Quelles sont certaines des causes de déficience visuelle grave?

Bonne journée, les amis!

Beaucoup de gens ont des problèmes de vision. Les raisons en sont variées et nous en avons discuté à plusieurs reprises. Mais c’est une chose, si la vision baisse progressivement et si une personne peut s’adapter à cet état, prendre des mesures pour rétablir la santé de ses yeux et choisir des remèdes.

La situation est encore pire lorsque la vision se dégrade de manière dramatique. La cécité soudaine peut assommer, perturber la vie normale ou même provoquer un état dépressif.

Aujourd'hui, je veux parler des principales causes d'une forte détérioration de l'acuité visuelle. Il n’est pas difficile d’être plus attentif à votre santé afin de vivre une vie longue et heureuse. Bien sûr, il y a des facteurs sur lesquels nous ne pouvons pas influencer. Mais dans la plupart des cas, beaucoup dépend de nous.

Maladies oculaires menant à une perte de vision

Grâce à la vision, nous obtenons 80% des informations sur le monde. Mais souvent, la détérioration de la vision de la personne ne suscite aucune inquiétude, on pense que cela est dû aux changements liés à l’âge.

Cependant, la déficience visuelle est presque toujours le symptôme d'une maladie.

Causes de la déficience visuelle - maladies du cristallin, de la rétine, de la cornée ou de maladies courantes entraînant des lésions des vaisseaux du globe oculaire, ou troubles des tissus entourant l'œil - tissus adipeux et muscles de l'œil.

La déficience visuelle peut avoir une nature différente.

Une acuité visuelle altérée est associée à des pathologies de la rétine. Un œil en bonne santé a une acuité visuelle de -1,0.

Une nette détérioration de la vision peut entraîner des obstructions de la lumière vers la rétine, ce qui se produit lors de modifications de la cornée et du cristallin.

En violation du système nerveux, la vision est également altérée. Cela contribue au manque chronique de sommeil, à la fatigue constante et au stress, à la fatigue oculaire prolongée.

Souvent, pour éliminer la déficience visuelle dans cette situation, il suffit de se reposer et de faire des exercices pour les yeux. Et pourtant, consultez un ophtalmologue pour ne pas rater la maladie.

Décollement de la rétine

La rétine est la partie de l'œil dans laquelle les terminaisons nerveuses perçoivent les rayons lumineux et les traduisent en une image. La rétine est en contact étroit avec la choroïde. Si elles sont séparées les unes des autres, une déficience visuelle se développe.

Les symptômes de décollement de la rétine sont très caractéristiques:

  • Premièrement, la vision d'un œil se dégrade.
  • Un voile apparaît devant les yeux.
  • Périodiquement, des éclairs et des étincelles se font sentir devant les yeux.

Le processus capture différentes parties de la rétine, en fonction de la déficience visuelle constatée. Pour rétablir l'état normal de la rétine, le traitement est effectué par voie chirurgicale.

La dystrophie maculaire

La dystrophie maculaire est la cause de la détérioration de la vision dans le groupe d’âge après 55 ans. Cette maladie affecte l'endroit sur la rétine où se trouvent les récepteurs de lumière les plus sensibles (le corps jaune).

Les causes de la maladie ne sont toujours pas complètement claires. Les scientifiques ont tendance à dire que cela est dû à un manque de vitamines et d'oligo-éléments dans le corps.

Le traitement de cette maladie est de deux types: thérapie au laser et thérapie photodynamique; traitement médicamenteux sous forme de comprimés ou d'injections.

Rupture rétinienne et décollement du vitré

L’humour vitré est une substance qui remplit l’intérieur du globe oculaire et qui est fermement attachée à la rétine à plusieurs endroits.

Dans la jeunesse, il est dense et élastique et, avec l’âge, il commence à se liquéfier et à se séparer de la rétine, ce qui entraîne ses ruptures et son détachement.

Le traitement est effectué chirurgicalement et il n’existe pas deux cas identiques de cette maladie.

Rétinopathie diabétique

Rétinopathie diabétique - dans le diabète sucré, la vision se détériore presque toujours, elle survient dans les stades ultérieurs chez 90% des patients, en particulier dans le diabète de type 1.

La rétinopathie diabétique est causée par des lésions des capillaires et des petits vaisseaux rétiniens, de sorte que ses sections entières restent sans l'apport sanguin nécessaire.

Si l’acuité visuelle diminue ou si un œil cesse de voir, des changements irréversibles de la vision se sont développés. Par conséquent, les patients diabétiques doivent être examinés régulièrement par un ophtalmologiste.

Cataracte

La cataracte est la pathologie la plus commune du cristallin.

Se développe à un âge avancé, très rarement congénital.

On croit qu'il provoque un désordre métabolique, une blessure, les effets des radicaux libres. Cela réduit l'acuité visuelle jusqu'à la cécité d'un œil.

Dans les phases initiales, la déficience visuelle peut être traitée avec des gouttes oculaires, une méthode radicale de traitement est la chirurgie.

Myopie

La myopie - la pathologie la plus commune, peut être due

  • facteur héréditaire;
  • forme allongée du globe oculaire;
  • violation de la forme de la cornée (kératocône);
  • violation de la forme de la lentille;
  • muscles faibles qui sont responsables du mouvement des globes oculaires.

Appliquez des lunettes, une correction au laser et d’autres interventions microchirurgicales au traitement.

Hypermétropie

L'hypermétropie est une pathologie dans laquelle les troubles suivants entraînent une détérioration de la vision: petit diamètre du globe oculaire; possibilité réduite de la lentille de changer de forme, à partir de 25 ans et jusqu'à 65 ans.

Avec l'âge, les gens acquièrent de l'hypermétropie et les troubles de la vision sont corrigés à l'aide de lentilles cornéennes et de lunettes. Il existe des traitements chirurgicaux avec des lasers spéciaux.

Blessures oculaires

Les lésions oculaires sont accompagnées d'une nette détérioration de la vision.

Les types de blessures les plus courants:

  • corps étranger;
  • brûlures oculaires;
  • contusion du globe oculaire;
  • hémorragie rétinienne;
  • lésion oculaire (la blessure la plus dangereuse);
  • hémorragie dans l'orbite.

Dans tous les cas, l'ophtalmologiste doit procéder à une inspection, déterminer l'étendue du dommage et prescrire le traitement approprié.

Opacification cornéenne

L'opacification de la cornée (pollution visuelle) est un processus dans lequel une infiltration trouble se forme à la surface de la cornée, perturbant la vision normale.

Pour le restaurer, des gouttes spéciales peuvent être utilisées et une intervention chirurgicale - kératoplastie.

Kératite

Il s'agit d'un groupe de maladies caractérisé par la présence d'un processus inflammatoire dans la cornée.

L'inflammation de la cornée est causée par:

  • infections bactériennes et virales;
  • kératite d'origine fongique, auto-immune et allergique;
  • kératite toxique.

Dans tous les cas, il y a une déficience visuelle, qui passe après la guérison de la maladie. Parfois, une épine se produit, qui s'accompagne d'une déficience visuelle persistante.

Ulcère cornéen

Défaut causé par des blessures, des infections et des processus inflammatoires, accompagné d'une détérioration de la vision. Comme traitement, prescrit des gouttes avec des antibiotiques et des anti-inflammatoires hormonaux.

Maladie de la thyroïde

Goitre toxique diffus (maladie de Basedow), dont l'un des symptômes est un œil d'insecte associé à une vision double et à une déficience visuelle.

Le traitement est conservateur, dans les cas graves, une intervention chirurgicale est effectuée.

Mauvaises habitudes

Les habitudes néfastes - l'alcool, le tabac, les narcotiques ont une incidence sur l'état des muscles des yeux et des vaisseaux rétiniens. Un apport sanguin déficient dans les yeux conduit tôt ou tard à une perte de vision.

Causes de déficience visuelle grave

Une forte détérioration de la vision peut être causée non seulement par des maladies des yeux, mais également par d’autres affections atypiques du corps. Pour un traitement efficace de la vision réduite, il est nécessaire d’établir la cause exacte de son affaiblissement.

Jusqu'à 90% des informations sur le monde entourant une personne passent par la vision. Il est donc très important de prendre soin de votre vision tout au long de votre vie.

Cependant, parfois pour diverses raisons, une nette détérioration de la vision peut survenir. Les premiers signes de vision floue sont:

  • l'incapacité à distinguer les contours nets d'objets à la fois proches et distants;
  • "Brouillard" devant les yeux;
  • difficulté à voir les visages et les lettres.

En l'absence de maladies oculaires directes, il convient de porter une attention particulière à l'état du corps dans son ensemble.

Problèmes de dos

Des dommages à la colonne vertébrale peuvent entraîner une nette détérioration de la vision. Deux artères, responsables de l'irrigation sanguine de la tête et des yeux, passent à l'arrière.

Une lésion ou une position incorrecte de la colonne vertébrale peut altérer la circulation sanguine dans les artères du dos, ce qui nuit à la vision.

C'est pourquoi l'entraînement de la vision comprend une série d'exercices pour le dos et le cou. Il est nécessaire de surveiller la posture, de prévenir le développement de la scoliose, le penchement ou d'autres violations de la posture.

Diverses maladies

Une nette détérioration de la vision peut être le symptôme d'une maladie courante. Les maladies infectieuses et sexuellement transmissibles entraînent le plus souvent des complications ophtalmologiques.

Ces infections endommagent les centres du système nerveux responsables de la vision et se détériorent brutalement.

Outre les maladies infectieuses, la perception visuelle peut être gravement détériorée dans le contexte des maladies vasculaires du cerveau. Par exemple, avec une pression intracrânienne élevée.

Surmenage

L'épuisement du corps peut entraîner une inhibition brutale de la fonction visuelle. Le stress, le manque de sommeil, la présence prolongée devant un écran d'ordinateur ou un téléviseur entraînent un vieillissement prématuré du corps, qui touche principalement les yeux.

Une nette détérioration de la vision devrait être un signe pour penser à changer le rythme de la vie.

Récupération de la vue

Aux premiers symptômes de déficience visuelle, il est nécessaire de consulter un médecin. Avec lui, vous devez trouver la cause qui a provoqué un tel état du corps.

Le traitement doit viser principalement la cause de la nette détérioration de la vision.

En outre, l’ophtalmologiste sélectionnera une série d’exercices qui vous permettront d’entraîner votre vision et de vous prescrire, si nécessaire, un traitement médicamenteux.

Si une baisse aiguë de la vision est associée au surmenage, des exercices de relaxation générale et de repos sont présentés. Par exemple, la détente.

En règle générale, l'élimination de la cause de la déficience visuelle conduit à son rétablissement complet. Mais toute maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir.

Afin de prévenir les déficiences visuelles, il convient de surveiller de près son état de santé général, de respecter les périodes de travail et de repos et de mener une vie saine.

Que faire si la vue baisse brusquement?

Dans le monde moderne de la technologie Internet, vous pouvez perdre de vue rapidement et vous ne remarquerez même pas comment cela s'est passé. La principale cause de perte de vision est l’inattention envers soi-même.

Nous sommes souvent pressés de vivre, de rechercher de nouveaux produits, de travailler, d'élever des enfants et d'oublier de penser à nous-mêmes.

Cependant, si la vision est nécessaire à la poursuite du travail et de la vie, une personne est même capable de s'en occuper, même dans les conditions d'influence agressive d'un ordinateur et d'une télévision.

Ainsi, si une nette détérioration du travail de l'appareil visuel a été constatée, il est important d'éviter d'autres conséquences négatives dans le temps.

La première question est lorsque la vision baisse brusquement - que faire? Les yeux doivent pouvoir constamment se détendre toute la journée et faire des exercices de relaxation spéciaux.

Ils consistent dans le fait que les yeux sont fermés pendant un moment et transférés de l'ordinateur à une contemplation imaginaire de la nature.

Vous pouvez également présenter visuellement les meilleurs moments de votre vie. Le fait est que les yeux se fatiguent non seulement de l'ordinateur, mais également de l'excès de tension émotionnelle du cerveau pendant le travail (le système nerveux est toujours le facteur déterminant de nombreuses maladies).

Par conséquent, la méditation avec les yeux fermés aide à soulager la tension dans le cerveau, qui transfère déjà des signaux de relaxation aux yeux.

Un ensemble d'exercices pour les yeux doit être habilement associé à une nutrition adéquate. Les yeux doivent constamment s'entraîner.

    Il existe un certain nombre d'exercices spéciaux pour soutenir la vision.

  • Lève les yeux au ciel et regarde le ciel (dans ce cas, il ne faut pas lever la tête).
  • Laissez tomber vos yeux, regardez le sol, l'herbe, des fleurs (tout sous vos pieds)
  • Tournez les yeux plusieurs fois dans le sens des aiguilles d'une montre
  • Voir en diagonale sur les côtés gauche et droit
  • Dessine aux yeux le signe mathématique de l'infini.
  • Les aliments à l’automne devraient comprendre le plus grand nombre possible de complexes de vitamines. En été, vous pouvez être saturés de vitamines à l’aide de légumes verts, de légumes et de fruits frais.

    Et en hiver, pour améliorer la vision, vous pouvez utiliser des jus de fruits en conserve et des suppléments de vitamines spéciaux pour la correction de la vue (ils sont achetés aux points de vente en pharmacie).

    Avant d’utiliser des exercices oculaires et un régime prophylactique de fruits et légumes, il est important de procéder à un examen à l’hôpital. Il est probable que la perte de vision ait été provoquée par une maladie des yeux et que, sans traitement, cette vision ne guérira pas.

    Les raisons pour lesquelles la netteté baisse la vue

    Une nette détérioration de la vision modifie considérablement la qualité de la vie. Les raisons peuvent être différentes. Lorsque la vision diminue progressivement, la personne parvient à s'adapter aux perturbations. Mais la perte rapide de la capacité visuelle de l'œil provoque la panique, peut plonger dans une dépression sévère. En effet, plus de 90% des informations reçues de l'extérieur sont fournies par les yeux. Pour préserver la vision, il faut faire attention aux yeux non pas sporadiquement (de temps en temps), mais constamment. La fonction visuelle des yeux dépend de l'état du corps dans son ensemble. Pourquoi une personne commence-t-elle à mal voir?

    Qu'advient-il de la vue?

    L’incapacité à distinguer qualitativement les contours d’objets plus ou moins lointains, les images floues, le «voile» sous les yeux, l’incapacité de lire, etc. est considérée comme le premier symptôme de l’altération de la fonction visuelle. En baisse d'acuité visuelle, sa perte peut être un symptôme de graves maladies systémiques du corps. L'état pathologique des yeux peut avoir le caractère d'une persistance temporaire (passante) ou permanente.

    La perte ou la détérioration de la capacité visuelle peut être:

    • les lésions bilatérales sont le plus souvent la cause de troubles neurogéniques;
    • unilatérale - généralement associée à un problème local (défaut du tissu oculaire, pathologie vasculaire locale).

    Pourquoi le rapide tombe-t-il soudainement? Les causes d'une perte nette et spontanée de la cohérence visuelle des yeux (une ou deux) sont généralement classées comme ophtalmiques (directement liées à la physiologie et à l'anatomie des yeux) et communes - causes associées à diverses maladies générales du corps.

    La perte de la fonction principale de l'œil n'est pas toujours associée à des désordres organiques du corps.

    Facteurs ophtalmiques

    La diminution spontanée de la capacité d'un ou des deux yeux à bien voir, sa perte totale ou partielle sont le résultat de nombreuses pathologies ophtalmiques:

    1. Blessures (mécaniques, chimiques) des organes visuels. Nous parlons de blessures au globe oculaire, de brûlures thermiques, de pénétration de produits chimiques agressifs dans les yeux, de corps étrangers, de fractures d’orbite en orbite. Les blessures particulièrement graves provoquent des agents de perforation et de coupe, la perte de la capacité de vision de l’œil est souvent le résultat de leur impact. Les agents chimiques affectent souvent non seulement la couche de surface, mais également les structures plus profondes du globe oculaire.
    2. Hémorragie rétinienne. Les raisons peuvent être différentes: exercice excessif, fragilité des parois vasculaires, travail prolongé, congestion veineuse, hypertension intraoculaire.
    3. Infections oculaires aiguës (généralement pas une, mais les deux yeux sont touchés) - fongique, virale, bactérienne. Cela inclut blnoreya, la conjonctivite d'étiologies diverses, la kératite, les ulcères de la coquille oculaire. La perte de vision est généralement transitoire.
    4. Détachement de la rétine et du globe oculaire, leurs pauses.
    5. Neuropathie optique. La nature de la lésion ischémique. Soudain, il y a une goutte - généralement unilatérale - de vue, sans syndrome douloureux. L'examen révèle un faux œdème du nerf optique, une pâleur de la rétine.
    6. La migraine rétinienne est caractérisée par un scotome monoculaire (une zone aveugle dans le champ visuel). Son apparence est associée à une dyscirculation de l'artère centrale de la rétine. Il peut alterner avec un autre type de migraine - ophtalmique, dans lequel les attaques d'un mal de tête aigu sont associées à un dysfonctionnement visuel (étincelles devant les yeux, scintillement, scotomes).

    Hypertension Intracrânienne - Bénigne

    Une augmentation de la pression intracrânienne de nature bénigne est généralement caractéristique des filles enclines à la corpulence, atteintes d'un trouble du cycle. Diverses maladies du système endocrinien, grossesse, anémie ferriprive prédisposent à la maladie.

    Accompagné de douleurs sévères à l'arrière de la tête, qui peuvent aussi être asymétriques, généralisées. Un autre symptôme caractéristique est un dysfonctionnement visuel aigu (visibilité réduite). Une étude spéciale indique les poches du nerf optique, la stagnation, l'hémorragie.

    Artérite temporale

    Lésion inflammatoire des vaisseaux artériels: vaisseaux de la tête, des yeux. Ceci est accompagné d'une détérioration de la vision. Les causes de cette pathologie ne sont pas complètement établies. La maladie provoque souvent une cécité unilatérale complète. Ce sont principalement des femmes représentantes de la population féminine qui souffrent de la maladie.

    Outre les symptômes oculaires, il existe un mal de tête, une tension et une douleur de l'artère temporale. Les indicateurs de tests de laboratoire indiquant la présence d'un processus inflammatoire sont en train de changer.

    Amavrose Fugax

    Amavrose Fugax - Cécité soudaine. Une sténose de l'artère carotide interne est observée chez les patients liés à l'âge. En raison de cette pathologie, la vue d’une personne disparaît soudainement. La raison en est une fluctuation transitoire du niveau de flux sanguin dans la zone de la membrane rétinienne. Les autres caractéristiques sont: le bruit dans la projection de l'artère (déterminé lors de l'auscultation), les hémisimptomes contralatéraux, la faiblesse des membres, etc. La vision d'un œil (généralement) se dégrade complètement de manière inattendue, sur une période de plusieurs minutes ou heures. La violation continue - perte de la capacité visuelle de l'œil - quelques heures.

    L'amavrose fugace peut être due à une embolie vasculaire rétinienne oculaire. La cause de la pathologie est une lésion de l'artère carotide (interne). Avec la circulation sanguine, la formation embolique pénètre dans les vaisseaux rétiniens de l'œil, provoquant une ischémie. Dans la nature, la nature remplit une fonction particulière: la dissolution des caillots sanguins et, par conséquent, la cécité est souvent transitoire. Dans la phase aiguë, l'artère rétinienne est soudée et un thrombus y est détecté à l'aide de méthodes d'examen supplémentaires (angiographie).

    Autres facteurs causatifs

    Parmi les autres raisons, la vision en raison de laquelle tombe, on peut distinguer les suivantes:

    • neuropathie toxique (optique) - conséquence d'une intoxication par l'alcool méthylique, divers substituts de l'alcool, des cyanures, etc. L'intoxication par ces substances peut entraîner une cécité complète;
    • ostéochondrose cervicale, pincement des hernies, compression des vaisseaux sanguins dans cette partie de la colonne vertébrale, les blessures entraînent une perturbation de l'irrigation sanguine de l'œil;
    • tumeurs localisées dans l'hypophyse. Pourquoi la vue est-elle altérée dans ce cas? Les nerfs optiques sont comprimés par le néoplasme, ce qui entraîne une diminution de la perception visuelle.
    • divers troubles de la circulation cérébrale - accompagnés d'un spasme aigu des vaisseaux sanguins, entraînant une acuité visuelle;
    • maladies sexuellement transmissibles;
    • pathologies endocriniennes (hypo- ou hyperthyroïdie, goitre toxique diffus);
    • fracture de la base du crâne - si la blessure survient dans la région du canal optique, une déficience visuelle grave ou une perte de celle-ci;
    • névrite rétrobulbaire - inflammation du tissu nerveux. En plus d'une diminution prononcée de la fonction visuelle, il y a un vacillement devant les yeux, des sensations douloureuses en eux. Pathologie la plus courante chez les jeunes. Généralement, les dégâts sont unilatéraux, mais ils peuvent être bilatéraux. Au début, il n'y a même pas de changement dans la nature du fond. Cette maladie est un signe précoce de sclérose en plaques, la syphilis.

    Chez l’homme, la vision diminue progressivement en raison de la défaite des vaisseaux sanguins dans le diabète sucré (rétinopathie diabétique), de la formation d’une lésion visuelle, de la cataracte. Les pathologies visuelles telles que l'hypermétropie, la myopie aggravent la vision. La progression de ces maladies entraîne une perte de la capacité de bien voir. Usure naturelle du tissu oculaire, présence de nombreuses maladies associées - causes de la perte de vision chez les personnes âgées.

    Pourquoi Les femmes diffèrent émotionnellement émotionnel, susceptibilité psychologique. Le patient se plaint que sa vue a fortement chuté. Les réactions des pupilles oculaires demeurent, il n'y a pas de changements pathologiques dans le fond d'œil.

    Une inattention aux symptômes oculaires peut entraîner une perte absolue de la perception visuelle. Le traitement dépend de la cause de la violation, de la gravité du trouble pathologique. Dans tous les cas, il est urgent de contacter un spécialiste. Prenez soin de vos yeux, surveillez leur santé!

    Déficience visuelle: symptômes, causes, traitement, quoi faire.

    La plupart des gens qui, par nature, ont une bonne vue, sont habitués à le prendre pour acquis et, dans la plupart des cas, s'interrogent peu sur la valeur de cette capacité de l'organisme. Une personne ne commence vraiment à apprécier sa vision que lorsque la première rencontre se produit avec les limitations qui apparaissent sur le fond de la déficience visuelle.

    Le fait de perdre un sens visuel du toucher visuel conduit à une défaillance temporaire de la personne, mais le plus souvent de façon peu durable. Si, au début, le patient essaie de prendre des mesures pour préserver sa vue et empêcher sa chute ultérieure, la prévention cesse après une correction à l'aide de lentilles ou de lunettes.

    Comme le montre la pratique, seule une opération coûteuse peut sensibiliser davantage les gens à la prévention et aux mesures visant à préserver le résultat obtenu. Alors, quelles sont les raisons qui conduisent à une baisse de la vision, comment peuvent-elles être résolues de manière régulière et lorsque des soins médicaux d'urgence sont nécessaires?

    Options pour la vision tombante:

    pathologie des champs visuels;

    manque de vision binoculaire;

    vision double;

    acuité visuelle réduite;

    Diminution de l'acuité visuelle

    La norme de l'acuité visuelle chez les enfants après cinq ans et chez les adultes devrait être de 1,0. Cet indicateur suggère que l'œil humain peut clairement distinguer deux points d'une distance de 1,45 mètre, à condition qu'une personne regarde les points à un angle de 1/60.

    La perte de vision est possible avec astigmatisme, hypermétropie, myopie. Ces déficiences visuelles sont liées à l’état d’amétropie, lorsque l’image commence à être projetée à l’extérieur de la rétine.

    Myopie

    La myopie, ou myopie, est un état de vision lorsque les rayons lumineux projettent une image jusqu'à la rétine. Dans ce cas, la vision lointaine se dégrade. La myopie est de deux types: acquise et congénitale (sur fond d'élongation du globe oculaire, en présence d'une faiblesse des muscles oculants et ciliaires). La myopie acquise apparaît en raison de charges visuelles de nature irrationnelle (écriture et lecture en position ventrale, non-respect de la meilleure distance de visibilité, fatigue oculaire fréquente).

    Les principales pathologies conduisant à l'apparition de la myopie sont la subluxation du cristallin, sa sclérose chez le sujet âgé, les luxations traumatiques, une augmentation de l'épaisseur de la cornée, un spasme d'accommodation. De plus, la myopie peut être d'origine vasculaire. La myopie faible est considérée comme étant égale à -3, le degré moyen compris entre -3,2 et -6. Tout excès du dernier indicateur fait référence à une forte myopie. La myopie progressive est la myopie, dans laquelle le nombre augmente constamment. La croissance se produit sur le fond d'étirement dans l'oeil de la chambre postérieure. La principale complication de la myopie grave est le strabisme divergent.

    Hypermétropie

    L'hypermétropie est l'absence de visibilité normale à courte distance. Les ophtalmologistes appellent cette maladie l'hypermétropie. Cela signifie que l'image est formée à l'extérieur de la rétine.

    L'hypermétropie congénitale est due à la petite taille du globe oculaire dans sa partie longitudinale et est d'origine naturelle. À mesure que l'enfant grandit, cette pathologie peut disparaître ou rester. En cas de courbure insuffisante du cristallin ou de la cornée, la taille anormalement petite de l'oeil.

    La forme sénile (perte de vision après 40 ans) - dans le contexte d’une diminution de la capacité de la lentille à modifier sa courbure. Ce processus se déroule en 2 étapes: la presbytie (temporairement de 30 à 45 ans) et ensuite - constante (après 50 ans).

    La déficience visuelle avec l'âge est due à la perte de capacité d'adaptation de l'œil (capacité à ajuster la courbure de la lentille) et survient après 65 ans.

    La cause de ce problème est à la fois la perte d'élasticité du cristallin et l'incapacité du muscle ciliaire à plier le cristallin normalement. Aux premiers stades, la presbytie peut être compensée par une lumière vive, mais aux stades ultérieurs, une déficience visuelle complète se produit. Les premières manifestations de la pathologie sont considérées comme problématiques lors de la lecture de petits caractères à une distance de 25 à 30 centimètres. Il existe également un flou lorsqu’on regarde d’objets éloignés ou similaires. L'hypermétropie peut être compliquée par une augmentation de la pression intraoculaire.

    Astigmatisme

    L'astigmatisme dans des mots simples peut s'expliquer par la différence d'acuité visuelle verticale et horizontale. En même temps, la projection d'un point dans l'œil est affichée sous forme de huit ou d'ellipse. En plus du flou des objets, l'astigmatisme se distingue par son doublement et sa fatigue oculaire. Il peut également être associé à l’hypermétropie ou à la myopie, voire être mixte.

    Double yeux

    Cette condition s'appelle diplopie. Dans le cas d'une telle pathologie, un objet peut doubler en diagonale, verticalement, horizontalement ou pivoter l'un par rapport à l'autre. Les muscles oculomoteurs qui travaillent de manière non synchronisée sont coupables d'une telle pathologie et, par conséquent, les deux yeux ne peuvent pas se concentrer simultanément sur l'objet. Assez souvent, les lésions aux muscles ou aux nerfs à la base des maladies systémiques commencent avec le développement de la diplopie.

    La raison classique de la vision double est le strabisme (divergent ou convergent). Dans ce cas, la personne ne peut pas diriger la fosse centrale de la rétine de manière stricte.

    L'image secondaire, qui se produit assez souvent - l'intoxication alcoolique. L'éthanol peut provoquer des troubles des mouvements coordonnés des muscles des yeux.

    Le doublage temporaire est souvent joué dans les dessins animés et les films, quand, après avoir été frappé à la tête, le héros est confronté à une image en mouvement.

    Les exemples ci-dessus sont des exemples de diplopie à deux yeux.

    Doubler un œil est également possible et se développe en présence d'une cornée trop convexe, d'une subluxation du cristallin ou en cas de lésion de la gorge occipitale de la région occipitale du cortex cérébral.

    Trouble de la vision binoculaire

    La vision stéréoscopique permet à une personne d'évaluer la taille, la forme, le volume de l'objet, augmente de 40% la clarté de la vision et étend considérablement son champ. Une autre propriété très importante de la vision stéréoscopique est la capacité d'estimer la distance. S'il y a une différence dans les yeux de plusieurs dioptries, l'œil le plus faible commence à s'éteindre de force par le cortex cérébral, car il peut provoquer une diplopie.

    Premièrement, la vision binoculaire est perdue et un œil plus faible peut devenir complètement aveugle. Outre l'hypermétropie et la myopie avec une grande différence entre les yeux, une situation similaire peut survenir en l'absence de correction de l'astigmatisme. C’est la perte de la capacité à estimer la distance qui oblige de nombreux conducteurs à recourir à la correction des lunettes ou au port de lentilles cornéennes.

    Le plus souvent, la vision binoculaire disparaît pendant le strabisme. Il convient de noter que pratiquement personne n’a un équilibre idéal entre la position des yeux, mais étant donné que même avec des écarts de tonus musculaire, la vision binoculaire peut être maintenue, une correction n’est donc pas nécessaire. Mais si le strabisme vertical, divergent ou convergent entraîne une perte de la vision binoculaire, vous devez effectuer une correction chirurgicale ou utiliser des lunettes.

    Distorsion des champs visuels

    Le champ de vision fait partie de la réalité environnante, visible à l'œil nu. Si nous considérons cette propriété dans l’espace, elle ressemble davantage à une colline en 3D, avec son sommet dans la partie la plus nette. La détérioration le long de la pente est plus prononcée au pied du nez et moins le long de la pente temporale. Le champ visuel est limité par les protrusions anatomiques des os faciaux du crâne et, au niveau optique, il dépend des capacités de la rétine.

    Pour le blanc, la norme du champ de vision est la suivante: vers l'extérieur - 90 degrés, vers le bas - 65 ans, vers le haut - 50, sur certains - 55.

    Pour un œil, le champ de vision est divisé par quatre en deux moitiés verticales et deux horizontales.

    Le champ de vision peut changer en fonction du type de points noirs (bovins), sous forme de rétrécissements locaux (hémianopsie) ou concentriques.

    Un scotome est un point dans les contours dont la visibilité est totalement absente, avec une visibilité absolue ou floue avec un scotome relatif. Les scotomes peuvent également être de type mixte avec la présence de noirceur totale à l'intérieur et de flou à la périphérie. Les scotomes positifs se manifestent sous la forme de symptômes, et les négatifs ne peuvent être déterminés que par un examen.

    Atrophie du nerf optique - la perte de visibilité dans la partie centrale du champ visuel indique une atrophie du nerf optique (souvent liée à l'âge) ou une dystrophie de la tache biliaire rétinienne.

    Décollement de la rétine - se manifeste par le type de présence d'un rideau sur la partie périphérique du champ visuel de chaque côté. En outre, avec le décollement de la rétine, il peut y avoir des images nageant et une distorsion des lignes et des formes d'objets). Le décollement de la rétine peut être dû à une dystrophie de la rétine, à un traumatisme ou à un degré élevé de myopie.

    Le prolapsus bilatéral des moitiés extérieures des champs est un signe assez commun d'adénome hypophysaire, qui interrompt le tractus optique à l'intersection.

    En cas de glaucome, il existe des moitiés de champs situées plus près du nez. Un symptôme de cette pathologie peut être du brouillard dans les yeux, un arc-en-ciel lorsqu'on regarde une lumière vive. La même perte peut être observée dans les pathologies des fibres optiques qui ne sont pas croisées dans la zone d'intersection (anévrisme de l'artère carotide interne).

    Des pertes transversales de parties de champs sont plus souvent observées en présence d'hématomes, de tumeurs et de processus inflammatoires dans le système nerveux central. De plus, en plus des moitiés de champs, des quartiers peuvent également tomber (hémianopsie en quadrant).

    Un prolapsus sous la forme d'un rideau translucide est un signe de la présence de changements dans la transparence de l'œil: le corps vitré, la cornée, le cristallin.

    Dégénérescence pigmentaire de la rétine - se manifeste par une vision tubulaire ou un rétrécissement concentrique des champs de vision. En même temps, dans la partie centrale du champ visuel, sa netteté élevée est maintenue et la périphérie est presque tombée. Avec le développement uniforme de la vision concentrique, la cause de ces symptômes est très probablement une violation de la circulation cérébrale ou un glaucome. Le rétrécissement concentrique est également caractéristique de l'inflammation de la rétine postérieure (choriorétinite périphérique).

    Déviations de la perception des couleurs

    Des changements temporels en relation avec la perception des blancs se produisent à la suite d'une intervention chirurgicale visant à retirer un cristallin endommagé par la cataracte. Il peut y avoir des décalages dans les sens rouge, jaune, bleu, respectivement, le blanc aura une teinte rougeâtre, jaunâtre, bleuâtre, par analogie avec un moniteur non régulé.

    Le daltonisme est un défaut congénital de distinction entre les couleurs vert et rouge qui n'est pas reconnu par le patient lui-même. Dans la plupart des cas, il est diagnostiqué chez les hommes.

    Après la chirurgie de la cataracte, il peut y avoir un changement dans la luminosité des couleurs: le rouge et le jaune s'estompent et le bleu, au contraire, devient plus saturé.

    Un déplacement de la perception vers les ondes longues (rougissement, jaunissement des objets) peut être un signe de dystrophie du nerf optique ou de la rétine.

  • La décoloration des objets en est aux derniers stades de la dystrophie maculaire, qui ne progresse plus.
  • La violation de couleur la plus commune se produit dans la partie centrale du champ visuel (environ 10 degrés).

    La cécité

    Amovroz - Atrophie du nerf optique, décollement complet de la rétine, absence acquise ou congénitale de l'œil.

    Amblyopie - suppression du cortex cérébral précédemment observé sur le fond de l'ophtalmoplégie, avec une forte baisse de la paupière (ptose), syndromes de Bench et Kaufman, opacités des yeux, présence d'une grande différence de dioptries des yeux, strabisme.

    Causes de perte de vision:

    déviation dans la région corticale;

    lésions du nerf optique;

    anomalies rétiniennes;

    changements dans la transparence du cristallin, de la cornée, du corps vitré.

    A l'état normal, le milieu transparent de l'oeil est capable de réfracter et de transmettre les rayons lumineux selon le principe des lentilles. En présence de processus pathologiques, dystrophiques, auto-immuns et inflammatoires-inflammatoires, le degré de transparence des lentilles est perdu. Un obstacle apparaît dans le trajet des rayons lumineux.

    Pathologie du cristallin, cornée

    Kératite

    Inflammation de la cornée ou kératite. Sa forme bactérienne est souvent une complication de la conjonctivite négligée, ou le résultat d'une infection au cours d'une opération de la vue. Le plus dangereux est Pseudomonas aeruginosa, qui est devenu à plusieurs reprises la cause d'une kératite de masse dans les hôpitaux où l'antiseptique et l'asepsie sont insuffisants.

    La pathologie est caractérisée par une rougeur de l'œil, une douleur, une ulcération de la cornée, un trouble.

    Caractérisé par la photophobie.

    Déchirure abondante et lustre décroissant de la cornée jusqu'à ce que les yeux deviennent opaques.

    Plus de 50% des kératines d'origine virale tombent sur la kératite des arbres (dérivée de l'herpès). Dans le même temps, un tronc nerveux endommagé se présente sous la forme d’une branche d’arbre. Ulcère cornéen rampant - est le stade final de la lésion cornéenne herpétique, ou sa blessure chronique par les effets de corps étrangers. Très souvent, les ulcères sont formés par la kératite amibienne, qui se développe le plus souvent lorsque l’hygiène de l’utilisation des lentilles de contact et l’utilisation de lentilles de mauvaise qualité ne sont pas respectées.

    Lorsque l'œil est brûlé par la soudure ou que le soleil développe une photokératite. En plus de la kératite ulcéreuse, il existe également des non ulcéreuses. La pathologie peut être profonde ou ne toucher que les couches superficielles de la cornée.

    L'opacification de la cornée est le résultat d'une dystrophie ou d'une inflammation, et l'épine est une cicatrice. Les flous sous forme de taches ou de nuages ​​réduisent l'acuité visuelle et peuvent causer de l'astigmatisme. En présence d'une vue, la vision peut être limitée aux limites de la perception lumineuse.

    Cataracte

    L'opacification de la lentille en ophtalmologie s'appelle une cataracte. En même temps, le cristallin perd de sa transparence et de son élasticité, entraînant la destruction des protéines structurelles et des perturbations métaboliques. Les cataractes congénitales sont le résultat de pathologies génétiques ou d’effets du fœtus sur le fœtus de facteurs toxiques, auto-immuns et viraux.

    La forme acquise de la maladie est le résultat d'un empoisonnement par la vapeur de mercure, le trinitrotoluène, le thallium, le naphtalène, une exposition aux radiations, une lésion chimique ou mécanique du cristallin ou sa dystrophie liée au vieillissement. Une cataracte à dissection postérieure apparaît après 60 ans: une perte rapide de la vue se produit, le nucléaire provoque une augmentation du degré de myopie et la corticale liée à l'âge entraîne un flou de l'image.

    Opacités vitreuses

    La destruction, ou l'opacification du corps vitré, est perçue par le patient comme des points ou des fils qui flottent devant ses yeux au moment où le regard bouge. Une telle manifestation est une conséquence de l’épaississement et de la perte de transparence des fibres individuelles qui constituent le corps vitré. Ces épaississements résultent d'une hypertension artérielle, d'une dystrophie liée à l'âge, d'une pathologie vasculaire, d'un traitement par glucocorticoïdes, d'une altération hormonale ou d'un diabète sucré, pouvant également en être la cause. L'opacification est perçue par le cerveau sous forme de complexe (plaques, boules, toiles d'araignées) ou de formes simples. Dans certains cas, des zones dégénérées peuvent être perçues par la rétine, auquel cas des éclairs apparaissent dans les yeux.

    Pathologie musculaire

    La vision dépend directement du fonctionnement des muscles oculomoteurs et ciliaires. Des dysfonctionnements dans leur travail peuvent également entraîner une déficience visuelle. Six muscles fournissent une gamme complète de mouvements oculaires. 3,4,6 paires de nerfs crâniens stimulent ces muscles.

    Muscle ciliaire

    Le muscle ciliaire est responsable de la courbure du cristallin, participe à l'écoulement du liquide intra-oculaire et stimule également l'irrigation sanguine de l'œil. Le travail musculaire est interrompu en raison d'un spasme vasculaire, qui se produit dans le réservoir cérébral vertébro-basilaire, le syndrome hypothalamique, la scoliose de la colonne vertébrale et d'autres causes entraînant une altération du flux sanguin dans le cerveau. La cause du développement d'une telle pathologie peut être une lésion cérébrale traumatique. Au début, un spasme d'accommodation apparaît, puis la myopie se développe. Dans leur travail, certains ophtalmologistes domestiques ont identifié et décrit la dépendance de la myopie acquise chez les bébés à la suite des blessures de la colonne cervicale chez le fœtus au moment de l'accouchement.

    Muscles et nerfs occulomoteurs

    Les nerfs oculomoteurs stimulent non seulement les muscles qui contrôlent le globe oculaire, mais également les muscles responsables de la dilatation et de la contraction de la pupille, ainsi que du muscle qui soulève la paupière supérieure. Le plus souvent, les lésions nerveuses sont dues à la micro-infarctus provoquée par l'hypertension, le diabète. Les lésions de toutes les fibres du nerf s'accompagnent des symptômes suivants: restriction du mouvement de l'œil vers le bas, vers le haut, vers l'intérieur, mauvaise vision en raison d'une paralysie de l'accommodation, dilatation de la pupille sans tenir compte de la réaction lumineuse, affaissement de la paupière, vision double, divergence du regard. Souvent, les accidents vasculaires cérébraux dans le programme des syndromes pathologiques (Benedict, Claude, Weber) incluent des lésions nerveuses.

    Dommages au nerf abducent

    Les dommages causés au nerf abducent gênent les mouvements oculaires latéraux. De tels dommages peuvent être causés par: un infarctus vasculaire sur fond de diabète sucré, ou d'hypertension, d'attaque cérébrale, de sclérose en plaques, de tumeurs du système nerveux central, de complications otites, d'hypertension intracrânienne, de traumatisme crânien, de cancer de l'hypophyse, de cancer du nasopharynx, d'anévrysme de l'artère carotide, Le patient souffre de fantômes horizontaux dans les yeux, qui augmentent au moment du regard dans la direction de la lésion. Chez les enfants, l'affection du nerf abducent, congénitale, est incluse dans le programme des syndromes de Duane et de Mobius.

    Avec la défaite du nerf bloc, les images fantômes apparaissent dans des plans obliques ou verticaux. Son gain se produit lorsque vous essayez de regarder en bas. La tête est souvent dans une position forcée. Les lésions cranio-cérébrales, la myasthénie et la micro-infarctus du nerf sont la cause la plus fréquente des lésions nerveuses.

    Pathologie de la rétine

    Décollement de la rétine (traumatique, dégénérative, idiopathique) est formé à la place de la rupture de la membrane qui s'est produite sur le fond d'une tumeur intraoculaire, traumatisme, myopie, rétinopathie diabétique. Très souvent, le décollement de la rétine se produit après la mise en nuage du vitré, le tirant derrière vous.

    Dégénérescence du vitellus, dégénérescence ponctuelle, dystrophie biliaire - faites référence aux pathologies de nature héréditaire, qui doivent être prises en compte lors de la chute de l’âge préscolaire de l’enfant.

    Dystrophie rétinienne sévère, typique des personnes de plus de 60 ans.

    Le syndrome de Strandberg-Grenblada est une formation située dans les bandes de rétine qui ressemble à des vaisseaux et remplace les bâtons et les cônes.

    Angiome - une tumeur sur les vaisseaux de la rétine, qui survient à un jeune âge. Ces tumeurs provoquent un décollement ou des déchirures de la rétine.

    Rétinite manteaux (varices rétiniennes) - varices, ce qui conduit à des hémorragies.

    La décoloration de l'iris et la couleur rose du fond associée au sous-développement de la couche de pigment de la rétine (albinisme).

    Une embolie de l'artère centrale ou une thrombose de la rétine peut provoquer une cécité soudaine.

    Tumeur maligne de type rétinien diffuse - rétinoblastome.

    L'uvéite est une inflammation de la rétine qui peut non seulement causer de la turbidité, mais aussi des étincelles et des éclairs à vue. Il peut également y avoir une distorsion de la taille, de la forme et de la forme des objets. Dans certains cas, la «cécité nocturne» se développe.

    Symptômes des pathologies du nerf optique

    Avec une rupture complète de l'œil aveugle du nerf du côté de la lésion. La pupille se rétrécit, il n'y a pas de réaction à la lumière. Une constriction pupillaire peut être observée, à condition qu’elle affecte la lumière avec un œil en bonne santé.

    La défaite d'une partie seulement des fibres nerveuses peut entraîner une diminution de la vision ou une perte périodique du champ visuel.

    Le plus souvent, les lésions nerveuses sont causées par des lésions toxiques, des tumeurs, des maladies vasculaires ou des blessures.

    Anomalies nerveuses - disque nerveux doublé, hamartome, colombome.

    L'atrophie discale survient le plus souvent dans le contexte de la neurosyphilis, des traumatismes, de l'ischémie, de la sclérose en plaques, après une méningo-encéphalite et conduit à un rétrécissement des champs visuels et à une déficience visuelle générale qui ne peut pas être corrigée.

    Diminution temporaire de la vision

    Fatigue oculaire

    La cause la plus courante de perte de vision est la fatigue oculaire, appelée asthénopie en ophtalmologie. Le surmenage est dû à une tension irrationnelle prolongée des yeux (conduite de nuit, lecture dans des conditions de faible éclairage, télévision pendant des heures ou travail devant un écran d'ordinateur). Dans ce cas, les muscles des yeux sont surmenés, il y a un picotement, une déchirure. Il devient difficile pour une personne de se concentrer sur les petits détails, les polices de caractères, une sensation de voile et une turbidité peuvent apparaître sous ses yeux. Très souvent, ces symptômes sont complétés par des maux de tête.

    Fausse myopie

    La myopie fausse, ou spasme d'accommodation, se développe le plus souvent chez les adolescents et les enfants. Le tableau clinique de cette maladie est similaire à celui de l'asthénopie. Cependant, une déficience visuelle transitoire au niveau ou à proximité se développe en raison du spasme du muscle ciliaire dû au surmenage. Comme décrit ci-dessus, ce muscle remplit la fonction de modification de la courbure de la lentille.

    Hémeralopie et niktalopiya - "cécité nocturne"

    Une baisse significative de la vision au crépuscule, qui se développe dans le contexte d'une carence en vitamines, appartenant aux groupes B, PP et A. Les gens appellent cette maladie «cécité nocturne» et, en ophtalmologie, hémeralopie et nyctalopie. Dans un tel cas, la vision crépusculaire en souffre. En plus de la présence d'hypovitaminose, une "cécité nocturne" peut se développer dans le contexte de pathologies du nerf optique et de la rétine. La maladie peut aussi être congénitale. Une pathologie se manifeste par un rétrécissement des champs visuels, une violation de l'orientation spatiale, une détérioration de la perception des couleurs et une diminution de l'acuité visuelle.

    Vasospasme

    Une déficience transitoire de l'acuité visuelle peut indiquer la présence d'un spasme vasculaire dans le cerveau ou la rétine. Ces situations sont associées à une altération chronique de la circulation sanguine cérébrale (dans le contexte de l'hypertension vasculaire, vascularite, anomalies vasculaires, maladies du sang, amylose cérébrale, syndrome de l'artère vertébrale, athérosclérose), des crises hypertensives (changements brusques de la pression artérielle). Dans de tels cas, il y a un assombrissement des yeux, des "mouches" devant les yeux, une vision floue. Des symptômes combinés, une vision brouillée et des étourdissements, une perte de l’ouïe et de la vision peuvent survenir.

    La migraine

    Une crise de migraine est souvent associée à un assombrissement des yeux qui se développe sur le fond d'un spasme vasculaire prononcé. Très souvent, ces maux de tête s'accompagnent de l'apparition de bovins ou d'auras.

    Pression intraoculaire

    Normalement, la pression à l'intérieur de l'œil est comprise entre 9 et 22 mm. Hg Art., Cependant, avec une attaque de glaucome, il peut atteindre 50-70, et parfois plus haut. Un mal de tête aigu se propage à une demi-tête et à un œil, à condition que la pathologie soit présente d'un côté, mais si le glaucome est bilatéral, alors toute la tête fait mal. La douleur est complétée par des taches sombres sous les yeux, des cercles arc-en-ciel et une vision floue. Assez souvent, des troubles végétatifs (douleurs cardiaques, vomissements, nausées) se rejoignent.

    Des médicaments

    L'exposition aux médicaments peut causer une myopie transitoire. De telles manifestations sont observées dans le cas de l'administration de fortes doses de sulfamides.

    Vision brouillée dramatique

    Le plus souvent, la perte de vision grave et irrécupérable est causée par une lésion oculaire, un décollement de la rétine, une tumeur au cerveau ou un accident vasculaire cérébral.

    Perte de vision réversible

    Si nous parlons de perte de vision aiguë et réversible des deux yeux, la cause de ces symptômes est dans la plupart des cas l'insuffisance en oxygène du cortex visuel (attaque ischémique de l'artère cérébrale postérieure, attaque ischémique au niveau de la dégradation chronique de la circulation sanguine dans le cerveau), ainsi que dans les crises de migraine sévères. Dans ce cas, en plus de la perte de vision, il existe un trouble de la perception des couleurs et des maux de tête.

    La cécité post-partum est une forme assez rare de perte de vision réversible qui se développe sur le fond d'un embole de l'artère cérébrale postérieure.

    La neuropathie ischémique du nerf optique se développe le plus souvent après une importante perte de sang due à une opération ou à une blessure en cas de chute brutale de la pression artérielle.

    En cas d'alcool méthylique, l'intoxication par la quinine, la chloroquine et les dérivés de phénothiazine peut entraîner une perte de vision bilatérale, qui survient le premier jour suivant l'intoxication. Environ 85% des patients se rétablissent, le reste reste complet ou partiellement aveugle.

    Il existe également des formes familiales de cécité temporaire pouvant durer jusqu'à 20 secondes, provoquées par un changement soudain de l'éclairage.

    Perte irréversible de la vision

    La perte de vision abrupte d'un œil est très semblable à une occlusion de l'artère rétinienne, à une thrombose de la veine centrale ainsi qu'à un décollement de la rétine.

    Si la perte de vision survient à l'arrière-plan d'une blessure à la tête, il est nécessaire d'exclure une fracture des os du crâne qui pourrait endommager les parois du canal du nerf optique. Dans ce cas, le traitement consiste en une décompression d'urgence à l'aide d'une intervention chirurgicale.

    L'augmentation de la pression intra-oculaire peut être accompagnée d'une densité du globe oculaire, de douleurs à l'abdomen, au cœur et à la tête, d'une perte de vision, d'une rougeur de l'œil.

    En outre, la neuropathie ischémique du nerf optique, qui se développe sur le fond d'occlusion de la paroi postérieure de l'artère ciliaire et de l'artérite temporale, peut être à l'origine d'une perte de vision rapide et irréversible. En outre, un symptôme de cette pathologie peut être une douleur prolongée dans la partie temporale de la tête, une augmentation de la VS, un manque d'appétit, une douleur aux articulations.

    En raison d'un AVC ischémique, l'œil peut devenir aveugle.

    La cause d'une chute brutale de la vision ne peut être déterminée que par un ophtalmologiste associé à un neuropathologiste, car les pathologies vasculaires conduisent le plus souvent à une grave perte de vision.

    Diagnostics

    Afin d'obtenir des informations complètes sur l'état de l'œil, il existe aujourd'hui dans l'arsenal des ophtalmologistes un vaste ensemble de capacités de diagnostic. Une quantité énorme de recherches concerne les méthodes matérielles. Au cours de l'enquête sont généralement utilisés:

    mesure de la productivité des glandes lacrymales;

    détermination du profil cornéen ou kératotopographie par ordinateur;

    pachymétrie (mesure de l'angle de courbure et de l'épaisseur de la cornée);

    détermination de la longueur de l'oeil (échobiométrie);

    examen du fond de l'œil et examen de la tête du nerf optique;

    vérifier les champs visuels;

    mesure de la pression intraoculaire;

    détermination des capacités de réfraction de l'oeil;

    mesure de l'acuité visuelle;

    Traitement de la chute de la vision

    Le plus souvent, s'il y a des problèmes de vision, une correction conservatrice est utilisée, ainsi qu'un traitement chirurgical.

    Traitement conservateur

    La thérapie conservatrice implique une correction à l'aide de massages et d'une gymnastique pour les yeux, de techniques de fixation du matériel, de lentilles de contact et, le plus souvent, de lunettes. En présence de pathologies dégénératives dystrophiques, des vitamines sont administrées.

    La correction des lunettes permet de corriger les déficiences visuelles complexes (astigmatisme associé à l'hypermétropie, la myopie), l'hypermétropie, la myopie avec décollement de la rétine, réduit le risque de strabisme. Le port de lunettes limite légèrement le champ de vision et crée certains inconvénients pour le sport, mais étant donné l'efficacité de leur utilisation, ces lacunes sont rayées.

    Porter des lentilles a recours à des personnes qui gagnent leur apparence. La principale revendication en matière de correction à l'aide de lentilles est une hygiène complexe. Cela augmente le risque de développer des complications dues aux protozoaires et aux bactéries, ainsi que de perturber la circulation de l'air dans les yeux. Il est à noter que l'ophtalmologie moderne vous permet d'acheter les dernières lentilles respirantes.

    Le massage et la gymnastique aident à normaliser et à rétablir le flux sanguin des structures oculaires, à détendre les muscles oculaires. Une telle thérapie est efficace dans les premiers stades des pathologies.

    Techniques matérielles - Cours sur des installations spéciales qui entraînent les yeux, tenues dans des lunettes ou sans elles. La présence d'un instructeur est requise.

    Traitement chirurgical

    Une cataracte aujourd'hui n'est traitée avec succès qu'avec le remplacement complet de la lentille pathologique.

    Les processus vasculaires et néoplasiques ne sont également corrigés que par une intervention chirurgicale.

    Le décollement partiel et la déchirure de la rétine sont traités par soudage au laser.

    La méthode PRK est la toute première méthode de correction laser cornéenne. Cette méthode est accompagnée d'un traumatisme important et nécessite une longue période de récupération. De plus, l'utilisation simultanée de la méthode pour le traitement des deux yeux est contre-indiquée.

    Aujourd'hui, le laser est également utilisé pour la correction de la vue (astigmatisme dans les 3 dioptries, myopie à 15 ans et hyperopie à 4 ans). La méthode du kératomileusis au laser combine les rayons laser et la kératoplastie mécanique. Kératome est réalisée lors du détachement du lambeau cornéen et à l'aide d'un laser pour corriger le profil. À la suite de ces manipulations, la cornée devient plus fine. Le volet est soudé en place avec le même laser. La méthode Super-LASIK est l'une des variantes de l'opération au cours de laquelle la cornée est broyée. Epi-LASIK permet de corriger les aberrations de la vision en colorant l'épithélium cornéen avec de l'alcool. FEMTO-LASIK est la formation d'un volet cornéen et son traitement ultérieur au laser.

    La correction laser présente de nombreux avantages. Il est indolore, a une courte période de rééducation, prend un peu de temps, ne laisse pas de points de suture. Cependant, il existe des complications qui peuvent apparaître dans le contexte de la correction au laser, telles que: prolifération cornéenne, excroissance excessive de l'épithélium cornéen, inflammation de la cornée, syndrome de sécheresse oculaire.

    Le traitement chirurgical au laser présente un certain nombre de contre-indications. Il n'est pas pratiqué chez les enfants de moins de 18 ans, les femmes qui allaitent ou les femmes enceintes. Vous ne pouvez pas utiliser cette technique pour l'herpès, opéré sur le décollement de la rétine, l'évolution de la myopie, déficit immunitaire, cataracte, pathologies auto-immunes, épaisseur insuffisante de la cornée, le glaucome, sur un seul œil.

    Ainsi, les problèmes de perte de vision sont très divers, ils progressent souvent et peuvent conduire à une perte complète de la vision. Par conséquent, seuls un diagnostic et une correction rapides peuvent éviter le développement d’une perte importante de la vue ou sa perte totale.