Atrophie du nerf optique chez un enfant

Atrophie du nerf optique chez les enfants

Le nerf optique (lat. Nervus opticus) est la deuxième des douze paires de nerfs crâniens. Selon lui, les stimuli visuels perçus par les cellules rétiniennes sont transmis au cerveau.

L'atrophie du nerf optique n'est pas une maladie indépendante, mais un état résultant de divers processus pathologiques. Pathologiquement, l'atrophie est caractérisée par la dégradation des fibres nerveuses et leur remplacement par le tissu glial.

Les causes les plus courantes d'atrophie du nerf optique chez les enfants:

  • maladies inflammatoires infectieuses du système nerveux central et du nerf optique
  • hydrocéphalie congénitale et acquise d'origines diverses
  • tumeurs cérébrales
  • malformations crâniennes
  • maladies et anomalies cérébrales
  • la maladie peut se développer dans le contexte d'infections infantiles et de troubles métaboliques (lipoïdose, altération du métabolisme du tryptophane)
  • plus rarement une atrophie chez les enfants due à une intoxication (intoxication au plomb, intoxication médicamenteuse)
  • les atrophies congénitales et héréditaires du nerf optique revêtent une importance particulière chez les enfants


L'atrophie congénitale du nerf optique se développe dans diverses affections cérébrales intra-utérines, notamment familiales et familiales. La maladie se caractérise par un tableau clinique défini et une fonction visuelle altérée.

Plusieurs formes d'atrophie héréditaire du nerf optique sont connues: atrophie héréditaire du nerf optique chez l'adolescent, atrophie congénitale du nerf optique, atrophie du nerf optique associée au sexe, athérophie héréditaire du nerf optique de Berr, atrophie de Leber atrophie du nerf optique.

Classification et symptômes de l'atrophie
Vous pouvez classer les types d’atrophie optique de la manière suivante:

  1. Atrophie simple (primaire) et secondaire (post-inflammatoire ou post-congestive)
  2. Atrophie partielle et complète
  3. Atrophie stationnaire et progressive
  4. Atrophie unilatérale et bilatérale

Les symptômes de l'atrophie optique sont différents et dépendent du type d'atrophie. Le principal symptôme de tous les types d’atrophie est une diminution de l’acuité visuelle. Cependant, dans chaque cas, ce syndrome est défini différemment.

En cas d'atrophie stationnaire, le processus de déficience visuelle s'arrête à un moment donné. La vision cesse de se détériorer. Dans le cas d'une atrophie progressive, le processus de réduction de la fonction visuelle se produit progressivement et peut conduire à une atrophie complète du nerf optique, c'est-à-dire pour compléter la cécité. La durée du processus dépend du cas spécifique et peut durer de plusieurs jours à plusieurs mois.

Traitement de l'atrophie du nerf optique.
L'atrophie du nerf optique est dangereuse car les fibres nerveuses détruites ne peuvent pas être restaurées. L'effet du traitement ne peut être que sur la restauration du fonctionnement des fibres viables au moment du traitement, mais déjà en cours de destruction. Le traitement vise à améliorer la circulation sanguine et à stimuler l'activité vitale des fibres nerveuses préservées mais déprimées. À cette fin, ils utilisent des vasodilatateurs, des préparations qui améliorent le trophisme, ainsi que des thérapies stimulantes. Le traitement de toute maladie est plus efficace avec un long séjour de médicaments dans la zone touchée. Pour obtenir un effet maximal, de multiples injections sont nécessaires (sous la conjonctive, rétrobulbaire), ce qui est douloureux et blesse la psyché de l'enfant.

Atrophie partielle du nerf optique: traitement

Le déclin rapide de la vision peut indiquer une variété de maladies oculaires. Mais rares sont ceux qui pensent qu’elle peut être causée par une maladie aussi dangereuse que l’atrophie du nerf optique. Le nerf optique est un élément important de la perception des informations lumineuses. Par conséquent, il est utile d’examiner la maladie plus en détail afin qu’il soit possible de déterminer les symptômes à un stade précoce.

Qu'est ce que c'est

Le nerf optique est la fibre nerveuse responsable du traitement et de la transmission des informations lumineuses. La fonction principale du nerf optique est la délivrance d'impulsions nerveuses dans la zone du cerveau.

Le nerf optique est attaché aux neurocytes ganglionnaires de la rétine, qui constituent la tête du nerf optique. Après s'être transformés en impulsion nerveuse, les rayons lumineux sont transmis le long du nerf optique par les cellules rétiniennes jusqu'au chiasme (le segment où les nerfs optiques se croisent).

Son intégrité assure une grande acuité visuelle. Cependant, même les plus petites blessures du nerf optique peuvent avoir des conséquences graves. La maladie la plus courante du nerf optique est son atrophie.

L'atrophie du nerf optique est une maladie oculaire dans laquelle la dégradation du nerf optique se produit, entraînant une diminution de la vision. Avec cette maladie, les fibres du nerf optique meurent complètement ou partiellement et sont remplacées par du tissu conjonctif. En conséquence, les rayons lumineux incidentes sur la rétine sont convertis en un signal électrique avec distorsion, ce qui réduit le champ de vision et réduit sa qualité.

Selon le degré de lésion, l'atrophie du nerf optique est partielle ou complète. L'atrophie partielle du nerf optique diffère de la manifestation complète et moins prononcée de la maladie et du maintien de la vision à un certain niveau.

La correction de la vue avec des méthodes traditionnelles (lunettes, lentilles de contact) pour cette maladie est absolument inefficace, car elles visent à corriger la réfraction de l'œil et n'ont aucun rapport avec le nerf optique.

Raisons

L'atrophie du nerf optique n'est pas une maladie indépendante, mais résulte de tout processus pathologique dans le corps du patient.

Les principales causes de la maladie comprennent:

  • Maladies oculaires (maladies de la rétine, du globe oculaire, des structures oculaires).
  • Pathologies du système nerveux central (lésions cérébrales de la syphilis, abcès cérébral, traumatismes crâniens, tumeurs cérébrales, sclérose en plaques, encéphalite, méningite, arachnoïdite).
  • Maladies cardiovasculaires (artériosclérose cérébrale, hypertension artérielle, spasme vasculaire).
  • Effets toxiques prolongés de l'alcool, de la nicotine et des stupéfiants. Intoxication alcoolique par l'alcool méthylique.
  • Facteur héréditaire.

L'atrophie du nerf optique est congénitale ou acquise.

L'atrophie optique congénitale résulte de maladies génétiques (dans la plupart des cas de maladie de Leber). Dans ce cas, la vision du patient est faible dès la naissance.

L'atrophie acquise du nerf optique est due à certaines maladies à un âge plus avancé.

Les symptômes

Les principaux symptômes de l’atrophie partielle de la vision peuvent être:

  • La détérioration de la qualité de la vision et l'incapacité de la corriger avec les méthodes de correction traditionnelles.
  • Douleur lors du déplacement des yeux.
  • Changement de perception des couleurs.
  • Limitation des champs visuels (jusqu'à la manifestation du syndrome de tunnel, dans lequel la capacité de vision périphérique est complètement perdue).
  • L’émergence de zones aveugles dans le champ de vision (scotome).

Diagnostics

En règle générale, le diagnostic de cette maladie ne pose pas beaucoup de difficulté. En règle générale, le patient constate une réduction significative de la vision et s'adresse à un ophtalmologiste, qui établit le diagnostic correct. Identifier la cause de la maladie est d'une grande importance.

Pour identifier une atrophie du nerf optique, un patient est effectué un complexe de méthodes de diagnostic:

  • Visométrie (étude d'acuité visuelle).
  • Sphereperimetry (définition des champs visuels).
  • Ophtalmoscopie (détection de blanchiment du nerf optique et rétrécissement des vaisseaux du fond d'œil).
  • Tonométrie (mesure de la pression intraoculaire).
  • Vidéoophtalmographie (étude du relief du nerf optique).
  • Périmétrie informatique (étude des zones nerveuses touchées).
  • La tomodensitométrie et la résonance nucléaire magnétique (une étude du cerveau pour identifier les causes possibles de l'atrophie du nerf optique).

Outre un examen ophtalmologique, un patient peut se voir prescrire un examen par un neuropathologiste ou un neurochirurgien. Cela est nécessaire car les symptômes de l'atrophie du nerf optique peuvent être les symptômes d'un processus pathologique intracrânien naissant.

Traitement

Le traitement de l'atrophie du nerf optique est assez compliqué. Les fibres nerveuses détruites ne peuvent pas être restaurées. Il est donc nécessaire d’arrêter tout d’abord le processus de modification des tissus du nerf optique. Étant donné que le tissu nerveux du nerf optique ne peut pas être restauré, l’acuité visuelle au niveau précédent ne peut pas être augmentée. Cependant, la maladie doit nécessairement être traitée pour éviter sa progression et la survenue de la cécité. Le pronostic de la maladie dépend de la période du début du traitement, il est donc conseillé de contacter immédiatement un oculiste lorsque les premiers symptômes de la maladie sont détectés.

La différence entre une atrophie partielle du nerf optique et une atrophie complète réside dans le fait que cette forme de la maladie peut être traitée et qu'il est encore possible de recouvrer la vision. L'objectif principal dans le traitement de l'atrophie partielle du nerf optique est d'arrêter la destruction des tissus du nerf optique.

Les efforts principaux devraient viser à éliminer la cause de la maladie. Le traitement de la maladie sous-jacente arrêtera la destruction du tissu nerveux optique et restaurera la fonction visuelle.

Dans le contexte du traitement de la maladie sous-jacente à l'origine de l'atrophie du nerf optique, effectuez une thérapie globale. En outre, le traitement peut être appliqué à des médicaments pour améliorer l'apport sanguin et la nutrition du nerf optique, améliorer le métabolisme, éliminer l'enflure et l'inflammation. L'utilisation de multivitamines et de biostimulants ne sera pas superflue.

Principaux médicaments utilisés:

  • Médicaments vasodilatateurs. Ces médicaments améliorent la circulation sanguine et le trophisme dans les tissus du nerf optique. Complamin, papaverine, dibazol, sans silo, halogénure, aminophylline, trental, sermion peuvent être distingués parmi les médicaments de ce groupe.
  • Médicaments qui stimulent la restauration du tissu nerveux optique altéré et améliorent ses processus métaboliques. Ceux-ci comprennent des stimulants biogènes (tourbe, extrait d'aloès), des acides aminés (acide glutamique), des vitamines et des immunostimulants (eleutherococcus, ginseng).
  • Médicaments, résolution des processus pathologiques et stimulants du métabolisme (phosphaden, pyrogenal, preductal).

Il faut comprendre que le traitement médicamenteux ne guérit pas l’atrophie du nerf optique, mais ne fait qu’aider à améliorer l’état des fibres nerveuses. Pour guérir l'atrophie du nerf optique, vous devez d'abord guérir la maladie sous-jacente.

Ce sont également des procédures de physiothérapie importantes qui sont utilisées en combinaison avec d'autres méthodes de traitement. En outre, des méthodes efficaces de stimulation magnétique, laser et électrique du nerf optique. Ils contribuent à l'amélioration de l'état fonctionnel du nerf optique et des fonctions visuelles.

En tant que traitement supplémentaire, les procédures suivantes sont appliquées:

  • Magnétostimulation. Dans cette procédure, un dispositif spécial qui crée un champ magnétique alternatif agit sur le nerf optique. La magnétostimulation contribue à améliorer l'irrigation sanguine, à saturer en oxygène les tissus du nerf optique, à activer les processus métaboliques.
  • Électrostimulation. Cette procédure est réalisée à l'aide d'une électrode spéciale, introduite dans le globe oculaire jusqu'au nerf optique et alimentée en impulsions électriques.
  • Stimulation laser. L'essence de cette méthode est la stimulation non invasive du nerf optique à travers la cornée ou la pupille à l'aide d'un émetteur spécial.
  • Thérapie par ultrasons. Cette méthode stimule efficacement la circulation sanguine et les processus métaboliques dans les tissus du nerf optique, améliore la perméabilité de la barrière hématophtalmique et les propriétés de sorption des tissus oculaires. Si la cause de l'atrophie du nerf optique est l'encéphalite ou la méningite tuberculeuse, alors la maladie sera assez difficile à traiter par échographie.
  • Électrophorèse. Cette procédure est caractérisée par l'impact sur le tissu oculaire d'un faible courant de faible force et de médicaments. L'électrophorèse contribue à l'expansion des vaisseaux sanguins, à l'amélioration du métabolisme cellulaire et à la normalisation du métabolisme.
  • Oxygénothérapie. Cette méthode consiste à saturer les tissus du nerf optique avec de l'oxygène, ce qui contribue à améliorer leurs processus métaboliques.
L'appareil «AMO-ATOS-E» avec le préfixe «Headband», qui conduit la thérapie magnétique combinée et l'électrostimulation transcrânienne

Lors du traitement de l'atrophie du nerf optique, il est nécessaire d'observer la qualité à part entière de la nourriture, saturée de diverses vitamines et minéraux. Il est nécessaire de manger plus souvent des fruits et des légumes frais, des céréales, de la viande et des produits laitiers.

Il n'est pas recommandé de traiter la maladie avec des remèdes populaires, car dans ce cas, ils sont inefficaces. Si vous ne comptez que sur les remèdes populaires, vous perdrez un temps précieux, tout en maintenant la qualité de la vision.

Des complications

Il faut se rappeler que l'atrophie du nerf optique est une maladie grave et ne doit pas être traitée seule. Un auto-traitement inapproprié peut avoir de tristes conséquences - des complications de la maladie.

La complication la plus grave peut être une perte complète de la vision. Ignorer le traitement conduit à un développement ultérieur de la maladie et à une baisse constante de l'acuité visuelle, de sorte que le patient ne sera plus en mesure de mener le même mode de vie. Très souvent, l'atrophie du nerf optique, le patient reçoit un handicap.

Prévention

Afin d'éviter l'apparition d'une atrophie du nerf optique, il est nécessaire de soigner les maladies en temps voulu, de consulter un ophtalmologiste en temps voulu tout en réduisant l'acuité visuelle et de ne pas soumettre le corps à une intoxication alcoolique ou à des stupéfiants. C’est seulement si l’on prend soin de sa santé que l’on peut réduire le risque de maladie.

Que faire si la myopie progresse, lisez cet article.

Vidéo

Conclusions

Une atrophie partielle du nerf optique est tout à fait possible d'arrêter dans les premiers stades de la maladie. Cette maladie nécessite un traitement à long terme, de l'endurance et de la patience. Et seulement avec l'identification correcte de la cause de la maladie, une récupération complète et la préservation de l'acuité visuelle à un niveau élevé sont possibles.

Atrophie du nerf optique chez les enfants

Atrophie du nerf optique - processus pathologique dystrophique caractérisé par la mort de tout ou partie des fibres du nerf optique. Le nerf optique remplit une fonction conductrice et transmet les informations reçues de la rétine sous forme d'impulsions à l'analyseur visuel situé dans le cerveau.

Lors de l'atrophie des fibres du nerf optique, il se produit une perturbation de la conductance des impulsions: la perception de la couleur et de la lumière change, la dynamique de la perception de l'image est perturbée, les informations reçues sont transmises sous une forme déformée, etc. Une atrophie partielle offre la possibilité d'un traitement, une atrophie complète conduit à la cécité.

Auparavant, une atrophie même partielle du nerf optique était une incapacité incurable et implicite. Aujourd’hui, le traitement au stade initial, lorsque seuls les premiers symptômes de la maladie apparaissent, est devenu possible.

Traiter l'œil dans les dernières phases, avec une atrophie complète, n'a pas de sens, car il est impossible de restaurer toutes les fonctions originales en raison des caractéristiques anatomiques de l'œil et les effets des processus dystrophiques ne peuvent être éliminés.

L'atrophie du nerf optique chez les enfants est considérée comme une maladie rare typique des patients de certaines catégories d'âge. On note l'absence de relation directe entre l'âge du patient et la présence de la maladie. Aujourd'hui, les jeunes, y compris les enfants qui mènent un mode de vie sain, souffrent de maladies caractéristiques des personnes en âge de prendre leur retraite et avant leur retraite.

Et si auparavant la maladie ne pouvait être diagnostiquée que chez l'adulte, l'atrophie nerveuse est aujourd'hui déterminée chez les enfants (même les nouveau-nés), il est donc souvent difficile de prédire l'étiologie et la pathogenèse. Pourquoi une atrophie apparaît-elle, quels types de maladies existent, quel traitement est actuellement choisi?

Raisons

Les raisons pour lesquelles l'atrophie nerveuse survient chez les enfants peuvent être les suivantes:

  • l'hérédité et la présence d'une pathologie congénitale;
  • la présence de processus pathologiques dans la rétine et le nerf optique: torsion du nerf optique, dégénérescence, blessure mécanique, inflammation, stagnation ou œdème;
  • les causes peuvent également être cachées dans les pathologies du système nerveux en cas de lésion du système nerveux central. Celles-ci comprennent l'encéphalite, la méningite, une intoxication grave, divers types de tumeurs, des blessures au crâne ou des abcès;
  • Des causes moins significatives sont souvent observées - hypertension artérielle, carence en vitamines, carences nutritionnelles dues à la famine, charges excessives;
  • une atrophie du nerf chez l'enfant peut apparaître en présence d'une cause telle que la pathologie des artères centrales et centrales de la rétine.

Une atrophie du nerf oculaire chez les enfants peut apparaître en cas d'hérédité négative et d'anomalies congénitales ou en cas de troubles nutritionnels du nerf optique.

Espèces

L'atrophie peut être complète ou partielle, primaire et secondaire, glaucomateuse, descendante. La neuropathie optique de Leber se distingue en une catégorie distincte.

Complète

Avec une atrophie complète du nerf chez une personne, toutes les fonctions visuelles disparaissent, les modifications de la tête du nerf optique sont caractérisées par une pâleur, une couleur blanche ou grisâtre, des vaisseaux rétrécis du fundus du fundus.

Partielle

L'atrophie partielle cause moins de dommages aux fonctions visuelles et les modifications de la tête du nerf optique sont moins pâles. Ainsi, en cas d'atrophie du faisceau papillomaculaire, les disques du nerf optique ne sont décolorés que dans la région temporale.

Primaire

La forme principale de l'atrophie peut être due à la syphilis ou à des maladies de la moelle épinière. Les disques des nerfs optiques se caractérisent par des bords nets et une pâleur intense. Le dysfonctionnement visuel se développe rapidement, il y a un rétrécissement concentrique du champ visuel.

Secondaire

Dans l'atrophie secondaire, les disques blancs des nerfs optiques avec les veines dilatées et les frontières indistinctes sont visibles. Ces atrophies sont secondaires en raison de l'émergence résultant d'un autre processus pathologique (par exemple, névrite ou stagnation).

Glaucomateux

On distingue l'atrophie glaucomateuse - les disques nerveux deviennent très pâles, des excavations (piqûres) se forment, qui sont initialement localisées dans les régions centrale et temporale, puis il y a une transition vers la région du disque. Les modifications du disque nerveux dans l'atrophie glaucomateuse sont caractérisées par une couleur grise due aux particularités de la lésion des tissus gliaux.

Descendant

L'atrophie descendante du nerf optique se forme dans la partie intrabulbar et descend vers le disque. Avec de tels changements dans le disque, la maladie se propage en fonction du type d'atrophie primaire. Après la lésion primaire des cellules ganglionnaires, une atrophie ascendante peut se produire, caractérisée en ce que les changements de couleur de la tête du nerf optique sont caractérisés par une couleur inexprimée et cireuse et que le nombre de vaisseaux situés aux bords du disque est considérablement réduit (symptôme caractéristique de Kestenbaum).

Dans de rares cas, des lésions aux deux yeux sont possibles, mais rarement en raison de l'adoption de mesures rapides pour traiter un enfant.

Neuropathie Leber

Séparément, les médecins distinguent la neuropathie optique héréditaire de Leber ou simplement l’atrophie nerveuse de Leber. Notez que la neuropathie optique de Leber est caractérisée par des modifications des cellules ganglionnaires de la rétine. Le tableau clinique et symptomatique de la maladie est le même que dans l’atrophie ordinaire.

La maladie de Leber ne se transmet que par la lignée maternelle, touchant principalement les enfants de sexe masculin.

Congénitale

L’atrophie congénitale du nerf optique n’existe pas en tant que telle, si l’on prend en compte les études classiques sur l’ophtalmoscope. La caractéristique permet dans une plus large mesure de ne pas déterminer la spécificité de la maladie, mais de fixer son critère d'âge.

Les symptômes

Chaque forme d'atrophie optique présente ses propres symptômes caractéristiques qui créent un tableau clinique. Cependant, la maladie se caractérise par des symptômes communs:

  • L'acuité visuelle tombe. Des symptômes similaires se manifestent chez tous les enfants présentant une atrophie du nerf optique. Dans un premier temps, la visibilité de l’enfant s’est détériorée, après quoi d’autres symptômes apparaissent - altération de la perception des couleurs, netteté de l’image, etc.
  • Le rétrécissement du champ de vision. Se produit dans les stades ultérieurs lorsque les symptômes précédents existent depuis longtemps. L'enfant ne peut pas tout examiner entièrement, pour cela il tourne la tête.
  • Douleur dans les yeux Les symptômes de la douleur sont caractéristiques même aux stades les plus précoces, en particulier lors du rétrécissement du champ visuel.
  • L'apparition de taches devant les yeux. Les symptômes apparaissent à des stades ultérieurs: des cercles noirs apparaissent dans le champ de vision, recouvrant toute l'image.

Traitement

Le traitement de l'atrophie du nerf optique à n'importe quel stade est plus difficile pour les médecins. Il est impossible de guérir les fibres atrophiées, mais il est nécessaire de guérir les fibres restantes du nerf de l’œil pour que la maladie cesse de progresser. Si vous n'utilisez pas un traitement en temps opportun, vous pouvez perdre complètement la vue et devenir invalide.

Le traitement du nerf oculaire est caractérisé par la localisation et l’élimination des causes sous-jacentes à l’origine de la maladie chez l’enfant. Si la maladie n'a pas le temps de se développer, le traitement peut durer de 3 à 8 semaines, en fonction des caractéristiques subjectives de l'organisme.

Le traitement et la restauration des fonctions oculaires peuvent prendre beaucoup plus de temps, en particulier dans les cas où la maladie a été négligée.

L'opération n'est pas appliquée dans tous les cas, uniquement lorsque la maladie ne peut être guérie par d'autres moyens. Et même dans de tels cas, ce n’est pas une intervention chirurgicale qui peut être prescrite, mais un traitement au laser. Dans d'autres cas, le traitement des yeux comprend:

  • magnétostimulation et électrostimulation;
  • traitement par vasodilatateurs;
  • traitement visant à stimuler des changements positifs dans le tissu nerveux de l'œil;
  • méthodes de traitement visant à améliorer le métabolisme.

Le traitement est attribué individuellement dans chaque cas. Ainsi, dans l’atrophie de Leber, l’utilisation de complexes vitaminiques est contre-indiquée et des préparations spéciales ainsi que la photothérapie sont utilisées. Traitement plus compliqué des deux yeux. Dans ce cas, l'enfant a besoin d'un traitement spécial, qui ne peut fournir qu'une clinique expérimentée.

Traitement et symptômes de l'atrophie optique chez les enfants

Immédiatement après la naissance du bébé, il est examiné par un spécialiste pour identifier diverses maladies congénitales. Le score d'Apgar est évalué, la réponse à divers stimuli externes est évaluée. Un optométriste examine un enfant, surtout si ses parents ont des problèmes de vision. C'est pour quoi? Il est conseillé d'identifier la maladie le plus tôt possible afin de prendre toutes les mesures nécessaires à son traitement.

L’atrophie du nerf optique est une de ces maladies. C'est le nom de la mort des fibres nerveuses à la suite de diverses causes et de son remplacement par le tissu conjonctif. Souvent, il ne se développe pas indépendamment, mais est le résultat d'autres maladies. Et ils peuvent être très nombreux.

Les enfants ont souvent un facteur héréditaire, lorsque certaines pathologies sont transmises des parents aux enfants. Cela inclut également diverses intoxications, processus inflammatoires dans le cerveau, gonflement du cerveau, maladies du globe oculaire, pathologie de la grossesse, maladies du système nerveux, hydrocéphalie, tumeurs, déformations du crâne et blessures.

Comment fonctionne la maladie chez les enfants

Dans cette maladie, la vision est altérée. Les premiers symptômes peuvent être observés dès les premiers jours de la vie du bébé lors d’un examen médical. Les pupilles de l'enfant sont examinées, la réaction à la lumière est déterminée et la manière dont l'enfant suit le mouvement d'objets lumineux dans la main d'un médecin ou d'une mère est étudiée.

Les signes indirects d'atrophie optique sont l'absence de réponse de l'élève à la lumière, la dilatation de la pupille, l'absence de suivi d'un enfant sur l'objet. Cette maladie, si elle manque d'attention, peut entraîner une diminution de l'acuité visuelle, voire la cécité. La maladie peut survenir non seulement à la naissance, mais également lorsque l’enfant grandit. Les principaux symptômes seront:

· Diminution de l'acuité visuelle, qui n'est pas corrigée par les lunettes, les lentilles;

· Perte de points de vue individuels;

· Changements dans la perception des couleurs - les perceptions de la vision des couleurs en souffrent;

· Changement de la vision périphérique - l'enfant ne voit que les objets qui se trouvent directement devant lui et ne voit pas ceux qui sont légèrement à l'écart. Le syndrome dit de tunnel se développe.

Avec une atrophie complète de la cécité du nerf optique, une lésion partielle du nerf se produit - la vision ne fait que diminuer.

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et quelques mots supplémentaires, appuyez sur Ctrl + Entrée

Atrophie congénitale de la vision visuelle

L'atrophie du nerf optique a un caractère héréditaire et s'accompagne souvent d'une diminution de l'acuité visuelle, devenant presque aveugle dès le plus jeune âge. Lorsque examiné par un ophtalmologiste, un examen approfondi du bébé est effectué, qui comprend une étude du fond d'œil, de l'acuité visuelle, de la mesure de la pression intra-oculaire. Lorsque des signes d'atrophie sont détectés, la cause de la maladie est déterminée, ainsi que le niveau d'endommagement des fibres nerveuses.

Diagnostic de l'atrophie congénitale du nerf optique

Le diagnostic de la maladie chez les enfants n'est pas toujours facile. Ils ne sont pas toujours et tout le monde ne peut pas se plaindre d'avoir une mauvaise vue. Cela montre à quel point il est important que les enfants subissent des examens préventifs. Les pédiatres et les oculistes, selon les indications, examinent constamment les enfants, mais la mère est toujours un observateur important de l’enfant. Elle est la première à remarquer que quelque chose ne va pas chez le bébé et à se tourner vers un spécialiste. Et le médecin vous prescrira un examen, puis un traitement.

· Examen du fond d'œil;

· Vérification de l'acuité visuelle, champ de vision défini;

· Pression intraoculaire mesurée;

· Selon les indications - radiographie.

Traitement de la maladie

Le principe de base de la thérapie est le suivant: plus le traitement est commencé tôt, plus il est favorable. Si non traité, alors le pronostic est un - cécité. Selon les causes identifiées, la maladie principale est traitée. Si nécessaire, intervention chirurgicale assignée.

Parmi les médicaments peuvent être appelés:

· Des préparatifs pour améliorer l'apport sanguin au nerf optique;

De la physiothérapie prescrite: ultrasons, acupuncture, stimulation laser, électrostimulation, oxygénothérapie, électrophorèse. Cependant, avec le caractère congénital de la maladie, il n’est pas toujours possible de remédier à la situation, en particulier en cas de traitement inopportun de l’aide médicale. Tous les médicaments sont prescrits uniquement par le médecin traitant, vous ne devez pas contacter les voisins pour un traitement. Le médecin leur a prescrit le traitement, vous n'avez donc que vos médicaments.

Pronostic pour l'atrophie du nerf optique chez les enfants

Avec un traitement commencé en temps voulu, le pronostic sera favorable, étant donné que les enfants ont des tissus endommagés qui sont plus facilement réparés que les adultes. Au moindre problème de vision chez les enfants devrait contacter un spécialiste. Que ce soit une fausse alerte, car il est préférable de consulter à nouveau et de demander au médecin ce qui n’est pas clair pour le bébé que d’être traité longtemps et sans résultat. La santé des enfants entre les mains de leurs parents.

Quelles sont les causes du développement de l'atrophie du nerf optique chez les enfants, de quel traitement la maladie peut-elle stopper la maladie et maximiser la vision?
Lorsque les fibres du nerf optique meurent, l’ophtalmologiste diagnostique l’atrophie nerveuse du patient. La vision d'un enfant malade est grandement altérée. Si le nerf optique a été soumis à une inflammation, à des lésions, à une dégénérescence ou à une compression, ce qui a affecté négativement l'état de ses tissus, il en résulte une atrophie du nerf optique.
La maladie est due à des pathologies telles que névrite, stagnation. Il y a souvent une atrophie héréditaire congénitale du nerf, qui est classée comme primaire.
Il est nécessaire de veiller, si la pupille d'un enfant est agrandie et ne réagit pas à la lumière vive, il n'y a pas de réflexe moteur protecteur de l'œil lorsque les rayons lumineux le frappent, le bébé ne peut pas suivre l'œil avec quelque chose. Ce sont les symptômes implicites de l'atrophie optique.

Traitement et prévention de l'atrophie du nerf optique:
Un neuropathologiste, un micro-pédiatre et un ophtalmologiste augmentent la trophicité des yeux de l’enfant. On emploie du glucose (jusqu'à 10 fois par jour), du dibazol, des vitamines sous forme de comprimés et de gouttes ophtalmiques, de l'amidopirine, du taufon, de l'acétylcholine, de l'ENCAD, de la cystéine et d'autres médicaments capables de faire revivre l'analyseur oculaire au moins un peu. Le respect des recommandations des médecins permet à de nombreux patients de restaurer partiellement leur vision après un traitement complexe et neurovasculaire utilisant des techniques de physiothérapie laser et réflexe.

L'atrophie primaire du nerf optique chez les enfants s'exprime en limitant le disque avec une bordure pâle. Déviations observées au niveau de l'approfondissement du disque - en fouille, on dirait une soucoupe, les vaisseaux artériels de la rétine sont étroits.
Les signes d'atrophie secondaire sont les limites floues du disque (au centre, il va se reconstituer), les vaisseaux rétiniens dilatés.

Une atrophie partielle du nerf optique est également possible. dans lequel le fonctionnement de l'organe de la vision en souffre le moins possible. Le nerf n'était pas complètement endommagé et l'action destructive ne s'était pas développée. Signes d'atrophie partielle du nerf optique: champ visuel étroit (syndrome parfois tunnel), taches aveugles, appelées scotomes, vision insuffisamment aiguë.

Toutes les actions dans le traitement de l'atrophie du nerf optique chez un enfant visent à inhiber le développement de la maladie et à empêcher la mort complète du nerf optique s'il en existe une partielle. Avant le traitement, déterminez les causes de la maladie.
Des fonds ont été affectés à l'amélioration de la nutrition nerveuse et non aux cellules mortes pendant le manque d'oxygène. Entrez les médicaments peuvent être différents: goutte à goutte, effectuer une électrophorèse, des injections. Dans certains cas, ultrasons utiles, oxygénothérapie.

Ci-dessous, nous vous expliquerons plus en détail les causes de l'atrophie du nerf optique chez les enfants. traitement de cette maladie avec les méthodes modernes et examiner les symptômes caractéristiques de l’atrophie partielle du nerf optique.


Vous savez maintenant quelles sont les causes possibles du développement de l'atrophie du nerf optique chez un enfant et à quel point il est important de consulter un ophtalmologiste pédiatrique dès que possible lorsqu'un enfant a des problèmes de vision. Même dans des cas extrêmement difficiles, il est possible de restaurer partiellement les fonctions visuelles et d'arrêter le développement de l'atrophie nerveuse chez les enfants.

INTERESSANT POUR LES FEMMES:

L'atrophie peut causer des facteurs héréditaires. Si un enfant a une mauvaise vue depuis sa naissance, cela indique une atrophie physiologique congénitale. Quelle pourrait être la maladie dans ce cas? Principalement des pathologies génétiques, par exemple la maladie de Leber.

Souvent, les maladies systémiques et ophtalmologiques deviennent des provocateurs de l'atrophie acquise, par exemple:

  • glaucome et myopie;
  • pression élevée sur les vaisseaux d'alimentation en raison d'un néoplasme dans la région du crâne ou d'un abcès du cerveau;
  • l'athérosclérose et la thrombose des vaisseaux responsables de l'apport sanguin au nerf optique;
  • inflammation de ces vaisseaux causée par une vascularite ou la syphilis;
  • violations de la structure des vaisseaux sanguins de l'œil sous forme de diabète, hypertension artérielle;
  • blessures traumatiques;
  • intoxication du corps de l'enfant pendant les rhumes.

Comment se manifeste la mort des fibres du nerf optique chez l’enfant et qui dépend aussi de la zone de localisation de la lésion atrophique:

  • Le glaucome, la myopie et d'autres maladies des yeux peuvent provoquer une atrophie ascendante. Les cellules nerveuses situées sur l'œil et la rétine sont touchées. La propagation de la lésion se fait dans la direction du cerveau. Névrite rétrobulbaire, lésions dans la région du croisement des nerfs optiques, tumeurs de l'hypophyse conduisant à une atrophie descendante. La pathologie se développe le long du nerf du cerveau au disque sur la rétine.

Chaque forme de pathologie dystrophique se caractérise par ses manifestations qui forment un tableau clinique objectif. Les symptômes communs de la maladie incluent:

  • Diminution de l'acuité visuelle. Avec cela commence l'atrophie chez tous les enfants. Au fil du temps, une déficience de visibilité modérée se traduit par des symptômes plus spécifiques: troubles de la perception des couleurs, netteté insuffisante des images, etc.
  • Absence partielle ou complète de vision latérale. Dans les derniers stades de la maladie se manifeste par une nette limitation de la vision latérale. Pour inspecter l’ensemble du tableau, l’enfant doit tourner la tête.
  • Douleur dans les yeux. Les premiers signes peuvent ne pas être accompagnés de douleur. La douleur survient souvent lorsque le champ de vision de l'enfant se rétrécit.
  • "Stains" devant les yeux. Les plaintes de l’enfant concernant les cercles noirs, qui ne permettent pas de visualiser les images, aident à reconnaître l’atrophie. Ceci est un symptôme d'un stade avancé de la maladie.

Diagnostic de l'atrophie du nerf optique chez un enfant

Seul un ophtalmologiste professionnel peut déterminer la maladie, en préciser la forme et le type. Afin de poser un diagnostic, un expert examine le fond d'œil. Le champ de vision est effectué à l'aide de méthodes conventionnelles et d'une périmétrie informatique. Assurez-vous d'évaluer sa couleur.

Les méthodes instrumentales de diagnostic de l'atrophie du nerf optique chez l'enfant comprennent les procédures suivantes:

  • Examen aux rayons X du crâne;
  • tomographie par résistance magnétique du cerveau;
  • angiographie des vaisseaux oculaires;
  • phtalmographie vidéo;
  • Vaisseaux de tête d'échographie.

Les tests médicaux et les tests prescrits par un médecin vous permettent de confirmer ou d'infirmer la présence de processus atrophiques, ainsi que de déterminer la cause de la mort des fibres. Si nécessaire, il est possible de consulter des spécialistes: un neurologue, un rhumatologue, etc.

Le pronostic du traitement de l'atrophie dans le champ du nerf optique dépend directement de la rapidité avec laquelle le médecin a prescrit le traitement et de l'efficacité de sa stratégie. Les conséquences négatives de la maladie peuvent être une diminution de l’acuité visuelle de 0,1 à 0,2 unité. Ce qui constitue une atrophie dangereuse, c'est sa capacité à progresser rapidement, ce qui implique une cécité totale.

Que pouvez vous faire

Que faire pour soigner une maladie qui n’est qu’une conséquence, un symptôme d’une maladie primaire? D'abord et avant tout, trouvez et éliminez la cause. Avec un diagnostic et un traitement précoces, il est possible de maintenir la qualité actuelle de la fonction visuelle et, dans certains cas, de l’améliorer. Le rétablissement complet de la vision est impossible.

Lorsque l’atrophie du nerf optique de l’enfant est le résultat d’une maladie chronique, la situation s’aggrave de plus en plus - la mort des fibres s’accélère et la vision se détériore. Il est important de rappeler que l’atrophie n’appartient pas à la liste des maladies pouvant être traitées indépendamment et que le retard entraîne des changements négatifs irréversibles. Les parents de l'enfant ont pour tâche de faire attention aux symptômes à temps, de consulter un spécialiste et de se conformer à l'ensemble des recommandations, sans exception.

Que fait le docteur

Après avoir donné les premiers soins au patient et éliminé la maladie primaire, le médecin lui prescrit un traitement médicamenteux. L'objectif du traitement est de préserver au maximum l'état de vision actuel. Les méthodes suivantes peuvent être utilisées pour cela:

  • stimulation magnétique,
  • électrostimulation,
  • l'utilisation de médicaments pour l'expansion des vaisseaux sanguins
  • thérapie intensive et stimulation de la récupération du tissu nerveux dans la région de l'œil atteint,
  • les médicaments et la physiothérapie améliorent le métabolisme.

La prévention de l'atrophie du nerf optique chez un enfant permet une détection rapide et un traitement de qualité des maladies responsables de la mort des fibres:

  • oeil
  • rhumatologique,
  • infectieux,
  • neurologique.

Pour minimiser le risque d'atrophie, il est nécessaire d'éviter l'intoxication, effectuer une transfusion avec un saignement abondant. Le recours à un optométriste est nécessaire dès le premier soupçon de détérioration de la fonction visuelle.

Atrophie du nerf optique chez les enfants

Immédiatement après la naissance du bébé, il est examiné par un spécialiste pour identifier diverses maladies congénitales. Le score d'Apgar est évalué, la réponse à divers stimuli externes est évaluée. Un optométriste examine un enfant, surtout si ses parents ont des problèmes de vision. C'est pour quoi? Il est conseillé d'identifier la maladie le plus tôt possible afin de prendre toutes les mesures nécessaires à son traitement.

L’atrophie du nerf optique est une de ces maladies. C'est le nom de la mort des fibres nerveuses à la suite de diverses causes et de son remplacement par le tissu conjonctif. Souvent, il ne se développe pas indépendamment, mais est le résultat d'autres maladies. Et ils peuvent être très nombreux.

Les enfants ont souvent un facteur héréditaire, lorsque certaines pathologies sont transmises des parents aux enfants. Cela inclut également diverses intoxications, processus inflammatoires dans le cerveau, gonflement du cerveau, maladies du globe oculaire, pathologie de la grossesse, maladies du système nerveux, hydrocéphalie, tumeurs, déformations du crâne et blessures.

Comment fonctionne la maladie chez les enfants

Dans cette maladie, la vision est altérée. Les premiers symptômes peuvent être observés dès les premiers jours de la vie du bébé lors d’un examen médical. Les pupilles de l'enfant sont examinées, la réaction à la lumière est déterminée et la manière dont l'enfant suit le mouvement d'objets lumineux dans la main d'un médecin ou d'une mère est étudiée.

Les signes indirects d'atrophie optique sont l'absence de réponse de l'élève à la lumière, la dilatation de la pupille, l'absence de suivi d'un enfant sur l'objet. Cette maladie, si elle manque d'attention, peut entraîner une diminution de l'acuité visuelle, voire la cécité. La maladie peut survenir non seulement à la naissance, mais également lorsque l’enfant grandit. Les principaux symptômes seront:

· Diminution de l'acuité visuelle, qui n'est pas corrigée par les lunettes, les lentilles;

· Perte de points de vue individuels;

· Changements dans la perception des couleurs - les perceptions de la vision des couleurs en souffrent;

· Changement de la vision périphérique - l'enfant ne voit que les objets qui se trouvent directement devant lui et ne voit pas ceux qui sont légèrement à l'écart. Le syndrome dit de tunnel se développe.

Avec une atrophie complète de la cécité du nerf optique, une lésion partielle du nerf se produit - la vision ne fait que diminuer.

Atrophie congénitale de la vision visuelle

L'atrophie du nerf optique a un caractère héréditaire et s'accompagne souvent d'une diminution de l'acuité visuelle, devenant presque aveugle dès le plus jeune âge. Lorsque examiné par un ophtalmologiste, un examen approfondi du bébé est effectué, qui comprend une étude du fond d'œil, de l'acuité visuelle, de la mesure de la pression intra-oculaire. Lorsque des signes d'atrophie sont détectés, la cause de la maladie est déterminée, ainsi que le niveau d'endommagement des fibres nerveuses.

Diagnostic de l'atrophie congénitale du nerf optique

Le diagnostic de la maladie chez les enfants n'est pas toujours facile. Ils ne sont pas toujours et tout le monde ne peut pas se plaindre d'avoir une mauvaise vue. Cela montre à quel point il est important que les enfants subissent des examens préventifs. Les pédiatres et les oculistes, selon les indications, examinent constamment les enfants, mais la mère est toujours un observateur important de l’enfant. Elle est la première à remarquer que quelque chose ne va pas chez le bébé et à se tourner vers un spécialiste. Et le médecin vous prescrira un examen, puis un traitement.

· Examen du fond d'œil;

· Vérification de l'acuité visuelle, champ de vision défini;

· Pression intraoculaire mesurée;

· Selon les indications - radiographie.

Traitement de la maladie

Le principe de base de la thérapie est le suivant: plus le traitement est commencé tôt, plus il est favorable. Si non traité, alors le pronostic est un - cécité. Selon les causes identifiées, la maladie principale est traitée. Si nécessaire, intervention chirurgicale assignée.

Parmi les médicaments peuvent être appelés:

· Des préparatifs pour améliorer l'apport sanguin au nerf optique;

De la physiothérapie prescrite: ultrasons, acupuncture, stimulation laser, électrostimulation, oxygénothérapie, électrophorèse. Cependant, avec le caractère congénital de la maladie, il n’est pas toujours possible de remédier à la situation, en particulier en cas de traitement inopportun de l’aide médicale. Tous les médicaments sont prescrits uniquement par le médecin traitant, vous ne devez pas contacter les voisins pour un traitement. Le médecin leur a prescrit le traitement, vous n'avez donc que vos médicaments.

Pronostic pour l'atrophie du nerf optique chez les enfants

Avec un traitement commencé en temps voulu, le pronostic sera favorable, étant donné que les enfants ont des tissus endommagés qui sont plus facilement réparés que les adultes. Au moindre problème de vision chez les enfants devrait contacter un spécialiste. Que ce soit une fausse alerte, car il est préférable de consulter à nouveau et de demander au médecin ce qui n’est pas clair pour le bébé que d’être traité longtemps et sans résultat. La santé des enfants entre les mains de leurs parents.

Atrophie du nerf optique chez les enfants

L'atrophie du nerf optique est définie comme la mort de ses fibres. Dans un état normal, le nerf optique est responsable de la transmission des impulsions nerveuses de la rétine au cerveau. En présence de processus atrophiques, cette relation se détériore considérablement. En règle générale, la pathologie est une conséquence de la maladie primaire.

Raisons

L'atrophie peut causer des facteurs héréditaires. Si un enfant a une mauvaise vue depuis sa naissance, cela indique une atrophie physiologique congénitale. Quelle pourrait être la maladie dans ce cas? Principalement des pathologies génétiques, par exemple la maladie de Leber.

Souvent, les maladies systémiques et ophtalmologiques deviennent des provocateurs de l'atrophie acquise, par exemple:

  • glaucome et myopie;
  • pression élevée sur les vaisseaux d'alimentation en raison d'un néoplasme dans la région du crâne ou d'un abcès du cerveau;
  • l'athérosclérose et la thrombose des vaisseaux responsables de l'apport sanguin au nerf optique;
  • inflammation de ces vaisseaux causée par une vascularite ou la syphilis;
  • violations de la structure des vaisseaux sanguins de l'œil sous forme de diabète, hypertension artérielle;
  • blessures traumatiques;
  • intoxication du corps de l'enfant pendant les rhumes.

Comment se manifeste la mort des fibres du nerf optique chez l’enfant et qui dépend aussi de la zone de localisation de la lésion atrophique:

  • Le glaucome, la myopie et d'autres maladies des yeux peuvent provoquer une atrophie ascendante. Les cellules nerveuses situées sur l'œil et la rétine sont touchées. La propagation de la lésion se fait dans la direction du cerveau. Névrite rétrobulbaire, lésions dans la région du croisement des nerfs optiques, tumeurs de l'hypophyse conduisant à une atrophie descendante. La pathologie se développe le long du nerf du cerveau au disque sur la rétine.

Les symptômes

Chaque forme de pathologie dystrophique se caractérise par ses manifestations qui forment un tableau clinique objectif. Les symptômes communs de la maladie incluent:

  • Diminution de l'acuité visuelle. Avec cela commence l'atrophie chez tous les enfants. Au fil du temps, une déficience de visibilité modérée se traduit par des symptômes plus spécifiques: troubles de la perception des couleurs, netteté insuffisante des images, etc.
  • Absence partielle ou complète de vision latérale. Dans les derniers stades de la maladie se manifeste par une nette limitation de la vision latérale. Pour inspecter l’ensemble du tableau, l’enfant doit tourner la tête.
  • Douleur dans les yeux. Les premiers signes peuvent ne pas être accompagnés de douleur. La douleur survient souvent lorsque le champ de vision de l'enfant se rétrécit.
  • "Stains" devant les yeux. Les plaintes de l’enfant concernant les cercles noirs, qui ne permettent pas de visualiser les images, aident à reconnaître l’atrophie. Ceci est un symptôme d'un stade avancé de la maladie.

Diagnostic de l'atrophie du nerf optique chez un enfant

Seul un ophtalmologiste professionnel peut déterminer la maladie, en préciser la forme et le type. Afin de poser un diagnostic, un expert examine le fond d'œil. Le champ de vision est effectué à l'aide de méthodes conventionnelles et d'une périmétrie informatique. Assurez-vous d'évaluer sa couleur.

Les méthodes instrumentales de diagnostic de l'atrophie du nerf optique chez l'enfant comprennent les procédures suivantes:

  • Examen aux rayons X du crâne;
  • tomographie par résistance magnétique du cerveau;
  • angiographie des vaisseaux oculaires;
  • phtalmographie vidéo;
  • Vaisseaux de tête d'échographie.

Les tests médicaux et les tests prescrits par un médecin vous permettent de confirmer ou d'infirmer la présence de processus atrophiques, ainsi que de déterminer la cause de la mort des fibres. Si nécessaire, il est possible de consulter des spécialistes: un neurologue, un rhumatologue, etc.

Des complications

Le pronostic du traitement de l'atrophie dans le champ du nerf optique dépend directement de la rapidité avec laquelle le médecin a prescrit le traitement et de l'efficacité de sa stratégie. Les conséquences négatives de la maladie peuvent être une diminution de l’acuité visuelle de 0,1 à 0,2 unité. Ce qui constitue une atrophie dangereuse, c'est sa capacité à progresser rapidement, ce qui implique une cécité totale.

Traitement

Que pouvez vous faire

Que faire pour soigner une maladie qui n’est qu’une conséquence, un symptôme d’une maladie primaire? D'abord et avant tout, trouvez et éliminez la cause. Avec un diagnostic et un traitement précoces, il est possible de maintenir la qualité actuelle de la fonction visuelle et, dans certains cas, de l’améliorer. Le rétablissement complet de la vision est impossible.

Lorsque l’atrophie du nerf optique de l’enfant est le résultat d’une maladie chronique, la situation s’aggrave de plus en plus - la mort des fibres s’accélère et la vision se détériore. Il est important de rappeler que l’atrophie n’appartient pas à la liste des maladies pouvant être traitées indépendamment et que le retard entraîne des changements négatifs irréversibles. Les parents de l'enfant ont pour tâche de faire attention aux symptômes à temps, de consulter un spécialiste et de se conformer à l'ensemble des recommandations, sans exception.

Que fait le docteur

Après avoir donné les premiers soins au patient et éliminé la maladie primaire, le médecin lui prescrit un traitement médicamenteux. L'objectif du traitement est de préserver au maximum l'état de vision actuel. Les méthodes suivantes peuvent être utilisées pour cela:

  • stimulation magnétique,
  • électrostimulation,
  • l'utilisation de médicaments pour l'expansion des vaisseaux sanguins
  • thérapie intensive et stimulation de la récupération du tissu nerveux dans la région de l'œil atteint,
  • les médicaments et la physiothérapie améliorent le métabolisme.

Prévention

La prévention de l'atrophie du nerf optique chez un enfant permet une détection rapide et un traitement de qualité des maladies responsables de la mort des fibres:

  • oeil
  • rhumatologique,
  • infectieux,
  • neurologique.

Pour minimiser le risque d'atrophie, il est nécessaire d'éviter l'intoxication, effectuer une transfusion avec un saignement abondant. Le recours à un optométriste est nécessaire dès le premier soupçon de détérioration de la fonction visuelle.

Traitement de l'atrophie nerveuse chez les enfants

Quelles sont les causes du développement de l'atrophie du nerf optique chez les enfants, de quel traitement la maladie peut-elle stopper la maladie et maximiser la vision?
Lorsque les fibres du nerf optique meurent, l’ophtalmologiste diagnostique l’atrophie nerveuse du patient. La vision d'un enfant malade est grandement altérée. Si le nerf optique a été soumis à une inflammation, à des lésions, à une dégénérescence ou à une compression, ce qui a affecté négativement l'état de ses tissus, il en résulte une atrophie du nerf optique.
La maladie est due à des pathologies telles que névrite, stagnation. Il y a souvent une atrophie héréditaire congénitale du nerf, qui est classée comme primaire.
Il est nécessaire de veiller, si la pupille d'un enfant est agrandie et ne réagit pas à la lumière vive, il n'y a pas de réflexe moteur protecteur de l'œil lorsque les rayons lumineux le frappent, le bébé ne peut pas suivre l'œil avec quelque chose. Ce sont les symptômes implicites de l'atrophie optique.

L'atrophie primaire du nerf optique chez les enfants s'exprime en limitant le disque avec une bordure pâle. Déviations observées au niveau de l'approfondissement du disque - en fouille, on dirait une soucoupe, les vaisseaux artériels de la rétine sont étroits.
Les signes d'atrophie secondaire sont les limites floues du disque (au centre, il va se reconstituer), les vaisseaux rétiniens dilatés.