Blépharoconjonctivite

Si vous ne procédez pas à un traitement complet de la conjonctivite, une complication très désagréable et grave peut alors se développer - la blépharoconjonctivite. La maladie est une combinaison de symptômes caractéristiques de la blépharite (inflammation des paupières) et de la conjonctivite.

Les taux d'incidence de la blépharoconjonctivite, selon différentes sources, vont de 45% à 70%.

Causes et agents pathogènes

loading...

Les agents causatifs les plus courants de la blépharoconjonctivite sont:

  • Pinces type Demodex;
  • Agents bactériens: gonocoques, bâtonnets de Koch-Wicks, streptocoques, staphylocoques dorés et épidermiques, pneumocoques, moraxcella, chlamydia et autres.
  • Virus: adénovirus, virus de l'herpès simple et génital.

En outre, la maladie peut se développer à la suite de la pénétration de divers allergènes dans la cavité conjonctivale.

Les facteurs contribuant à la maladie sont:

  • traitement inadéquat de la conjonctivite, y compris l'automédication, l'arrêt précoce du traitement, les soins oculaires inappropriés;
  • la myopie;
  • astigmatisme;
  • lésions conjonctivales;
  • l'hypothermie;
  • diminution de l'immunité due à la maladie ou à l'utilisation prolongée de médicaments cytotoxiques et de glucocorticoïdes.

La blépharoconjonctivite causée par un virus ou une bactérie est une maladie assez contagieuse.

Symptômes de la blépharoconjonctivite et ses types

loading...

Au cours du développement de la maladie, un gonflement important des paupières, une rougeur de la conjonctive et des larmoiements sont évidents. Hors de l'œil, une décharge apparaît, qui, selon l'agent pathogène, peut être purulente ou gluante. Les patients ne peuvent pas regarder la lumière.

En pratique ophtalmique, il existe deux types de blépharoconjonctivite: épidémique et dermatologique.

Épidémie (bactérienne)

Peut survenir sous forme aiguë ou chronique. En règle générale, il est causé par le staphylocoque. La maladie se manifeste par une hyperémie marquée (rougeur) des paupières et de la conjonctive.

Dans la zone des bulbes ciliaires, une sorte de «collier» est formé d’acné ou de petites tumeurs. Une décharge épaisse et lourde sort de l'œil qui, en l'absence de soin, sèche, colle les paupières et forme des croûtes jaunes.

Touffe caractéristique perte de cils. En savoir plus sur le type de conjonctivite bactérienne ici.

Dermatique (séborrhéique)

Se développe habituellement sur le fond des maladies suivantes:

  • la dermatite séborrhéique (une maladie qui se développe à la suite du dysfonctionnement des glandes sébacées et qui se caractérise par une production accrue de sébum);
  • rosacée (acné rose chaud).

La blépharoconjonctivite séborrhéique s'accompagne d'une forte sensation de brûlure dans les yeux, de larmoiements abondants et d'une rougeur de la membrane muqueuse de l'œil. Les démangeaisons ne sont pas typiques. Il convient de noter que ces symptômes peuvent être aggravés par la consommation de toutes sortes d’épices et d’assaisonnements.

Traitement

loading...

Le plus souvent, la blépharoconjonctivite est chronique et très difficile à traiter. Cela indique encore une fois la nécessité de visites ophtalmologiques en temps opportun.

Le plan de traitement est basé sur l'agent pathogène identifié. En fonction de cela, le médecin prescrit des gouttes et des onguents antiviraux, antihistaminiques ou antibactériens pour les yeux.

Le soin des yeux malades est particulièrement important. Il est recommandé de rincer les cavités conjonctivales avec une solution antiseptique toutes les 2-3 heures. Pour éliminer les croûtes, vous ne pouvez utiliser que des tampons de gaze humidifiés avec un antiseptique. De plus, un tampon doit être séparé pour chaque œil.

Si la maladie présente une étiologie virale, il est alors impossible d'utiliser des médicaments à base de corticostéroïdes: le garazon, le sofradex et d'autres, car ils peuvent aggraver encore l'évolution de la maladie.

Les corticostéroïdes sont nécessaires pour traiter la blépharoconjonctivite séborrhéique, car ils sont les seuls à pouvoir réduire la gravité du processus inflammatoire. Dans ce cas, le patient doit obligatoirement consulter un dermatovénérologue pour un traitement complet.

Blépharoconjonctivite: symptômes et traitement

loading...

La blépharite marginale, ou blépharoconjonctivite, dont le traitement ne peut donner un résultat positif que si un ensemble de mesures est effectué, est un type de conjonctivite qui se produit sur le fond de la blépharite (inflammation des paupières).

Les causes de la maladie peuvent être:

  • infections passées;
  • microtraumatismes conjonctivaux;
  • astigmatisme;
  • la myopie;
  • affaiblissement du corps dû à une surchauffe ou à une hypothermie.

Dans la plupart des cas, la blépharoconjonctivite est contagieuse en raison de la nature adénovirale (moins communément allergène) de l'infection. Les agents responsables de la maladie sont des micro-organismes de nature coccique (streptocoques, gonocoques, pneumocoques, bâtons de Moraks-Axenfeld et de Koch-Weeks). Selon le type de blépharoconjonctivite, ses symptômes peuvent différer légèrement:

  1. L'épidémie aiguë est causée par un staphylocoque pathogène et s'accompagne d'une rougeur inexprimée des paupières et des muqueuses, de la formation d'un "collier" à la racine des cils et de leur perte.
  2. La blépharoconjonctivite séborrhéique ou dermatologique peut survenir dans le contexte de formes graves de dermatite séborrhéique (peau grasse, lésions des sourcils et du cuir chevelu) et de la rosacée (acné rose), accompagnées de brûlures, d'hyperémie.
  3. L'allergique est due à la sensibilité du corps aux allergènes.
  4. La blépharoconjonctivite démodectique est causée par l’acarien Demodex, qui se dépose dans les follicules pileux (l’infection provient d’animaux domestiques), s’accompagne de démangeaisons sévères et d’une accumulation d’écailles d’épithélium entre les cils.

Dans tous les cas, la maladie commence par un gonflement des paupières, une hyperémie de la conjonctive et des tissus voisins, une rougeur des protéines de l’œil, l’apparition de sécrétions muqueuses larmoyantes et purulentes et le développement de la photophobie.

Traitement de la blépharoconjonctivite

loading...

Le traitement de ce type d’infections oculaires est assez compliqué, surtout si le patient est aux prises avec un stade chronique négligé de la maladie. Après le diagnostic, qui est effectué sur la base des résultats d’analyses de grattages, frottis, empreintes d’érosion, l’ophtalmologiste conclut à l’un ou l’autre type de blépharoconjonctivite.

Dans le cas de la forme épidermique, les ordures sont d'abord retirées, puis une pommade à base de GC (gentamicine, un antibiotique à large spectre, et le clotrimazole, un antifongique à usage local) est appliquée.

L’apparence dermatologique de la blépharoconjonctivite nécessite une prise en charge par un dermatologue. Le traitement commence par un traitement antibiotique, tandis que le patient doit être sous surveillance constante.

Selon la gravité de la maladie, le traitement peut durer jusqu'à 20 jours ou plus. Pour chaque cas, le traitement est prescrit individuellement, mais la règle générale est toujours l'utilisation de tels médicaments:

  • antimicrobien;
  • antiviral;
  • corticostéroïde;
  • des antibiotiques;
  • onguents et gouttes.

Pendant le traitement, le patient doit prendre des précautions afin de ne pas infecter les membres de sa famille: utilisez des serviettes, de la vaisselle et lavez-vous les mains plus souvent. Il est strictement interdit de toucher les yeux avec les mains - frotter, se gratter, etc. afin d'éviter le passage de la blépharoconjonctivite aiguë à chronique.

Traitements alternatifs

loading...

La principale méthode de traitement des infections oculaires, y compris la blépharite et la blépharoconjonctivite, est le traitement médicamenteux traditionnel, mais le traitement avec des remèdes populaires donne également de bons résultats.

Essayez cette recette: fleurs de camomille et de calendula à parts égales (½ cuillère à soupe), versez un verre d’eau bouillie. Après avoir insisté (15 minutes), filtrer et prendre 3 g par jour, 70 g jusqu'à récupération. Cette perfusion antibactérienne aidera à expulser du corps l'infection qui a contribué à l'apparition de la maladie.

Pendant le traitement, essayez d’introduire dans le régime davantage d’aliments contenant des vitamines A, B et D. Ces substances se trouvent en grande quantité dans l’huile de maïs. Elles peuvent non seulement être ajoutées aux salades et autres plats, mais aussi être frottées sur les paupières. La levure de bière est une source puissante de vitamine B, un excellent complément alimentaire (à demander aux pharmacies). La médecine traditionnelle conseille de s'essuyer les yeux avec de la bière brune sans gaz (laisser dans un récipient ouvert).

Selon les statistiques, les maladies allergènes et inflammatoires représentent jusqu'à 50% de toutes les maladies des organes de la vision. Le plus souvent, l’infection de la conjonctive se produit de l’extérieur; seuls des cas isolés sont enregistrés des pathologies congénitales. Pour prévenir la blépharoconjonctivite, il suffit de suivre les règles d'hygiène les plus simples, de ne pas surcharger les yeux, de changer les lentilles de contact à temps et de faire abstraction des pathologies prédisposantes - rosacée et séborrhée. Un régime est également nécessaire, car les aliments épicés et gras provoquent souvent une exacerbation de la blépharoconjonctivite.

Blépharoconjonctivite: symptômes et traitement

loading...

Blépharoconjonctivite - principaux symptômes:

  • Yeux brûlants
  • Yeux rouges
  • Puffiness des paupières
  • Déchirant
  • Photophobie
  • Rougeur des paupières
  • Yeux qui piquent
  • Perte de cils
  • Écoulement muqueux purulent des yeux
  • Puffiness de la peau autour des yeux

La blépharoconjonctivite (blépharite régionale) est un type de conjonctivite qui se développe simultanément à la blépharite (inflammation des paupières). Aujourd'hui, c'est l'un des maux ophtalmologiques les plus courants. Selon les statistiques, il est diagnostiqué chez 70% du nombre total de patients.

Étiologie

loading...

Les facteurs étiologiques sont de telles maladies:

En outre, la maladie peut se développer en raison d'une immunité gravement affaiblie et d'une hypothermie fréquente. Si le déclencheur est une infection, alors la blépharoconjonctivite peut être contagieuse. Dans ce dernier cas, les facteurs étiologiques sont les suivants:

  • Pinces Demodex;
  • des gonocoques;
  • Koch Wicks bâton;
  • streptocoques et ses sous-espèces;
  • moraxella;
  • la chlamydia;
  • adénovirus;
  • virus de l'herpès.

Dans des cas cliniques plus rares, une blépharoconjonctivite peut survenir en raison de ces facteurs étiologiques:

  • traitement inapproprié de la conjonctivite;
  • l'automédication;
  • hypothermie fréquente;
  • traitement inapproprié des maladies des yeux (myopie, astigmatisme);
  • un système immunitaire affaibli à la suite de maladies antérieures;
  • réactions allergiques aux médicaments;
  • traitement médicamenteux pendant une longue période (cytostatiques, glucocorticoïdes).

Sous-espèce de la maladie

loading...

En médecine officielle, la classification comprend trois types de blépharoconjonctivite:

  • bactérien (épidémie). La blépharoconjonctivite de ce type est caractérisée par une forme de développement aiguë et chronique. L'agent causal de la maladie est l'infection à staphylocoques.
  • séborrhéique (dermatologique) - la maladie se caractérise par un stade sévère de développement de la blépharoconjonctivite.
  • allergique - le facteur étiologique de ce type de blépharoconjonctivite est une sensibilité accrue à l’allergène.

Il convient de noter que chacun de ces sous-formulaires a son propre tableau clinique, l'auto-traitement est donc inacceptable ici.

Symptômes généraux

loading...

La blépharoconjonctivite a un tableau clinique prononcé. Il convient de noter que, selon la forme et le type du processus inflammatoire, les symptômes peuvent changer ou être complètement absents au stade initial.

Les principaux symptômes du développement de la blépharoconjonctivite:

  • gonflement des paupières et de la peau autour des yeux;
  • rougeur du globe oculaire;
  • larmoiement;
  • écoulement purulent;
  • la photophobie;
  • brûlure et démangeaisons dans les yeux.

À mesure que le processus pathologique se développe, les symptômes supplémentaires suivants du développement de la maladie peuvent être observés:

  • écoulement muqueux purulent;
  • perte de cils;
  • brûlure grave dans les yeux.

Dans la forme chronique du développement de la maladie, une sensation de gêne oculaire est possible même au repos. Par conséquent, dès les premiers symptômes, consultez un ophtalmologiste.

Diagnostics

loading...

Le diagnostic repose sur un examen ophtalmologique et une clarification de l'anamnèse. En ce qui concerne les méthodes de diagnostic supplémentaires, le médecin peut prescrire de tels tests:

L'ophtalmologiste n'est capable de poser un diagnostic précis et de prescrire le traitement approprié qu'après avoir passé les tests.

Traitement

loading...

Le traitement comprend la thérapie médicamenteuse et locale. Aussi, pendant cette période, il est très important que le patient mange bien, adhère au régime quotidien.

Le traitement de la toxicomanie comprend la prise de drogues d’un tel spectre

  • antiviral;
  • antimicrobien;
  • des antihistaminiques;
  • corticostéroïdes.

La thérapie locale implique l'utilisation de pommades et de sprays spéciaux. En outre, le patient doit s'essuyer les yeux avec des cotons-tiges trempés dans une solution spéciale.

L'autotraitement pour cette maladie est inacceptable. Préparations, la fréquence de leur réception ne peut être prescrite que par un ophtalmologiste.

Traitement des remèdes populaires

Pour le traitement de ce processus inflammatoire, tel que prescrit par un médecin, vous pouvez utiliser la médecine traditionnelle.

La médecine traditionnelle offre les remèdes suivants pour le traitement de la blépharoconjonctivite:

  • pétales de rose rouges;
  • l'huile d'olive;
  • thé aux pétales de rose;
  • décoction de fleurs de muguet;
  • jus d'aloès

Mais avant d'utiliser un remède populaire, vous devriez toujours consulter un spécialiste compétent. Sinon, la complication et le passage de la maladie à une forme plus grave sont possibles.

Prévention

loading...

La base des méthodes préventives de la blépharoconjonctivite est une hygiène personnelle stricte:

  • ne vous frottez pas les yeux avec les mains sales;
  • les lentilles de contact doivent être changées rapidement;
  • éviter la fatigue oculaire.

De plus, les règles d'hygiène doivent être observées chez vous. Un nettoyage humide en temps opportun et l'aération de la pièce contribueront à réduire le risque de développer non seulement une blépharoconjonctivite, mais également de nombreuses autres maladies virales ou infectieuses.

Si vous pensez avoir une blépharoconjonctivite et les symptômes caractéristiques de cette maladie, votre oculiste peut vous aider.

Nous vous suggérons également d'utiliser notre service en ligne de diagnostic des maladies, qui sélectionne les maladies possibles en fonction des symptômes entrés.

La kératoconjonctivite est une maladie de nature inflammatoire affectant la cornée et la conjonctive de l'œil. Cette maladie est l'une des plus courantes parmi toutes les maladies oculaires. Cela s'explique par le fait que la conjonctive est très réactive - elle réagit rapidement et facilement aux facteurs exogènes et endogènes. Certains types de kératoconjonctivite sont très contagieux. La kératoconjonctivite aiguë et chronique se distingue par la nature du processus pathologique.

La conjonctivite chez un enfant affecte généralement les deux yeux à la fois. Bien qu'il ne soit pas rare que la maladie soit asymétrique, la défaite d'un œil est plus grande que celle de l'autre. Selon les statistiques, 30% des affections ophtalmologiques chez les enfants de moins de 4 ans sont des conjonctivites. Avec un traitement commencé en temps opportun ne provoque pas de complications significatives. Toutefois, si vous ne sollicitez pas rapidement l'aide d'un médecin et ne commencez pas un traitement, cela peut affecter davantage la qualité de la vision de l'enfant.

Une condition d'allergie est une sensibilité accrue qu'un organisme possède, se manifestant par une réaction spécifique particulière qui se produit en réponse au contact de certains éléments agissant en tant qu'allergènes dans l'environnement. L'allergie à la poussière, dont les symptômes sont un peu plus faibles, est l'un des types d'allergie les plus courants. Elle est observée chez environ 80% des patients ayant reçu un diagnostic d'asthme bronchique, ainsi que chez 46% avec un diagnostic de rhinite allergique et de conjonctivite.

Le trachome - est une maladie chronique de nature infectieuse qui affecte les yeux. Le principal et unique agent causal de la maladie est une bactérie de la famille des chlamydia. La maladie appartient au groupe infectieux, qui peut être transmis de personne à personne. Il affecte des personnes sans distinction d’âge et de sexe, raison pour laquelle il est souvent diagnostiqué chez les enfants.

La conjonctivite est une maladie caractérisée par une inflammation de la muqueuse oculaire. Ce type d'inflammation est dû à la pénétration de microbes, de virus ou de champignons. Dans certains cas, le nom de la maladie est défini comme "yeux de lapin", en raison de la conjonctivite, dont les symptômes sont ressentis par le patient, l’un d’eux impliquant une rougeur importante des paupières.

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.

Blépharoconjonctivite

loading...

La blépharoconjonctivite est appelée une maladie de la membrane muqueuse des paupières, qui se propage à leur bord ciliaire. C'est une pathologie ophtalmique très commune. Son diagnostic n'est pas difficile, car les symptômes sont clairement visibles. Mais le traitement est souvent inefficace, la maladie devient chronique.

La blépharoconjonctivite est généralement présente chez les personnes de plus de 40 ans en raison d'une diminution de l'immunité. On le trouve souvent chez les patients diabétiques.

Les causes

loading...

La blépharoconjonctivite se développe sous l'influence de plusieurs types principaux de facteurs - il s'agit d'une pathologie de la vision, d'une infection de la conjonctive et de réactions allergiques.

  • myopie (myopie);
  • astigmatisme (image floue due à une violation de la forme de la cornée, du cristallin ou du globe oculaire).

L'inflammation de la conjonctive marginale peut apparaître avec ses microtraumatismes. Les causes les plus courantes de blépharoconjonctivite sont les agents infectieux:

  • il s'agit généralement d'une variété de cocci (principalement des staphylocoques, ainsi que des streptocoques, des pneumocoques, des gonocoques);
  • autres bactéries - E. coli, bacille de Koch tuberculosis, bacille de diphtérie de Leffler);
  • virus (herpétique, rougeole, adénovirus);
  • champignons de levure;
  • protozoaires (chlamydia).

La blépharoconjonctivite parasitaire (démodectique) est très fréquente - plus de 90% des cas sont dus à l’acarien Demodex, qui vit dans les glandes sébacées des cheveux et des cils, se nourrissant de la graisse de la peau.

Le type de maladie allergique survient lorsque le corps réagit à divers allergènes:

  • les médicaments;
  • les cosmétiques;
  • produits chimiques ménagers;
  • risque professionnel;
  • produits alimentaires;
  • mauvaise écologie;
  • matériaux naturels.

Les paupières enflammées peuvent être associées à des affections pathologiques courantes du corps:

  • sinusite (inflammation des sinus paranasaux);
  • rhinite (nez qui coule);
  • maladies du tube digestif;
  • infestation par le ver.

La blépharoconjonctivite peut provoquer une surchauffe ou une hypothermie.

Les symptômes

loading...

Quelles que soient les causes de la maladie, elle présente toujours les mêmes symptômes:

  1. Œdème sévère des paupières avec épaississement du bord ciliaire.
  2. Hyperémie de la conjonctive et rougeur de la sclérotique du globe oculaire.
  3. Déchirer
  4. Photophobie
  5. Écoulement muqueux purulent le long du bord de la paupière.
  6. Collage des paupières dans la matinée.

Classification

loading...
  1. Épidémie, divisée en aiguë et chronique. Il est caractérisé par:
  • rougeur des yeux sans aucun changement des paupières;
  • "colliers" muqueux purulents à la base des cils;
  • petite érosion sur le bord ciliaire;
  • perte de cils.

Si l'agent pathogène est de nature virale, la blépharoconjonctivite commence par une déchirure et une éruption de petites bulles sur le pli interne de la conjonctive.

  1. La blépharoconjonctivite séborrhéique se développe à la suite d'une séborrhée (production accrue de glandes sébacées de sébum avec pellicules) ou de rosacée (petite acné rose à tête purulente). Ses symptômes sont:
  • hyperémie de la conjonctive et de la sclérotique des yeux;
  • sensation de brûlure désagréable et "sable dans les yeux".
  1. Type allergique de la maladie a une variété de manifestations, sa principale caractéristique - la survenue en liaison avec l'action d'un allergène. Les symptômes peuvent sembler plus intenses après avoir consommé des aliments épicés et épicés.
  2. Demodectic. Ses symptômes caractéristiques sont:
  • forte démangeaison des yeux, particulièrement agonisante le matin;
  • décharges collantes avec des écailles d'épithélium qui s'accumulent sur les cils.

Diagnostics

loading...

Le diagnostic de "blépharoconjonctivite" est établi sur la base des plaintes du patient et du tableau clinique typique. Il est plus difficile d'établir les facteurs étiologiques responsables de son apparition. Pour faire ceci:

  • ensemencement bactériologique de sécrétions purulentes;
  • empreintes d'érosion;
  • grattements de la surface touchée;
  • analyse microscopique du pus pour tick-demodex;
  • biopsie pour suspicion d'oncologie.

Afin d'identifier les causes courantes de blépharoconjonctivite, il est nécessaire de consulter des médecins d'autres profils (dermatologue, oto-rhino-laryngologiste, médecin généraliste, allergologue, gastro-entérologue).

Traitement

loading...

Après avoir déterminé les causes de la blépharoconjonctivite, le médecin prescrit un traitement. D'habitude c'est long. Un traitement oculaire local est effectué parallèlement à l'élimination des causes de la maladie. Pour le traitement des yeux et des paupières, des gouttes pour les yeux, des pommades et des sprays sont utilisés.

Si l'agent pathogène est la flore bactérienne, un traitement local aux antibiotiques et leur ingestion sont effectués. Pour d'autres formes d'antibiotiques sont inutiles.

La forme virale est traitée avec des médicaments antiviraux, respectivement, le champignon - avec antimycose. Le traitement par corticostéroïdes n’est pratiqué que sous la forme séborrhéique; dans d’autres cas, ils ne sont pas nécessaires. Les antihistaminiques sont utilisés pour traiter les manifestations des allergies. L'utilisation de médicaments par les patients à leur discrétion n'est pas autorisée, car elle entraîne un échec du traitement et le passage de la maladie à un état chronique.

Si le type démodécique de blépharoconjonctivite a été identifié, un traitement est ensuite mis en œuvre pendant plusieurs mois pour détruire la tique: une application répétée d'un blépharohalon, puis des blépharogels à base d'acide hyaluronique et de soufre sont répétés toute la journée.

Le patient doit être averti que la plupart des formes de la maladie sont contagieuses; il doit suivre les règles d'hygiène personnelle afin que la maladie ne se propage pas aux autres:

  • Il est interdit de toucher les yeux, malgré les démangeaisons et les brûlures;
  • les gouttes et les onguents doivent être conformes aux exigences des antiseptiques;
  • se laver les mains avec du savon plus souvent;
  • utilisez des serviettes et des plats individuels.

Avec un traitement oculaire régulier, lavez-les avec un coton-tige imbibé de médicament. Pour chaque œil, vous devez utiliser un coton-tige stérile séparé pour éviter le transfert de l'infection d'un œil à l'autre.

En médecine traditionnelle, on utilise l’huile d’olive, des gouttes de jus d’aloès, des décoctions de muguet et des pétales de rose pour traiter la blépharoconjonctivite. On ne peut pas dire que ces médicaments sont complètement inutiles, mais le rejet du traitement médicamenteux conduira à la transition de la maladie vers une maladie chronique et intraitable. Les remèdes populaires ne peuvent être considérés comme auxiliaires et utilisés exclusivement qu'avec l'approbation du médecin.

Prévention

loading...

Pour prévenir le développement de la blépharoconjonctivite, vous devez suivre les règles:

  1. Ne pas trop travailler les yeux.
  2. Traiter en temps opportun la pathologie de la vision.
  3. Changer les lentilles de contact.

Il existe des exigences générales en matière de prévention:

  1. Surveiller l'état de l'immunité.
  2. Éliminer les mauvaises habitudes.
  3. Établir un régime alimentaire sain et enrichi en évitant l’abus de glucides.
  4. S'engager régulièrement dans la forme physique.

Comment traiter la blépharoconjonctivite en fonction des symptômes de la maladie, vous apprendrez grâce à la vidéo:

Blépharoconjonctivite

La blépharoconjonctivite est une inflammation des bords des paupières, associée à une lésion de la conjonctive palpébrale et orbitaire. Les principaux symptômes de la maladie sont les suivants: rougeur des yeux, sensation de "sable" ou corps étrangers sous les paupières, photophobie, larmoiement accru. L'examen physique, l'examen de laboratoire des sécrétions de la cavité de la conjonctive, la visométrie, la biomicroscopie, l'échographie de l'œil et le test à la fluorescéine sont utilisés pour le diagnostic. Le traitement repose sur l'utilisation d'antibiotiques, d'antihistaminiques, d'AINS, d'antiviraux, de vitamines C, B et A.

Blépharoconjonctivite

La blépharoconjonctivite est une maladie polyétiologique dans laquelle la conjonctive et les marges des paupières sont impliquées dans le processus inflammatoire. La prévalence de la maladie dans la structure générale des pathologies ophtalmiques est d'environ 30%. La blépharoconjonctivite est diagnostiquée partout chez les personnes de tous âges, mais elle survient le plus souvent chez les femmes au cours de la quatrième décennie de la vie. Un patient sur trois souffre du syndrome de l'œil sec. Dans 25% des cas, la pathologie se développe une seconde fois dans le contexte des maladies infectieuses. Environ 17% des patients ont un parcours récurrent.

Causes de la blépharoconjonctivite

L'influence de nombreux facteurs conduit au développement de la maladie, mais il n'est pas toujours possible d'établir l'étiologie. La blépharoconjonctivite est une pathologie acquise. La détection de la maladie au cours de la période néonatale est due à une infection de la membrane muqueuse de l'oeil du bébé lors de l'accouchement. Les principales causes de blépharoconjonctivite sont:

  • Maladies infectieuses. Des dommages au segment antérieur de l'œil peuvent provoquer une gonorrhée, une rubéole, un herpès, la syphilis. Peut-être propagation hématogène d'agents infectieux ou infection par contact-ménage.
  • Réactions allergiques. Les manifestations cliniques de la forme allergique sont dues à la libération de médiateurs à effet vasoactif. Dans cette variante de la pathologie, l'immunoglobuline E est synthétisée dans le sang des patients.
  • Défaite du genre Demodex. Une démodécie cutanée entraîne des modifications secondaires des paupières et de la conjonctive. L'agent causal de la maladie vit dans les glandes sébacées (Zeiss et Meibomian). L'infection à la démodécie peut être compliquée par le développement de chalazions secondaires et de kératites.
  • Blessures traumatiques. Les lésions de l'organe de la vision contribuent à l'infection de la surface de la plaie. Dans 98% des cas, le canal de la plaie passe par la conjonctive. La fermeture réflexe des paupières à la vue du danger entraîne leur blessure supplémentaire.
  • Lésions fongiques. Les symptômes de la blépharoconjonctivite sont souvent détectés chez les patients présentant une candidose, une aspergillose ou une actinomycose dans les antécédents. Dans l'évolution chronique de la mycose, on observe souvent des lésions concomitantes du segment postérieur de l'œil.

Pathogenèse

Le mécanisme de développement dépend de l'étiologie de la blépharoconjonctivite. En cas d’ophtalmodémodécose, l’effet allergo-toxique du parasite sur les structures du pôle antérieur de l’œil provoque l’injection de vaisseaux conjonctivaux et l’augmentation de la sécrétion de sécrétions muqueuses. Le développement d'une forme bactérienne est souvent précédé d'une pathologie du nasopharynx, de lésions de l'oreille moyenne ou de maladies infectieuses courantes. La reproduction de micro-organismes entraîne des lésions tissulaires causées par des toxines bactériennes. La membrane muqueuse mince de la conjonctive est la plus vulnérable à leurs effets. Les lésions fongiques des régions antérieures du globe oculaire sont souvent causées par une infection de contact dans les mycoses d'une autre localisation. Le développement de symptômes dans les traumatismes est associé à l’entrée mécanique de la flore pathogène dans le canal de la plaie.

Un rôle clé dans la pathogenèse de la blépharoconjonctivite allergique est attribué à la sensibilité accrue du corps aux antigènes individuels. La pharmacothérapie, l'inhalation de pollen de plante et le contact avec des allergènes deviennent des éléments déclencheurs du développement d'une réaction d'hypersensibilité. Les facteurs prédisposants sont les désordres métaboliques, l'irritation de la conjonctive par les produits chimiques, la poussière ou la fumée. Les enfants qui ont été exposés à une infection intra-utérine par le virus de l'herpès, la rubéole, sont plus susceptibles à l'apparition de la maladie à l'avenir. Il est souvent possible de diagnostiquer de multiples malformations du système visuel (microphtalmie, anophtalmie, colobome de l'iris).

Symptômes de blépharoconjonctivite

Les patients se plaignent de démangeaisons et de brûlures dans la région orbitale, de photophobie, d'une sensation de «sable» ou d'un corps étranger sous les paupières. Caractérisé par une augmentation des déchirures lorsque l'on regarde la source de lumière. Effectuer un travail visuel entraîne une fatigue oculaire. Rougeur et gonflement de la conjonctive orbitale déterminés visuellement. Si la cornée est endommagée, l'acuité visuelle diminue. Dans la forme bactérienne, les patients remarquent la décharge de masses purulentes de la fissure palpébrale avec une odeur désagréable. Détachable devient une cause de collage des cils, leur perte. L'instabilité du film lacrymal conduit à un dysfonctionnement visuel.

En cas d'origine virale de la maladie, l'écoulement conjonctival a une consistance muqueuse ou aqueuse. Les patients ont noté une douleur marquée dans les yeux. Caractérisé par une augmentation des ganglions lymphatiques régionaux. La blépharoconjonctivite allergique se caractérise par une lésion bilatérale de l’œil, associée à un blépharospasme prononcé. Sécrétion marquée de mucus de consistance visqueuse, lésion concomitante de la peau. Les ganglions lymphatiques ne sont pas élargis. L'utilisation de lentilles cornéennes provoque une augmentation des manifestations cliniques et une irritabilité oculaire accrue.

Des complications

L'évolution prolongée de la blépharoconjonctivite peut conduire au développement d'un ectropion secondaire, moins communément l'entropion du siècle. Les antécédents de patients atteints de cette pathologie sont plus à risque de contracter des complications infectieuses et bactériennes (kératite, choriorétinite). La propagation d'agents pathologiques dans le canal nasolacrimal provoque une dacryocystite. La plupart des patients présentent des symptômes de xérophtalmie. La formation de défauts cicatriciels sur la peau des paupières constitue non seulement une violation du processus de fermeture de la fissure orbitaire, mais constitue également un défaut esthétique. La conséquence la plus terrible d'une blépharoconjonctivite grave est le phlegmon orbital. Dans de rares cas, une thrombose du sinus sigmoïde se produit.

Diagnostics

Le diagnostic repose sur les résultats de méthodes de recherche spécifiques, d'analyses des sécrétions de la fissure orbitale et d'un examen physique. Lors de l'examen visuel, un ophtalmologiste révèle une hyperhémie et un œdème conjonctivaux, une rougeur des bords des paupières. L'anamnèse révèle généralement que les patients associent l'apparition des premiers symptômes à des pathologies allergiques ou infectieuses. Le plan de diagnostic instrumental comprend:

  • Visométrie. Avec un déroulement modéré du processus pathologique, il n'y a pas de dysfonctionnement visuel. La baisse progressive de l'acuité visuelle se produit lorsque la cornée est endommagée.
  • Biomicroscopie de l'oeil. L'œdème et l'injection des vaisseaux conjonctivaux sont visualisés. Paupières hyperémiques, œdémateuses, avec accumulation de départements pathologiques le long du bord périphérique. Avec la lésion concomitante de la cornée est déterminée par son ulcération et l'obscurcissement.
  • Échographie de l'oeil. L'échographie vous permet de mesurer les paramètres du globe oculaire, d'identifier les signes de lésion du segment postérieur de l'œil lorsque les opacités sont opacifiées.
  • Test d'instillation de fluorescéine. Pendant le test, il est possible de détecter une violation de l'intégrité de la couche épithéliale de la cornée. Lors de l'étude de la structure du film lacrymal, plusieurs larmes sont visualisées.

Pour déterminer l'étiologie nécessite des tests de laboratoire. Dans la genèse bactérienne, les neutrophiles prédominent dans le contenu de la décharge des yeux. Chez les patients présentant une forme virale de la maladie, les cellules mononucléées sont détectées au cours de l'examen cytologique. Sur l'origine allergique de la blépharoconjonctivite indique la détection de l'examen microscopique des éosinophiles. La méthode de diagnostic culturel permet d'identifier la croissance de cultures d'agents pathogènes lors de l'ensemencement du contenu de la cavité conjonctivale. De plus, une consultation sur les maladies infectieuses et les allergologues est présentée.

Traitement de la blépharoconjonctivite

La tactique thérapeutique est déterminée par l'étiologie et la nature de la maladie. L’objectif du traitement est l’élimination de l’agent pathogène et le soulagement du processus inflammatoire. L'imposition d'un pansement aseptique est contre-indiquée en raison de la probabilité accrue de développer une kératite secondaire. L'élimination mécanique de la décharge de la cavité conjonctivale est réalisée en lavant les yeux avec des solutions antiseptiques. La pharmacothérapie comprend:

  • Antibiotiques. Le traitement antibactérien est effectué par un court traitement (3-7 jours). L'instillation d'agents antimicrobiens est effectuée toutes les 2 à 4 heures. Au fur et à mesure que les signes d'inflammation s'atténuent, la fréquence d'application des gouttes diminue jusqu'à 3-6 fois par jour.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens. L'administration locale (instillation) ou systémique d'AINS est indiquée. Les gouttes de diclofénac sodique sont utilisées pour traiter le caractère non infectieux de la maladie. En cas d'efficacité insuffisante ou de pathologie sévère, les glucocorticoïdes sont utilisés.
  • Antihistaminiques. La désignation de fonds provenant du groupe des bloqueurs d'histamine H1 est recommandée en cas d'allergie. Il est recommandé aux patients d'utiliser des gouttes ophtalmiques de chlorhydrate d'olopatadine ou de cromoglycate de sodium.
  • Agents antiviraux. La blépharoconjonctivite virale est une indication d'utilisation de gouttes oculaires. La durée du traitement est de 12-14 jours. Dans les cas aigus, l’instillation du médicament est recommandée 6 à 10 fois par jour.
  • Thérapie de vitamine. Quelle que soit la forme de la pathologie, l'administration orale des vitamines B, A et C est indiquée pour tous les patients.En outre, lorsque la cornée est impliquée dans le processus pathologique, des stimulateurs de la régénération cornéenne (pommade au méthyluracile, solcoséryle) sont également associés.

Pronostic et prévention

Le pronostic à vie et la capacité de travailler avec une blépharoconjonctivite sont favorables. Le résultat de la pathologie avec diagnostic et traitement rapides est un rétablissement complet. Aucune mesure prophylactique spécifique n'a encore été mise au point. Des mesures non spécifiques visent à prévenir les lésions secondaires de la partie antérieure de l'œil ayant des antécédents de maladies infectieuses et allergiques. Les patients dont l'évolution de la maladie est récurrente doivent augmenter la réactivité globale et la résistance de l'organisme à l'aide de médicaments naturels (correction du régime alimentaire, durcissement alimentaire) ou de médicaments (immunomodulateurs).

Blépharoconjonctivite: symptômes et traitement

La blépharoconjonctivite est un type de conjonctivite qui s'accompagne d'une blépharite. Dans la plupart des cas, cette maladie est contagieuse en raison de la nature adénovirale de l'infection. Il existe quatre types de blépharite marginale (blépharoconjonctivite), qui présentent des symptômes différents:

  1. Blépharoconjonctivite démodectique (démangeaisons sévères, accumulation de flocons d'épithélium entre les cils). C'est ce qu'on appelle tick - Demodex, situé dans les follicules pileux.
  2. Épidémie (légère rougeur des paupières et des muqueuses de l'œil, dépôts au niveau des racines ciliaires et perte des cils). La cause de l'infection est un groupe d'infections à staphylocoques et est néfaste pour les yeux.
  3. Séborrhéique (yeux rouges et brûlants). Il est né dans le contexte d'une forme négligée de dermatite sébacée causée par des lésions du cuir chevelu et des sourcils.
  4. Allergique (gale et rougeur). Moins dangereux, car la cause de la maladie de ce type est un certain allergène qui peut être identifié et éliminé de la vie quotidienne.

Symptômes et facteurs d'apparition de la blépharoconjonctivite

Regardons les symptômes les plus importants par lesquels vous pouvez comprendre qu'il est infecté par la blépharoconjonctivite.

Symptômes communs:

  1. écoulement abondant de liquide lacrymal;
  2. photosensibilité, peur de la lumière vive;
  3. écoulement purulent;
  4. œdème des paupières;
  5. brûlures et démangeaisons graves.

Facteurs influant sur la survenue d'une blépharoconjonctivite:

  1. conjonctivite chronique;
  2. manque d'apport de vitamines;
  3. violation de la forme du cristallin ou de la cornée;
  4. l'herpès;
  5. mauvaise auto-médication de la conjonctivite;
  6. hypothermie fréquente;
  7. blessure à l'œil;
  8. l'anémie;
  9. système immunitaire affaibli;
  10. la myopie.

Traitement de la blépharoconjonctivite

Si vous avez trouvé les premiers signes de la manifestation de cette maladie, vous n'avez pas besoin de retarder le traitement, vous devez immédiatement contacter un médecin compétent pour obtenir de l'aide. Initialement, les experts conseillent les remèdes populaires éprouvés, si la maladie est bénigne.

Dans les cas plus graves, des médicaments antihistaminiques, antiviraux ou corticostéroïdes sont prescrits, à savoir:

Le cours du traitement est déterminé par le médecin lui-même en fonction de la complexité de la maladie.

Nous vous conseillons de lire l'article sur le traitement de la conjonctivite par gouttes sur notre site web. Conjonctivite chez votre enfant? Assurez-vous ensuite de lire l'article sur le traitement de la conjonctivite chez les enfants.

Médecine populaire

Avant de commencer un traitement avec des remèdes populaires, consultez un médecin spécialisé afin de ne pas nuire à votre santé et d’empêcher la maladie de se développer pleinement.

Faisons connaissance avec les principaux médicaments de la médecine traditionnelle qui aideront à faire face à la maladie:

  1. Décoction d'échinacée. Prenez une cuillerée de racine d'Echinacea broyée et versez de l'eau bouillante (200 ml). Laisser mijoter à feu doux pendant quinze minutes. Après ébullition, il faut laisser infuser pendant 50 à 60 minutes et ingérer 20 ml. quatre fois par jour.
  2. Myrtilles fraîches ou séchées. Consommez après les repas au moins 10 grammes par jour. Il n’ya pas de traitement avec cette méthode, car les baies sont inoffensives et aident à renforcer le système immunitaire.
  3. Fromage cottage. Enveloppez le fromage cottage de la première fraîcheur dans une matière stérile et faites des lotions pour les yeux à tout moment opportun.
  4. Une paire d'ail Écrasez une paire de gousses d'ail dans un mélangeur et inspirez profondément l'évaporation de la masse. L'expiration doit être effectuée par la cavité buccale.
  5. L'aneth Versez 10 grammes d'aneth séché dans une tasse d'eau bouillante et laissez reposer pendant une heure. Puis passez délicatement à travers la gaze et faites une compresse sur les yeux à tout moment qui vous convient, mais ne répétez pas la procédure plus de cinq fois par jour.
  6. Inflorescence de trèfle. Écraser le trèfle et en extraire le jus avec de la gaze. Cet outil est appliqué trois gouttes sur la membrane muqueuse de l'œil 1 fois par jour.
  7. Thé et vin Prenez 1: 1 thé noir et vert et ajoutez une cuillère à café de vin de raisin sec. Mélanger tous les ingrédients et rincer les yeux jusqu'à ce qu'ils soient guéris.
  8. Jus d'aloès Le jus pressé des feuilles d'aloès se enterre dans les yeux trois fois par jour.

Blépharoconjonctivite: causes, symptômes, traitement

Presque chaque personne au moins une fois dans sa vie fait face à une maladie telle que la conjonctivite. Il y a une sensation de brûlure et des démangeaisons dans les yeux, les larmes coulent constamment. Sans traitement adéquat, les paupières sont impliquées dans le processus inflammatoire, ce qui développe la blépharoconjonctivite.

Quelle est la maladie: caractéristiques des formes aiguës, subaiguës et chroniques

Blépharoconjonctivite - inflammation des paupières et de la membrane muqueuse de l'œil (conjonctive). Les enfants et les adultes sont également malades.

Chez un enfant, la maladie survient principalement dans le contexte d'une autre pathologie (grippe, rhume), et chez un adulte - en tant que défaite indépendante. En fonction de l'évolution de la blépharoconjonctivite, on distingue les formes suivantes:

  1. Aiguë - commence soudainement, les symptômes sont prononcés, dure de 1 à 2-3 semaines.
  2. Subaiguë - semblable à la forme aiguë, mais le tableau clinique est moins prononcé.
  3. Chronique - les signes qui disparaissent, puis réapparaissent. Les yeux se fatiguent rapidement, à la fin de la journée, la vue se détériore. Le développement de la maladie se fait progressivement, le processus est assez long.

Comment prévenir les complications de la conjonctivite - vidéo

Causes de la blépharoconjonctivite

Les causes de la maladie sont nombreuses. Ce sont diverses bactéries, tiques, virus, agents allergiques. Les facteurs de risque incluent:

  • blessures oculaires;
  • l'hypothermie;
  • surchauffe;
  • fatigue oculaire;
  • l'hypovitaminose;
  • diminution de la résistance du corps (immunité);
  • la présence de l'acné;
  • astigmatisme (violation de la forme du cristallin, de la cornée ou de l'œil lui-même);
  • myopie (myopie).

Types de pathologie: séborrhéique, démodectique, blépharoconjonctivite virale et autres

Selon la cause de l'inflammation, la blépharoconjonctivite est divisée en plusieurs types:

  1. Bactérienne (épidémie) - causée principalement par des staphylocoques, mais la cause peut être n'importe quelle autre bactérie. Le plus souvent, un seul œil est affecté. Si la maladie n'est pas traitée ou hygiénique, le processus devient facilement bidirectionnel. Il est très contagieux (transmis d'une personne à une autre). Par conséquent, il est extrêmement important de fournir au patient une serviette, un oreiller, etc.
  2. Séborrhéique (dermatologique) - se produit sur le fond de la dermatite séborrhéique ou de la rosacée. Un signe caractéristique - l'absence de démangeaisons dans les yeux. Le reste des symptômes peut être aggravé après avoir mangé divers assaisonnements et épices.
  3. Allergique - se développe sous l'action de tout allergène (pollen, produits de maquillage, crèmes, parfums, poussière). Il se caractérise par de fortes démangeaisons et un assombrissement de la zone autour des paupières - une ecchymose allergique. Les deux yeux sont souvent impliqués.
  4. Demodectic (à tiques) - causé par l’acarien Demodex. Avec ce type de blépharoconjonctivite, il se produit un dépôt de dépôts graisseux sur la pointe des cils. Parfois, le parasite lui-même est perceptible au bord des paupières.
  5. Viral - se propage facilement parmi les gens. Premièrement, un œil est touché et après quelques jours - le second. Une caractéristique distinctive est l'augmentation des ganglions lymphatiques régionaux.

Symptômes de la maladie

La symptomatologie diffère en fonction de l'étiologie de l'inflammation, mais le tableau clinique est généralement similaire:

  1. Les patients se plaignent de crampes, de démangeaisons, de brûlures, de corps étrangers ou de sable dans les yeux.
  2. Différents écoulements oculaires sont perceptibles: des muqueuses transparentes aux purulentes, avec une odeur désagréable.

  1. La membrane muqueuse est rouge, avec un motif de capillaires (injection de sclérotique).
  2. La peau des paupières est également hyperémique, enflée.
  3. Il y a une forte déchirure.
  4. Parfois, une perte de cils est observée.
  5. Les yeux sont serrés avec un film membranaire ou une pseudomembrane. Le premier est facilement séparé de la sclérotique et le second ne peut être retiré sans causer de douleur intense à la personne.

L'état général du patient est rarement perturbé, mais il se produit une légère augmentation de la température corporelle, une faiblesse, une fatigue, des maux de tête.

Faire un diagnostic

Le diagnostic repose sur un historique complet, par exemple, un ophtalmologue demande:

  • avez-vous déjà eu besoin de sur-refroidir ou de surchauffer ces derniers temps?
  • Le patient a-t-il souffert de maladies virales?
  • Avez-vous contacté des personnes atteintes de conjonctivite ou de blépharite?

Des études complémentaires sont en cours:

  • en cas de dommages bactériens, l'agent pathogène est déterminé par l'ensemencement de l'écoulement oculaire;
  • si la maladie est causée par une tique, on peut la voir sur les cils;
  • avec la nature allergique de la blépharoconjonctivite, l'irritant est détecté à l'aide d'allergies;
  • test sanguin clinique est nommé.

Moyens de se débarrasser de la maladie

Avant d'utiliser des médicaments devraient consulter un ophtalmologiste. Un traitement approprié et compétent ne peut désigner qu'un spécialiste. Le choix du médicament dépend du type de blépharoconjonctivite, car il est d'abord nécessaire d'influencer le facteur étiologique.

Il faut se rappeler que la blépharoconjonctivite est contagieuse, il est donc important de respecter les règles d'hygiène. De plus, vous devez régulièrement nettoyer vos yeux avec un coton imbibé d'une solution antibactérienne.

Traitement de l'inflammation bactérienne

La bactérie est la cause de la maladie; par conséquent, les médicaments antibactériens, à savoir les pommades et les gouttes, jouent un rôle essentiel dans le traitement. L'utilisation de local, c'est-à-dire directement à la lésion.

  1. Lévofloxacine (solution). Instillé dans l'œil toutes les 2 heures pendant 2 jours, le médicament doit être utilisé toutes les 4 heures.
  2. Levomitsetin (gouttes). Appliquez 3 fois par jour. La durée moyenne du traitement est de 10 jours.
  3. Érythromycine (pommade). Pose pour la paupière 2-3 fois par jour. Le cours est assez long - 1-2 mois.
  4. Pommade oculaire à la tétracycline. Appliquez 3 à 4 fois par jour, pas plus de deux semaines (selon le degré de dommage).

Drogues de tiques

Pour combattre la blépharoconjonctivite démodécique, utilisez les médicaments suivants:

  1. 1% de pommade au mercure (antiseptique). Le système d'admission doit être sélectionné par un spécialiste, car il dépend de nombreux facteurs.
  2. Sulfapyridazin-sodium à 10% (solution). Enterrer matin et soir. La durée du traitement est de 30 jours.
  3. Glycodem (crème). Appliquer uniquement sur les cils et les paupières. Utiliser avec prudence, éviter le contact avec la muqueuse oculaire.

Traitement de la blépharoconjonctivite allergique

La principale condition pour le traitement est l'identification et la destruction de l'allergène. Parmi les médicaments prescrits, les comprimés du groupe antihistaminique (oral) et les médicaments antiallergiques pour une utilisation locale en ophtalmologie:

  1. Opatanol (gouttes). Appliquer 2 fois par jour avec un intervalle de 8 heures. Si nécessaire, le traitement dure jusqu'à 4 mois.
  2. Lecrolin (gouttes). Utilisez 4 fois par jour jusqu'à disparition des symptômes.
  3. Diazoline ou Suprastin (bloqueurs des récepteurs de l'histamine H1). Prendre 1 à 3 fois par jour. Le traitement est considéré comme terminé après la disparition des symptômes de la maladie.

Lutte contre les maladies oculaires virales

Dans cette forme de maladie, les antiviraux constituent le groupe principal de médicaments:

  1. Bonafton (0,05% de pommade). Laid pour toujours 3-4 fois par jour. Pour améliorer l'effet est utilisé en combinaison avec la forme de la tablette.
  2. Okoferon - disponible sous forme de poudre pour la préparation de la solution. Enterrer toutes les 2 heures pendant 7 à 10 jours maximum.
  3. Acyclovir (pommade). Il est placé dans le sac conjonctival inférieur 5 à 6 fois par jour. Le traitement continue jusqu'à la disparition des symptômes.

Thérapie générale

Pour éliminer l'œdème des paupières, on utilise des médicaments à base de corticostéroïdes:

  • Pommade à l'hydrocortisone;
  • Gouttes de dexaméthasone.

Pour améliorer la séparation du liquide lacrymal, utilisez des gouttes nasales vasoconstricteurs:

Si le patient se plaint de sécheresse des yeux, l'hydratation et la protection de la cornée aideront à:

Utilisé au besoin, mais pas plus de 4 fois par jour.

Pour accélérer le processus de récupération, les ophtalmologistes recommandent l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens:

Le médecin détermine la dose et la durée d'utilisation.

Drogues: gouttes, pommade - galerie de photos

Médecine traditionnelle

En plus du traitement traditionnel, vous pouvez vous tourner vers la médecine traditionnelle, après avoir consulté votre médecin. Surtout à la maison, utilisez des gadgets:

  1. Avec gruau de baies fraîches.
  2. Basé sur une infusion de thé fraîche.
  3. Avec une décoction de rose sauvage. Pour la préparation des fonds:
    • versez 2 c. baies d'églantier (peuvent être séchées) 200 ml d'eau bouillante;
    • remuer à feu doux pendant 10 minutes;
    • insister (pas plus de 30 minutes);
    • filtrer et appliquer sur les yeux un coton imbibé de bouillon.
  4. Avec de l'eau d'aneth (vendue dans toutes les pharmacies).
  5. Avec infusion de sourcil:
    • 0,5 litre d'eau bouillante pour remplir 2 c. l sourcil séché, fermez bien le couvercle;
    • laisser infuser au moins une heure;
    • filtrer et utiliser le produit obtenu pour rincer les yeux, faire des lotions.
  6. À base de plantain ou de saule. Appliquez aux yeux un pansement trempé dans la sève des plantes.

Lavage oculaire

  1. Pendant la semaine, lavez les yeux avec une infusion de feuilles de laurier:
    • quelques feuilles versent un verre d'eau bouillante;
    • laisser reposer pendant 2 heures, puis filtrer;
    • Conservez la perfusion au réfrigérateur pendant 3 jours maximum.
  2. Dissoudre 2–3 gouttes de jus de citron dans 200 ml d’eau. Lavez les yeux avec un liquide 2 fois par jour.

Enfouissement des yeux

  1. Aloe. Instiller 1 goutte de jus de plantes la nuit pendant 5 jours.
  2. Miel:
    • dans un verre d'eau chaude, dissoudre 1 c. chéri et cool;
    • creusez dans 1 goutte 2 fois par jour. Premièrement, il y a une sensation de brûlure dans les yeux, qui passe rapidement.

Dans le but non seulement du traitement, mais aussi de la prévention est utile:

  1. Versez un verre d'eau bouillante avec une cuillère à thé d'un mélange de fleurs de camomille séchées et de calendula, après avoir insisté. Prendre oralement 50–70 ml trois fois par jour.
  2. Consommez 40 grammes de cassis frais ou congelé par jour.
  3. Au coucher, lubrifiez les bords des paupières avec de l'huile de bardane.

Remèdes populaires - galerie de photos

Conséquences et complications

Si vous ignorez les symptômes et ne consultez pas votre médecin à temps, mais au contraire, si vous vous auto-soignez, cela aura des conséquences désagréables et graves. En outre, le risque de transition vers une blépharoconjonctivite chronique, ainsi que l'apparition d'une otite moyenne, d'une méningite et même d'une septicémie, augmente. Dans les cas particulièrement graves, la vision est réduite à sa perte totale. Des complications telles que la septicémie ou la méningite peuvent entraîner la mort.

Règles qui vous aideront à ne pas tomber malade

Personne n'est à l'abri de la maladie, mais les règles simples suivantes permettent de minimiser le risque d'apparition de cette maladie:

  • ne pas trop refroidir ou surchauffer;
  • éviter le contact avec l'allergène;
  • ne touchez pas votre visage et vos yeux avec les mains sales;
  • utiliser des lingettes jetables;
  • se laver les mains à l'eau et au savon, surtout après être sorti de la rue;
  • n'utilisez pas les serviettes, les mouchoirs, les oreillers, etc.
  • Ne pas trop forcer les yeux.

Les yeux doivent être protégés, car c'est à travers eux que nous obtenons la plupart des informations du monde extérieur. Aux premières manifestations de la maladie, un besoin urgent de consulter un ophtalmologiste. Il est important de suivre strictement les recommandations du spécialiste et de ne pas se soigner soi-même. Si vous ne violez pas le régime, effectuez des procédures hygiéniques, prenez vos médicaments à temps, le pronostic de la maladie est favorable. La pathologie peut être guérie de façon permanente. Et pour ne pas courir chez le médecin, il suffit le plus souvent d'observer des mesures préventives.