Que faire lors d'une crise de glaucome

En règle générale, le corps maintient une pression constante dans l'œil avec une force pouvant atteindre 22 mm. r. c. À l'observation de cette valeur, les globes oculaires conservent leur forme naturelle et fonctionnent normalement. Une crise aiguë de glaucome est une affection caractérisée par une augmentation du niveau de pression intra-oculaire, supérieure à 50 mm. r. c.

Les ophtalmologistes ne nomment pas les causes spécifiques de telles attaques. Il n'y a que des suppositions basées sur un certain nombre d'observations. On pense en particulier que cette affection peut être provoquée par des chocs nerveux, par exemple des excès, des problèmes familiaux, des problèmes de carrière, etc. Parfois, la cause peut être la consommation de certains médicaments, par exemple l'atropine.

Le glaucome n'apparaît pas bientôt. La maladie commence à se développer chez les patients à partir de 60 ans ou plus. Des crises aiguës de glaucome surviennent chez des personnes de plus de 70 ans.

Les circonstances précédant la crise aiguë du glaucome

L'apparition d'une attaque aiguë avec le glauco peut être anticipée par un certain nombre de signes spécifiques, par exemple, l'apparition de cercles arc-en-ciel autour des rayons lumineux et l'apparition d'une brume trouble. Ces effets lumineux résultent précisément de l'augmentation rapide du niveau de pression intraoculaire, ainsi que de la détérioration des processus métaboliques de la cornée de l'œil. En règle générale, pour cette raison, la cornée devient visiblement trouble, ce qui provoque la formation de buée sur les yeux.

Symptomatologie

Habituellement, la maladie se caractérise par le développement d'une photophobie et d'une douleur oculaire irradiant vers les os de la tête et du système de la mâchoire. Des vomissements et des nausées peuvent survenir. Des frissons se produisent, la température augmente, le travail du système artériel se détériore, le pouls ralentit. Dans certains cas, des médecins inexpérimentés peuvent diagnostiquer la maladie de manière incorrecte sur la base de signes similaires, en la définissant comme une hépatite ou une intoxication et en hospitalisant le patient dans le service des maladies infectieuses d'un hôpital. Cependant, les erreurs peuvent être évitées en procédant à un examen complet du corps et en examinant les yeux du patient.

Lors d'une crise aiguë du glaucome, les pupilles sont généralement dilatées, les yeux sont rouges, rougis, ne réagissent pas à la lumière. L'élève acquiert une teinte verdâtre, le globe oculaire au toucher devient très dense.

Action indépendante en cas d'attaque

Lors d'une attaque, il n'est pas toujours possible de faire appel à des professionnels de la santé. Les actions habiles d'un non-professionnel peuvent sauver la situation et aider à préserver la vision avant d'être envoyé à l'hôpital.

Les principes généraux de l'action indépendante sont les suivants. La première étape consiste à réduire le niveau de la PIO.

  • Pour ce faire, des préparations à base de pilocarpine ou de timolol sont instillées dans l'œil avec un glaucome. Tant que l'attaque dure, l'instillation doit être répétée 4 fois;
  • À l'intérieur, il faut prendre 0,5 gramme. diacarba;
  • Après cela, contactez la clinique ophtalmologique ou l'hôpital le plus proche où se trouve un service d'ophtalmologie pour les traitements complexes.

Premiers secours

Si la thérapie est inefficace, le patient peut nécessiter une intervention chirurgicale à l'hôpital.

Prévention de la crise aiguë du glaucome

Les personnes atteintes de glaucome sont constamment à risque, mais les chances d'éviter l'attaque et de préserver la vision augmentent considérablement avec la prévention de la maladie. Les mesures préventives les plus simples et les plus efficaces consistent à abandonner les mauvaises habitudes et à consulter périodiquement un ophtalmologiste pour mesurer le niveau de pression intraoculaire. La modération est importante dans tout. Ceci afin d'éviter le stress, la consommation d'une quantité modérée de liquide, le port de vêtements amples qui ne gênent pas la circulation, emportant un ensemble de médicaments nécessaires (diacarba, une goutte de timolol).

Téléphones

Heures de réception
(les jours ouvrables)
10h00 - 17h00

Premiers secours en cas de glaucome aigu

Toute perturbation du fonctionnement des organes de la vision nécessite une intervention médicale. Et une crise aiguë de glaucome ne peut absolument pas se passer de soins d’urgence, car sa complication en l’absence ou à l’inexactitude d’un traitement peut être une cécité incurable.

Pourquoi la pression intraoculaire augmente

Les causes qui conduisent à la formation de glaucome ne sont pas bien comprises. Vraisemblablement, une attaque similaire se produit après avoir subi beaucoup de stress. L'impulsion pour le développement du glaucome peut être une triste nouvelle à propos du décès d'un être cher, d'une querelle, causant des dégâts matériels et d'autres troubles provoquant de l'excitation.

En plus de l'attaque peut provoquer l'action de l'atropine et de ses dérivés médicaments. Par conséquent, l'atropine pour les personnes âgées n'est autorisée que dans les cas où une mesure préliminaire de la pression intra-oculaire donne des indicateurs qui se situent dans la plage normale. Les personnes âgées sont sujettes au développement du glaucome. Chez les personnes de moins de cinquante ans, il est extrêmement rare. Les statistiques montrent qu'une crise aiguë de glaucome dépasse les personnes de plus de soixante ans.

Comment se développe le glaucome?

Dans la plupart des cas, une crise aiguë de glaucome comporte ce qu'on appelle des précurseurs. C'est le voile sur les yeux (brumisation) et l'apparition de cercles arc-en-ciel qui entourent la source de lumière. Ces phénomènes résultent d'une augmentation soudaine et rapide de la pression intraoculaire, entraînant une perturbation des processus métaboliques de la cornée. Le résultat est un trouble de la cornée, ce qui explique l'apparition du voile sous vos yeux.

L'opacification de la cornée conduit également à la formation de cercles arc-en-ciel. Si le patient regarde la source de lumière, un arc-en-ciel se forme autour de lui. De même, un cercle arc-en-ciel apparaît devant les yeux d'une personne en parfaite santé, si vous regardez le soleil par temps brumeux ou après la pluie.

Les personnes atteintes d'un glaucome pour la première fois n'attachent pas d'importance à de telles manifestations. Les précurseurs du glaucome peuvent commencer à apparaître plusieurs années avant le développement de la maladie elle-même. Mais les personnes chez qui une attaque a déjà eu lieu ne savent pas pour la première fois que l'apparition d'un arc-en-ciel et la formation de brouillard sont les premiers symptômes d'une attaque de glaucome, elles ne doivent donc pas attendre à l'ophtalmologue. Ces patients ont également besoin de soins d'urgence en tant que personnes ayant subi une attaque primaire.

Signes d'une attaque aiguë

Cependant, ces précurseurs peuvent être complètement absents. Dans ce cas, l’attaque s’avère totalement inattendue pour le patient. Les symptômes d’une crise aiguë du glaucome sont une douleur oculaire qui augmente rapidement et qui s'étend sur toute la surface de la tête. Le glaucome est également accompagné de photophobie. Les maux de tête peuvent atteindre une intensité telle qu'ils provoquent des nausées et même des vomissements.

Le bien-être général du patient se dégrade: les frissons commencent à battre, ce qui indique une forte augmentation de la température corporelle, le pouls ralentit, d'autres manifestations de troubles du système cardiovasculaire sont possibles. Parfois, la douleur devient insupportable, le patient perd la capacité de prendre conscience de ses actes, parfois une perte de conscience survient.

Ces manifestations cliniques sont similaires aux symptômes de nombreuses maladies, ce qui complique grandement la formulation rapide du diagnostic correct. Par conséquent, les patients en ambulance sont souvent conduits dans un service thérapeutique, un département infectieux ou une névralgie avec des suggestions d'empoisonnement, de maladies infectieuses ou cardiovasculaires et d'autres pathologies présentant un tableau clinique similaire. Cependant, un examen superficiel de l’œil suffit à constater des changements dans l’un d’eux, car les deux yeux sont rarement atteints au même moment, en particulier au début de la maladie.

Une crise aiguë de glaucome peut être distinguée par un agent de santé de niveau intermédiaire. Les signes de cette maladie sont un rougissement du blanc des yeux, une pupille élargie ne réagissant pas à la lumière et une couleur changée de la pupille. Une attaque aiguë se caractérise par une teinte verdâtre de la pupille. Mais le principal symptôme, qui permet de distinguer le glaucome des autres maladies des yeux, est une forte consolidation de l’œil. Si vous sentez l'oeil avec votre index, il semble que vous touchez un matériau dur comme une pierre. Avec une attaque unilatérale, pour plus de confiance dans l'exactitude du diagnostic, vous pouvez, à titre de comparaison, sentir le patient et son œil en bonne santé et leur dureté sera très différente.

Premiers soins et thérapie qualifiée d'attaque du glaucome

Le traitement d'une crise aiguë de glaucome est effectué dans le compartiment des yeux. Une mesure urgente de la pression intraoculaire est nécessaire. Ces chiffres doivent être indiqués dans l'historique. Les soins d'urgence en cas de crise aiguë du glaucome consistent à effectuer des activités visant à réduire la pression et à soulager la douleur. En cas d'attaque, 0,5 g de Diamox, Diakarba ou Fonurita doit être pris par voie orale. Quelques gouttes d'une solution à 1% de pilocarpine doivent être conservées dans l'œil affecté. Si vous avez une solution d'Armin ou de Phosphacol à portée de main, vous pouvez en extraire quelques gouttes.

Les traitements ultérieurs seront prescrits par un ophtalmologiste. Parfois, afin de préserver la vision, il est nécessaire de mener une opération urgente. Par conséquent, vous devriez immédiatement demander de l'aide. Il est préférable de consulter un ophtalmologiste immédiatement après l'apparition des premiers symptômes du glaucome - les cercles arc-en-ciel et le brouillard, car il peut vous dire comment éviter une crise aiguë ou s'y préparer. Si le patient est pleinement informé des actions nécessaires en cas d'attaque, les conséquences négatives peuvent être évitées.

Nous fournissons les premiers soins lors de l'apparition du glaucome.

Bonne journée, chers amis! L'ophtalmologie, ainsi que d'autres disciplines médicales, a également ses propres conditions d'urgence. L'un d'eux est une attaque de glaucome aigu. L'article parlera de ce que devraient être les premiers secours lors de l'apparition du glaucome.

Qu'est-ce que le glaucome aigu?

Du latin, le mot "glaucome" est traduit par "tumeur d'azur". Et pour cause. La maladie se caractérise par une augmentation de la pression intraoculaire par augmentation de la quantité de liquide intraoculaire.

La maladie se présente sous deux formes: à angle fermé et à angle ouvert. Le mécanisme pathogénique principal est une violation de la sortie d'humidité des chambres de l'œil. Ainsi, il y a une augmentation de la pression intraoculaire.

La protrusion cornéenne est un signe clinique visible, alors qu'elle devient bleu azur, d'où le nom de la maladie.

Une crise aiguë de glaucome est une augmentation soudaine de la pression intra-oculaire, une sorte de crise hypertensive. Le plus souvent se produit lorsque la forme à angle fermé, lorsque la sortie de l'humeur aqueuse est bloquée en même temps.

Causes de la pression accrue dans l'oeil

Le blocus de l'angle de l'oeil, conduisant à un chevauchement marqué de la sortie de fluide des chambres de l'œil principalement - caractéristiques de la structure anatomique de l'oeil:

  • Un cristallin de taille disproportionnée (en raison de sa taille, le volume de la chambre postérieure diminue);
  • Corps ciliaire massif (c’est le corps ciliaire ou ciliaire qui produit l’humidité intraoculaire, avec une augmentation du corps; non seulement le volume de la chambre postérieure diminue, mais la quantité d’humidité augmente également);
  • Faible profondeur de la chambre antérieure (se manifeste le plus souvent sous la forme d'une courbure insuffisante de la cornée tout en réduisant le volume de la chambre antérieure);
  • La petite taille du globe oculaire (en particulier avec une diminution de la taille antéropostérieure, qui accompagne souvent l'hypermétropie)

Selon les statistiques, on observe le plus souvent chez les personnes de plus de 40 ans une crise aiguë pouvant être associée à des modifications dégénératives de l'organe de la vision liées à l'âge: amincissement de la cornée, développement de l'hypermétropie, microtraumatisme des yeux, etc.

En outre, la maladie est plus fréquente chez les personnes présentant une fente étroite de la fissure palpébrale, ainsi que, pour une raison quelconque, chez les femmes après la ménopause, probablement en raison de modifications hormonales.

Facteurs provocants

Le plus souvent, une attaque est observée tôt le matin au réveil. À la veille de la maladie, les patients notent souvent:

  • Hypothermie ou surchauffe de l'œil (souvent après des courants d'air, peut-être après une séance au sauna);
  • Situation stressante (une tension nerveuse peut non seulement provoquer une crise artérielle hypertensive, mais également une crise de glaucome);
  • L'utilisation de grandes quantités de fluide en une seule fois (peut être une pathologie iatrogène avec un calcul incorrect du traitement par perfusion);
  • Violation du régime hygiénique pendant le travail (séjour prolongé dans une position avec la tête inclinée, éclairage insuffisant et travail intense à long terme de l'organe de la vision);
  • Expansion médicamenteuse de la pupille (une forte expansion de la pupille bloque l'angle et le canal de Schlemmov).

Signes cliniques de la maladie

Le plus souvent, il y a des attaques nocturnes, environ 3-4 heures, de sorte qu'une personne se réveille déjà avec des symptômes de la maladie. Il note les cercles arc-en-ciel qui ne passent pas. La cornée devient trouble et acquiert une palette de couleurs azur.

Une personne ressent une douleur oculaire inimaginable, qui imite le groupe ou la migraine, sur la moitié de la tête. Cela est dû à la compression des terminaisons nerveuses dans l'iris et dans la région du corps ciliaire.

L'oeil devient densité pierreuse, sa palpation est douloureuse. Gonflement observé des tissus autour de l'œil: paupières, conjonctive, cornée. Des spasmes des paupières peuvent survenir. L'œil est hyperémique, injecté - les vaisseaux de la sclérotique sont dilatés.

Chez l'homme, il y a une déchirure incontrôlée. L'acuité visuelle est progressivement réduite, avec un retard dans les premiers soins, elle menace d'une perte complète de la vision de l'œil affecté. La vision se trouble, les champs visuels se rétrécissent le long de la périphérie, plus du côté nasal.

La pupille est agrandie, la lumière ne se rétrécit pas, sa forme acquiert une forme ovale, étirée verticalement. L'élève a une teinte verdâtre.

Il peut également y avoir des réactions non spécifiques: vertiges, vomissements. Certains développent des frissons et une augmentation de la température corporelle à 38 ° C. De temps en temps, il peut y avoir une douleur dans la région du cœur, imitant une crise d'angine de poitrine, puis le patient peut se rendre au département de cardiologie.

Il peut également y avoir des douleurs abdominales, similaires à une attaque d'un abdomen aigu, accompagnées de vomissements et de nausées indomptables. Le patient est alors opéré, ce qui prolonge la fourniture des premiers secours.

Au cours d'un examen ophtalmologique, une pression intraoculaire élevée est enregistrée: 70 à 100 mm Hg. Le fond de l'œil est difficile à voir, mais s'il y parvient, le médecin constate une rétine pâle et anémique, un disque de nerf optique stagnant et un motif veineux étendu.

Premiers secours

Tout d'abord, le patient doit prendre la position couchée. Le patient doit être rassuré autant que possible car la tension nerveuse ne peut qu'aggraver la situation. En cas de douleur intense, l'utilisation d'analgésiques est autorisée, de préférence sous forme injectable:

  • analgine 2 ml 50%;
  • Promedol 1 ml de solution à 2%;
  • cétans 1 ml 30 mg;
  • dexalgin 2 ml 50 mg et autres.

La seule chose autorisée à prendre sous la forme de soins d’urgence est un hareng rouge sous la forme d’un bain de pieds chaud ou de plâtres à la moutarde sur la région du mollet (muscles du mollet). Cela augmentera le flux sanguin dans les jambes, réduisant ainsi le flux sanguin dans la tête.

Il est urgent d'appeler la brigade d'ambulances. Enterrer quelque chose dans les yeux est strictement interdit!

Assistance médicale d'urgence

À l'arrivée d'une ambulance et avec le diagnostic correct de la pathologie, les mesures suivantes sont prises:

  • S'il n'est pas encore anesthésié, un analgésique est administré.
  • Introduction d'un médicament diurétique: furosémide 2 ml de solution à 1% ou diacarbe 250 mg par voie orale;
  • Instiller des yeux avec une solution de pilocarpine à 1-2% tous les quarts d’heure, ce qui permettra de rétrécir la pupille et d’ouvrir le coin, permettant ainsi de reprendre l’écoulement de l’humidité des chambres;
  • Hospitalisation pour traitement dans le département de chirurgie ophtalmologique, où un spécialiste décide déjà de nouvelles tactiques de gestion.

Donc, le glaucome, une maladie terrible qui menace la perte complète de la vision. Il est très important non seulement de poser le diagnostic correctement, mais aussi, à temps et surtout, de donner les premiers soins au patient sur place. J'espère que l'information contenue dans l'article était intéressante. Au revoir, chers amis, soyez en bonne santé!

Que faire lors d'une crise de glaucome

Premiers secours - auto massage du globe oculaire. Il est produit en appuyant sur l'œil à travers les paupières avec l'index alternativement pendant 2-3 minutes (25 à 50 mouvements de massage). Mettre des pansements ou des talons de moutarde sur la zone du col, des pansements de moutarde sur la zone du nez, des tempes, du poignet et du genou (pendant 10-15 min). Appliquez un coussin chauffant sur les pieds ou faites un bain de pieds chaud sous l’eau courante ou dans de l’eau versée dans le récipient (pendant 20 à 25 minutes). Une expiration profonde avec maintien du souffle réduit la pression intra-oculaire de 10-15 mm Hg. st.

Prenez des diurétiques (diacarbe, furosémide). Les gouttes contraignant la pupille sont instillées dans l'œil (solution à 1% de pilocarpine toutes les 15 à 30 minutes pendant 2 heures après le début de la crise) si, avant la crise, le patient prenait ce médicament pour le traitement du glaucome primitif. Ils nettoient les intestins au moyen d'une trousse de premiers soins. Appelez une ambulance ou contactez un ophtalmologiste. Psychologiquement ajusté au fait que le traitement chirurgical sera fait.

"Que faire lors d'une attaque de glaucome" ?? Un article de la section Diagnostic des maladies des yeux.

Glaucome aigu: causes, symptômes, premiers secours

Le glaucome est une maladie ophtalmologique caractérisée par une augmentation de la pression intra-oculaire de nature constante ou périodique. Très souvent, chez les patients âgés de plus de 40 ans, il se produit un sursaut rapide (soudain) de la pression intra-oculaire - il s’agit d’une crise aiguë du glaucome.

Si, dans ce cas, aucune aide d'urgence n'est fournie au patient, une crise aiguë peut entraîner une perte totale de la vision.

Glaucome: causes

Provoquer une augmentation rapide de la pression intraoculaire peut:

  • situations stressantes;
  • activité physique importante;
  • hypothermie ou exposition prolongée au soleil;
  • l'utilisation de l'excès de liquide bu en même temps;
  • position à long terme avec la tête inclinée vers l'avant;
  • prendre de l'atropine ou des médicaments dans lesquels il est présent.

Facteurs de risque

Il existe des facteurs principaux dont la présence contribue au développement rapide de la maladie:

  • sexe féminin;
  • plus de 40 ans;
  • nationalité
  • hypermétropie dès le plus jeune âge;
  • troubles circulatoires des organes de la vision;
  • l'absence d'examens réguliers par un ophtalmologiste.

Symptômes d'une crise aiguë de glaucome

Avant le début de l'attaque, le patient peut présenter des symptômes indiquant une augmentation de la pression intra-oculaire. Par exemple, des cercles arc-en-ciel apparaissent lors de la mise au point sur la source de lumière, le brouillard dans les yeux, etc.

Lors d'une crise aiguë, on observe des symptômes caractéristiques:

  • douleur intense au niveau des yeux;
  • mal de tête sévère;
  • nausée, vomissement;
  • douleur aiguë et aiguë au coeur;
  • douleur pulsative dans l'abdomen;
  • augmentation de la température corporelle;
  • faiblesse générale et malaise.

Une crise aiguë de glaucome est souvent confondue avec un spasme cardiaque ou une migraine en raison de la similitude des symptômes. Dans ce cas, vous devez examiner l'élève du patient. Dans le glaucome aigu, la pupille du patient ne réagit pas à la lumière et des symptômes supplémentaires sont présents: sensations douloureuses avec pression et "pétrification" du globe oculaire.

Crise de glaucome, premiers soins, traitement

Les soins d'urgence constituent la première étape pour arrêter une maladie aiguë. Le patient doit être immédiatement transporté au service d'ophtalmologie le plus proche et hospitalisé. Après tout, une crise aiguë peut provoquer des complications dans le fonctionnement du système nerveux, ainsi qu'une rechute de maladie cardiaque.

Le traitement du glaucome consiste à éliminer la douleur, à normaliser la pression intraoculaire et à fournir une nutrition à l'organe de la vision.

Pour normaliser la circulation sanguine dans le glaucome aigu, il est prescrit des gouttes oculaires à effet vasoconstricteur, telles que la pilocarpine ou le timolol.

Il a été démontré que les gouttes de Pilocarpine pour le soulagement de l’exacerbation du glaucome coulaient 1 goutte par quart d’heure pendant 60 minutes. Ensuite, le médecin prescrit 4 installations toutes les 30 minutes, 1 goutte de Pilocarpine. Ensuite - 3 instillations, toutes les heures, puis 6 installations dans la journée.

Gouttes oculaires On a montré que Timolol s'égouttait deux fois par goutte en 24 heures.

La douleur dans la phase aiguë est éliminée par l’injection de Promedol, administrée par voie intramusculaire et intraveineuse.

Une attaque aiguë de glaucome est également traitée avec des médicaments diurétiques - ce sont le diacarbe et le furosémide. Ils éliminent l'excès de liquide du corps et normalisent la circulation sanguine. En même temps que le traitement au goutte à goutte, le patient doit prendre le médicament Diacarb. Le diacétique Diacarb est dosé à 0,5 g.

Pour réduire le flux de sang vers les organes de vision, le plâtre à la moutarde, le bas de la jambe, des bains chauds pour les pieds, des laxatifs salins aideront également. Si vous n'avez pas sous le plâtre de moutarde à la main, vous pouvez utiliser une moutarde simple et faire une compresse sur les muscles du mollet des membres inférieurs.

Si un ophtalmologue n'observe pas de dynamique positive après une urgence, il lui prescrit un mélange lytique, qui comprend: la trimépéridine, la diphénhydramine et la chlorpromazine. Il est administré par voie intramusculaire et après l'injection, le patient doit rester couché sur le ventre pendant au moins trois heures.

Si vous ne pouvez pas arrêter une crise de glaucome pendant 24 heures, le médecin peut vous prescrire une intervention chirurgicale.

La chirurgie au laser est un excellent moyen de se débarrasser du glaucome et de prévenir les crises aiguës récurrentes. Les scientifiques ont mené de nombreuses recherches qui ont prouvé que la chirurgie au laser allait non seulement soulager les symptômes de la maladie, mais aussi l'éliminer à jamais.

Souviens toi! Si l'ophtalmologiste a mis fin à une attaque aiguë, il ne vous a pas sauvé de la maladie dans son ensemble. Et après un certain temps, la crise peut être répétée avec une plus grande force, ce qui à son tour mènera à la cécité.

Le traitement de la maladie doit être effectué avec un laser. L’essence de cette opération est qu’un spécialiste qualifié du laser brûle l’iris de l’œil.

En conséquence, un petit trou est formé à l'intérieur de l'organe de la vision, ce qui contribue à la circulation normale du liquide intraoculaire.

Si l'opération au laser n'a pas donné les résultats escomptés, le médecin vous a prescrit une opération chirurgicale à effectuer manuellement.

Le traitement chirurgical des organes de la vision est effectué par un spécialiste qualifié. Il utilise un instrument chirurgical, un scalpel, pour augmenter la distance (lacunes) entre la cornée de l'oeil et l'iris. Ainsi, le chirurgien élimine le risque d'effets secondaires et de complications après la chirurgie.

Habituellement, le médecin effectue une opération chirurgicale pour éliminer le glaucome des deux yeux, en éliminant le risque de transition et la progression de la maladie en un organe de vision sain.

Prévention des maladies

Les personnes âgées ont tendance à souffrir de la maladie plus souvent que les autres et aucune d’elles n’est à l’abri d’une attaque soudaine. Par conséquent, dans cette situation, il est très important de prendre systématiquement des mesures préventives. Ils aideront à préserver la vision et à éliminer un saut brutal de la pression intraoculaire.

Les médecins identifient les principales mesures préventives:

  • consulter systématiquement un ophtalmologiste, mesurer et surveiller la pression intraoculaire;
  • renoncez aux mauvaises habitudes, adoptez un mode de vie sain;
  • Observer régulièrement le régime quotidien;
  • éliminer les efforts physiques excessifs;
  • ne buvez pas beaucoup de liquides en même temps;
  • Ne portez pas de vêtements qui gênent la circulation sanguine normale (cravate, foulard, etc.);
  • essayez d'éviter les situations stressantes;
  • promenade quotidienne.

Le glaucome est une maladie contre laquelle personne n'est à l'abri. Par conséquent, si vous avez un médecin diagnostiqué avec cette pathologie, ne désespérez pas.

Vous avez une chance de sauver votre vue et d'éliminer un saut soudain de la pression intra-oculaire. L'essentiel est de suivre les principales mesures préventives et la maladie ne sera pas terrible.

Tout sur la restauration de la vision et les maladies des yeux - une communauté ophtalmologique pour patients et médecins

Une crise aiguë de glaucome est une affection qui nécessite une hospitalisation rapide dans le but d'un traitement rapide. Ceci est dû à une forte augmentation de la pression intra-oculaire, due à la fermeture complète de l'angle de filtration et à la violation de la sortie du fluide aqueux.

Causes de la crise aiguë du glaucome

La raison pour laquelle l'angle de filtration est fermé peut être due à des défauts de la structure des yeux. Si une contraction prononcée se produit près de l'iris, l'angle de filtration peut facilement être bloqué. En conséquence, une crise aiguë du glaucome peut survenir. En conséquence, un épaississement et une progression de la lentille peuvent se produire.

Chez certaines personnes, la fermeture de l'angle de filtration résulte d'un iris fin et moins flexible. Les muscles de l'iris sont responsables du contrôle de la taille de la pupille.

Chez les personnes exposées au glaucome aigu, la pupille se dilate excessivement et la lentille «se colle» à l'arrière de l'iris. Cela signifie que les écoulements à l'arrière de l'œil ne peuvent pas s'écouler. Le blocage de la sortie de fluide entraîne une augmentation de la pression intraoculaire.

Contribuer à la survenue d'une crise aiguë de glaucome peut:

  • regarder la télévision dans une pièce sombre - les élèves s'agrandissent;
  • stress ou anxiété;
  • prendre certains médicaments: gouttes oculaires, pupilles dilatées, antidépresseurs, médicaments contre les nausées, les vomissements ou la schizophrénie, médicaments contre l'asthme, les allergies ou les ulcères d'estomac, ainsi que les médicaments sous anesthésie générale.

Le risque de développer une crise aiguë de glaucome augmente chez les personnes de plus de 40 ans, le plus grand nombre de cas se produisant dans la période comprise entre 60 et 70 ans.

Une crise aiguë de glaucome, plus fréquente chez les femmes à la vue longue. La probabilité d'une attaque est plus élevée chez les personnes qui ont des antécédents familiaux de la maladie.

Symptômes d'une crise aiguë de glaucome

Une crise aiguë du glaucome se passe avec des symptômes prononcés, tels que:

  • douleur très intense aux yeux et à la tête, accompagnée de nausées et de vomissements concomitants;
  • image brouillée soudaine, acuité visuelle réduite;
  • Des «cercles arc-en-ciel» apparaissent autour des sources de lumière;
  • rougeur du globe oculaire;
  • pupille dilatée;
  • raideur du globe oculaire à la palpation.

Si vous présentez des symptômes similaires, recherchez rapidement un traitement d'urgence auprès d'un ophtalmologiste.

Traitement d'une crise aiguë de glaucome

Le traitement devrait avoir lieu le plus tôt possible. Pré-administré beaucoup de médicaments en gouttes et en injections. Appliquer: gouttes, diminution de la pression, gouttes, rétrécissement graduel de la pupille, ainsi que des médicaments intraveineux réduisant la sécrétion de solution aqueuse.

Un traitement complet implique l'utilisation d'une iridotomie au laser. La procédure consiste à créer un trou dans l'iris et à assurer ainsi la sortie du fluide aqueux.

L'iridotomie est réalisée à l'issue de la phase pharmacologique: réduction de la pression intra-oculaire et constriction de la pupille. L'iridotomie doit également être pratiquée dans l'autre œil.

Le pronostic pour les personnes après une crise aiguë de glaucome est bon si le traitement a été pris à l'époque. Les yeux reprennent leur forme et, à l'aide d'une intervention chirurgicale ou d'un traitement pharmacologique, il est possible d'éviter la récurrence de cette maladie. Cependant, si la crise de glaucome était grave ou si le traitement était pris trop tard, une pression élevée à l'intérieur de l'œil peut endommager le nerf optique et les vaisseaux sanguins.

Dans une telle situation, il y a un risque de perte de vision dans l'œil affecté. Les personnes qui risquent de refermer l'angle de filtrage doivent éviter certains médicaments.

Le glaucome est une maladie très dangereuse conduisant à la cécité. Par conséquent, il est important de réagir le plus rapidement possible aux premiers symptômes d’une crise aiguë du glaucome.

Portail médical de Krasnoyarsk Krasgmu.net

Le plus souvent, une crise aiguë de glaucome survient avec un glaucome à angle fermé. La cause du blocage de la sortie du liquide intra-oculaire est le décalage de la lentille et de l'iris vers l'avant. Traitement d'une crise aiguë de glaucome.

Une crise aiguë de glaucome est souvent confondue avec une crise hypertensive et un traitement est prescrit, ce qui aggrave l'état du patient.

La forme aiguë du glaucome à angle fermé (crise du glaucome aigu) est une situation d'urgence entraînant souvent une perte de vision.

Traitement des crises glaucomateuses aiguës: Pilocarpine 1-2% pour enterrer les yeux avec 1 goutte toutes les quinze minutes, pendant une heure.

GLAUCOME AIGU

Attaque aiguë du glaucome - état d'augmentation nette et significative de la pression intra-oculaire au-dessus de 50 mm de mercure. Les causes du développement de l'attaque ne sont toujours pas bien comprises. On sait qu'une crise aiguë de glaucome se développe souvent après une anxiété déplaisante. La nouvelle du décès d'un être cher, une querelle de famille, des dégâts matériels et un certain nombre d'autres problèmes peuvent déclencher l'apparition d'une crise aiguë de glaucome. Une crise aiguë de glaucome peut également être provoquée par l'action de l'atropine ou de médicaments en contenant. C'est pourquoi les personnes âgées ne peuvent entrer dans l'atropine qu'après une mesure préliminaire de la pression intraoculaire.

Une crise aiguë de glaucome dans un œil sain se produit souvent sans aucune raison. Une crise aiguë de glaucome commence soudainement, le plus souvent la nuit ou le matin

Le glaucome se développe chez les personnes âgées. Cela commence rarement à l'âge de 50 ans. Le plus souvent, un glaucome aigu survient chez les personnes âgées de 60 à 70 ans.

Le glaucome peut survenir à tout âge, mais le plus souvent, cette maladie se développe à un âge avancé.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, le glaucome est la principale maladie qui, en l'absence de traitement rapide, provoque une cécité irréversible. Plus de 5 millions de personnes ont perdu la vue à cause du glaucome, qui représente 13,5% de tous les aveugles du monde.

Causes du glaucome

Précurseurs d'une crise aiguë de glaucome

Il y a des signes avant-coureurs d'une crise aiguë de glaucome. Ceux-ci incluent la vision floue et la vision des cercles arc-en-ciel autour des sources lumineuses. Ces phénomènes sont causés par une augmentation soudaine et rapide de la pression intraoculaire, qui perturbe les processus métaboliques de la cornée. En conséquence, la cornée devient trouble, entraînant une vision floue. Cela explique aussi la vision des cercles arc-en-ciel. En regardant une source de lumière, le patient voit autour de lui le même cercle arc-en-ciel qu'une personne en bonne santé voit autour d'une source de lumière par temps brumeux. Les patients qui n'ont jamais eu une crise aiguë peuvent ne pas savoir qu'ils annoncent une crise aiguë du glaucome. Parfois, au fil des ans, le glaucome ne se manifeste que par des précurseurs. Cependant, les patients qui ont consulté le médecin savent qu’une crise aiguë peut apparaître après les précurseurs. Ils doivent donc consulter un médecin dès l’apparition des premiers symptômes du glaucome.

Cependant, ce n'est pas toujours la crise aiguë du glaucome qui est précédée par ses précurseurs. Souvent, il se développe de manière totalement inattendue, à la fois pour le patient lui-même et pour son entourage.

Symptômes d'une crise aiguë de glaucome

Dans des cas typiques, une douleur oculaire et une photophobie apparaissent pour la première fois. Les douleurs s'intensifient rapidement, saisissent la moitié de la tête et s'étendent parfois à la tête, aux mâchoires supérieure ou même inférieure.

Les maux de tête atteignent généralement une intensité telle qu'ils sont liés par des nausées ou même des vomissements. Des frissons, de la fièvre, un pouls lent et d'autres symptômes de troubles du système cardiovasculaire apparaissent. Dans certains cas, les maux de tête sont intolérables. D'eux, les patients perdent littéralement leur esprit. Et la présence de vomissements, signes de troubles de "l'activité cardiovasculaire donne lieu à un diagnostic incorrect, et ces patients sont référés au service thérapeutique ou neurologique, et parfois même au service des maladies infectieuses de l'hôpital avec des diagnostics" d'empoisonnement "," hémorragie cérébrale "," hépatite infectieuse "et par d'autres.

Pendant ce temps, même un examen superficiel des yeux montre que l’un d’eux (rarement les deux) a changé de manière significative.

Les signes d’une crise aiguë du glaucome sont si évidents qu’ils peuvent être détectés par un professionnel de la santé moyen. Cette rougeur de l'œil, l'expansion de la pupille et l'absence de ses réactions à la lumière, ainsi que le changement de couleur de la pupille. Au lieu de noir dans le glaucome aigu, la pupille apparaît verdâtre. Mais le signe le plus important d’une crise aiguë du glaucome est un durcissement aigu de l’œil. L'œil, quand il se sent avec les doigts des deux mains, apparaît comme une pierre dure. Pour être sûr, vous pouvez comparer la dureté des yeux malades et en bonne santé, et avec une attaque bilatérale - la dureté des yeux du patient et de la personne en bonne santé.

Types de glaucome

Le glaucome à angle ouvert représente plus de 90% des cas de cette maladie. Avec le glaucome à angle ouvert, l'accès au système de drainage naturel est ouvert, mais ses fonctions sont altérées. Le résultat est une augmentation progressive de la pression intraoculaire. En règle générale, le glaucome à angle ouvert est caractérisé par une évolution asymptomatique, presque invisible de la maladie. Comme le champ de vision se rétrécit progressivement (le processus peut durer plusieurs années), une personne découvre parfois accidentellement qu'elle ne voit qu'un seul œil. Dans certains cas, il est possible d’identifier des plaintes concernant l’apparition périodique de cercles arc-en-ciel lorsqu’on examine la source de lumière, de «buée», des plaintes asthénopiques liées à l’affaiblissement des locaux.

Dans le cas du glaucome à angle fermé, le liquide intra-oculaire s’accumule du fait de l’absence d’accès au système de drainage naturel de l’œil - l’iris recouvre l’angle de la chambre antérieure. En conséquence, la pression augmente, ce qui peut entraîner une crise aiguë de glaucome, qui s'accompagne de:

  • Une vive douleur dans l'œil et dans la moitié correspondante de la tête;
  • Déficience visuelle évidente (vision trouble ou diminution nette jusqu'à la cécité);

Soins d'urgence pour le glaucome aigu

Les soins d'urgence en cas de crise aiguë du glaucome doivent être effectués par un ophtalmologiste ou un autre personnel médical qualifié. Si vous soupçonnez ce diagnostic, le patient doit être immédiatement envoyé au service ophtalmologique de l'hôpital ou à une clinique spécialisée en ophtalmologie, car une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour l'inefficacité du traitement médicamenteux.

Si possible, mesurez la pression intraoculaire avec un tonomètre. Ces mesures de pression dans un œil et dans l'autre œil doivent être indiquées dans le certificat avec lequel le patient devrait être envoyé en urgence au service des yeux de l'hôpital. Avant d’envoyer le patient, il est nécessaire de prendre toutes les mesures possibles pour réduire la pression intra-oculaire et éliminer la douleur: donnez au patient 0,5 g de diacarba (ou de tout autre diurétique). Dans les yeux, plusieurs fois goutte à goutte une solution à 1% de pilocarpine ou de toute autre goutte constrictive pupillaire à effet hypotenseur.

Traitement du glaucome aigu

1. Pilocarpine 1-2% pour enterrer l'oeil pendant 1 goutte toutes les quinze minutes, pendant une heure. Ensuite, prenez 1 goutte toutes les demi-heures (4 fois), puis toutes les heures (3 fois), puis 6 fois par jour.
2. Timolol (solution à 0,5%), instillation d'une goutte deux fois par jour.
3. Diacarb comprimés 0,25-0,5g deux fois par jour.
4. Solution goutte à goutte de mannitol à 15% pour perfusion intraveineuse (30 minutes). 10 ml pour 10 kg. masse corporelle.
5. Furosémide par voie intramusculaire (IM) ou par voie intraveineuse (IV) 20 mg / jour.

Glaucome aigu: symptômes et traitement

Le glaucome est une pathologie des organes de la vision caractérisée par une augmentation de la pression intraoculaire. La pression augmente au-dessus des indicateurs que l'œil de l'individu peut normalement porter, il se produit une atrophie du nerf optique, une acuité visuelle diminuée (parfois importante) et des défauts du champ visuel se développent. Le terme "glaucome" regroupe un groupe assez important de maladies des yeux. L'augmentation de la pression intraoculaire (PIO) peut être constante ou se produire périodiquement.

Définition de la maladie

Une augmentation brutale et soudaine de la PIO est appelée crise aiguë du glaucome. Avec une pression intraoculaire moyenne de 22 mm Hg, les valeurs de la PIO peuvent augmenter deux fois ou plus (de 50 à 70 mm Hg). Une crise aiguë de glaucome est extrêmement dangereuse et nécessite une intervention médicale urgente. Cette condition entraîne une altération de la circulation sanguine normale dans les yeux. Et cela peut provoquer un état irréversible: la cécité.

Les causes

Les raisons de l'augmentation soudaine et forte de la pression intra-oculaire, même à l'heure actuelle, n'ont pas été suffisamment élucidées. Le plus souvent, une crise aiguë du glaucome survient dans le cas du glaucome à angle fermé. C'est une forme plus rare de la maladie. Il se produit chez les personnes âgées, en particulier avec le développement de l'hypermétropie. Dans le cas du glaucome à angle fermé, la pression dans les yeux augmente très rapidement.

Les causes des pupilles dilatées peuvent être une «cause» du début d'une attaque: faible éclairage, même de certains types de médicaments, y compris l'atropine.

Lors du processus d'expansion de la pupille, l'iris peut avancer et bloquer l'écoulement du liquide intraoculaire. Dans de tels cas, l'iris est pratiquement adjacent à la cornée et la chambre antérieure devient trop petite. Le globe oculaire se durcit. Une forte augmentation de pression provoque une douleur intense.

Dans certains cas, un glissement aigu peut survenir chez les personnes atteintes de glaucome chronique en raison d'un surmenage nerveux soudain, d'un effort physique excessif, d'une hypothermie, d'un long séjour dans une position inconfortable avec la tête inclinée vers l'avant.

Il y a des cas où une attaque se produit sans raison évidente.

Les symptômes

Malgré le fait qu'une crise aiguë de glaucome se produise soudainement, il existe encore des soi-disant "précurseurs" de cette maladie. Cela peut être une sensation de cercles arc-en-ciel autour d'un objet lumineux ou une vision floue. Souvent, les gens ne soupçonnent pas une crise aiguë de glaucome dans leur état inhabituel. Dans certains cas, le glaucome au fil des ans ne se manifeste que par les précurseurs. Cependant, les symptômes eux-mêmes se manifestent par une attaque pouvant entraîner une perte de vision.

Les précurseurs "avertissent" de l'état de maladie dangereux ne sont pas toujours. Souvent, une attaque affecte les organes de la vision d'une personne de manière absolument inattendue.

Symptômes d'une crise aiguë de glaucome:

  • Douleur intense dans l'oeil affecté;
  • Rougeur de l'œil, œdème des paupières, opacification de la cornée, changement de couleur de l'iris;
  • Changer la forme et la couleur de la pupille. Il devient verdâtre et se développe considérablement;
  • Forte diminution de la vue. Parfois, seule la perception lumineuse est préservée;
  • Douleur extrêmement intense sur le côté de la tête où se trouve l'œil affecté. La douleur est particulièrement prononcée dans la région occipitale, dans la région du front ou du temple;
  • Des nausées ou des vomissements;
  • Faiblesse générale, frissons, bradycardie.

Dans certains cas, il y a une augmentation de la température corporelle. Étant donné que les symptômes ressemblent à un état d’empoisonnement, de crises de migraine ou de crise hypertensive, le patient peut ne pas demander d’aide médicale en temps voulu. Il est important de noter qu'un œil a une forme de pupille normale et reste inchangé, tandis que l'autre, affecté, a une cornée enflée et un iris modifié, une pupille dilatée qui apparaît verdâtre et ne réagit guère à la lumière.

La palpation des yeux est douloureuse et très dense, "pierre". Une augmentation de la densité de l'œil est un symptôme très évident d'une crise de glaucome aiguë qui aide à déterminer les causes d'une affection douloureuse. Car la confiance dans le diagnostic peut être une comparaison de la dureté du patient et de la santé de ses yeux.

Complications possibles

Une crise aiguë de glaucome est une condition extrêmement dangereuse dans laquelle le risque de cécité irréversible est élevé.

Traitement

Une crise aiguë de glaucome est une situation nécessitant des soins médicaux urgents. Si la performance de la PIO n'est pas réduite à un niveau acceptable dans la journée, l'œil est menacé de perte de vision irréversible. Afin d'éviter ce patient doit être placé d'urgence à l'hôpital ophtalmologique. Les soins d'urgence en cas de crise aiguë du glaucome comprennent des mesures visant à réduire la PIO ainsi qu'à normaliser la circulation sanguine dans le globe oculaire. Cela rétablira le nerf optique et la rétine.

Méthode de médication

Le traitement de la toxicomanie comprend:

  • Médicaments sous forme de gouttes oculaires qui rétrécissent la pupille de l’œil (myotiques). L'utilisation de ces médicaments améliore le système de drainage des organes de la vision. En cas de crise aiguë du glaucome, des médicaments à action forte sont prescrits. Au cours de la première heure, le médicament est instillé toutes les 10 à 15 minutes, puis la fréquence d'utilisation ralentit. Aux dernières étapes du traitement, les gouttes sont administrées en fonction du degré de réduction de la PIO (de 3 à 6 fois) par jour.
  • Médicaments réduisant la pression intraoculaire. Leur action est basée sur la réduction de la formation d'humeur aqueuse et une légère augmentation de son débit.
  • Des médicaments qui éliminent la douleur. Ces médicaments sont utilisés sous forme d'injections.
  • Préparations sédatives.
  • Médicaments diurétiques qui améliorent l'effet hypotenseur. Le procodolol réduit efficacement la pression intra-oculaire dans le glaucome.

Les laxatifs salins et les bains de pieds chauds sont utilisés comme agents supplémentaires.

Chirurgical

Si la crise ne peut pas être arrêtée dans les 24 heures, le traitement chirurgical peut devenir un besoin urgent. En fonction de l'état du patient et des caractéristiques du développement d'une attaque, des opérations conventionnelles et au laser sont utilisées pour le traitement. La chirurgie au laser est utilisée pour éliminer les blocages intraoculaires empêchant l'écoulement du liquide intraoculaire. Une iridectomie au laser est pratiquée sur les deux yeux, de manière à soulager une crise et à prévenir le développement de crises répétées. La procédure consiste à créer un trou dans la partie périphérique de l'iris.

Chirurgie au laser pour le glaucome

Après la chirurgie, la pression intra-oculaire des chambres postérieure et antérieure est égalisée et l'angle de la chambre antérieure est ouvert. L'iridectomie au laser ne nécessite qu'une anesthésie locale.

Dans un certain nombre de situations, il est assez difficile de réduire la PIO, cela ne peut être fait qu’en effectuant des opérations pénétrantes. Si une crise de glaucome n’est pas soulagée par d’autres moyens au cours de la première journée, une intervention chirurgicale est nécessaire - iridectomie basale. Cette opération est nécessaire pour éliminer le bloc pupillaire en créant un chemin de sortie différent de l'humeur aqueuse de la chambre postérieure de l'œil vers la chambre antérieure. En conséquence, la pression dans les chambres est égalisée.

Prévention

Les patients chez lesquels un glaucome à angle fermé a été diagnostiqué doivent être informés de la possibilité d’une crise aiguë du glaucome, de ses symptômes et de ses particularités. Ces patients doivent prendre un certain nombre de mesures pour prévenir la survenue d'une condition dangereuse:

  • Ne buvez pas de grandes quantités de liquide en même temps;
  • Il faut éviter de rester longtemps dans une position qui nécessite une inclinaison de la tête;
  • Vous ne pouvez pas vous soigner vous-même, en prenant des médicaments de manière incontrôlable.

Il est important de pouvoir constamment prendre des mesures dès les premiers signes d'augmentation de la pression intraoculaire pour la réduire. Pour ce faire, vous devez toujours garder avec vous les médicaments prescrits à ces fins par le médecin.

Quand et pourquoi un faux spasme de myopie ou d'accommodation se produit, cet article sera raconté.

Hémorragie vitréenne: les causes, les symptômes et le traitement sont décrits ici.

Vidéo

Conclusions

Une crise aiguë de glaucome est une condition extrêmement dangereuse, entraînant souvent une perte de vision. Lorsque cela se produit, des soins médicaux d'urgence sont nécessaires. L'autotraitement en cas de forte augmentation de la pression intraoculaire est inacceptable. Patients souffrant de glaucome à angle fermé, il est important de contacter au préalable un ophtalmologiste afin d'obtenir des informations sur les mesures autorisées pouvant être appliquées pour mettre fin à l'attaque. Une assistance médicale inopportune en cas de forte augmentation de la pression intraoculaire devient souvent la cause d'une cécité irréversible.

Pourquoi une crise de glaucome survient-elle et s’arrête-t-elle?

Une crise aiguë du glaucome survient à la suite d'un chevauchement important de cet angle, entraînant une violation de l'écoulement du liquide intraoculaire. Ainsi, une grande quantité d'humeur aqueuse s'accumule dans les chambres antérieure et postérieure de l'œil, exerçant une pression sur les structures du globe oculaire.

Le plus souvent, les attaques commencent à 3h-4h du matin et une personne se réveille avec des signes évidents de pathologie. Une crise aiguë de glaucome à angle fermé peut entraîner de graves complications, notamment une perte de vision. Par conséquent, dès les premiers symptômes de la maladie, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Raisons

En règle générale, une attaque survient chez des personnes déjà atteintes de glaucome à angle fermé. Cependant, il se développe souvent dans le contexte de la santé complète chez les personnes qui ne sont pas au courant de leur maladie. Le développement d'une crise aiguë de glaucome est conditionné par une forte augmentation de la pression intra-oculaire pouvant atteindre 50 à 80 millimètres de mercure.

Les facteurs provoquants sont généralement:

  • tension nerveuse;
  • stress sévère;
  • sur-refroidissement ou surchauffe;
  • long séjour dans une pièce sombre;
  • long travail avec la tête inclinée;
  • dilatation de l'élève à l'aide de mydriatiques;
  • Utilisation unique d'une grande quantité de liquide.

Le blocage de l'angle de la chambre antérieure se produit le plus souvent chez les personnes ayant un grand objectif, une cornée mince, un corps ciliaire massif, une petite taille du globe oculaire et une faible profondeur de la chambre antérieure. Toutes ces caractéristiques structurelles sont plus caractéristiques des yeux hypermétropes. Le développement de l'âge du cristallin joue également un rôle dans le développement de la maladie.

Précurseurs d'une crise de glaucome

Une forte augmentation de la pression intra-oculaire entraîne une malnutrition de la cornée qui la rend moins transparente. Cela conduit à une vision floue légère, presque imperceptible. Lorsqu'on regarde les sources de lumière vive, une personne peut voir des cercles d'arc-en-ciel. Le plus souvent, les gens le remarquent tôt le matin, immédiatement après leur réveil.

Le glaucome aigu peut se développer sans aucun précurseur, de manière totalement spontanée et inattendue pour l'homme. La maladie évolue très rapidement, par conséquent, à ses premiers signes, une visite d'urgence à l'hôpital est nécessaire.

Les symptômes

Lors d’une crise aiguë du glaucome, les symptômes sont généralement prononcés. La plus courante est une douleur intense et insupportable dans l’œil atteint, irradiant vers la moitié correspondante de la tête. La douleur survient lorsque l'on serre les terminaisons nerveuses de l'iris et du corps ciliaire. En raison de l'augmentation de la PIO pendant la palpation, il est possible de détecter une dureté importante du globe oculaire. Les ophtalmologistes appellent cet œil une «pierre».

Autres symptômes de pathologie:

  • réduction rapide et progressive de l'acuité visuelle dans un œil;
  • gonflement de la conjonctive et de la cornée, léger gonflement et spasme des paupières;
  • douleur intense et rougeur de la peau autour de l'œil affecté;
  • dilatation marquée de la pupille et manque de réponse adéquate à la lumière;
  • des vertiges, des nausées, des vomissements, des frissons et de la fièvre;
  • il peut aussi y avoir des douleurs au coeur ou à l'abdomen.

Une crise aiguë de glaucome ne doit pas être confondue avec une iridocyclite, un gonflement de la cataracte, une luxation du cristallin, une crise glauco-cyclique, un glaucome néovasculaire et d'autres maladies entraînant une augmentation secondaire de la PIO. Parfois, une douleur oculaire peut être un signe de migraine ou de névralgie migraineuse.

Comment se développe la maladie?

En raison d'une augmentation de la PIO, l'iris est décalé antérieurement, de sorte que l'angle de la chambre antérieure devient trop étroit. La sortie du liquide intraoculaire est perturbée, ce qui aggrave encore la condition humaine. Les symptômes apparaissent très rapidement et ne disparaissent jamais d'eux-mêmes.

Lors d'une attaque, presque toutes les structures du globe oculaire sont touchées. En l'absence de soins médicaux, un tel glaucome entraîne des modifications irréversibles de la rétine et / ou du nerf optique. Cela entraîne une perte de vision complète qui ne peut pas être restaurée.

Diagnostics

Le programme de diagnostic comprend généralement une enquête et un examen du patient, une mesure de l'acuité et des champs visuels, une réfractométrie, une tonométrie, une microscopie, une gonioscopie et une ophtalmoscopie. Au cours de l'étude, on constate généralement une diminution de la netteté et un rétrécissement des champs de vision sur l'œil affecté.

Au cours de la microscopie, vous pouvez voir une rougeur et un gonflement de la conjonctive, un trouble de la cornée, un gonflement de l'épithélium cornéen, la présence d'inclusions troubles dans l'humeur aqueuse, la dilatation des vaisseaux iris. Parfois, il est possible de détecter des précipités sur la surface interne de la cornée. Lors d'une crise aiguë de glaucome, la pupille se dilate considérablement, devient asymétrique, verdâtre, ne réagit pas à la lumière et ne s'accommode pas.

La gonioscopie permet de détecter l'angle rétréci de la chambre antérieure. L’ophtalmoscopie n’est pas toujours informative en raison de l’obscurcissement du média transparent de l’œil. En cas de recherche réussie dans le fond d'œil, vous pouvez voir un gonflement et une rougeur de la tête du nerf optique.

Le patient reçoit également une biométrie à ultrasons (b-scan), un test de compression de Forbes, une tonométrie quotidienne et une topographie. Une analyse générale du sang et de l'urine et une analyse du taux de glucose dans le sang sont nécessaires. Si nécessaire, une consultation du thérapeute et / ou de l’endocrinologue est désignée. Après un examen approfondi, le patient reçoit le diagnostic final de "glaucome".

Premiers secours

Lorsque des symptômes de pathologie apparaissent, une personne doit se calmer, appeler une ambulance, se coucher et attendre calmement l'arrivée de spécialistes. Il faut se rappeler que parfois, un appel urgent à des soins médicaux aide à préserver la vision.

Paniquer et enterrer aveuglément quelque chose dans les yeux est strictement interdit. Avant l’arrivée de la brigade d’ambulances, vous pouvez prendre un bain de pieds chaud. Cela réduira le flux sanguin vers la tête et vous fera vous sentir un peu mieux.

Les soins d'urgence en cas de crise aiguë du glaucome consistent en une administration parentérale (intraveineuse) de 500 mg de Diacarb et en une administration orale de 500 mg de la même préparation. Avant que le patient n'arrive à l'hôpital toutes les 10 minutes pendant 1 heure, une solution à 1% de Pilocarpine est instillée dans l'œil affecté. Pour les douleurs sévères, injection intramusculaire de 2 ml d’Analgin à 50%, 30 mg de kétorol. Portez le patient en position ventrale.

Traitement

Après avoir administré les premiers soins au patient, il est dirigé vers le spécialiste approprié. Le traitement d'une crise aiguë de glaucome doit être effectué uniquement par un médecin qualifié de l'hôpital ophtalmologique.

Gouttes oculaires prescrites localement pour le glaucome. Les médicaments les plus couramment utilisés sont:

  • Solution à 1% de pilocarpine. Dans la première heure, entrez dans la cavité conjonctivale toutes les 10 minutes, puis toutes les demi-heures ou toutes les heures. Après normalisation de la PIO, le médicament est utilisé plusieurs fois par jour.
  • Solution à 0,5% de timolol. Nommé en l'absence de contre-indications systémiques. Enterré dans l'œil affecté 2 fois par jour.
  • Solution à 2% d'Azopt. Un autre agent antiglaucomateux efficace. Il est appliqué 3 fois par jour.

En outre, des agents osmotiques (glycérine, urée), des corticostéroïdes (dexaméthasone) ou d'autres médicaments nécessaires peuvent être prescrits. Par voie parentérale, le patient peut entrer du mannitol, du furosémide, des sédatifs, des analgésiques, des antiémétiques. Si la PIO ne descend pas en dessous de 35 millimètres de mercure pendant 3 à 4 heures, le patient reçoit un mélange lytique (Aminazine, Dimedrol et Promedol).

Prévention

Il est possible de prévenir une attaque aiguë en détectant précocement une PIO élevée. Des médicaments spéciaux sont prescrits aux patients pour aider à atteindre et à maintenir le niveau cible de pression intraoculaire. Les patients atteints de glaucome doivent être conscients du risque d’attaque et éviter toute exposition à des facteurs provoquants.

Une crise aiguë de glaucome est une condition extrêmement dangereuse, entraînant souvent une perte complète de la vue. La maladie nécessite des soins médicaux d'urgence et une hospitalisation d'urgence dans un hôpital ophtalmologique. Le traitement hospitalier devrait durer au moins 5 à 7 jours.