle générale, ces problèmes commencent à l'âge de 40 ans et durent jusqu'à 60 ans, après quoi la progression s'arrête. Cela est dû aux modifications du muscle ciliaire lui-même, à la consolidation du cristallin et à la diminution de son élasticité.

Avec l'hypermétropie, ces changements se produisent plus tôt et, dans le cas de la myopie, une valeur de 3 dioptries et davantage de manifestations de la presbytie sont complètement absents avec l'âge. Pour corriger les manifestations de la presbytie, les lunettes sont sélectionnées pour un travail rapproché, correspondant au degré de manque de logement.

Méthodes de diagnostic des troubles de l'accommodation

Les modifications de l'hébergement sont évaluées à l'aide d'un test spécial - hébergement. Dans le même temps, les indicateurs de l'accommodation absolue, c'est-à-dire de chaque œil séparément, et de l'accommodation relative, c'est-à-dire des deux yeux, sont déterminés.

Symptômes dans les troubles de l'accommodation

  • Manque d'hébergement pour les proches.
  • Manque d'hébergement pour la distance.
  • Spasme d'hébergement.
  • Paralysie de l'hébergement.
  • Presbytie

Comment prévenir la myopie précoce?

L'accommodation de l'œil est la capacité de l'organe de la vision à voir clairement, peu importe la distance à laquelle se trouve l'objet. Ce processus est réalisé grâce au travail coordonné des éléments suivants: muscle ciliaire, ligament du cristallin.

La condition habituelle est l'accommodation de l'œil au loin. Dans ce cas, les muscles sont détendus.

Afin que nous puissions examiner l'objet plus en détail de près, le muscle ciliaire (ciliaire) est réduit et les ligaments de Zinn se relâchent, ce qui permet à la lentille élastique de changer de courbure et de devenir convexe.

Ainsi, sa puissance optique est augmentée de douze à treize dioptries, les rayons de lumière sont focalisés sur la rétine et nous obtenons une image claire.

S'il n'y a pas de stimulus pour l'accommodation, les muscles se détendent, la puissance de réfraction diminue, le centre de la vision est dirigé vers l'infini. Ce processus est appelé déshébergement, ou hébergement à distance.

Logement et age

L'une des conditions principales du fonctionnement normal du mécanisme d'accommodation est le degré d'élasticité de la lentille. Avec l'âge, malheureusement, cette propriété est en train de changer. Plus une personne est âgée, moins l'élasticité de la lentille diminue. La capacité de voir des objets à proximité (progressivement, après 40 à 45 ans) diminue progressivement. Développer la vision de l’âge - la presbytie. Selon les statistiques, la plupart des personnes de 70 ans perdent leur logement.

Les raisons pour lesquelles il y a un spasme d'accommodation

Le développement de cette maladie, ainsi que la réduction de la capacité d'accommodation contribuent à:

  1. Éclairage insuffisant du lieu de travail.
  2. Charges visuelles excessives (téléviseur, écran de moniteur de PC, tablettes, leçons et lecture en basse lumière).
  3. Décalage des meubles du lieu de travail pour la croissance de l'enfant.
  4. Omission de respecter la distance optimale par rapport à l'écran ou au livre (environ trente-cinq centimètres).
  5. Ton faible des muscles de la colonne vertébrale et du cou.
  6. Manque de régime quotidien et manque d'activité physique.

Prévention et traitement

Récemment, un spasme d'accommodation oculaire est devenu de plus en plus la cause du développement d'une myopie précoce et infantile. C'est parce que les muscles sont constamment en tension. En conséquence, l'irrigation sanguine est perturbée et la nutrition des tissus se détériore.

Il est très important de rechercher les causes du spasme et d’agir sur cette base.

Actuellement, les traitements sont effectués non seulement à l’aide de gouttes ophtalmiques, mais également lors d'exercices spéciaux d'entraînement des muscles des organes de la vision, de programmes informatiques permettant de soulager la fatigue oculaire, ainsi que de toutes sortes de stimulations électroniques, laser et magnétiques.

Il est recommandé de suivre un cours de massage général deux fois par an, en portant une attention particulière à la région du cou.

Le régime doit inclure des oligo-éléments et des vitamines utiles à la vision.

Grâce à la prévention précoce et au traitement rapide, il est possible que les aménagements oculaires soient normaux pendant longtemps.

Définitions et méthodes pour l'étude de l'hébergement

Le logement des enfants est déterminé dans les premières heures après la naissance et se poursuit tout au long des deux premières semaines de la vie, ce qui perturbe la netteté de l'image sur la rétine. Un signal à ce sujet va au cerveau. La lentille se contracte, sa puissance optique augmente jusqu'à obtenir à nouveau une image claire de l'objet sur la rétine.

Observation des changements de diamètre et d'accommodation de la pupille

Lorsque vous regardez un objet sombre, le diamètre de la pupille augmente et, sur un objet allumé, le diamètre de la pupille diminue. En observant avec un œil un petit trou dans du papier noir, on remarque que le diamètre de la pupille augmente. Après avoir fermé un œil à la main et après plusieurs secondes d’ouverture, on constate que le diamètre du trou diminue.

Hébergement absolu et relatif

Il est nécessaire de faire la distinction entre accommodement absolu et relatif.

L'accommodation absolue est l'accommodation d'un œil (isolé) lorsque l'autre est désactivé par l'acte de vision.

Le mécanisme d'accommodation relative implique l'accommodation de deux yeux en même temps lors de la fixation d'un objet commun.

L'accommodation absolue est caractérisée par deux points sur l'axe visuel: l'autre point de vision claire de PR (punctum remotum) et le point le plus proche de vision claire de PP (punctum proximum).

La RP est le meilleur point de vue dans l’espace, dont la position dépend en réalité de la réfraction clinique.

PP - le meilleur point de vue de près à la tension maximale du logement.

Ainsi, le volume de l'accommodation absolue peut être calculé par la formule:

A = R - PP

où A est le volume de l'accommodation absolue, R la réfraction clinique, PP le point le plus proche de la vision claire (toutes les valeurs sont en dioptrie). La réfraction des points proches de l'œil est généralement désignée par le signe «-», car ces points correspondent classiquement à la réfraction myope.

Par exemple, avec une réfraction clinique égale à la myopie - 1,0 dioptrie et à l’emplacement du point de vue net le plus proche, à 20 cm de l’œil, le volume de logement absolu sera: A = -1,0 - (- 1 / 0,2) = -1, 0 - (- 5,0) = 6,0 (dioptrie).

Pour déterminer la position du point de vision clair le plus proche, des dispositifs spéciaux (proximeters ou ACCOMOMETERS) sont utilisés.

La détermination de la valeur relative de l'accommodation est effectuée comme suit.

On demande au patient de lire le texte du tableau afin de vérifier l’acuité visuelle à proximité (binoculaire, c’est-à-dire avec deux yeux). Dans le cadre de test de manière cohérente (avec un intervalle de 0,5 dptr), insérez d'abord les objectifs positifs, puis négatifs, tant que le sujet peut toujours lire.

Dans le même temps, les lentilles positives compenseront la tension de logement déjà utilisée, tandis que les lentilles négatives provoqueront cette tension.

Les valeurs des lentilles maximum positives et négatives maximales indiqueront respectivement les parties négatives, c’est-à-dire épuisées, et positives, c’est-à-dire qui restent en stock. La somme de ces indicateurs correspondra au volume de l'accommodation relative.

L'ergographie est utilisée pour évaluer objectivement l'état de l'appareil accommodatif de l'oeil. La méthode consiste à déterminer l'efficacité du muscle ciliaire lors d'un travail visuel à courte distance. Les résultats de l'étude sont fixés sous la forme d'une courbe graphique.

Il est proposé de distinguer 4 types de courbes ergographiques:

1er caractérise la performance normale du muscle ciliaire, le reste - la diminution croissante de la capacité d'accommodation. D'un point de vue pratique, la taille du stock relatif de logements, c'est-à-dire un indicateur servant de preuve indirecte des capacités potentielles de l'appareil d'hébergement, est importante.

Il existe des preuves qu'une diminution de cet indicateur indique une prédisposition à la survenue d'une myopie. Pour un travail calme de longue durée à courte distance, il est nécessaire que la partie positive de l'accommodation relative soit 2 fois plus négative.

Lorsque l'on considère les caractéristiques d'âge de l'appareil optique de l'œil, il est nécessaire de distinguer les changements qui sont des manifestations régulières de l'involution oculaire liée à l'âge et les changements causés par les maladies des yeux et les maladies courantes qui se développent chez les personnes âgées et séniles.

Les manifestations caractéristiques du vieillissement physiologique de l'œil peuvent être attribuées à une diminution du volume de l'accommodation et à l'augmentation associée de l'hypermstropie "apparente" et de la presbytie. Par presbytie, nous entendons un affaiblissement physiologique lié à l'âge de la capacité d'accommodation, qui se traduit par une détérioration lente et progressive de la vision non corrigée lorsque l'on travaille à proximité.

La myopie est caractérisée par la possibilité d’une augmentation (progression) entre 10 et 30 ans. Parmi les affections associées aux maladies oculaires liées à l’âge, les modifications de la réfraction au début des opacités du cristallin sont à l’étude.