Traitement d'uvéite avec des remèdes populaires

L'uvéite n'est pas une maladie, mais son nom générique fait allusion aux maladies des yeux dans lesquelles les voies uvées qui sont la choroïde sont touchées. Puisque les voies uvales sont responsables de l'apport sanguin des principales structures oculaires, leur état normal est extrêmement important.

Toutes les variétés d'uvéite peuvent être traitées avec des médicaments traditionnels. Elles sont particulièrement efficaces dans le cadre d'un traitement complexe lorsqu'elles augmentent l'effet des médicaments prescrits par un médecin.

Remèdes populaires pour l'uvéite

Il est possible de lutter efficacement contre l'uvéite de l'œil à l'aide d'une décoction de camomille. Pour le préparer, il faut préparer trois cuillères à soupe d'herbes avec un verre d'eau bouillante et insister une heure. Après avoir filtré, le produit est utilisé pour le rinçage des yeux. La camomille peut être remplacée par la sauge, le calendula ou toutes les églantines connues.

Les préparations à base d'aloès sont un excellent remède et on utilise à la fois du jus de plante frais instillé dans les yeux et une infusion de feuilles sèches. Dans le cas de l'utilisation de jus, il est dilué avec de l'eau bouillie froide dans un rapport de 1:10.

Le remède ancestral dans le traitement des maladies des yeux est la racine d’Althea. Pour la préparation d’un médicament, on écrase la racine d’Althea, on prend trois ou quatre cuillerées à soupe et on les verse dans un verre d’eau bouillie à la température ambiante. Infuser le mélange doit être d'au moins huit heures, puis l'outil est appliqué sous forme de lotions.

Le permanganate de potassium est également utilisé pour traiter l'uvéite. À la même heure, chaque jour du matin, préparez une solution rose pâle de permanganate de potassium, chaque fois que l'outil est à nouveau préparé. Et le coton pour chaque œil est utilisé séparément, afin de ne pas transmettre l’infection.

L'uvéite est très sensible au moment de la détection et à la période pendant laquelle le patient commence à sonner l'alarme. Le traitement doit commencer le plus tôt possible afin de ne pas entraîner de perte de vision pour ces processus néfastes. Par conséquent, avec l'apparition même d'une légère rougeur de l'œil, qui ne disparaît pas même après quelques jours, il est nécessaire, sans délai, de consulter un ophtalmologiste. Même des dommages mineurs aux yeux peuvent causer de graves dommages aux yeux.

Traitement d'uvéite

Toute uvéite est traitée en fonction de la nature et de la forme de l'évolution de la maladie.

L'uvéite herpétique nécessite un traitement complexe; des agents immunotropes et antiviraux sont prescrits ici, mais des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des agents symptomatiques et des angioprotecteurs font souvent partie des médicaments nécessaires au traitement.

Le traitement de l'uvéite rhumatoïde concerne non seulement un ophtalmologue, mais également un rhumatologue. Prescrire les moyens d'usage interne - anti-inflammatoires non spécifiques, en particulier "Indométhacine", "Brufen", "Butadion", "Prednisolone", ainsi que ses analogues. Avec un processus sévère, les patients ont besoin d'immunosuppresseurs à petites doses.

Types d'uvéite

L'uvéite auto-immune est traitée par l'immunopharmacopathie traditionnelle, caractérisée par un large spectre d'action.
L'uvéite à Chlamydia est traitée avec des antihistaminiques, des antibiotiques tétracyclines, des gouttes pour les yeux et des fluoroquinolones.

L'uvéite endogène est plus difficile à traiter, car les raisons de son apparition ne sont pas très difficiles à déterminer et aucun traitement adéquat n'a encore été mis au point. Ici, seule l'expérience d'un médecin qui prescrit habituellement un traitement symptomatique, y compris des médicaments traditionnels, peut aider.

Un symptôme du syndrome rhumatismal complexe est souvent une uvéite rhumatismale qui se produit pendant l'hypothermie du corps. Ici, ils essaient d’arrêter le soulagement d’une maladie courante en utilisant des antibiotiques, des antihistaminiques, des salicylates, sans oublier l’efficacité dans ce cas, et les remèdes populaires.

Attention, danger: qu'est-ce que l'uvéite de l'oeil?

L'uvéite n'est pas une maladie unique, mais plutôt une combinaison des maladies oculaires les plus courantes qui affectent les voies de l'uvée (choroïde). L'importance des voies uviales est extrême, car ce sont elles qui fournissent l'apport sanguin à toutes les structures oculaires fonctionnelles.

Description

Quand la maladie souffre de choroïde

Le tractus uvéal comprend l'iris (la partie visible antérieure de la choroïde), le corps ciliaire (ciliaire), qui est la partie médiane, et la choroïde, qui est en réalité la choroïde. En fonction du tissu affecté et de la nature de la maladie.

A ce jour, en pratique ophtalmique, la proportion d'uvéites atteint près de 7%. Tous sont différents et sont divisés par la nature du processus inflammatoire et son déroulement. Selon le cours, la classification de la maladie comprend les formes aiguës et chroniques, et si vous divisez l'uvéite par le processus inflammatoire, vous pouvez obtenir les formes suivantes:

  • fibrinoplastique;
  • purulent;
  • exsudatif;
  • séreux;
  • hémorragique.

Selon les ophtalmologistes, dans 30 et même 60% des cas, la maladie évolue de façon chronique et récurrente. Avec une évolution prolongée de la maladie, la période d'exacerbation peut alterner avec des rémissions.

Raisons

L'hypothermie peut être la cause de la maladie.

Le plus souvent, la maladie se manifeste par une hypothermie, une immunité altérée, un métabolisme et des processus auto-immuns, du fait que la choroïde est impliquée dans l'inflammation.

Si une inflammation apparaît dans la choroïde antérieure, le patient reçoit un diagnostic d'uvéite antérieure dans laquelle le corps ciliaire et l'iris de l'œil sont affectés. Dans le cas où le foyer inflammatoire se forme dans les sections postérieures du tractus uvéal, le diagnostic est caractérisé par une uvéite postérieure, qui affecte négativement le nerf optique, la rétine et la choroïde. Cependant, il existe des cas où l'inflammation capture tous les chemins de l'uvée, alors cet état pathologique s'appelle panuvéite. Dans la plupart des cas, la maladie affecte un œil et l'uvéite périphérique provoque des opacités flottantes et réduit la vision des deux yeux.

Très souvent, diverses maladies infectieuses telles que la tuberculose, la syphilis, la chlamydia, la toxoplasmose et la brucellose deviennent les causes de la maladie.

L'uvéite de l'œil peut être causée par des maladies virales, des champignons et divers parasites, et chez les enfants de moins d'un an, elle peut être provoquée par un virus spécial appelé ECHO-19. L'uvéite entérovirale causée par ce virus a été découverte par des scientifiques il y a peu de temps. Son parcours est assez difficile et conduit souvent au développement de cataractes.

Malheureusement, la maladie peut être causée même par des maladies systémiques telles que la spondylarthrite ankylosante, les rhumatismes, le syndrome de Reiter, la polyarthrite rhumatoïde, etc. Curieusement, une uvéite est parfois causée par des causes que même des experts expérimentés ne peuvent déterminer.

Les symptômes

L'un des symptômes de la maladie est une sensation de lourdeur dans l'œil affecté.

Les symptômes de la maladie sont différents, tout dépend de la pathogénicité de l'infection, de la localisation de l'inflammation et, bien sûr, de la capacité du corps à résister à cette maladie. La manifestation d'une uvéite ne peut être envisagée que si la combinaison des facteurs ci-dessus est réunie.

L'antérieur peut se manifester par un léger «brouillard» devant l'œil, une rougeur du globe oculaire, une sensation de lourdeur dans l'œil, une augmentation de la pression intra-oculaire, des larmoiements, une détérioration importante de la vision. Dans le pire des cas, une cécité complète peut survenir. L'uvéite postérieure ne se manifeste pas immédiatement, mais même les manifestés sont plutôt faiblement exprimés. En règle générale, ce type de maladie ne provoque pas de rougeur oculaire, de douleur ou de cécité précoce. La vision se perd progressivement et s'accompagne souvent d'un "voile" ou d'un "point" devant les yeux.

Uvéite aiguë particulièrement dangereuse, qui survient spontanément et se déroule très rapidement. Le danger est que si une personne ne reconnaît pas les symptômes, elle peut devenir aveugle.

Diagnostics

Le diagnostic se fait par ophtalmoscopie

Comme beaucoup d'autres maladies, la maladie peut être identifiée assez tôt, prescrire un traitement adéquat en temps voulu et vaincre la maladie. Si elles ne sont pas traitées, les conséquences peuvent être très graves.

Le diagnostic de la maladie est réalisé exclusivement par un ophtalmologiste. Pour confirmer le diagnostic, les spécialistes utilisent les méthodes suivantes:

  • Échographie des structures oculaires;
  • examen biomicroscopique du segment antérieur de l'oeil;
  • ophtalmoscopie.

Cependant, même ces méthodes ne donnent pas toujours des informations complètes sur la maladie, car il est souvent impossible d'identifier les causes.

Traitement de la maladie

Presque toutes les formes de la maladie sont traitées avec des médicaments.

En pratique clinique, une uvéite atone, considérée comme un signe précoce du développement de la maladie, revêt une importance particulière. Le traitement vise à accélérer la résorption de la nébulosité et à éliminer la maladie en général. Si le traitement est opportun, la vision peut être sauvegardée, sinon l'iris est complètement détruit.

La plupart des gens ne savent pas comment guérir une uvéite, mais cela ne signifie pas que vous devez retarder le traitement, dans l’espoir d’un miracle. Il est important de commencer le traitement à temps afin d'éviter que d'autres maladies oculaires menant à la cécité totale ne soient ensuite ajoutées.

Chaque uvéite est traitée en fonction de la nature de son évolution et de sa forme.

  1. Un traitement complet nécessite une uvéite herpétique, dans laquelle des médicaments immunotropes et antiviraux sont prescrits. Souvent, les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, les médicaments symptomatiques et les angioprotecteurs sont inclus dans la liste des médicaments nécessaires au traitement.
  2. L'uvéite rhumatoïde est traitée non seulement par un ophtalmologue, mais également par un rhumatologue. Les anti-inflammatoires non spécifiques tels que Brufen, Indométhacine, Butadione, Prednisolone et ses analogues sont généralement prescrits pour un usage interne. Si le processus est difficile, les patients reçoivent des immunosuppresseurs à petites doses.
  3. Les spécialistes préfèrent traiter l'uvéite auto-immune avec des préparations immunopharmaceutiques traditionnelles, qui ont un large spectre d'action.
  4. Presque toutes les uvéites à chlamydia sont traitées avec des antibiotiques tétracyclines, des antihistaminiques, des fluoroquinolones et des gouttes ophtalmiques.
  5. Malheureusement, l'uvéite endogène est plus difficile à traiter que toutes les autres, car les causes de son apparition ne sont pas identifiées, ce qui signifie que le traitement de cette maladie n'a pas été développé. Dans ce cas, tout dépend du médecin traitant, qui peut, en présence de symptômes existants, prendre la bonne décision.
  6. Un symptôme du syndrome rhumatismal complexe est très souvent une uvéite rhumatismale, qui survient quand une personne a froid. Le traitement vise à soulager une maladie courante à l'aide d'antibiotiques, d'antihistaminiques, de salicylates, etc.

Retour au contenu

Traitement des remèdes populaires

La camomille aidera à vaincre la maladie;

Il est possible de surmonter rapidement la maladie avec des remèdes populaires. Tout le monde est capable de s’aider s’il non seulement remplit les prescriptions du médecin, mais utilise également les prescriptions suivantes.

  • Aide camomille bouillon, qui est fabriqué à partir de 3 c. l des herbes et des verres d'eau bouillante. Le mélange est infusé pendant environ une heure, filtré et utilisé pour le rinçage des yeux. Au lieu de la camomille, vous pouvez prendre du calendula, de la sauge ou de la rose sauvage bien connue.
  • Aloès ordinaire bien prouvé. Vous pouvez utiliser son jus frais pour une instillation dans les yeux ou faire une infusion à partir des feuilles sèches de la plante. Lorsque vous utilisez du jus, vous devez le diluer avec de l'eau bouillie froide à un taux de 1:10.
  • Beaucoup de grands-mères recommandent d'utiliser Althea root pour traiter les maladies des yeux. La recette nécessite 3-4 c. l racine de plante pré-broyée, que vous souhaitez remplir avec un verre d’eau bouillie, refroidie à la température ambiante. Racine infusée dans l'eau pendant au moins 8 heures et utilisée pour les lotions.

Retour au contenu

Prévention

Pour qu'une uvéite ne revienne plus, il faut tout d'abord observer l'hygiène des yeux. Vous ne pouvez pas trop refroidir et surmenez. Les personnes allergiques doivent être plus attentives à leur santé pendant la période d'exacerbation, car il est possible de développer une uvéite chronique non traitée.

Uveit, c'est quoi? Causes et traitement

L'uvéite est une maladie inflammatoire de la choroïde. Ses causes, ses manifestations sont si diverses que des centaines de pages peuvent ne pas suffire à les décrire: il existe même des ophtalmologistes spécialisés dans le diagnostic et le traitement de cette pathologie.

Les parties antérieure et postérieure de la choroïde proviennent de diverses sources. Par conséquent, les lésions isolées de leurs structures sont les plus courantes. L'innervation est également différente (l'iris et le corps ciliaire sont le nerf trijumeau et la choroïde ne possède pas d'innervation sensible), ce qui provoque une différence significative des symptômes.

La maladie peut toucher les patients indépendamment de leur sexe et de leur âge et est l’une des principales causes de cécité (environ 10% du total des cas) dans le monde. Selon diverses sources, l’incidence est de 17-52 cas pour 100 000 personnes par an et la prévalence de 115-204 pour 100 000. L’âge moyen des patients est de 40 ans.

Qu'est ce que c'est

L'uvéite est un terme générique qui désigne la maladie inflammatoire de la choroïde du globe oculaire. Traduit du grec "uvea" - "raisin", car en apparence, la choroïde ressemble à une grappe de raisin.

Les causes

Dans la plupart des cas, l'uvéite est provoquée par une telle cause: une infection qui pénètre dans l'œil par le biais du flux sanguin, qui est transférée d'un autre organe infecté ou de lésions oculaires causées par l'environnement. Il peut y avoir une variété de bactéries et de virus. Les bactéries pénètrent principalement de l'extérieur et les virus et autres micro-organismes sont transportés dans le sang.

Mais nous n'excluons pas d'autres causes d'uvéite:

  1. L'hypothermie
  2. Faible immunité.
  3. Maladies du sang.
  4. Syndrome de Reiter.
  5. Réaction allergique à la nourriture ou aux médicaments.
  6. Troubles métaboliques ou perturbations hormonales: diabète, ménopause.
  7. Blessures aux yeux si un corps étranger, des objets perforants ou des brûlures y pénètrent.
  8. Maladies infectieuses ou chroniques: glomérulonéphrite, psoriasis, sclérose en plaques, rhumatismes, colite ulcéreuse, polyarthrite rhumatoïde, etc.
  9. Autres maladies oculaires: sclérite, décollement de la rétine, conjonctivite, kératite, blépharite, etc.

Classification

En médecine, il existe une classification définitive de la maladie. Tout dépend de l'emplacement de sa localisation:

  1. Périphérique. Avec cette maladie, l'inflammation affecte le corps ciliaire, la choroïde, le vitré et la rétine.
  2. Avant Un type de maladie qui se produit beaucoup plus fréquemment que les autres. Accompagné d'une lésion de l'iris et du corps ciliaire.
  3. Retour Nerf optique enflammé, choroïde, rétine.
  4. Lorsqu'il y a inflammation dans la choroïde du globe oculaire, ce type de maladie s'appelle panuvéite.

En ce qui concerne la durée du processus, il existe un type aigu de la maladie, lorsque les symptômes s'aggravent. L'uvéite chronique est diagnostiquée si la pathologie perturbe le patient pendant plus de 6 semaines.

Symptômes uevita

Selon l’endroit où se développe le processus inflammatoire, les symptômes de l’uvéite sont également déterminés (voir photo). En outre, il importe de savoir dans quelle mesure le corps humain peut résister aux agents de la maladie, à quel stade de développement il se trouve. En fonction de ces facteurs, les symptômes de la maladie peuvent être aggravés, avoir une certaine séquence.

L'uvéite périphérique se manifeste par les symptômes suivants:

  • les deux yeux sont souvent atteints de manière symétrique,
  • vue de face,
  • vision floue.

L'uvéite postérieure est caractérisée par l'apparition tardive des symptômes. Ils se caractérisent par:

  • vision floue
  • distorsion d'objets
  • points flottants devant les yeux,
  • acuité visuelle réduite.

L'uvéite antérieure se caractérise par les symptômes suivants:

  • larmoiement chronique,
  • constriction de l'élève
  • douleur
  • les yeux rouges,
  • photophobie
  • acuité visuelle réduite
  • augmentation de la pression intraoculaire.

Au cours de l'évolution chronique de l'uvéite antérieure, les symptômes sont rares ou légers: seulement une légère rougeur et des points flottants devant les yeux.

Diagnostics

Dans le diagnostic d'un rôle important joué par les antécédents du patient et des informations sur son statut immunologique. À l'aide d'un examen ophtalmologique, la localisation de l'inflammation dans la choroïde est spécifiée.

L'étiologie de l'uvéite de l'œil est déterminée par des tests cutanés d'allergènes bactériens (streptocoque, staphylocoque ou toxoplasmine). Dans le diagnostic d'étiologie tuberculeuse, le symptôme décisif de l'uvéite devient une lésion combinée de la conjonctive de l'œil et l'apparition d'une acné spécifique sur la peau du patient, les phlicènes.

Les processus inflammatoires systémiques dans le corps, ainsi que la présence d’infections lors du diagnostic de l’uvéite de l’œil, sont confirmés par l’analyse du sérum sanguin du patient.

A quoi ressemble l'uvéite: photo

La photo ci-dessous montre comment la maladie se manifeste chez l'adulte.

Des complications

Les complications graves de l'uvéite comprennent une perte de vision profonde et irrémédiable, en particulier si l'uvéite était méconnue ou qu'un traitement incorrect a été prescrit. Parmi les complications les plus fréquentes figurent la cataracte, le glaucome, le décollement de la rétine, la tête du nerf optique ou iris et l'oedème de la macula cytoïde (la cause la plus fréquente de déficience visuelle chez les patients).

Traitement de l'uvéite de l'oeil

Le traitement de l’uvéite est complexe et consiste en l’utilisation de médicaments antimicrobiens systémiques et locaux, vasodilatateurs, immunostimulants, désensibilisants, enzymes, méthodes physiothérapeutiques, hirudothérapie, médecine traditionnelle. Les médicaments prescrits aux patients se présentent généralement sous les formes posologiques suivantes: gouttes pour les yeux, pommades, injections.

Pour le traitement médicamenteux de l'uvéite antérieure et postérieure, on utilise:

  1. Thérapie de vitamine.
  2. Antihistaminiques - «Clemastin», «Claritin», «Suprastin».
  3. L'uvéite virale est traitée avec des médicaments antiviraux - "Acyclovir", "Zovirax" en association avec "Cycloferon", "Viferon". Ils sont prescrits pour une administration topique sous forme d'injections intravitréennes, ainsi que pour une administration par voie orale.
  4. Agents antibactériens à large spectre du groupe des macrolides, céphalosporines, fluoroquinolones. Les médicaments sont administrés par voie sous-conjonctive, intraveineuse, intramusculaire, intravitréenne. Le choix du médicament dépend du type d'agent pathogène. Pour ce faire, effectuez un examen microbiologique des yeux détachables sur la microflore et déterminez la sensibilité du microbe sélectionné aux antibiotiques.
  5. Les immunosuppresseurs sont prescrits pour l'inefficacité du traitement anti-inflammatoire. Les médicaments de ce groupe inhibent les réactions immunitaires - "Cyclosporine", "Méthotrexate".
  6. Les médicaments anti-inflammatoires du groupe des AINS, des glucocorticoïdes, des cytostatiques. Les patients ont prescrit des gouttes pour les yeux avec de la prednisone ou de la dexaméthasone, 2 gouttes dans l'œil affecté toutes les 4 heures - "Prenatsid", "Deksoftan", "Deksapos". Prenez à l'intérieur "Indometacin", "Ibuprofen", "Movalis", "Butadion".
  7. Les médicaments fibrinolytiques ont un effet de résolution - "Lidaza", "Gemaza", "Wobenzym".
  8. Pour éviter la formation d’adhésions, on utilise des gouttes oculaires Tropicamide, Cyclopénolate, Irifrin, Atropine. Les mydriatiques soulagent les spasmes du muscle ciliaire.

Le traitement de l'uvéite vise à la résorption rapide des infiltrats inflammatoires, en particulier lorsque les processus sont lents. Si vous manquez les premiers symptômes de la maladie, non seulement la couleur de l'iris changera, mais sa dystrophie se développera et tout finira par se désintégrer.

Remèdes populaires

Dans le traitement de l'uvéite, vous pouvez utiliser certaines des méthodes de la médecine traditionnelle, après avoir discuté de la possibilité d'un tel traitement avec votre médecin:

  1. Vous pouvez utiliser la racine écrasée Althea. Pour ce faire, 3 à 4 cuillères à soupe de racine d’althée versez un verre d’eau à la température ambiante. Vous devez insister dessus pendant 8 heures, puis l’utiliser pour des lotions.
  2. Aide à la décoction uveita de camomille, d'églantier, de calendula ou de sauge. Pour le cuire, vous avez besoin de 3 cuillères à soupe d'herbes et d'un verre d'eau bouillante. Le mélange doit être perfusé pendant environ une heure. Ensuite, vous devriez le filtrer et rincer avec les yeux de ce bouillon.
  3. Aloe peut aussi aider. Vous pouvez utiliser le jus d'aloès pour l'instillation dans les yeux, en le diluant dans de l'eau bouillante froide dans un rapport de 1 à 10. Vous pouvez faire une infusion de feuilles d'aloès sèches.

En règle générale, les remèdes populaires sont des options de traitement supplémentaires utilisées conjointement. Seul un traitement opportun et adéquat de l'inflammation aiguë du globe oculaire donne un bon pronostic, c'est-à-dire assure la guérison du patient. Cela prendra un maximum de 6 semaines. Mais s'il s'agit d'une forme chronique, il existe alors un risque de récidive, ainsi qu'une exacerbation de l'uvéite en tant que maladie principale. Dans ce cas, le traitement sera plus difficile et le pronostic est pire.

Traitement chirurgical

Une intervention chirurgicale est nécessaire si la maladie survient avec des complications graves. En règle générale, l'opération comporte certaines étapes:

  • le chirurgien coupe les adhérences qui relient la coque et la lentille;
  • élimine le vitré, le glaucome ou la cataracte;
  • enlève le globe oculaire;
  • en utilisant un équipement laser, attache la rétine.

Chaque patient doit savoir que la chirurgie ne se termine pas toujours par un résultat positif. Un spécialiste le met en garde à ce sujet. Après la chirurgie, il existe un risque d’exacerbation du processus inflammatoire. Par conséquent, il est important de déterminer la maladie en temps voulu, de la diagnostiquer, de prescrire un traitement efficace.

Remèdes populaires pour l'uvéite

L'uvéite est une inflammation de la choroïde (tractus uvéal). Cette maladie est une cause fréquente de basse vision et de cécité (environ 25%). Lorsque l'uvéite est un besoin urgent de consulter un ophtalmologiste. Les principaux symptômes de la maladie sont un «brouillard» sous les yeux, une vision floue (une cécité même totale est possible), une rougeur des yeux, une photophobie et des larmoiements.

Les symptômes

L'absence de terminaison nerveuse est un trait caractéristique de la choroïde. Une uvéite persistante peut donc se produire pendant longtemps sans symptômes évidents et ne s'accompagne pas de l'apparition d'une douleur. Les manifestations de la maladie dépendent de la cause de l’uvéite, de l’étendue de la lésion, du pouvoir pathogène des micro-organismes et de l’état du système immunitaire du patient.

L'uvéite antérieure au stade initial de la maladie peut manifester une sensation de "voile", un léger "brouillard" sous les yeux, qui s'accompagne d'une sensation de lourdeur dans les yeux et d'une diminution progressive de l'acuité visuelle. Si le patient ne consulte pas un médecin, au fur et à mesure que l'inflammation progresse, une rougeur prononcée de l'œil apparaît, la vue continue à chuter, la gravité et la douleur oculaire augmentent, une photophobie, des larmoiements et une augmentation de la pression intraoculaire se joignent à ces symptômes. Dans les cas graves d'uvéite avancée avancée, la cécité peut être une issue possible de la maladie.

L'uvéite postérieure est caractérisée par l'apparition tardive des symptômes, pas de douleur, pas de rougeur des yeux. Il y a une détérioration progressive de la vision, avec l'apparition de "brouillard" ou de "taches" devant l'oeil affecté. Au fur et à mesure que l'inflammation progresse, de légères douleurs sourdes peuvent se joindre à la profondeur de l'orbite. Habituellement, ce symptôme indique une implication dans le processus inflammatoire du nerf optique.

Une description complète des gouttes pour les yeux KVINAKS est disponible ici.

Raisons

Le plus souvent, la maladie se manifeste par une hypothermie, une immunité altérée, un métabolisme et des processus auto-immuns, du fait que la choroïde est impliquée dans l'inflammation.

Si une inflammation apparaît dans la choroïde antérieure, le patient reçoit un diagnostic d'uvéite antérieure dans laquelle le corps ciliaire et l'iris de l'œil sont affectés. Dans le cas où le foyer inflammatoire se forme dans les sections postérieures du tractus uvéal, le diagnostic est caractérisé par une uvéite postérieure, qui affecte négativement le nerf optique, la rétine et la choroïde. Cependant, il existe des cas où l'inflammation capture tous les chemins de l'uvée, alors cet état pathologique s'appelle panuvéite. Dans la plupart des cas, la maladie affecte un œil et l'uvéite périphérique provoque des opacités flottantes et réduit la vision des deux yeux.

Très souvent, diverses maladies infectieuses telles que la tuberculose, la syphilis, la chlamydia, la toxoplasmose et la brucellose deviennent les causes de la maladie.

L'uvéite de l'œil peut être causée par des maladies virales, des champignons et divers parasites, et chez les enfants de moins d'un an, elle peut être provoquée par un virus spécial appelé ECHO-19. L'uvéite entérovirale causée par ce virus a été découverte par des scientifiques il y a peu de temps. Son parcours est assez difficile et conduit souvent au développement de cataractes.

Malheureusement, la maladie peut être causée même par des maladies systémiques telles que la spondylarthrite ankylosante, les rhumatismes, le syndrome de Reiter, la polyarthrite rhumatoïde, etc. Curieusement, une uvéite est parfois causée par des causes que même des experts expérimentés ne peuvent déterminer.

Traitement

Le traitement de l'uvéite dépend de l'étiologie et du type de la maladie. Cependant, dans toute forme d'inflammation, le traitement symptomatique de l'uvéite implique la prévention de la destruction de la structure du corps vitré de l'œil et du cristallin. À cette fin, on prescrit au patient des solutions d’atropine, de scopolamine, d’adrénaline, etc.

Dans le traitement médical de l'uvéite à streptocoque, on utilise des antibiotiques à large spectre, des corticostéroïdes et un traitement vitaminique. L'extinction du processus inflammatoire se produit dans environ 3-5 jours de traitement de l'uvéite de l'oeil.

Avec l'uvéite de l'oeil dans le contexte de la toxoplasmose, Sulfadimezin et Chloridine sont traités. Le traitement de l'uvéite de cette forme dure au moins 2 semaines avec une surveillance constante des reins et du sang du patient.

L'uvéite d'étiologie tuberculeuse est arrêtée à l'aide d'une chimiothérapie antituberculeuse. Dans les cas graves avec une destruction importante du corps vitré, un traitement chirurgical de l'uvéite est parfois nécessaire.

En règle générale, le traitement de la pathologie est un ensemble complet de mesures. Les méthodes de traitement dépendent de l'étiologie du processus et de sa localisation:

  • médicaments antimicrobiens et antiviraux;
  • médicaments anti-inflammatoires non spécifiques - corticostéroïdes, amidopyrine;
  • antihistaminiques (suprastine, tavegil, pipolfen);
  • moyens de renforcer les vaisseaux (rutine);
  • agents antimicrobiens et antiviraux; médicaments absorbables tels que l'iodure de potassium;
  • neurotropes (vitamines B, Dibazol);
  • cycloplégiques (par exemple, mezaton).

En plus des médicaments, la physiothérapie est prescrite. Parfois, la chirurgie est indiquée (à la fois la chirurgie traditionnelle et la chirurgie au laser). Le traitement de l'uvéite nécessite un examen médical du patient; après la fin du traitement, les patients qui ont subi une inflammation de la choroïde doivent faire l'objet d'une surveillance par un dispensaire d'une durée d'au moins deux ans.

Remèdes populaires

Le traitement des remèdes populaires contre l'uvéite doit être effectué avec une extrême prudence, faute de quoi la situation pourrait s'aggraver.

  1. Pour le traitement de l'uvéite, une solution de camomille est utilisée. La camomille est brassée à raison de 1 tasse d'eau bouillante 3 cuillères à soupe. La solution est infusée pendant 1 heure, puis filtrée et les yeux lavés. Le traitement de l'uvéite avec des remèdes populaires peut également être effectué à l'aide d'une infusion d'églantier, de calendula et de sauge.
  2. Il est bien recommandé dans le traitement de l'infusion d'uvéite de feuilles sèches d'aloès. Vous pouvez également utiliser du jus d'aloès frais, dilué avec de l'eau dans un rapport de 1 à 10.
  3. On verse 3-4 bateaux d'eaux broyées avec de l'eau provenant d'une machine-outil. La solution est infusée pendant 8 heures et est utilisée pour les lotions et le rinçage des yeux.

Uvéite antérieure

Quels sont les symptômes possibles de l'uvéite antérieure (iritis, iridocyclite)? Le premier signe d’inflammation choroïdienne susceptible d’attirer l’attention est un syndrome cornéen de petite taille et parfois prononcé, c’est-à-dire une photophobie, un larmoiement, un blépharospasme, une rougeur de l’œil avec une teinte violette (injection péricornéenne).

En vérifiant immédiatement la vue du patient, vous pouvez vous assurer qu'elle est quelque peu réduite et qu'elle ne s'améliore pas lors de l'utilisation de lunettes plus ou moins faibles. Lors de l'examen de l'œil avec illumination latérale ou biomicroscopie, il est possible de détecter un "voile" de l'endothélium cornéen, ainsi que des précipités de différentes tailles, formes, tons et exsudats, dont l'aspect et la quantité varient dans l'humidité de la chambre antérieure ( séreuse, purulente, etc.).

L'iris est de couleur changée, de sang total (œdémateux, hyperémique) et de vaisseaux nouvellement formés, cahoteux (granulomes).

La pupille peut être rétrécie, sa réaction à la lumière est ralentie. Dans le processus de «jeu» de la pupille, il est possible d'identifier la synéchie postérieure (adhérences du bord pupillaire de l'iris avec la capsule antérieure du cristallin) et les dépôts d'exsudat sur le cristallin lorsqu'il est éclairé et assombri, puis plus tard lorsqu'il est élargi avec du mydriatique.

Enfin, à la légère palpation du globe oculaire, sa douleur est révélée. En outre, il peut exister une condition générale déprimée, agitée et inconfortable du patient.

Tous ces symptômes suggèrent une inflammation de la choroïde. Mais pour établir si l'uvée antérieure est plus ou moins commune, une ophtalmoscopie est réalisée. Si en même temps le vitré est transparent et que le fond n'est pas modifié, le diagnostic d'uvéite antérieure ne fait aucun doute.

Uvéite: symptômes et traitement des remèdes populaires

Conseils utiles:

L'uvéite de l'oeil est un terme utilisé pour désigner diverses maladies de la choroïde du globe oculaire, qui sont inflammatoires. «Uvea» est traduit du grec par «raisin», car la coquille externe de l'œil ressemble à une grappe de raisin.

Le tractus uvéal est constitué de trois parties: le corps ciliaire, l'iris et la choroïde.

L'uvéite des yeux est l'une des causes les plus courantes de cécité et de basse vision. La vision contre l'uvéite s'aggrave dans 25% des cas.

Classification des maladies

Selon le lieu, il existe 4 types de maladie:

  • L'uvéite antérieure se produit le plus souvent. L'uvéite antérieure se développe avec une inflammation de l'iris de l'œil et du corps ciliaire. Sinon, ce type de maladie s'appelle iridocyclite;
  • L'uvéite périphérique affecte non seulement le corps ciliaire, mais également la rétine, le corps vitré et la choroïde postérieure. L'uvéite périphérique se manifeste par une lésion des deux yeux;
  • L'uvéite postérieure affecte la rétine, le nerf optique et les veines choroïdiennes;
  • Panuveit - L’inflammation affecte l’ensemble du tractus uvéal.

En fonction de la durée de la maladie émettre:

  • L'uvéite aiguë;
  • Uvéite chronique (si la maladie dure plus de 6 semaines).

Causes de l'uvéite

Causes de l'uvéite

Les causes de l'uvéite peuvent être différentes: troubles métaboliques, processus auto-immuns et immunité.

Conseils utiles:

Les causes de l'uvéite sont souvent le développement de maladies virales (virus de l'herpès, cytomégalovirus, etc.) et de maladies infectieuses (syphilis, chlamydia, tuberculose, toxoplasmose, etc.).

L’uvéite peut également résulter de maladies systémiques (polyarthrite rhumatoïde, rhumatismes, syndrome de Reiter, etc.).

L'uvéite récurrente provoque souvent une allergie au streptocoque.

L'uvéite chez les enfants peut se développer à la suite d'une blessure à la choroïde. En plus des blessures, la maladie chez les enfants peut être causée par divers facteurs physiques ou chimiques.

Les principaux symptômes de l'uvéite

Les principaux symptômes de l'uvéite

Les symptômes de l'uvéite varient en fonction de la forme de la maladie. Les signes précoces comprennent une uvéite lente, dans laquelle la couleur de l'iris change, des pointes d'iris se forment et un trouble de la lentille se produit.

Les symptômes typiques suivants de la maladie peuvent être distingués:

  • La photophobie;
  • Les yeux rouges;
  • Sensations de douleur;
  • Larmoiement chronique;
  • Diminution de l'acuité visuelle;
  • Augmentation de la pression intraoculaire;
  • Constriction des élèves

Symptômes de l'uvéite périphérique:

  • Lésion des deux yeux;
  • Diminution de l'acuité visuelle;
  • L'apparition des vues de devant et des taches

Les symptômes de l'uvéite postérieure apparaissent assez tardivement. La rougeur et la douleur ne sont pas caractéristiques de l'uvéite postérieure. Avec l'uvéite postérieure, on observe une diminution graduelle du rhénium, la formation d'un voile sous les yeux et la déformation d'objets.

Comment traite-t-on l'uvéite?

Comment traite-t-on l'uvéite?

Le traitement de l'uvéite dépend de la forme de la maladie. Mais le traitement de toute forme d'uvéite vise à prévenir la destruction du cristallin et du corps vitré de l'œil. À cette fin, on prescrit au patient les solutions de scopolamine, d'adrénaline et d'atropine.

Le traitement de l'uvéite d'étiologie streptococcique est la nomination de corticostéroïdes, antibiotiques à large spectre, dans la conduite de la thérapie de la vitamine. Avec cette méthode de traitement, l'extinction du processus inflammatoire prend environ 3-5 semaines.

L'uvéite de l'oeil qui se produit sur le fond de la toxoplasmose est traitée avec la chloridine et la sulfadimézine. Le traitement se poursuit pendant au moins deux semaines, avec une surveillance régulière du sang et de l’état du patient.

Le traitement de l'uvéite d'étiologie tuberculeuse est effectué par chimiothérapie antituberculeuse. Dans les cas graves où le vitré est détruit, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Traitement des remèdes populaires

Traitement des remèdes populaires d'uvéite

Le traitement des remèdes populaires contre l'uvéite doit être effectué avec une extrême prudence, faute de quoi la situation pourrait s'aggraver.

  1. Pour le traitement de l'uvéite, une solution de camomille est utilisée. La camomille est brassée à raison de 1 tasse d'eau bouillante 3 cuillères à soupe. La solution est infusée pendant 1 heure, puis filtrée et les yeux lavés. Le traitement de l'uvéite avec des remèdes populaires peut également être effectué à l'aide d'une infusion d'églantier, de calendula et de sauge.
  2. Il est bien recommandé dans le traitement de l'infusion d'uvéite de feuilles sèches d'aloès. Vous pouvez également utiliser du jus d'aloès frais, dilué avec de l'eau dans un rapport de 1 à 10.
  3. On verse 3-4 bateaux d'eaux broyées avec de l'eau provenant d'une machine-outil. La solution est infusée pendant 8 heures et est utilisée pour les lotions et le rinçage des yeux.