Douleur dans l'oeil

L'œil humain semble être un organe très vulnérable et fragile. Par conséquent, si vous sentez qu'il a mal à l'œil de l'intérieur, nous avons tendance à assumer le pire. Voyons ce qui pourrait être la cause de ce phénomène et s'il vaut la peine de paniquer si un œil fait mal.

La nature de la douleur peut être vive et intense ou monotone et terne. La douleur à l'intérieur de l'œil peut être accompagnée de fièvre, rougeur, ulcération, engourdissement, rémanence, faiblesse, photosensibilité, pression du nez ou sensation de douleur lorsque les yeux bougent.

Conditions dangereuses

loading...

Attaque de glaucome

Une formation importante de liquide intra-oculaire ou son écoulement difficile provoque une augmentation de la pression dans la chambre antérieure de l'œil. Le liquide intraoculaire appuie sur les yeux de l'intérieur. Lorsque cela se produit, la tête du nerf optique et les vaisseaux rétiniens sont endommagés, ce qui provoque les symptômes typiques d'une crise de glaucome:

  • l'émergence d'un halo autour des sources lumineuses;
  • réduction des champs visuels (dit scotome périphérique);
  • vision floue au crépuscule;
  • violation de la perception des couleurs;
  • vision réduite;
  • l'oeil fait mal de l'intérieur, il y a une sensation de corps étranger à l'intérieur.

Comme vous pouvez le constater, les symptômes ne sont pas spécifiques. Par conséquent, si une augmentation de la pression intraoculaire est suspectée, il est impératif de contacter un oculiste pour un examen supplémentaire - tonométrie (mesure de la pression oculaire) et gonioscopie (examen de la chambre antérieure).

Papilloedema

En termes simples, il s’agit d’un gonflement de la tête du nerf optique - le lieu de son attachement au globe oculaire. Le gonflement du mamelon du nerf optique crée une saillie à l'intérieur du globe oculaire et écrase l'œil de l'intérieur.

La cause du papilloedema est une augmentation de la pression intracrânienne. Mais seulement dans le cas où les symptômes de gonflement du disque optique et une augmentation de la pression intracrânienne sont observés simultanément, on parle de papilloedema.

Cela se produit à la suite d'une inflammation du cerveau ou de ses membranes, d'hémorragies dans le crâne, de processus tumoraux.

L'œdème peut se développer en quelques heures ou quelques semaines. Lorsque l’éternuement et la toux sont aggravés, la douleur augmente, la vision est floue, l’image est divisée, les maux de tête augmentent. La position couchée apporte généralement un peu de soulagement.

Cette condition nécessite un traitement immédiat et le traitement de la maladie sous-jacente.

Névrite optique

Les symptômes d'inflammation du nerf optique sont similaires à ceux du papilloedème, mais il n'y a pas d'augmentation de la pression intracrânienne. Selon les observations de spécialistes, cette maladie est le plus souvent associée à une démyélinisation des fibres nerveuses, qui survient dans la sclérose en plaques.

Dans ce cas, l'œil fait mal de l'intérieur dans la région de l'orbite, en particulier lors du déplacement. La vision des couleurs est altérée, l'acuité visuelle globale diminue et des manifestations de photopsie peuvent être observées - points lumineux ou éclairs sur la rétine.

Maux de tête

Il se trouve que l’œil fait mal à l’intérieur, dans le contexte d’un mal de tête.

Une douleur particulièrement aiguë survient lorsque le type de douleur est de type cluster, lorsque les attaques se succèdent, puis disparaissent pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. Dans ce cas, seule la moitié de la tête en souffre. L'oeil droit fait mal ou l'œil gauche fait mal de l'intérieur autant que s'il avait été «percé avec une aiguille chauffée au rouge». Les céphalées en grappes sont provoquées par la libération soudaine d'histamine ou de sérotonine et par leur effet sur les fibres nerveuses. Autres symptômes: rougeur, œdème de la cornée, larmoiement, congestion nasale et rhinite.

La tête peut aussi faire mal comme une migraine. En même temps, l’œil exerce une pression intense, intense et douloureuse, depuis l’intérieur. Les attaques peuvent commencer soudainement en réponse à certaines odeurs, à une lumière vacillante, au bruit, au soleil, à la nourriture, etc. Toute personne souffrant de cette maladie a ses propres déclencheurs personnels.

Une autre raison pour laquelle la pression dans les yeux est l'hypertension artérielle. Simultanément, la gêne ressentie dans les organes de la vision est créée par l’injection de pression sanguine dans l’artère ophtalmique centrale et par l’obstruction du flux sanguin veineux sortant de la veine centrale de la rétine. Lorsque vous appuyez sur le globe oculaire, vous ressentez son élasticité accrue et sa douleur au toucher. Souvent, l'hypertension artérielle est accompagnée de maux de tête et de vertiges, une personne voit des "mouches".

Douleur comme symptôme secondaire

loading...

Souvent, à la recherche des raisons pour lesquelles l'œil fait mal, nous ne prêtons pas attention à ses structures environnantes. Mais une inflammation ou une maladie peut survenir dans un organe complètement différent.

Par exemple, en cas de sinusite ou de sinusite frontale, lorsque les sinus paranasaux ou frontaux sont enflammés, une douleur pressante peut être ressentie dans le globe oculaire. Il est créé par le gonflement des muqueuses des sinus, qui sont très proches anatomiquement des orbites.

Parfois, si vous avez mal aux yeux, vous devriez faire attention aux… dents. Le fait est que les structures du crâne facial sont innervées par différentes branches d’un nerf trijumeau.

La branche supérieure est responsable des yeux, le milieu - pour la mâchoire supérieure, les joues et les lèvres, le bas - pour la partie inférieure. Les infections dentaires, les flux, les caries profondes, l’inflammation d’une des branches du nerf trijumeau peuvent survenir et affecter douloureusement tous les organes innervés.

En outre, toute maladie infectieuse systémique, accompagnée de fièvre et de symptômes d'intoxication, provoque généralement une douleur dans les yeux.

Causes ophtalmiques

loading...

Infectieux

Si les maladies énumérées ci-dessus sont difficiles à voir, alors la plupart des problèmes concernant les yeux eux-mêmes peuvent être reconnus visuellement.

Lorsque le coin interne de l'œil fait mal, vous devez examiner attentivement cette zone. Peut-être y aura-t-il une inflammation, une rougeur, du pus, un gonflement. Il peut y avoir plusieurs raisons.

Les jeunes enfants souffrent le plus souvent d'obstruction partielle ou complète des canaux lacrymaux ou d'inflammation du sac lacrymal (dacryocystite). L'enfant n'a pas une ouverture physiologique des tubules immédiatement après la naissance, ce qui crée les conditions pour l'accumulation et la croissance des bactéries.

Chez l'adulte, cette affection provoque un gonflement de la muqueuse nasale, qui bloque l'écoulement du sac lacrymal. Dans des conditions d'infection bactérienne, du pus se forme, visible aux coins des yeux.

L'inflammation des conduits lacrymaux (tubules) est appelée canaliculite. Elle se caractérise par une douleur dans le coin interne de l'œil, un gonflement et une rougeur des paupières, une larmoiement abondant avec mélange de pus.

En outre, cette zone affecte un type distinct de conjonctivite - angulaire. Sa cause est la bactérie de Moraks-Axenfeld qui atteint la muqueuse conjonctivale. La peau des coins des yeux est affectée. Ici, il y a douleur, rougeur et microfissures, qui augmentent avec le clignotement.

D'autres infections bactériennes ou virales provoquent une inflammation de la muqueuse externe de l'œil (conjonctivite) ou interne (uvéite, iritis). Habituellement, le gonflement lors de l'inflammation provoque une douleur, il peut être collant et aggravé par le mouvement des yeux.

Les autres symptômes incluent la photosensibilité et les rougeurs, des pertes muqueuses purulentes ou visqueuses. En règle générale, la conjonctivite survient dans un œil (par exemple, le droit), puis s'étend rapidement au deuxième organe.

Réfractaire

Les organes de la vision de l'intérieur peuvent faire mal à la suite de problèmes de vision - hypermétropie, myopie ou astigmatisme. La douleur est due au fait que le cerveau et l'œil tentent de corriger les erreurs de vision. Une focalisation intense entraîne une surcharge des muscles oculomoteurs et ciliaires. La gêne survient également avec des lunettes mal assorties avec une compensation insuffisante ou excessive ou avec un entraxe non maintenu.

Traumatique

La douleur à l'intérieur de l'œil peut être causée par des plaies pénétrantes, par la pénétration d'objets étrangers dans le globe oculaire, ainsi que par des ecchymoses, la croissance d'un œdème interne ou d'un hématome. En plus de la douleur aiguë, il peut y avoir une perte de vision partielle ou totale.

Des taches sombres ou un voile apparaissent, signalant une violation de l'accès de la lumière à la rétine dû à la présence de formation étrangère.

Il est important de ne pas confondre la douleur oculaire elle-même avec les sensations provoquant des objets étrangers qui tombent sous la paupière supérieure.

Comment se comporter correctement

loading...

Que dois-je faire si j'ai mal aux yeux?

Tout d'abord, inspectez-le pour les dommages, les hémorragies, les corps étrangers. En cas de blessure, consulter un médecin. S'il n'y a aucun dommage visible, vous pouvez rincer les organes de la vision avec des solutions spéciales (telles que des larmes artificielles) ou de l'eau propre.

Si vous avez une maladie chronique, telle que l’hypertension - mesurez votre tension artérielle, vous devrez peut-être prendre vos médicaments habituels pour la réduire. La même chose s'applique aux attaques de glaucome, migraine.

S'il y a des signes de conjonctivite ou d'une autre maladie infectieuse, il est nécessaire d'appliquer une goutte avec un effet antibactérien ou antiviral.

Si vous avez une infection virale des voies respiratoires aiguës ou une autre maladie accompagnée de fièvre, vous pouvez soulager l’inconfort (y compris les yeux) en prenant des anti-inflammatoires non stéroïdiens - paracétamol, ibuprofène.

Dans tous les cas, si la douleur est intense, accompagnée d'une déficience visuelle ou reste longtemps, vous devez consulter un médecin pour écarter le risque d'une pathologie grave et pour obtenir des recommandations de traitement.

Douleur dans les yeux

loading...

Vous parcourez la section Douleur aux yeux, située dans une grande section. Que dois-je faire si mes yeux me font mal?

Les yeux sont l'un des organes les plus importants du corps humain. Par conséquent, il est important de surveiller leur santé. S'il y a une douleur dans la région des yeux, vous devez être prudent et consulter un médecin. Cela peut indiquer des dommages externes, des maladies infectieuses ou des maladies du cerveau. Ne soignez pas vous-même la douleur autour des yeux pour ne pas aggraver la situation. Ceci est dangereux car l'œil est étroitement lié au cerveau.

Si le contour des yeux vous fait mal, vous devez tout d'abord contacter un ophtalmologiste. En cas de rechute, vous devez être examiné par un neurologue. Il organisera une enquête, en se concentrant sur le tableau général des affections. Le plus souvent, lorsque la douleur dans la région des yeux et des tempes est prescrite, l’imagerie par résonance magnétique, l’angiographie par résonance magnétique ou la tomodensitométrie. Une fois le diagnostic établi, un traitement est prescrit et des mesures préventives sont recommandées.

Une douleur intense au niveau des yeux n’est pas rare. Ils peuvent être un symptôme de nombreuses maladies. Il ne peut pas être négligé. Vous pouvez traiter la maladie sous une forme grave et avoir de graves conséquences. Par conséquent, les médecins recommandent vivement de subir un examen pour détecter des sensations telles que fourmillements, pression et douleur sourde à la tête et aux yeux.

Photo 1. Douleur dans les yeux

Douleur dans les yeux

loading...

L'œil a des nerfs et des muscles dans sa structure, il est responsable d'un grand nombre de fonctions dans le corps et pas seulement de la vision. Par conséquent, il est important de surveiller cet organe sensoriel et d'éviter que les récepteurs de la douleur ne deviennent irrités. Mais si le problème persiste, ne tardez pas à la résoudre.

Photo 2. La structure de l'oeil humain

  • Déterminez s'il y a une douleur dans l'œil droit ou gauche, cela fait mal au nez, au front ou aux yeux.
  • Inspectez le corps pour des lésions. Pour ce faire, lavez-vous les mains et essuyez-les avec une serviette. Pliez doucement la paupière inférieure et vérifiez le globe oculaire. Si vous voyez des rougeurs ou des plaies, adressez-vous à un ophtalmologiste à son tour pour éviter toute infection.
  • Souvent, les pulsions de douleur résultent d'une surtension ou d'une position assise prolongée devant un ordinateur. Dans ce cas, éloignez-vous du moniteur, remplissez vos yeux avec un hydratant spécial et laissez-les se reposer.
  • Ne pas oublier la gymnastique oculaire. Il soulagera la douleur dans la région des yeux et des tempes, ne permettra pas à la vision de baisser, même sous de lourdes charges.
  • Si un corps étranger frappe, massez délicatement l'œil du coin externe vers le coin interne en effectuant des mouvements circulaires.
  • En cas de douleur intense, prenez des comprimés anti-douleur et consultez un médecin pour un examen plus approfondi.

Photo 3. Examen des yeux chez le médecin avec une lampe à fente

En cas de grave mal de tête dans la région des yeux, aucune autre action ne peut être prise indépendamment. Il est interdit de frotter, gratter les paupières et la peau, les enduire de pommade anesthésique. Vous pouvez propager une infection existante de l'œil au cerveau.

Causes de la douleur dans la région des yeux

loading...

Les causes de la douleur autour des yeux sont tellement variées que seul un médecin peut diagnostiquer après plusieurs types d’examens. Le plus souvent, dans le diagnostic de dommages mécaniques, puis d'infection, et répond rarement à l'état pathologique du corps, qui s'étend à l'oeil.

  • Des coups;
  • Corps étranger (cils, cheveux, poussière, produits cosmétiques);
  • Peignage;
  • Lumière vive;
  • Long séjour devant l'écran;
  • Lentilles de contact ou lunettes incorrectes;
  • Yeux fatigués.

Photo 4. Yeux rouges des lentilles de contact

Infections des muqueuses et inflammation:

Photo 5. Lésion infectieuse de l'oeil

Maladie du cerveau:

  • Augmentation de la pression intracrânienne;
  • Hématome;
  • Accident vasculaire cérébral précurseur;
  • Anévrisme;
  • Sarcome;
  • La migraine;
  • Neuropathie;
  • Céphalée en grappe.

Pathologie oculaire de différents types:

Souvent, déterminer le diagnostic exact d'un symptôme isolé ne suffit pas. Il est nécessaire de signaler au médecin qu'il existe encore un malaise qui vous inquiète. Par exemple, maux de tête, perte de conscience, tremblements, engourdissement des membres, nausée ou vomissements.

Étant donné que l'œil est étroitement lié au cerveau, ces symptômes ne doivent pas être ignorés, en particulier si un processus inflammatoire aigu s'est produit. Ils aideront à identifier la maladie à un stade précoce et à prendre un traitement efficace. Sinon, vous risquez de perdre non seulement la vision, mais également d’autres conséquences graves.

La maladie la plus rare, accompagnée de douleurs dans la région des yeux, est un mal de tête en grappe. Il survient dans 1% de la population et ne se prête pas au diagnostic et au traitement. Le symptôme principal est l'apparition soudaine d'une douleur du côté gauche ou droit autour de l'œil. Les raisons exactes n'ont pas encore été établies et aucun traitement efficace n'a été inventé.

Types de douleur dans la région des yeux

loading...

La douleur dans la région des yeux peut se manifester de différentes manières et s'accompagner d'autres symptômes. N'oubliez pas de décrire avec précision vos sentiments pour établir la vraie cause. Tout d'abord, une indisposition peut être aiguë ou chronique, c'est-à-dire que ce n'est pas la première fois qu'elle se produit sous l'influence de certains facteurs. Non seulement l'œil peut faire mal, mais la tête, le front et l'arête du nez.

Parfois, la douleur est accompagnée de larmoiement. Ce sont des signes de surmenage, de sécheresse du globe oculaire ou de contact avec un objet étranger. Il y a souvent une déficience visuelle, des démangeaisons, des contractions nerveuses du nerf optique, un gonflement et une sensation de pression interne.

La peau ou les organes internes peuvent provoquer des douleurs. Il y a ensuite une sensation de compression du globe oculaire de l'intérieur, parfois accompagnée d'un saignement du nez et indiquant directement une pression intracrânienne.

Si la douleur survient lorsqu'un oeil bouge, clignote ou appuie dessus, cela indique un surmenage ou une maladie infectieuse. Ceci est également indiqué par une douleur coupante aiguë. Souvent, la maladie s'accompagne d'un écoulement des yeux.

Ça fait mal près de l'œil: pourquoi et que faire

loading...

Un effort excessif mental prolongé s'accompagne souvent d'une sensation de douleur autour des yeux. La nervosité et les nausées, des douleurs à l'arrière de la tête, des mouches, des picotements et un voile sous les yeux peuvent s'ajouter aux symptômes douloureux. La céphalgie «oculaire» accompagne également diverses maladies. Un diagnostic complet et compétent associé à un traitement rapide est la "clé" du rétablissement de la santé.

Pourquoi la douleur survient

loading...

Les ophtalmologistes évaluent souvent l’état général des yeux d’une personne en les considérant comme un miroir de la santé du cerveau. Divers facteurs peuvent être responsables de la survenue d'une céphalalgie, d'une détérioration de la vision, d'une douleur autour de l'œil, du pont nasal, du front et des tempes.

Les coquilles (structures du tissu conjonctif) des globes oculaires et des hémisphères cérébraux sont criblées d'une multitude de terminaisons nerveuses. Les impulsions douloureuses qui se produisent dans le cerveau peuvent aller "en chaîne" vers les récepteurs de la douleur oculaire, puis - dans le nez, le front.

Les causes de ce qui fait mal et gémit, des picotements près des yeux et des sourcils peuvent être causées par:

  • surmenage;
  • hypertension intracrânienne;
  • dacryocystite phlegmoneuse;
  • la migraine;
  • inflammation de la membrane muqueuse des sinus frontaux;
  • anévrisme vasculaire;
  • les tumeurs;
  • coup

Fatigue prolongée

loading...

Un provocateur d'un état douloureux, lorsque la tête est bruyante et douloureuse, des douleurs et des picotements près de l'œil, souvent un surmenage banal, une fatigue chronique. La céphalgie due au surmenage s'étend sur toute la tête, en commençant dans la zone occipitale ou frontale. Sévérité ressentie dans le nez, les yeux. La douleur autour des yeux augmente avec la lumière vive. Souvent accompagné d'une sensation de nausée, nausée

Faites une pause urgente de 5 à 7 minutes dans le travail. Si vous sentez que la tête est «versée de plomb», vous avez mal ou êtes secoué près de l'œil.

Apaisez (chaud!) Les procédures aideront à atténuer la situation: bains aux aiguilles, camomille, compresses à l'arrière de la tête et à la ceinture scapulaire.

Augmenter le flux sanguin, soulager le stress à long terme:

  • bains de boue;
  • rayonnement infrarouge;
  • doux massage caressant du cou, des tempes et de la région frontale;
  • douche;
  • infusion chaude de mélisse ou de menthe poivrée.

Hypertension intracrânienne

loading...

Les fluctuations de la pression intracrânienne (PCI) réagissent par des maux de tête douloureux au front, des taches sombres sous les yeux et des vomissements. Une ICP accrue peut causer des dommages à la muqueuse nasale, entraînant des saignements nasaux. La stagnation du sang dans les veines tortueuses des yeux conduit à une altération de la fonction visuelle, au gonflement des paupières et à la difficulté de les fermer. Particulièrement en expansion, plaie dans la tête, picotement près de l'œil après le réveil, éternuement, toux.

Si la céphalgie augmente le matin, les os du dos sont douloureux, la douleur est ressentie derrière les orbites, la douleur et la douleur aux yeux, le médecin doit être contacté. La compression des nerfs optiques affecte une "image" vasculaire spécifique de l'oeil, que l'oculiste est capable de reconnaître.

Pour surmonter les symptômes douloureux, réduire ICP aidera à:

  1. Gouttes nasales spéciales. Faire fondre du beurre de haute qualité (50 g) dans le bain-marie, refroidir. Enterrez 5 gouttelettes dans chaque narine à 4-5 p. / Jour.
  2. Inhalation de laurier. Ça va aider si ça fait mal autour des yeux, la tête est "serrée par l'armure", c'est douloureux à regarder. Eau bouillante (0,5 l) Versez les feuilles de laurier (15 unités), versées dans une casserole en émail, pour insister 5 à 7 minutes. Respirez la perfusion de guérison pendant 12-15 minutes.
  3. Chill Essuyez les oreillettes avec un rabat (bandage) trempé dans de l'eau froide.

Dacryocystite flegmoneuse

loading...

L'anomalie se manifeste par une douleur sous le coin interne de l'œil. Dans cette zone et légèrement plus bas, dans les deux paupières, dans la zone du nez, une rougeur et un gonflement sont enregistrés. Une douleur aiguë survient même avec un toucher léger. L'inflammation peut migrer de l'autre côté du visage. On note la céphalgie, la température augmente, la détérioration de l'appétit.

Après 2 ou 3 jours, le joint se ramollit, une fluctuation se produit, c'est-à-dire une accumulation de pus. La peau sur le phoque devient jaune. La cavité purulente est ouverte à travers la peau, la pathologie disparaît. À ce stade, une cicatrice ou une fistule peut se former, à travers laquelle les larmes coulent.

Pour le traitement, des solutions antibactériennes, des antibiotiques, des UHF et de la couleur bleue sont utilisés sur la zone touchée.

Avant

loading...

En cas d'inflammation de la membrane muqueuse du sinus frontal, un mal de tête persistant survient pendant le sommeil. Il est localisé dans la zone du nez, des organes visuels. Renforce pendant les virages, en inclinant la tête, avec le mouvement des globes oculaires.

En outre, le front peut être reconnu par les symptômes suivants:

  • il y a un gonflement du pont du nez, de la paupière;
  • difficulté à respirer;
  • un secret est sécrété des sinus, souvent d'un caractère purulent;
  • la photophobie se produit;
  • vertige, subfebrilitet prolongé, etc.

Pour guérir la maladie utilisée des antibiotiques, des agents vasoconstricteurs en sprays et des gouttes. En cas d'anomalie grave, une intervention chirurgicale est indiquée.

Anévrisme intracrânien

loading...

L'anévrisme cérébral est une petite formation (saillie) sur le vaisseau sanguin cérébral. Il peut éclater, provoquant une hémorragie dans les tissus cérébraux. Elle se caractérise par une céphalgie aiguë, qui se concentre dans la région occipitale, les yeux.

Si vous avez mal à la tête, si l’orientation est perturbée, si la démarche est "ivre" et si la langue est tiraillée, il n’ya pas eu de perte de sensibilité dans l’ensemble du corps ou sur un côté. Un examen opportun - éventuellement le retrait d'une tumeur - empêchera le sang de pénétrer dans les tissus cérébraux.

Les personnes présentant un anévrisme de petite taille doivent en permanence:

  • réussir les inspections;
  • suivez la pression;
  • tabou alcool, tabac, drogues;
  • éviter le surmenage.

Douleur oculaire - à quel point c'est dangereux

loading...

Nous avons décrit les causes les plus courantes de douleur dans les yeux, en fonction de leur emplacement.

Raisons

loading...

La sensation de corps étranger est généralement associée à une irritation ou une inflammation de la partie antérieure de l'œil, en particulier de la cornée. Causes de la douleur:

Corps étranger

Les cils et les paupières, malgré le fait que nos yeux doivent se protéger, ne sont pas toujours capables à 100% de s’acquitter de cette tâche. Selon les statistiques, le plus souvent de minuscules particules de copeaux de métal, des copeaux inorganiques (sable, minuscules particules de pierre), de la sciure de bois, ainsi que des matières organiques qui collent à la surface et pénètrent dans la cornée pénètrent dans les yeux.

L'inconfort d'un corps étranger peut aller de léger à insupportable. En règle générale, il est très troublant de cligner des yeux (parce que la paupière se frotte contre elle). Une autre vision est une vision floue et une sensibilité accrue à la lumière. Dans ce cas, une intervention urgente d'un ophtalmologiste est nécessaire, car une particule coincée dans les yeux peut entraîner le développement d'une infection grave. La plupart des corps étrangers de la cornée peuvent être facilement retirés dans le cabinet du médecin avec des outils spéciaux. Un oculiste prescrira des gouttes ophtalmiques antibactériennes à titre de prophylaxie et la cornée se cicatrisera d'elle-même.

Érosion de la cornée

Ce sont des lésions superficielles de la cornée. Bien que la plupart des érosions ne soient pas graves, elles peuvent être très désagréables, provoquer une augmentation de la photosensibilité et des larmoiements. Habituellement, l'érosion guérit d'elle-même dans les 24 heures. Cependant, les lésions cornéennes plus profondes nécessitent un traitement, car ils ne guérissent pas d'eux-mêmes et, dans les cas avancés, peuvent entraîner de graves infections oculaires et même des ulcères. Comme il est impossible de dire tout de suite quelle est l'ampleur des dégâts, l'idéal est de consulter immédiatement un ophtalmologiste dès qu'un malaise grave se déclare.

Sécheresse oculaire

La sécheresse oculaire est une autre cause très commune d'inconfort visuel. Dans ce cas, la gêne se développe lentement. Parfois, les yeux secs peuvent provoquer une érosion de la cornée, car un manque de liquide lacrymal ne procure ni humidité ni douceur à la surface des yeux.

Si après avoir utilisé des gouttes oculaires spéciales, le soi-disant. larmes artificielles, la condition est grandement améliorée, la cause de la douleur est précisément la sécheresse. Dans la plupart des cas, la solution à ce problème n’est pas urgente, mais votre optométriste peut effectuer un examen supplémentaire pour déterminer la gravité de la sécheresse et vous recommander le traitement le plus efficace.

Causes moins communes:

loading...
  • La conjonctivite;
  • Infections oculaires (y compris maladies oculaires fongiques et kératites causées par Acanthamoeba);
  • Uvéite antérieure, qui est une inflammation de l'iris de l'œil.
  • Utilisation de lentilles de contact

Une cause très grave de douleur oculaire est une affection appelée endophtalmie. Il s'agit d'une inflammation de la partie interne de l'œil, qui est le plus souvent causée par une infection bactérienne. Elle peut également devenir une complication rare après une chirurgie de la cataracte. L'endophtalmie, en plus de la douleur, provoque des rougeurs, un gonflement des paupières et une perte de vision. Si vous ressentez ces symptômes après une chirurgie pour enlever une cataracte ou une autre chirurgie des yeux, consultez immédiatement un médecin.

Douleur derrière les yeux

loading...

Les migraines et les infections des sinus paranasaux sont des causes courantes de douleur derrière les yeux. Dans le cas d'une migraine, la douleur est presque toujours localisée dans seulement la moitié de la tête. Si vous avez une sinusite, la douleur est beaucoup plus légère qu'avec une migraine, mais se fera sentir des deux côtés. Si cette douleur est chronique ou récidive fréquemment, consultez un optométriste ou un médecin généraliste pour traiter et prévenir les rechutes futures.

Douleur dans les tissus autour des yeux

loading...

Orge (hordeolum)

Inflammation de la paupière, qui est la cause la plus courante de douleur dans les tissus autour de l'œil. Le premier symptôme est une zone limitée et très sensible de la paupière. En règle générale, l’orge peut être traitée avec succès à la maison en appliquant des compresses chaudes sur la paupière plusieurs fois par jour pendant la semaine.

Blépharite

La blépharite (inflammation des paupières) est un problème assez courant (et non urgent) pouvant entraîner un gonflement des paupières et une gêne autour des yeux.

Fatigue oculaire excessive lorsque vous travaillez devant un ordinateur

Une autre raison est les muscles des yeux. N'oubliez pas de charger pour les yeux, et le problème est résolu.

Névrite

Une cause de la douleur plus rare et beaucoup plus grave est une affection appelée neuropathie (ou neurite) du nerf optique. Cela peut entraîner une perte de vision. Les symptômes concomitants sont une diminution de l’acuité visuelle et de la douleur, qui sont généralement exacerbées par les mouvements des yeux. La douleur causée par la neuropathie nécessite l’attention immédiate d’un ophtalmologiste et d’un neurologue. La sclérose en plaques et d’autres maladies neurologiques sont les causes les plus courantes de névrite optique chez les moins de 40 ans.

Que faire

Vous comprenez maintenant que si vos yeux vous font mal aux yeux, vous devez contacter un optométriste dès que possible afin d'éliminer les problèmes graves pouvant entraîner une exacerbation de la douleur, des lésions oculaires et une perte de vision.

Demander de l'aide médicale immédiate si:

  • La douleur est apparue immédiatement après le meulage de métal, le sciage de bois ou d'autres actions pouvant entraîner l'introduction de particules étrangères dans la cornée (surtout si vous n'avez pas utilisé de lunettes de protection).
  • Il y avait une blessure à l'œil.
  • La douleur est très intense et s'accompagne d'une vision trouble et / ou d'une sensibilité à la lumière.
  • Vous avez récemment subi une chirurgie oculaire, notamment au LASIK (kératomileusis sous-épithélial au laser) ou à la cataracte.
  • Les yeux sont rouges et il y a une décharge.
  • La douleur est sévère, est soudainement apparue et vous souffrez de glaucome. Cela peut indiquer une crise aiguë de glaucome à angle fermé, qui entraîne une perte de vision rapide et nécessite des soins médicaux d'urgence.

La douleur oculaire n'est pas la norme, alors ne l'ignorez pas. Si la douleur survient soudainement ou progresse rapidement, ne prenez pas de risques - contactez un optométriste le plus tôt possible pour connaître la cause exacte et obtenez un traitement rapide.

Si vous avez mal aux yeux ou à la région qui l'entoure, il peut y avoir beaucoup de raisons. Dans certains cas, par exemple avec une blessure à l'œil, tout est évident. Mais il est souvent difficile d’établir vous-même l’origine de la douleur. La situation est compliquée par le fait qu'il n'y a pas de proportionnalité directe entre le degré de douleur et la gravité de la maladie qui les cause.

Par conséquent, des problèmes relativement mineurs, tels que des lésions superficielles de la cornée, peuvent être très douloureux. Certaines affections très graves, telles que la cataracte, la dégénérescence maculaire, les types de glaucome les plus courants, le décollement de la rétine et les lésions oculaires dues au diabète, ne provoquent pas de douleur.

La cornée est l'un des tissus les plus sensibles du corps. La densité des terminaisons nerveuses dans la cornée est 500 fois supérieure à celle de la peau. La haute sensibilité de la cornée est vitale car c'est la «première ligne de défense» contre une éventuelle blessure aux yeux. Par conséquent, vous remarquerez immédiatement si quelque chose va irriter la surface antérieure de l'œil.

Outre la douleur oculaire, d'autres sensations et symptômes associés peuvent également aider l'optométriste à déterminer la cause de la gêne. Celles-ci incluent la nature vive et perçante de la douleur, des sensations de brûlure, de battement, de douleur sourde et le sentiment que quelque chose se trouve dans vos yeux (on parle de «sensation de corps étranger»). La douleur oculaire est également souvent accompagnée d'une vision floue, de yeux rouges («yeux injectés de sang») et d'une sensibilité accrue à la lumière.

Blessure aux yeux: causes possibles et traitement

La douleur dans les yeux peut être d'intensité variable: de presque imperceptible à vive et insupportable. Afin de déterminer la cause de la douleur aux yeux, il est nécessaire de prendre en compte ses caractéristiques, ainsi que les circonstances dans lesquelles elle s'est produite.

Causes courantes de douleur oculaire

Avec l'apparition de douleurs dans les yeux, beaucoup de gens pensent avant tout que la cause de la maladie réside dans les yeux eux-mêmes. Cela peut vraiment être vrai. Mais il ne faut pas oublier non plus que la douleur oculaire peut provoquer des maladies d'autres organes et systèmes.

Ainsi, la cause de la douleur dans les yeux peut être:

  • Maladies ophtalmologiques (maladies inflammatoires et non inflammatoires, lésions oculaires);
  • Maladies neurologiques (migraine, névrite du trijumeau et du nerf optique, ostéochondrose cervicale);
  • Maladies des organes ORL.

Maladies ophtalmologiques

L'une des causes les plus courantes de douleur oculaire est la maladie oculaire inflammatoire. Ainsi, beaucoup d’entre nous au moins une fois dans la vie ont rencontré conjonctivite aiguë - inflammation de la membrane muqueuse de l'oeil. En cas d’inflammation de la conjonctive, il suffit parfois de ne pas trop en demander - il suffit de se frotter les yeux avec des mains sales La conjonctivite aiguë se manifeste par une rougeur des yeux, une sensation de brûlure, une sensation de brûlure, une douleur dans les yeux et des écoulements oculaires.

Le processus inflammatoire peut rapidement se propager de la membrane muqueuse à d'autres membranes de l'œil. Ainsi, lorsque l'infection se propage à la cornée, kératite. Les symptômes de la kératite sont une photophobie, une déchirure marquée, une sensation de sable, une douleur dans les yeux. Blépharospasme également caractéristique - lorsque le patient est difficile à soulever les paupières.

Avec inflammation de la choroïde crois le les gens s'inquiètent pour:

  • Rougeur de l'oeil;
  • Sensation de lourdeur, douleur dans les yeux;
  • Vision floue;
  • L'apparition de brouillard devant vos yeux;
  • Photophobie et déchirure.

Une douleur oculaire peut également apparaître à l'arrière-plan. augmenter la pression intraoculaire, ce qui est typique pour glaucome. Cette maladie se manifeste non seulement par la douleur, mais également par le rétrécissement des champs de vision, le flou de la vision et l'apparition de cercles arc-en-ciel sous les yeux tout en se focalisant sur la lumière. Une crise aiguë de glaucome se déroule très rapidement. La douleur des yeux s'étend jusqu'à la moitié de la tête correspondante, des nausées et des vomissements, ainsi qu'une faiblesse généralisée.

Des sensations douloureuses désagréables sont également caractéristiques de la xérophtalmie ou syndrome de sécheresse oculaire. Les personnes qui passent beaucoup de temps devant leur ordinateur sont confrontées à un tel problème. En regardant fixement un moniteur, une personne oublie de cligner des yeux, ce qui provoque le dessèchement de la cornée. La conséquence en est l'apparition de brûlures, de douleurs, de sensations de "sable" dans les yeux, de rougeurs.

La douleur oculaire est accompagnée d'une blessure à l'organe de la vision. Il existe ces types de blessures oculaires:

Les blessures non pénétrantes comprennent l'érosion et le corps étranger de la cornée. L'érosion, en fait, est une égratignure à la surface de la cornée. Immédiatement après une blessure, une personne ressent une douleur aiguë dans l'œil affecté. Simultanément à la douleur, il y a une forte déchirure, une rougeur des yeux et une photophobie. À cornée corps étranger le patient s'inquiète de tous les mêmes symptômes, en plus de se sentir comme si quelque chose interférait dans les yeux.

Blessures pénétrantes classé comme lourd, car il est possible la destruction complète des structures de l'oeil et la perte de vision. Au moment où elle subit une blessure pénétrante, une personne ressent une douleur intense, puis se déchire, ne peut regarder en pleine lumière, diminue sa vision. De telles conditions nécessitent des soins médicaux d'urgence.

Maladies neurologiques

Une maladie neurologique telle que migraine Il se manifeste par une douleur intense dans une moitié de la tête, descendant sur le contour des yeux. La douleur est paroxystique et si intense que la personne devient presque immobile. La douleur est aggravée par une lumière vive, des sons. Des nausées et des vomissements surviennent au plus fort du mal de tête.

Un symptôme caractéristique de la migraine est la présence d'une aura lorsque des troubles visuels, olfactifs ou neurologiques se manifestent avant le début d'une crise. Ainsi, il peut sembler aux patients que des éclairs de lumière, des taches colorées apparaissent devant leurs yeux.

La douleur oculaire peut être une manifestation névralgie du trijumeau. Le nerf trijumeau a trois branches:

Le processus pathologique peut affecter à la fois le nerf entier et une seule branche. Les principaux symptômes de la maladie sont des accès de douleur intense et atroce dans la zone d'innervation. Si la branche oculaire du nerf trijumeau est impliquée dans le processus pathologique, cela signifie que la personne sera perturbée par une douleur intense au niveau du front, du nez et des yeux. Lors d'une attaque douloureuse, la personne gèle, comme si elle avait peur de bouger, car tout mouvement augmente la douleur. Le blépharospasme et le larmoiement peuvent également se produire.

La douleur dans les yeux est accompagnée et névrite optique. L'inflammation du nerf se développe sur le fond des maladies démyélinisantes ou des lésions infectieuses. La névrite optique commence par une détérioration soudaine de la vision, une violation de la vision des couleurs, l'apparition de plusieurs éclairs de lumière devant vos yeux. La douleur oculaire, particulièrement aggravée par le mouvement des globes oculaires, commence à perturber la personne.

Des douleurs oculaires sont également observées dans l'ostéochondrose de la colonne cervicale. Les vertèbres déformées pincent les racines nerveuses et les vaisseaux sanguins, ce qui conduit à la formation d'un tableau clinique caractéristique. La principale plainte des personnes atteintes d'ostéochondrose cervicale est un mal de tête douloureux de l'arrière de la tête jusqu'aux arcades sourcilières. Les yeux peuvent également faire mal, des sensations de tiraillement désagréables se concentrant derrière les globes oculaires. En outre, avec l'ostéochondrose cervicale, on peut observer des symptômes tels que:

Maladies des organes ORL

Assez souvent, l'organe de la vision est impliqué dans les processus de la maladie émanant des organes ORL. Cela contribue à la proximité de l'orbite et des sinus paranasaux. Ainsi, les personnes souffrant de sinusite peuvent ressentir des douleurs aux yeux.

Sinusite (inflammation des sinus paranasaux) se développe généralement sur le fond de ARVI. Les sinus accumulent du mucus, ainsi que du pus, ce qui augmente la pression à l'intérieur du sinus. Ces changements entraînent des douleurs qui s'étendent également au contour des yeux. Dans ce cas, la douleur oculaire est généralement sourde et douloureuse, correspondant au côté du visage sur lequel le sinus est enflammé.

Au fait, avec ARVI Les gens se plaignent souvent du sentiment de douleur oppressante dans les globes oculaires, lorsque les yeux sont difficiles à bouger. Ce symptôme est une conséquence de l’intoxication. En outre, lorsque ARVI développe souvent une conjonctivite. Dans ce cas, outre les signes d’une infection respiratoire (faiblesse, nez qui coule, mal de gorge, toux), la personne sera dérangée par des rougeurs aux yeux, des larmoiements et une sensation de brûlure, des démangeaisons dans les yeux.

Traitement de la douleur oculaire

Causes de la douleur dans les yeux - la masse. Il est inutile de traiter la douleur oculaire à dessein tant que la véritable cause de l'apparition de ce symptôme n'est pas trouvée et éliminée.

La douleur en tant que symptôme disparaîtra pendant le traitement de la maladie sous-jacente:

  • Avec douleur oculaire provoquée long travail à l'ordinateur, il est nécessaire de limiter le temps consacré à la technique, de faire des exercices pour les yeux et d'utiliser des gouttes hydratantes pour les yeux;
  • Avec douleur oculaire causée par maladies inflammatoires de l'oeil, prescrire des agents antibactériens, antiviraux et antiseptiques topiques;
  • Avec douleur oculaire causée par glaucome, prescrire un moyen de réduire la pression intraoculaire;
  • Avec douleur oculaire causée par migraine, des médicaments anti-migraineux sont prescrits, ainsi que des AINS;
  • Avec douleur oculaire provoquée névralgie du trijumeau, les anticonvulsivants, les antispasmodiques et les relaxants musculaires sont attribués au patient;
  • Avec douleur oculaire causée par sinusite, prescrire des antibactériens et des antihistaminiques, des gouttes nasales vasoconstricteurs.

Si la douleur est causée par une blessure à l'œil, procédez comme suit:

  1. Rincer les yeux à l'eau courante;
  2. Si le corps étranger se trouve à la surface, essayez de le retirer de l'œil. En cas de plaies pénétrantes, il ne faut pas essayer d’enlever le corps étranger de l’œil;
  3. Pour la désinfection des deux yeux, verser une goutte de sulfacile, d'albucide ou de gentamicine;
  4. Appliquez un pansement stérile sur l'œil affecté. En cas de plaies pénétrantes, les pansements imposent aux deux yeux.
  5. Contacter de toute urgence le centre médical.

Grigorov Valeria, médecin, examinateur médical

5,250 vues totales, 3 vues aujourd'hui

Douleur oculaire

La douleur oculaire est le symptôme d'un certain processus pathologique, pas toujours de nature ophtalmologique. Il convient de noter que la manifestation de ce symptôme peut être due à une fatigue courante due à la tension prolongée des organes de lecture à vue, au travail sur un ordinateur personnel et à des facteurs similaires. Cependant, vous devez comprendre que la manifestation à long terme de ce symptôme nécessite la consultation obligatoire d'un spécialiste médical. Sinon, des complications graves peuvent se développer, pas une perte complète de la vision.

Étiologie

Les cliniciens identifient trois groupes de facteurs étiologiques:

Parmi les causes étiologiques exogènes de la douleur dans le globe oculaire, on peut citer les suivantes:

  • lésions mécaniques du globe oculaire et des tissus au-dessus de l'œil, dans la zone des sourcils;
  • frappé directement par les rayons ultraviolets solaires ou artificiels;
  • la pénétration de micro-organismes, ce qui entraîne le développement d'une maladie infectieuse ou inflammatoire;
  • brûler;
  • porter des lunettes ou des lentilles cornéennes inappropriées;
  • réaction à certains médicaments.

Parmi les facteurs étiologiques endogènes dont le tableau clinique est la douleur oculaire, on peut citer:

Les processus pathologiques déclenchés par des facteurs externes, tels que les réactions allergiques, les maladies infectieuses transmises par des moyens domestiques ou par le contact étroit avec une personne malade, peuvent être attribués à des raisons étiologiques diverses. De plus, les yeux font souvent mal à cause de l'ordinateur. Dans de tels cas, on ne parle pas de l'apparition d'un symptôme pathologique, vous devez simplement normaliser votre horaire de travail ou utiliser des lunettes de sécurité.

Classification

Sur la base de la classification généralement acceptée, qui repose sur les causes du développement d'un symptôme tel que la douleur oculaire, on distingue les formes suivantes:

  • traumatique;
  • mécanique;
  • causée par une sollicitation excessive des muscles ou un mal de tête prolongé (ceci est souvent observé lors de migraines);
  • causée par le processus inflammatoire;
  • post-combustion;
  • provoqué par une maladie infectieuse;
  • en raison d'un dysfonctionnement du système nerveux central ou du cerveau.

De par la nature de la manifestation, il existe de tels types de douleur dans le globe oculaire:

Pendant la durée et l'intensité de la manifestation, la douleur oculaire peut être permanente, périodique ou accompagnée de certains facteurs irritants. Par exemple, dans certaines maladies ophtalmologiques, la douleur oculaire peut s’intensifier avec un stimulus lumineux.

Si les globes oculaires font mal et que des symptômes supplémentaires sont présents, cela indique très probablement le développement d'un certain processus pathologique, et pas seulement le surmenage. Dans ce cas, vous devez contacter un ophtalmologiste ou une maladie infectieuse.

Symptomatologie

Les caractéristiques suivantes peuvent être attribuées au tableau clinique général:

Selon la cause sous-jacente, le tableau clinique global peut être complété par des signes spécifiques. Donc, avec une maladie ophtalmologique inflammatoire, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • la douleur oculaire est complétée par des démangeaisons et des brûlures;
  • hyperémie, poches;
  • épluchage des paupières;
  • déchirure accrue;
  • la photophobie;
  • formation de croûte dans les coins de l'oeil;
  • sensation de sable ou de corps étranger dans les organes de vision;
  • écoulement purulent ou muqueux.

Dans les cas plus complexes, il devient douloureux pour une personne de bouger les yeux, la gêne augmente avec le clignotement, la vue peut légèrement se détériorer.

Si le coin de l'œil fait mal et qu'il existe une petite formation externe, le symptôme est peut-être une manifestation de l'orge. Dans ce cas, le processus pathologique est accompagné du tableau clinique suivant:

  • douleur à la palpation de la zone touchée;
  • œdème des paupières;
  • déchirure accrue;
  • sensation dans l'oeil d'un corps étranger;
  • température corporelle basse;
  • malaise général.

En règle générale, une telle maladie n’est que unilatérale.

Dans les affections ophtalmiques chroniques, la douleur dans le globe oculaire peut être accompagnée du tableau clinique suivant:

  • sensation de pression oculaire accrue;
  • réaction hypersensible à la lumière;
  • vision floue;
  • légère augmentation d'élève.

Dans certains cas cliniques, les symptômes peuvent être complétés par des signes d'intoxication générale du corps, si la douleur du globe oculaire est provoquée par un processus infectieux.

En cas de surmenage des organes de la vision, la douleur aux yeux est de courte durée et peut être accompagnée des signes d’un tableau clinique général. En règle générale, après le repos, le symptôme disparaît. Mais vous devez comprendre qu'une telle augmentation de la charge sur les yeux peut entraîner la formation de maladies ophtalmologiques. Ce facteur ne doit donc pas être ignoré.

Diagnostics

Pourquoi les yeux font mal, seul le médecin peut dire, après l'examen et le diagnostic précis, l'identification du facteur étiologique. Tout d'abord, un examen physique approfondi de la coque et un historique général sont effectués. Si, lors de l'inspection, aucun corps étranger n'a été trouvé dans le globe oculaire, un certain nombre de méthodes de diagnostic en laboratoire et au moyen d'un instrument est alors utilisé:

  • biomicroscopie oculaire;
  • examen bactériologique pour confirmer ou infirmer le caractère infectieux de la douleur dans le globe oculaire;
  • pachymétrie - étude de l'épaisseur de la cornée;
  • l'étude de la rétine et de l'état de la cornée;
  • mesurer la pression intraoculaire;
  • définition de la production de larmes.

Si le tableau clinique actuel présente des symptômes qui ne sont pas associés à des maladies ophtalmologiques, vous pouvez utiliser des procédures de diagnostic supplémentaires pour différencier telle ou telle maladie.

Traitement

Le traitement de base dépendra entièrement de la cause sous-jacente et du diagnostic final. En général, la pharmacothérapie peut inclure les médicaments suivants:

  • des antibiotiques;
  • des antihistaminiques;
  • immunomodulateurs;
  • pommade oxolinique;
  • gouttes de lévomycétine.

La durée, la posologie et le mode d'administration des médicaments sont uniquement déterminés par le médecin traitant. Vous ne pouvez utiliser aucun médicament vous-même, y compris les gouttes.

Si un objet étranger est devenu la cause d'une douleur oculaire à l'intérieur, des mesures médicales sont d'abord prises pour le supprimer, puis des mesures thérapeutiques concomitantes.

Les méthodes de la médecine traditionnelle peuvent être utilisées, mais seulement après avoir consulté votre médecin. Dans ce cas, vous pouvez appliquer des compresses et des lotions à partir de décoctions d'herbes - camomille, plantain, feuilles d'aloès, chélidoine.

Prévention

Il n'y a pas de méthodes de prévention ciblées, car il s'agit d'un symptôme et non d'une maladie distincte. Il est généralement nécessaire de traiter soigneusement les organes de la vision, de porter des lunettes de protection lorsque vous travaillez sur un ordinateur et de consulter un médecin rapidement, plutôt que de vous auto-soigner.

"Douleur aux yeux" est observé dans les maladies:

L'infection à adénovirus est une maladie infectieuse appartenant au groupe du SRAS. Il affecte la membrane muqueuse des voies respiratoires, des yeux et du tube digestif. Près du quart des personnes atteintes du SRAS ont une maladie provoquée par des adénovirus. L’infection à adénovirus peut toucher aussi bien les individus que l’épidémiologie.

En médecine, l’amblyopie ou le syndrome de paresse oculaire désignent en médecine une réduction de la vision d’un ou des deux yeux, ce qui n’a rien à voir avec le travail incorrect du nerf optique. Habituellement, lors d’un examen diagnostique de l’œil, le médecin n’identifie pas les causes de l’apparition d’une telle maladie. Avec la progression de la pathologie, la netteté de la vision dans l'un des yeux diminue en raison de la perturbation du fonctionnement complet et correct du cerveau et de l'appareil visuel.

L'anévrisme des vaisseaux cérébraux (également appelé anévrisme intracrânien) est représenté par une petite formation anormale dans les vaisseaux du cerveau. Ce sceau peut augmenter activement en raison du remplissage avec du sang. Avant sa rupture, un tel renflement ne présente aucun danger ni préjudice. Il n'exerce qu'une légère pression sur les tissus de l'organe.

Anophtalmie - fait référence aux affections ophtalmologiques, qui se caractérisent par l’absence de globe oculaire en orbite. La pathologie est considérée comme rare: les enfants atteints d’anophtalmie sont retrouvés chez 2 bébés sur 10 000, et chez les adultes, la prévalence de la maladie est de 21 à 22 sur 10 000 de la population.

L'asthénopie est une affection ou une déficience visuelle dans laquelle des images ou des lettres s'estompent et deviennent floues, ce qui est causé par une fatigue oculaire grave. Les changements peuvent être de courte durée, disparaître après un repos, mais ils peuvent être permanents et se développer plus tard en maladies oculaires.

L'aphakie est une maladie congénitale ou acquise caractérisée par l'absence de cristallin dans les organes de la vision. Le plus souvent, la pathologie est de nature secondaire et se développe principalement chez les personnes de plus de 40 ans. Le manque de traitement conduit à une perte complète de la vision.

Barotrauma - lésion tissulaire provoquée par une modification du volume de gaz dans une cavité corporelle due à un changement de pression. Ce processus pathologique peut être observé dans les oreilles, les poumons, les dents, le tractus gastro-intestinal, les yeux et les sinus paranasaux. Le tableau clinique d’une telle violation est assez prononcé, c’est pourquoi les problèmes de diagnostic ne se posent généralement pas. Le traitement n'est prescrit que par un professionnel de la santé qualifié.

La maladie de Behcet est une maladie caractérisée par une inflammation des parois des veines et des artères de petit et moyen calibre. La pathologie fait référence à une vascularite systémique. Au fur et à mesure de l'évolution du syndrome de Behcet, des lésions récurrentes érosives et ulcéreuses des organes génitaux muqueux, de la cavité buccale et du revêtement cutané commencent à se développer. Le processus implique les organes internes vitaux, ainsi que les grandes et petites articulations.

Maladie de Reiter - est classée comme maladie rhumatismale. La pathologie est caractérisée par une lésion combinée du tractus urogénital, de la muqueuse des yeux et des articulations. Les changements infectieux-inflammatoires peuvent se développer simultanément et séquentiellement.

La maladie de Horton ou artérite temporale est une maladie systémique aiguë dont l'évolution entraîne une inflammation aiguë des artères temporales et carotides. La maladie appartient au groupe des vascularites. Dans certaines sources, la maladie est appelée artérite à cellules géantes. Dans la plupart des cas, il ne concerne que les personnes âgées. La maladie porte le nom du médecin américain Horton, qui l’a décrite pour la première fois en 1932.

La conjonctivite virale est la maladie la plus courante causée par une infection de la conjonctive de l'œil. Cette maladie peut survenir sous une forme épidémique ou épisodique. Le plus souvent, ce type de conjonctivite se développe dans le contexte d'un système immunitaire affaibli. Il affecte des personnes de différents groupes d'âge, y compris les jeunes enfants.

Hémophtalmie - État pathologique caractérisé par une hémorragie dans le corps vitré de l'œil. Peut survenir chez des patients de différents groupes d’âge. Il n'y a pas de restrictions concernant le sexe. Il est à noter que l'hémophtalmie est généralement le symptôme de certains autres maux, en particulier ceux qui affectent les vaisseaux sanguins.

L'hétérochromie des yeux est une caractéristique de la coloration de l'iris de l'œil, dans laquelle sa couleur apparaît de manière inégale ou asymétrique. Selon les statistiques, cela ne concerne que 1% de la population. Fondamentalement, cette caractéristique se développe au stade du développement fœtal. L'hétérochromie congénitale survient lorsque des parents proches présentent également une telle anomalie.

Hyphema - la formation d'un caillot de sang dans le globe oculaire à la suite d'une blessure ou d'une manipulation médicale. Cette condition entraîne une augmentation de la pression intra-oculaire et une altération de la lumière sur la rétine. Pour le diagnostic à l'aide de méthodes d'examen de laboratoire et d'instruments, le médecin déterminera les résultats de la stratégie de traitement la plus efficace.

Le gliome cérébral est un néoplasme formé de diverses cellules de la glie, qui est à son tour un tissu qui recouvre les neurones et assure leur fonctionnement adéquat. Le mécanisme de développement et les facteurs prédisposants conduisant à la formation d'un tel néoplasme restent totalement inconnus, malgré le développement des technologies de neurochirurgie.

La dacryadénite (inflammation des glandes lacrymales) est un processus pathologique qui provoque une inflammation de la glande lacrymale. La pathologie survient rarement seule, essentiellement le processus se développe en réponse à la maladie sous-jacente, ce qui explique la complication dans le développement d'une maladie secondaire. Il peut se présenter sous deux formes, classique et chronique.

La dacryocystite est une maladie inflammatoire inflammatoire ou purulente dangereuse qui affecte le sac lacrymal et le canal nasolacrimal. Habituellement, cette pathologie se développe en raison d'un rétrécissement congénital ou acquis (chevauchement parfois complet) du canal lacrymal excréteur.

Dirofilariose - une maladie causée par la parasitisation d'un ver du genre Dirofilaria dans le corps humain. Ce qui est typique, le plus souvent, la maladie affecte les animaux domestiques - les chats ou les chiens. Une personne est transmise par une piqûre de moustique. Le parasite commence son processus de vie sous la peau humaine, mais à mesure qu'il se développe, il se déplace vers les organes de la vision. La dirofilariose est chronique car le parasite se développe lentement dans le corps d'un hôte aléatoire.

Distichyas est une maladie de la paupière quand une rangée supplémentaire de cils apparaît, à ceux existants. Cet écart par rapport à la norme est assez rare et se produit tant chez l'homme que chez l'animal (chez certaines races de chiens). Cela peut être asymptomatique si les poils sont mous, mais il y a aussi des conséquences désagréables.

Parmi les maladies auto-immunes, le goitre toxique diffus ou la maladie de Graves-Basedow est l’une des plus fréquentes. Il affecte négativement plusieurs organes, y compris le système nerveux, ainsi que le cœur. La maladie se caractérise par une augmentation de la taille de la glande thyroïde avec une augmentation persistante de la production d'hormones de type thyroïdiennes (thyrotoxicose).

L'iridocyclite est appelée processus inflammatoire dans la partie antérieure du globe oculaire. À la base, cette maladie est un type de maladie telle que l’uvéite antérieure. Ce sont généralement des personnes malades âgées de 25 à 45 ans. La maladie se caractérise par un parcours récurrent et se développe dans la partie antérieure de la choroïde, y compris l'iris, dont l'inflammation est appelée iritis.

La kératite est une maladie de la cornée de l'œil, accompagnée d'une inflammation. Une telle maladie peut être d'origine virale ou bactérienne. Très rarement, les médecins diagnostiquent des lésions fongiques de la cornée. Contribue souvent à l'apparition d'une lésion cornéenne pathologique. La kératite oculaire est une maladie très grave qui nécessite des soins médicaux immédiats.

Le kératocône - du point de vue de l'ophtalmologie est considéré comme une maladie extrêmement rare affectant la cornée. La maladie survient dans les mêmes proportions chez les deux sexes, mais les enfants et les adolescents constituent le principal groupe à risque. Les facteurs à l'origine de la formation de la pathologie sont actuellement inconnus, mais les cliniciens ont avancé plusieurs théories concernant son origine.

Contusion oculaire (contusion du globe oculaire) - une blessure de nature ophtalmologique, peut être due à un coup direct, une onde de choc ou tout autre effet mécanique. Les signes cliniques dépendent de la gravité des dommages aux organes. Si le traitement est commencé rapidement, le pronostic peut être relativement favorable. Dans le cas contraire, la contusion oculaire entraîne une diminution, voire une perte totale de la vision.

La fièvre Q - une maladie infectieuse focale naturelle aiguë, appartient au groupe des rickettsioses, a d'autres noms (maladie de Burnet, fièvre Q, coxiellose). Les rickettsioses sont spécifiques, résistantes à l'environnement et capables de sporuler des bactéries qui provoquent des maladies lorsqu'elles sont ingérées.

Le méningiome est une tumeur qui se forme dans la région de la moelle épinière ou du cerveau à partir de coques d'arachnoïde. Il peut avoir une forme sphérique ou en forme de fer à cheval, et très souvent, il se connecte aux membranes dures de la moelle épinière ou du cerveau et son centre de croissance n’est généralement pas un, mais plusieurs.

La mydriase (dilatation syn. De la pupille) est une maladie qui peut avoir une base à la fois physiologique et pathologique. Il en découle qu'absolument toute personne est sujette à ce trouble, quels que soient sa catégorie d'âge et son sexe.

La myopie est une pathologie caractérisée par une altération de la réfraction d'un œil et des deux. Dans ce cas, le foyer optique principal est localisé entre la rétine et la lentille de l'appareil optique. En raison de ces changements pathologiques, un malade commence à mal distinguer les objets qui se trouvent à une certaine distance de lui.

La névrite est une maladie inflammatoire touchant les nerfs périphériques. En conséquence, des modifications pathologiques de la structure du tissu nerveux sont observées. Si le processus inflammatoire frappe le tronc du nerf périphérique, la personne souffrira d'une déficience motrice ainsi que d'une diminution de la sensibilité. Dans les situations cliniques graves, la névrite peut provoquer une paralysie.

La névrite optique est une maladie inflammatoire qui affecte les fibres du nerf optique. L'inflammation affecte simultanément le tissu et la gaine du nerf. En règle générale, cette maladie progresse dans le contexte des maladies neurologiques, dans lesquelles il y a destruction des fibres responsables de la conductivité totale de l'influx nerveux.

Page 1 sur 2

Avec l'exercice et la tempérance, la plupart des gens peuvent se passer de médicaments.