Causes, types, caractéristiques de diagnostic et traitement du décollement de rétine

Les bâtonnets et les cônes jouent un rôle clé dans la perception visuelle. Quand ils meurent, l'œil devient incapable de distinguer les ondes lumineuses qui le pénètrent. Par conséquent, des dommages aux photorécepteurs entraînent toujours une perte totale ou partielle de la vision.

Lorsque les cellules nerveuses du décollement de la rétine meurent, une personne peut devenir aveugle. Le plus souvent, les patients développent une cécité partielle, dans laquelle une partie du champ visuel se situe, correspondant à la zone de détachement. À ce jour, il n’existe pas de technologies capables de restaurer les fonctions de la rétine, la perte de vision est donc irrémédiable.

Il convient de noter que la séparation de la rétine ne provoque pas de cécité instantanée. Une personne perd sa vision progressivement, sur plusieurs jours. Une assistance médicale fournie en temps utile aide à prévenir tout nouveau détachement et à ramener la rétine à son emplacement d'origine, tandis que la mort des photorécepteurs est stoppée et que la vision est préservée.

Par conséquent, lorsque le détachement devrait consulter immédiatement un médecin. Plus tôt le patient reçoit de l'aide, plus il a de chances de sauver sa vue.

Causes du décollement de la rétine

La maladie se caractérise par un décollement de la rétine et une accumulation de liquide sous-rétinien en dessous. Dans certains cas, il existe des lacunes dont l'apparition complique l'évolution de la maladie.

Quelles sont les causes du décollement de la rétine? La pathologie peut être due à une blessure, à un effort physique excessif, au stress, à des maladies virales et infectieuses. Souvent, il se développe dans le contexte d'une maladie ophtalmologique existante. Les modifications dystrophiques et dégénératives de la rétine provoquent son amincissement et ses ruptures, qui conduisent ensuite à son décollement.

Facteurs contribuant au développement de la pathologie:

  • Myopie axiale élevée. Avec la myopie, on observe une augmentation de la taille du globe oculaire antéro-postérieur. Dans ce cas, le tissu oculaire est étiré, ce qui affecte négativement l'état de la rétine. Il devient plus mince, les changements dégénératifs se développent progressivement. Naturellement, une rétine affaiblie devient extrêmement vulnérable et s’exfolie facilement. En savoir plus sur les causes et le traitement de la myopie élevée →
  • Maladies causant des modifications vasculaires et dégénératives du fond d'œil. Chez les patients souffrant d'hypertension, de diabète sucré et de pathologies vasculaires, une angiopathie et une rétinopathie sont souvent développées. La rétine perd partiellement ses fonctions, des hémorragies s'y forment, etc. Tout cela crée des conditions favorables au développement du détachement. Les dystrophies congénitales et acquises de la rétine (notamment sous la forme de traces d'escargots et de pavés) contribuent également à l'apparition de pathologies.
  • Chirurgie des yeux: dans certains cas, la rétine est exfoliée dans l'œil précédemment opéré. Les causes peuvent être une traction imprudente pendant l'intervention ou des complications postopératoires. L'un d'eux est le saignement expulsif, qui se caractérise par une accumulation de sang dans l'espace suprachoroïdien. Une telle condition peut entraîner la destruction complète de l'œil.
  • La période de la grossesse et de l'accouchement La maladie touche le plus souvent les femmes enceintes atteintes de myopie et les femmes en travail. Pendant les tentatives, la femme est très tendue, ce qui explique le risque de décollement de la rétine lors de l'accouchement. Pour éviter ce problème, toutes les femmes enceintes devraient consulter régulièrement un ophtalmologiste. Lorsque les premiers symptômes de décollement de la rétine apparaissent, une femme doit immédiatement consulter un médecin.

Selon la taille du décollement de rétine, il est local, commun, sous-total et total. Lorsque le premier détachement est petit et concerne moins d'un quadrant (quatrième partie) du fond d'œil. Le décollement sous-total de la rétine est caractérisé par la propagation du processus pathologique sur trois quadrants, avec un fond d'œil total affecté.

Selon le degré de mobilité, le décollement de la rétine est mobile (adjacent après deux jours de repos au lit) et rigide (il n'y a pas de pilier), en apparence il est plat et en forme de bulle.

Regathogenic

Un décollement rétinien rhumatogène se développe ensuite, en raison de la rupture de bout en bout, à travers lequel le fluide du fluide vitreux s'infiltre. Survient généralement chez les personnes atteintes de dystrophies périphériques de la rétine (kystique, ethmoïde, rétinoschisis), entraînant un amincissement excessif. Une rupture dans la zone touchée peut être provoquée par des mouvements brusques, des chutes, un effort physique excessif ou une lésion cérébrale traumatique. Dans certains cas, la rétine est cassée spontanément.

Traction

Le décollement de rétine par traction est le résultat de tractions résultant de sa fusion avec la membrane hyaloïde du corps vitré. Des fils fibrineux ou des vaisseaux nouvellement formés sont formés entre eux, qui rétractent la rétine lors de contractions vitreuses. Le détachement se produit précisément à cause de ces tractions.

Exsudatif

Le développement d'un décollement exsudatif (séreux) n'est pas associé à des ruptures, des fuites de fluide ou une traction. La pathologie apparaît à nouveau, en raison de la pénétration d'humidité des vaisseaux de la choroïde en dessous. Le liquide accumulé déplace la membrane réticulaire, ce qui l'exfolie.

Traumatique

Se produit en raison de blessures, y compris celles résultant d'interventions chirurgicales. La rétine peut se décoller immédiatement au moment de la blessure, peu après, voire plusieurs années plus tard.

Quel médecin contacter si vous suspectez un décollement de rétine?

Lorsque des symptômes anxieux indiquent un décollement de la rétine, consultez immédiatement un ophtalmologiste. Les chirurgiens vitréorétiniens - spécialistes des maladies de la rétine, du corps vitré et d'autres structures du segment postérieur de l'œil - sont impliqués dans le traitement de pathologies.

En cas de détachement traumatique ou de lésion cérébrale traumatique, le patient a également besoin de l'aide de spécialistes: neuropathologistes, chirurgiens, traumatologues, etc. Les patients atteints de rétinopathie hypertensive ou diabétique ont besoin des conseils d'un thérapeute, cardiologue ou endocrinologue. En présence de maladies concomitantes, le patient est dirigé vers le spécialiste nécessaire.

Diagnostics

Comment déterminer le décollement de la rétine? Vous pouvez suspecter une pathologie par la présence de symptômes caractéristiques, à savoir l’apparition d’un éclair, de flashs lumineux et d’un voile sous les yeux.

  • Détermination de l'acuité visuelle avec et sans correction, mesure des champs visuels et de la pression intraoculaire. Un tel examen permet d'obtenir des informations générales sur l'état de l'analyseur visuel et d'identifier les signes indirects de décollement de la rétine. Avec la maladie, la pression intraglan est quelque peu réduite, l’acuité visuelle diminue, des scotomes apparaissent - des défauts noirs ou colorés dans le champ de vision.
  • Examen du fundus. Elle est réalisée à l'aide d'un ophtalmoscope ou d'une lampe à fente à lentille dioptrique élevée. Avant l'examen, on instille au patient des gouttelettes qui dilatent la pupille (Tropicamide, Cyclomed). Comme le médecin de l’ophtalmoscopie montre clairement un décollement de la rétine, il peut immédiatement confirmer ou infirmer le diagnostic.
  • Tomographie par cohérence optique (OCT). Cette méthode permet non seulement de voir la rétine, mais également d’obtenir son image couche par couche. Avec le détachement sur le tomogramme, la dissection rétinienne et sa saillie dans le vitré sont visibles.

Il est très important de savoir à temps pourquoi se produit un décollement de la rétine. L'identification et l'élimination de la cause de la pathologie augmente considérablement les chances de guérison et aide à éviter la récurrence de la maladie. À cette fin, le patient peut être chargé de consulter des spécialistes et de passer des tests.

Traitement

En cas de décollement de la rétine, le traitement est effectué chirurgicalement. Le but de l'opération est de rétablir le contact perdu entre les couches de la rétine et de bloquer les espaces qui se sont formés.

Méthode extrasclérale

Les opérations sont effectuées à la surface de la sclérotique, sans pénétration dans le globe oculaire. Le scellement est généralement pratiqué sur de jeunes patients ayant les yeux fakichnymi (qui n’avaient pas encore retiré la lentille). Cette méthode est choisie pour les détachements simples et les fractures de la rétine plus près du pôle antérieur de l'œil.

Types de remplissage épiscléralien:

Le comblement scléral n'est pas recommandé en présence de vitréo-rétinopathie proliférante, de larges lacunes et de décollements rhématogènes. Dans tous ces cas, les médecins préfèrent la vitrectomie.

Méthodes endovitreal

Le traitement par vitrectomie consiste à retirer le corps vitré qui remplit la cavité du globe oculaire. Après cela, on injecte brièvement à la personne des substances spéciales qui pressent la rétine et la renvoient à sa place. En guise de substitut au corps vitré, du silicone liquide, de l'air ou d'autres substances destinées à cette substance sont administrés au patient.

Méthodes laser

Le traitement du décollement de la rétine avec un laser est effectué uniquement dans le cas de nouveaux défauts de petite taille. La coagulation laser périphérique vous permet de souder la gaine de maillage et d’empêcher son détachement. La méthode est contre-indiquée dans la localisation des lésions dans la macula. En savoir plus sur la coagulation rétinienne au laser →

Période postopératoire

En période postopératoire, une personne doit prendre régulièrement les médicaments prescrits par le médecin traitant. Au cours du premier mois, il est interdit au patient de dormir sur le ventre et de se pencher (nouer des lacets, ramasser quelque chose sur le sol). En outre, vous ne pouvez pas soulever des objets de plus de 3 kg et vous laver les cheveux.

Afin d'éviter toute infection par des maladies infectieuses, il est déconseillé de se rendre dans des lieux publics le premier mois. Des excursions aux bains, les saunas, les solariums et les piscines doivent être complètement abandonnés. Lorsque vous sortez, vous devez porter un chapeau et des lunettes de soleil de grande qualité. Dans la période postopératoire tardive, une exposition prolongée au soleil doit être évitée.

Il est également important d'abandonner les efforts physiques lourds et les situations traumatiques. Une personne doit mener une vie saine, bien manger et ne pas boire d'alcool.

Décollement de la rétine pendant la grossesse et l'accouchement

Le risque de décollement de la rétine est particulièrement élevé chez les femmes enceintes présentant une myopie élevée. Les femmes qui ont détaché la rétine, ainsi que celles qui présentent un risque élevé de développer une pathologie, recommandent souvent un accouchement par césarienne. L'opération élimine la période de tentatives, évitant ainsi des conséquences indésirables.

Toutes les femmes enceintes doivent être examinées régulièrement par un ophtalmologiste. Les examens effectués en temps opportun permettent de constater les défauts du fond d'œil et de prendre les précautions appropriées.

La méthode la plus efficace et la plus sûre de traitement et de prévention de la maladie est la coagulation au laser. Si l'état du fond de l'œil s'est amélioré après l'intervention, la femme est autorisée à accoucher naturellement.

Les conséquences

Comme déjà mentionné, le détachement de la rétine peut entraîner une perte de vision complète ou partielle. Une intervention chirurgicale rapide évite cette complication grave.

Cependant, même une opération tardive peut prévenir la cécité. Si l'œil continue de voir ou du moins de distinguer la lumière, il est parfois possible de rétablir la vision pendant plusieurs mois.

Prévention

Il n'est pas recommandé aux personnes présentant un risque accru de développer la maladie de s'adonner à des sports motorisés et de soulever des poids. Ils doivent également se présenter régulièrement à des examens préventifs chez un ophtalmologiste. En cas de symptômes d'anxiété, la personne doit contacter immédiatement un spécialiste.

Le décollement de la rétine est une maladie ophtalmologique dangereuse entraînant souvent une perte de vision. La maladie se développe à la suite d'une blessure, d'un soulèvement de poids, d'opérations ou spontanément sans raison apparente. Les détachements sont plus souvent formés chez les personnes présentant des modifications dystrophiques du fond d'œil, diverses rétinopathies, une myopie élevée, chez les femmes enceintes et les femmes qui accouchent.

L'ophtalmoscopie et la tomographie optique cohérente (OCT) sont les méthodes les plus informatives pour le diagnostic de la pathologie. Pour le traitement de la maladie, des techniques extrasclérales, endovitréennes et laser sont utilisées, la méthode de traitement étant choisie individuellement. En cas de petits décollements, un remplissage scléral ou une coagulation au laser est effectué. En cas de décollement sévère et en présence de comorbidités, la préférence est donnée à la vitrectomie.

Types de décollement de la rétine, causes et méthodes de traitement

Le décollement de la rétine est une maladie extrêmement grave, assez dangereuse dans son issue et en même temps la plus difficile en termes d'interventions chirurgicales.

La rétine (en latin appelée «rétine») est l’une des membranes de l’œil qui tapisse l’organe de la vision de l’intérieur. C'est elle qui perçoit la lumière et la convertit en impulsions nerveuses, qui sont ensuite transmises au cerveau.

La possibilité de son détachement est due à la structure anatomique de l'œil, qui présente des caractéristiques. Dans la section arrière, cette membrane est composée de 10 couches à travers lesquelles la lumière doit passer avant d’atteindre les cellules réceptrices de lumière spéciales, appelées photorécepteurs. Parmi ces récepteurs, il y a ce qu'on appelle les bâtonnets et les cônes.

Comme on le voit sur la photo ci-dessus, le décollement de la rétine est la séparation des photorécepteurs de la plus externe de ses 10 couches - la couche d’épithélium pigmentaire. Dans le même temps, la malnutrition de la couche externe se développe, ce qui entraîne rapidement une perte de vision.

Il convient de noter que chaque année dans le monde, cette maladie est diagnostiquée chez une moyenne de 5 à 20 personnes pour 100 000 personnes et dans 70% des cas chez les personnes en âge de travailler.

Actuellement, cette maladie est considérée comme l’une des principales causes de la perte complète de la fonction visuelle et de l’invalidité, et nécessite donc un traitement immédiat.

Causes du décollement de la rétine après la chirurgie

Parmi les causes de la maladie décrite, l'un des rôles déterminants est joué par les modifications du corps vitré, conduisant à ses ruptures, par lesquelles le fluide contenu dans le corps vitré passe sous la rétine et l'exfolie.

La cause principale des ruptures est la tension qui se produit lorsque l'état normal du corps vitré change. Normalement, cela ressemble à une gelée transparente, mais dans certains cas, il devient trouble et des brins denses s'y forment, c'est-à-dire fibres compactées. Ces fibres sont liées à la «rétine» et, à la suite de mouvements oculaires, elles la tirent derrière elles, ce qui conduit à la rupture.

La dystrophie de la membrane interne de l’œil (c’est-à-dire son amincissement) est une autre cause de rupture. En outre, des lésions oculaires, y compris la formation de décollement de la rétine après la chirurgie, peuvent provoquer des déchirures suffisamment importantes.

Il existe certains groupes à risque, la possibilité de développement de cette maladie dans laquelle augmente considérablement. Ceux-ci incluent notamment:

  • les femmes enceintes;
  • patients présentant un degré de myopie modéré ou élevé;
  • les personnes âgées atteintes de diabète;
  • patients atteints de rétinite, de choriorétinite et de maladies dystrophiques héréditaires de la rétine.

Décollement primaire, traumatique et secondaire de la rétine

La classification du décollement de la rétine est basée sur la division de cette pathologie en différents groupes en fonction de ceux-ci ou d'autres signes. Les signes de la maladie comprennent les causes de la maladie, le degré de prévalence et de mobilité, le type, le lien avec la zone maculaire et la durée de l'existence.

Par facteur de causalité, ces types de décollement de la rétine se distinguent par primaire, traumatique et secondaire.

Le développement du décollement primaire est causé par la rupture de la rétine, à la suite de laquelle le fluide du corps vitré passe en dessous.

Le développement d'un tel processus nécessite la présence de facteurs prédisposants, à partir desquels les processus dystrophiques apparaissent. C'est pourquoi un tel détachement est souvent appelé dystrophique. Un rôle défini est également attribué au facteur héréditaire et aux défauts de développement dans la période embryonnaire.

Un autre nom pour le décollement de rétine primaire est régmatogène. Il vient du mot grec "regma", qui signifie une pause.

On dit que ce type de maladie survient le plus souvent. Cela s'explique par le fait que le corps vitré devient plus fluide en raison du vieillissement progressif du corps, ce qui entraîne le fait que la membrane hyaloïde postérieure commence à exfolier.

Dans la plupart des cas, cela n’entraîne aucune conséquence. Cependant, en présence de fortes adhérences du corps vitré avec l'enveloppe interne de l'oeil, le détachement de la membrane spécifiée a un effet de traction (traction) et peut conduire à la rupture.

En même temps, une infiltration à travers la rupture formée du contenu liquide du corps vitré initie le détachement de la couche sensible de la «rétine» du pigment. Par conséquent, ces tractions sont la principale raison du décollement régmatogène de la muqueuse interne de l'œil.

Avec la présence de processus inflammatoires et / ou dystrophiques, la probabilité de tels événements augmente.

Décollement traumatique de la rétine a un lien clair blessures à l'œil (cela inclut également les blessures chirurgicales). Dans ce cas, le processus peut commencer à des moments complètement différents: soit au moment de la blessure, soit après la blessure, ou après plusieurs années.

D'après les résultats de la recherche, on peut affirmer que le décollement de la rétine après une chirurgie représente près de la moitié des cas de cette maladie et se développe le plus souvent au cours de la première année suivant la chirurgie.

Parlant du décollement secondaire de la rétine, il convient de noter qu’il se développe dans le contexte de toutes sortes de processus douloureux de l’œil. Celles-ci peuvent être des tumeurs ou, par exemple, des réactions inflammatoires. Cela inclut également les pathologies occlusives (en particulier altération de la perméabilité de l'artère centrale de la "rétine").

En outre, la rétinopathie diabétique, l'hypertension et la toxicose de grossesse entraînent la survenue d'un décollement secondaire de la rétine.

Traction et décollement séreux de la rétine

Le détachement secondaire selon les variantes de son développement est divisé en deux variantes: traction et séreuse.

Le décollement de la rétine dû à la traction est dû à l'effet de traction des adhérences pathologiques de la rétine et du corps vitré (le mécanisme a été décrit ci-dessus). Ce processus est en cours de développement pour la deuxième fois dans le contexte des états pathologiques prolifératifs des composants oculaires indiqués.

Exsudatif, c'est-à-dire le décollement séreux de la rétine est causé par le liquide sortant des vaisseaux rétiniens. Cela peut survenir à la suite d'une hypertension artérielle ou, par exemple, d'une thrombose de la veine rétinienne centrale. En outre, cette maladie se développe avec une vascularite, un gonflement de la tête du nerf optique et certaines autres maladies.

Décollement local, sous-total et total de la rétine (avec photo)

Selon le degré de prévalence du processus pathologique, quatre types de maladie sont à l’étude: un type local, un décollement étendu, une variante de sous-total et un décollement total de la rétine, dont la photo est située ci-dessous:

Pour leur description, il vaut la peine de dire conditionnellement diviser la rétine entière en 4 parties (quadrants):

  • On parle généralement de décollement local de la rétine si le processus implique un quadrant de la rétine, ce qui correspond à 1/4 de sa surface totale.
  • Une forme commune est caractérisée par le détachement de deux quadrants (1/2 organe).
  • Dans le décollement sous-total de la rétine, le processus s'étend à 3 de ses quarts, c.-à-d. exfolier 3 quadrants.
  • Et enfin, un détachement complet et excitant des 4 quadrants, se produit lorsque la dernière forme de la maladie selon cette classification est le décollement total de la rétine.

Décollement de la rétine plat, haut, mobile et rigide

Si le liquide accumulé sous la membrane réticulaire s'est accumulé dans la vessie, dans ce cas, le détachement est appelé haut ou bouillonnant. Contrairement à cette forme, avec décollement plat de la rétine, cette coquille est réunie en plis.

Par mobilité, il existe des formes mobiles et rigides de la maladie. Pour déterminer le degré de mobilité, on prescrit au patient de rester au lit pendant 2 jours, après quoi la position rétinienne est vérifiée. Si elle est complètement adjacente aux calques sous-jacents, il y a une forme en mouvement. Si cela convient, mais pas complètement, mais dans différents domaines, on parle alors de différents degrés de mobilité. S'il n'y a pas de pilier sur toute la rétine, un diagnostic rigide est alors posé, c'est-à-dire détachement inamovible.

Signes de décollement de la rétine

En règle générale, les premiers signes de décollement de la rétine sont les soi-disant phénomènes lumineux. Ils peuvent être sous la forme de photopsies, lorsque des éclairs de lumière apparaissent devant les yeux, ou sous la forme de métamorphopsies, lorsque des lignes en zigzag apparaissent avant les yeux. Si un vaisseau s’est rompu dans la rétine, on remarquera le clignotement des «mouches» ou l’apparition de taches noires devant les yeux, ainsi que de douleur dans les yeux. Toutes ces manifestations indiquent une irritation des cellules photosensibles du fait de l'action de traction du corps vitré.

À mesure que le décollement de la rétine progresse, les symptômes sont complétés par le fait qu'un "voile" est établi devant les yeux. Les patients peuvent le comparer avec un «rideau large» ou un «rideau».
Au fil du temps, il augmente et occupe tout ou partie du champ de vision.

Il y a une diminution assez rapide de l'acuité visuelle. Dans ce cas, une caractéristique intéressante est notée: en raison de la résorption partielle du fluide, ainsi que de l'adhésion indépendante de la rétine le matin, l'acuité visuelle peut être améliorée et le champ visuel peut s'étendre temporairement. Cependant, vers le milieu de la journée, les symptômes de décollement de la rétine augmentent à nouveau.

Une telle amélioration temporaire n’est possible qu’avec le détachement récent. Si le défaut existe depuis longtemps, la rétine, ayant perdu sa mobilité et son élasticité, ne peut plus s'adapter d'elle-même.

Il convient de noter que lorsqu'une rupture rétinienne se produit dans ses parties inférieures, la progression du détachement se produit relativement lentement: par exemple, ce processus peut prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois, sans développer de défauts des champs de vision pendant longtemps.

Il s’agit d’une version très insidieuse du développement des événements, car dans ce cas, la maladie est détectée au stade de l’implication dans le processus de la tache jaune, ce qui aggrave considérablement le pronostic quant au fonctionnement futur de l’organe de la vision.

En revanche, des signes de décollement de la rétine en cas de localisation de sa rupture dans les parties supérieures peuvent apparaître au bout de quelques jours seulement car, dans ce cas, le processus progresse rapidement, car son fluide accumulé pèse sur la rétine avec son poids et l'exfolie sur une grande surface.

De plus, si l’aide n’est pas fournie à temps, il est fort probable que le détachement complet, y compris la macula, se traduise par l’apparition de courbures et d’oscillations d’objets visibles.

Dans certains cas, lors du détachement, la diplopie survient à la suite d'un strabisme latent dans un contexte de perte de vision. Et parfois, la maladie s'accompagne d'hémorragies oculaires et d'une inflammation de l'iris.

Diagnostic et effets du décollement de rétine

En cas de suspicion d'évolution de cette maladie, il est nécessaire de procéder à un examen approfondi du patient, car Un diagnostic précoce aidera à éviter une perte irréversible de la fonction de l'organe de la vision.

L'ensemble des études devrait comprendre un contrôle de l'acuité visuelle ainsi qu'une périmétrie (définition des champs visuels), ce qui permettrait de déterminer la perte des champs visuels du côté opposé au détachement.

La biomicroscopie détermine la présence de cordons, la destruction et d’autres modifications du corps vitré. Lors de la mesure de la pression intra-oculaire, on note une diminution modérée de celle-ci. L’ophtalmoscopie joue le rôle principal dans le diagnostic de la maladie décrite. En utilisant cette méthode, il est possible de juger de l'emplacement et du nombre de déchirures, ainsi que d'identifier les zones de dystrophie.

Dans les cas où une ophtalmoscopie n'est pas possible (par exemple, si des opacités sont présentes dans le cristallin ou le corps vitré), une échographie de l'œil est indiquée.
Des études électrophysiologiques sont possibles pour évaluer la viabilité du nerf optique et de la membrane interne de l'œil.

Afin d’éliminer les éventuelles ruptures de la «rétine» après des blessures à la tête du patient, un ophtalmologiste doit être consulté.

Il faut se rappeler que l'organe de la vision est très difficile à restaurer en cas de perturbation de son fonctionnement normal.

Si vous hésitez à traiter la décollement de la muqueuse interne de l'œil, une hypotension persistante accompagnée de sous-trophrophie peut se développer rapidement. Une iridocyclite chronique ou une cataracte secondaire peut également survenir. Et bien sûr, la conséquence la plus terrible du décollement de la rétine est la cécité incurable.

Traitement médicamenteux et chirurgical du décollement de rétine

Aujourd'hui, la médecine dispose d'un riche arsenal de moyens pour traiter le décollement de rétine. Chaque méthode a ses propres avantages et inconvénients, ses propres indications et contre-indications d'utilisation. Cela donne à l'ophtalmologiste la possibilité de choisir l'option de traitement la mieux adaptée à un patient particulier.

Il est intéressant de noter qu’à notre époque, il n’existe aucune méthode de traitement conservateur des décollements de rétine rhegmatogène. Dans ce cas, les interventions chirurgicales ont pour but d'identifier et de fermer les déchirures rétiniennes avec un minimum de dommages. Pour atteindre cet objectif, il est nécessaire de prévoir un affaiblissement ou une suppression complète de la traction, ainsi que de garantir le contact des bords de la fente avec la couche de pigment sous-jacente.

Aujourd'hui, la chirurgie en tant que méthode de traitement du décollement de rétine a un certain succès. Avec la chirurgie opportune, presque tous les patients ont un ajustement anatomique de la rétine. Et dans la moitié des cas, l'acuité visuelle est fixée à 0,4 et plus.

La préservation de la vision dépend de la participation au processus de la région de la tache jaune: si cette zone est affectée, la vision sera alors irréversiblement réduite.

Il convient de noter ici que chez 10% des patients sans lésion de la zone spécifiée, malgré des résultats de traitement satisfaisants, la vision se détériore encore. Cela est dû au développement de l'œdème kystique de la macula (tache jaune) et à la formation de plis dans sa zone.

Le traitement médicamenteux du détachement de traction de la rétine n’a pas encore été mis au point. Cependant, un certain nombre de scientifiques mènent des recherches assez actives sur l'efficacité de divers médicaments dans la prévention de la vitréorétinopathie proliférative.

Le traitement chirurgical dans ce cas dépendra de la cause et du degré de traction. L'objectif principal sera à nouveau leur affaiblissement ou leur élimination complète. En cas de combinaison de tractions et de lacunes, celles-ci doivent être identifiées et fermées.

En ce qui concerne le détachement exsudatif, le traitement médicamenteux et chirurgical dépend en grande partie de la pathologie, dans le contexte de laquelle son développement s'est produit.

S'il s'agit de maladies inflammatoires, des anti-inflammatoires stéroïdiens et non stéroïdiens sont couramment utilisés. La radio et la curiethérapie sont utilisées pour les tumeurs oculaires. Avec la composante infectieuse de la lutte contre les antibiotiques.

Pronostic et prévention du décollement de la rétine

Avec le décollement de la rétine développé, le pronostic dépendra du délai de prescription de la pathologie, ainsi que de la rapidité des procédures médicales. En particulier, les interventions chirurgicales dans les premiers stades du développement de la maladie conduisent généralement à un résultat favorable.

La prévention du décollement de la rétine aide dans de nombreux cas à prévenir le développement de cette maladie.

Pour ce faire, les patients atteints de myopie avec dystrophie rétinienne, diabète sucré et blessure à la tête et / ou à un organe de la vision doivent être soumis à un examen prophylactique régulier par un ophtalmologiste.

En outre, un ophtalmologiste procède obligatoirement à un examen pendant la grossesse, ce qui permet d'éviter le développement d'un décollement de la rétine lors de l'accouchement.

Il convient de rappeler que si une personne appartient au groupe à risque en raison de la survenue de cette maladie, il est souhaitable qu'elle ne subisse pas d'effort physique intense, ce qui signifie qu'il est nécessaire d'éviter de soulever des poids et de limiter les activités à certains sports.

De même, si un patient présente une dystrophie de la muqueuse interne de l'œil, une coagulation au laser de la rétine ou une cryopexie peut être réalisée pour empêcher le détachement.

Méthodes de traitement du décollement de la rétine

Décollement de la rétine - une pathologie ophtalmique commune, à la suite de la formation de laquelle la rétine est séparée de la choroïde.

La formation de ce problème peut être provoquée par un certain nombre de facteurs négatifs, ainsi que par des caractéristiques physiologiques.

Quelles sont les causes et les symptômes du décollement de la rétine? Comment le détecter et le traiter efficacement? Quelle est la gravité des complications potentielles de la maladie? Vous pouvez lire à ce sujet et beaucoup d'autres choses dans notre article.

Comment se produit le décollement de la rétine?

La rétine est la structure la plus fine du système visuel. Elle borde le globe oculaire de l'intérieur. Avec son aide, les impulsions lumineuses sont perçues en passant plus tôt dans les parties antérieure et centrale de l'œil, qui se transforment à leur tour en ondes d'excitation nerveuse et sont transmises au cerveau le long des axones des cellules correspondantes, où elles forment une image perçue de manière objective.

En l'absence de pathologies, la rétine s'accroche étroitement à la choroïde d'une part et au corps vitré de l'autre.

En raison d'un certain nombre de maladies, pathologies, syndromes, blessures aux yeux et autres facteurs, cette structure fine peut s'effriter.

Habituellement, ce processus s'accompagne d'une dystrophie des membranes, d'une diminution de la densité et de la pression du corps vitré, se brise dans la rétine elle-même. Plus le problème est vaste, plus le degré d'exfoliation diagnostiqué par l'ophtalmologiste est sévère. Le stade final de la maladie est le détachement complet de la rétine de la choroïde.

Causes du décollement de la rétine

Les ophtalmologistes modernes considèrent que l’une des causes les plus fréquentes de décollement de la rétine:

  • La myopie. Un défaut commun de réfraction de la vision, communément appelé "myopie". En moyenne, la moitié des patients atteints de décollement de rétine ont souffert de cette maladie avant la formation de la pathologie;
  • Aphakia L'absence de la lentille dans les anomalies du système visuel ou l'intervention chirurgicale nécessaire. Un patient sur trois avec un détachement a ce problème dans l’histoire;
  • Artifakia La présence dans l'oeil d'un objectif artificiel, le plus souvent en plastique. 20% des patients présentant la pathologie principale ont un tel implant;
  • Lésion oculaire. Toute blessure directement ou indirectement liée au système visuel. Le problème du décollement de la rétine se manifeste dans 10 à 15% des cas.

Très souvent, le développement de la maladie est prédéterminé par une combinaison de plusieurs causes, en particulier si elles se forment en présence de facteurs provocants, tels que troubles circulatoires persistants du système vasculaire, maladies virales ophtalmiques, fortes tensions physiques et émotionnelles, vieillissement physiologique du corps avec processus dégénératifs progressifs des membranes muqueuses et élastiques du corps..

Symptômes et étapes du décollement de la rétine

La sévérité des symptômes de décollement de la rétine dépend du degré de pathologie - plus elle est élevée, plus le patient et l'ophtalmologiste peuvent révéler des manifestations négatives.

Les principales étapes du décollement de la rétine:

  • Étape 1 Détachement mineur, ne prenant généralement pas plus d'un quart de cercle;
  • Étape 2 Décollement de rétine classique, diagnostiqué chez la plupart des patients. Zone de pathologie - jusqu'à 2 quadrants;
  • Étape 3 Sous-total type de pathologie, couvrant une zone allant jusqu'à 3 quadrants;
  • Étape 4. Décollement total de la rétine dans lequel il est complètement séparé de la choroïde.

Au cours du détachement, les principaux symptômes sont les suivants:

  • Photopsies. Défauts visuels à court terme sous forme de fusées éclairantes, d'étincelles et d'éclairs apparaissant et disparaissant spontanément. Précèdent généralement le début du processus pathologique;
  • Métamorphopie Une gamme plus large de défauts visuels flottants sous forme d’ondes, de filaments, de mouches. Les photopsies apparaissent un peu moins fréquemment, mais peuvent être observées subjectivement pendant un intervalle de temps large - de 5 minutes à plusieurs heures. Cette manifestation est caractéristique de 1 degré de décollement de la rétine;
  • Déficience visuelle, troubles de la coordination des mouvements. Les symptômes sont caractéristiques de la pathologie de grade 2 et plus. La clarté de la perception visuelle diminue proportionnellement à la zone de détachement; avec des stimuli extérieurs lumineux, le patient peut éprouver des problèmes de coordination des mouvements;
  • Opacités, perte de vision périphérique. Habituellement, les manifestations sous la forme d'un voile devant les yeux, le rétrécissement de l'angle de vision et la formation de "taches aveugles", d'ombres et d'autres défauts stationnaires dans les régions périphériques sont corrélés au décollement rétinien sous-total;
  • Perte de vision centrale et cécité. Stades total et terminal de la pathologie, respectivement.

Diagnostics

Le diagnostic opportun et particulièrement précoce du décollement de la rétine permet dans la plupart des cas d’apporter une correction matériel-chirurgicale plus précise de la pathologie et augmente de manière significative les chances d’un résultat favorable et du maintien de la qualité de la vision. Les activités principales incluent les techniques suivantes:

  • Examen du fundus. Un objectif asphérique ou un analogue à trois miroirs de Goldman est utilisé;
  • Mesure de l'acuité visuelle;
  • Recherche en périmétrie;
  • Mesure de la pression intra-oculaire et examen parallèle de l'oeil sur une lampe à fente.

En cas de complications supplémentaires, les méthodes suivantes peuvent être appliquées:

  • Scanners et IRM;
  • Angiographie à la fluorescéine;
  • Tomographie optiquement cohérente des sections postérieures et des parois de l'œil;
  • Balayage par ultrasons en mode bidimensionnel;
  • Autres activités confirmant directement ou indirectement le diagnostic principal - de la biomicroscopie aux études de phénomènes entropiques et aux tests électrophysiologiques aux examens de laboratoire complexes avec livraison de tous les biomatériaux nécessaires.

Traitement du décollement de la rétine

Comme le montre la pratique ophtalmique moderne, les méthodes conservatrices de traitement du décollement de rétine ne sont pas efficaces.

Des médicaments distincts peuvent être prescrits par un spécialiste pour soulager temporairement les manifestations symptomatiques de la pathologie, telles qu'un processus inflammatoire fort (corticostéroïdes), des lésions bactériennes secondaires (antibiotiques), etc., mais l'intervention chirurgicale, tant classique que matérielle, reste la base du traitement, en utilisant méthodes non invasives de fixation du décollement de rétine. Les traitements typiques dans cette situation sont présentés ci-dessous.

Coagulation laser

Cette procédure non invasive peut aider à rétablir le flux sanguin dans les vaisseaux périphériques et à prévenir le décollement de la rétine au début du processus pathologique. Elle est réalisée principalement en ambulatoire.

Avant l'événement, le patient est dilué avec un médicament qui dilate la pupille, après quoi des gouttes anesthésiques sont utilisées. Le patient occupe une position fixe. Un réglage laser basse fréquence est amené à l'œil et le traitement des localisations problématiques avec un faisceau d'impulsions lumineuses dirigé commence.

Au point d'élever la température dans la zone d'exposition directe, le laser soude et colle les coquilles et les tissus endommagés, tandis que les sensations de douleur sont pratiquement absentes. La procédure proprement dite ne prend pas plus de 20 minutes et son efficacité dans les premiers stades du décollement de la rétine varie de 70 à 75%.

Vitrectomie

La vitrectomie est une procédure chirurgicale et ophtalmologique classique visant à retirer une partie du corps vitré ou cet élément du système visuel dans son ensemble, après quoi le médecin obtient un accès direct à la rétine.

L'événement a lieu le plus souvent sous anesthésie générale. Par le biais de micro incisions, le médecin retire le corps vitré de la cavité, ce qui lui permet de rétablir l’intégrité de la rétine et de la renforcer par cautérisation. Une fois les actions principales terminées, le composant de remplacement est placé devant lui sous la forme d’une solution saline équilibrée ou de polymères artificiels, au lieu du fluide physiologique, et les perforations externes sont fermées.

La durée moyenne de fonctionnement est d'environ 2,5 à 3 heures. Le vitré liquide est complètement rétabli dans l'œil en l'espace d'un mois, à l'aide d'une solution saline qui ne nécessite pas de remplacement.

Remplissage extrascleral

Technique chirurgicale invasive destinée à la convergence et à la fixation des zones détachées de la rétine avec l'épithélium pigmentaire par l'impact sur la surface de la sclérotique.

Après détermination précise de la localisation de la pathologie, à travers l'incision dans la conjonctive, un sceau avec une éponge en silicone souple est appliqué sur la surface de la sclérotique, après quoi il est fixé avec des sutures et le drainage des liquides accumulés est effectué et remplacé par du gaz ou une solution dans un récipient spécial (appelé ballon extrascléral).

L'étape finale est la couture conjonctivale et la récupération. L'opération dure environ 1 à 1,5 heure et est efficace aux stades 1 à 3 du décollement de la rétine.

Cryopsie rétinienne

Cette technique est généralement auxiliaire et est utilisée parallèlement au remplissage, en complément de la vitrectomie ou en alternative à la coagulation au laser.

Le principe de base est la congélation de sections amincies ou brisées de la rétine avec un agent cryogénique spécial. La procédure est effectuée sur la paroi arrière de l'oeil, elle a pour résultat la fixation des bords des coquilles et leur cicatrisation.

Complications et conséquences

Le décollement de la rétine peut provoquer le développement d'une grande variété de conséquences négatives du système visuel humain. De plus, la pathologie elle-même est souvent une complication de certaines maladies, et pas seulement du spectre ophtalmologique.

Le plus souvent, des problèmes supplémentaires surviennent lors du diagnostic tardif du décollement de la rétine, en cas d’opérations infructueuses ou d’absence de traitement en tant que tel. Avec tout cela, même un traitement de qualité, administré au patient à temps, ne garantit pas la possibilité de conséquences pathologiques.

Complications typiques:

  • Lacunes et perforations des membranes adjacentes à la rétine. Ils provoquent toute une série de problèmes ophtalmologiques, des diastases au strabisme;
  • Formation d'hémorragies causées par des hémorragies sous la rétine ou dans le corps vitré;
  • Détérioration significative de la transparence lumineuse de la cornée et augmentation de celle-ci de processus dégénératifs avec formation d'érosion, entraînant une diminution de la qualité de la vision et d'autres pathologies;
  • Ralentissement ou arrêt de la circulation sanguine dans l'artère centrale alimentant la rétine. À son tour, il provoque une thrombose locale et d'autres pathologies du système cardiovasculaire;
  • Cécité complète au stade terminal du décollement de la rétine.

Maintenant, vous savez tout sur les symptômes, le traitement et les causes du décollement de la rétine.

Pourquoi se produit un décollement de la rétine et qu'est-ce qui est dangereux (caractéristiques et traitement)

Tous les ophtalmologistes savent ce qu'est le décollement de la rétine et pourquoi il se développe. L'homme voit à travers l'organe de la vision. Il comprend les globes oculaires, les nerfs et les appendices. La rétine est la paroi interne de l'œil, qui fait partie de l'analyseur visuel. Il abrite des cellules sensibles qui traitent les informations entrantes. La rétine fait partie du système optique de l'œil.

Décollement de la rétine

Quel est le décollement total de la rétine, tout le monde ne le sait pas. C'est une maladie dangereuse dans laquelle les cônes et les bâtons sont séparés de la choroïde. Cette pathologie entraîne une diminution ou une perte complète de la vision. C'est l'une des maladies les plus dangereuses en ophtalmologie. Les méthodes conservatrices dans ce cas ne sont pas efficaces.

Le décollement de la rétine est assez courant. L'incidence parmi la population peut aller jusqu'à 20 personnes pour 100 000 habitants. Cette pathologie est la principale cause de cécité et d’invalidité. Le plus souvent, ce problème concerne les jeunes. La gravité de la maladie dépend du degré de détachement. Souvent, les enfants sont confrontés à ce problème.

Les principaux facteurs étiologiques

Lorsque le détachement des causes de la rétine peut être très différent. Il existe des formes primaires et secondaires de cette pathologie. Les facteurs suivants jouent un rôle majeur dans le développement de la maladie:

  • rupture de la rétine;
  • pénétration du fluide vitreux dans la rétine;
  • changements dystrophiques;
  • les blessures;
  • interventions chirurgicales;
  • les tumeurs;
  • la rétinite;
  • l'uvéite;
  • la choriorétinite;
  • occlusion aiguë des artères;
  • le diabète;
  • drépanocytose de l'anémie;
  • toxicose pendant la grossesse;
  • l'hypertension

La forme primaire de la maladie est causée par la rupture de la coquille. La cause est la dystrophie du réseau ou de la dystrophie carotidienne. Dans certaines zones, la rétine s'amincit, ce qui entraîne sa rupture.

Les facteurs de départ sont les mouvements brusques, les blessures à la tête et une forte tension physique. Selon le degré de dommage, il existe un détachement complet et partiel.

Les blessures aux yeux sont une cause fréquente. C'est possible avec la boxe et d'autres sports dangereux, coups à la tête, chutes, accidents de la route. Il existe des cas connus de lésions de la rétine au cours d'une intervention chirurgicale. Cette maladie est souvent diagnostiquée chez les personnes atteintes de diabète de longue durée.

Ceci est possible avec un médicament irrégulier. La base est l'angiopathie. Les vaisseaux de ces personnes deviennent plus perméables. Occlusion (blocage) des artères se développe. Il y a souvent des tumeurs.

Tout cela provoque la formation de tissu cicatriciel et des dommages à la rétine. La forme secondaire (symptomatique) de la maladie se développe sur le fond de la pathologie inflammatoire de l'oeil.

Parfois, un décollement de la rétine est observé pendant la grossesse. La raison - toxicose prononcée. La rétine est souvent touchée chez les personnes hypertendues. Les facteurs prédisposant au développement de cette pathologie ophtalmique suivants sont connus:

  • la myopie;
  • grandes charges visuelles;
  • non-respect de l'hygiène personnelle;
  • la présence de diabète;
  • l'alcoolisme;
  • exposition à des substances toxiques;
  • changements dans le fond;
  • astigmatisme;
  • la présence de cataractes;
  • infections virales;
  • période de port d'un enfant;
  • prédisposition génétique.

Pour la plupart des gens, un seul œil est impliqué dans le processus. Dans 15% des cas, un détachement bilatéral a été détecté.

Détachement pendant l'accouchement

Le décollement de la rétine est dangereux pendant la grossesse. Dans ce cas, la consultation de l'ophtalmologiste est requise. Les facteurs suivants peuvent affecter le développement de cette pathologie:

  • toxicose;
  • hypertension artérielle;
  • ajustement hormonal.

Le groupe à risque comprend les femmes souffrant de myopie. Pour la première fois, un oculiste devrait procéder à un examen après 10 à 14 semaines de grossesse. Une ophtalmoscopie est réalisée.

Pupilles pré-dilatées. S'il n'y a pas de changement, une deuxième consultation est requise à la fin du 3ème trimestre. La gravité du détachement ne dépend pas du degré de myopie.

Avec une forme grave de la maladie peut être la question de l'avortement. Parfois, une coagulation préventive au laser est effectuée. Une césarienne est souvent requise.

C'est nécessaire s'il y a un risque de rupture de la rétine pendant le travail. De fortes tentatives créent une pression dans les yeux, ce qui conduit souvent à la rupture de la coquille. Ces femmes ont besoin d'une surveillance médicale.

Comment se manifeste la maladie

Lorsque les symptômes de décollement de la rétine ne sont pas toujours prononcés. Présages possibles de la maladie sous forme de phénomènes lumineux. Ces personnes sentent périodiquement des éclairs devant leurs yeux.

Lors de la rupture du navire apparaissent des mouches ou des cercles noirs. Ce sont eux qui incitent la personne à aller à l'hôpital. La douleur peut survenir. Le décollement de rétine de traction progresse rapidement. Si non traité, un voile apparaît devant les yeux.

Cela provoque une diminution du champ visuel. La netteté de voir les choses se détériore rapidement. Un décollement de la rétine rhumatogène peut survenir avec une diplopie (fantôme).

Chez certains patients, la vision s’améliore le matin. Ceci est un événement temporaire. La raison - la résorption de fluide. Si elle n'est pas traitée, la rétine devient moins mobile et moins élastique.

L'évolution lente est caractérisée par la forme de la maladie, caractérisée par une rupture de la coque dans les parties inférieures. Les symptômes de décollement de la rétine dépendent en grande partie de la taille du site de la lésion. La décharge totale la plus dangereuse de la coquille. Dans le cas du détachement de la macula, on voit des objets courbes. La vision tombe très vite.

Sur le fond de cette pathologie développe souvent un strabisme latent. Certaines personnes développent une iridocyclite et un hémophtalme. Dans ce dernier cas, le sang s'accumule. Il n'y a aucun signe de décollement de la rétine tel que fièvre et frissons. Cela est dû au fait que la maladie a le plus souvent une nature non infectieuse.

Plan d'examen du patient

Le traitement du décollement de la rétine est effectué après un examen approfondi des patients. De la rapidité du diagnostic dépend du pronostic pour la santé. Les études suivantes sont menées:

  • évaluation de l'acuité visuelle;
  • périmétrie;
  • tonométrie;
  • biomicroscopie;
  • ophtalmoscopie;
  • Échographie;
  • l'étude des structures de l'oeil en lumière transmise;
  • tomographie cohérente;
  • électrorétinographie;
  • numération globulaire complète;
  • recherche biochimique;
  • analyse d'urine;
  • étude électrophysiologique.

Contrairement à beaucoup d'autres maladies oculaires, le détachement se produit sur le fond d'une vision basse ou normale. À cet égard, l’évaluation de la netteté de la vision des objets n’est pas très utile.

Avec cette pathologie est la périmétrie. Cela vous permet d'évaluer le champ de vision. La périmétrie informatique est le plus souvent effectuée. Avec le décollement de la rétine, les champs visuels du côté opposé disparaissent.

La biomicroscopie est d'une grande valeur. Dans cette étude, toutes les structures oculaires sont évaluées en détail sous fort grossissement. Lorsque biomicroscopie appliquée lampe à fente.

Des méthodes de diagnostic supplémentaires incluent la tonométrie. La pression dans les deux globes oculaires est mesurée. Avec le détachement, il peut être légèrement réduit.

La méthode de diagnostic la plus simple est l'ophtalmoscopie. C'est direct et indirect. L'étude a révélé une pléthore de vaisseaux sanguins, un site de détachement et une diminution du réflexe du fundus.

Dans la forme de traction du détachement, les cordons et les membranes néovasculaires sont visibles. Si nécessaire, la présence de phénomènes entopiques est déterminée. L'état fonctionnel de la rétine est évalué par un examen électrophysiologique.

Méthodes de traitement des patients

Le traitement conservateur du détachement n'est pas efficace. Le moyen principal de préserver la vision consiste à recourir à la chirurgie. Retarder ou ignorer les symptômes de la maladie peut entraîner des complications: atrophie du globe oculaire, réduction persistante de la pression, cataracte secondaire et cécité. Au cours de l'opération, le médecin traitant réduit la distance entre les cellules photosensibles et l'épithélium pigmentaire.

Des pointes sont créées dans la zone de l’écart. Cela vous permet de normaliser la vision. Le coût du traitement dépend du type d'intervention chirurgicale. Le plus souvent effectué les opérations suivantes sur les yeux:

  • thérapie au laser;
  • scléroplastie;
  • remplissage extrascléral;
  • montgolfière;
  • la vitrectomie;
  • intervention vitréorétinienne;
  • la cryocoagulation.

Chaque méthode a ses propres avantages et inconvénients. Lorsque le traitement de décollement de la rétine remèdes populaires inefficaces. Tous les patients ont besoin d'une hospitalisation urgente.

Traitement extrascleral et endovitreal

Très souvent, lorsque la rétine est détachée, des opérations extrasclérales sont effectuées. Cela comprend le scellement et la montgolfière. Dans le premier cas, une éponge spéciale (joint) est installée dans la zone de la sclérotique. Au moyen de cela, la zone d'indentation est créée. L'écart est éliminé et le liquide accumulé est absorbé.

L'étanchéité est circulaire, sectorielle et radiale. La mise en balles est différente dans le sens où un cathéter spécial est utilisé. Son pompage crée un arbre d'indentation.

L'enlèvement du corps vitré peut être nécessaire pour permettre l'accès aux structures postérieures de l'œil. Du silicone, une solution ou un gaz est introduit à la place. Ils assurent la convergence de la rétine avec la choroïde.

Ceci est une chirurgie endovitréenne. La vitrectomie n’est pas pratiquée avec des modifications rétiniennes importantes et un trouble de la cornée. Dans les premiers stades de la maladie, il est possible d'utiliser des méthodes de traitement douces. Celles-ci incluent la cryopexie et la coagulation au laser.

Soins infirmiers postopératoires

Après le traitement du décollement de la rétine, les patients ont besoin de soins. Le bandage est appliqué. Cela aide à prévenir l'entrée de germes et l'infection secondaire. Le pansement doit être changé régulièrement. Ce doit être stérile. Les paupières sont traitées avec une solution antiseptique. Bientôt, le pansement peut être remplacé par une gaze stérile.

Il est fixé avec du ruban adhésif sur le front. Après la chirurgie, une douleur temporaire est possible. Pour son élimination, des AINS ou des analgésiques sont utilisés. Des médicaments souvent prescrits tels que Ketanov et Ketorol. Après l'opération, vous devez vous conformer au repos au lit. Tous les patients doivent abandonner l'haltérophilie.

Autorisé à soulever des objets ne pesant pas plus de 5 kg. Il est nécessaire de prévenir les situations stressantes et la surcharge mentale. Après l'opération sur l'œil, il est nécessaire d'exclure temporairement toute pénétration d'eau, de savon et de gels sur la zone endommagée. Les gouttes oculaires sont utilisées pour prévenir les complications postopératoires.

Le médecin prescrit un remède du groupe des glucocorticoïdes ou des antibiotiques. Les médicaments les plus utilisés tels que Indocollir, Tobrex, Floksal, Tobradex. Le prix pour eux est petit.

Si une personne a des antécédents de diabète, des gouttes à base de corticostéroïdes sont utilisées. Ceux-ci incluent Diprospan et Kenalog. Après le congé, il est nécessaire de consulter un ophtalmologiste pour évaluer l’état de l’analyseur visuel.

Dans les premières semaines après la chirurgie, une personne doit porter des lunettes ou des lentilles de contact. Le plus souvent, la vision est normalisée en quelques mois. Chez les personnes affaiblies, cette période augmente.

Pour éviter les accidents après l'opération, il n'est pas recommandé de conduire une voiture. Il est nécessaire de limiter la consommation de liquide. Il est recommandé de suivre un régime sans sel et d'abandonner complètement les boissons alcoolisées.

Mesures préventives et pronostic

Le pronostic est déterminé par le degré de détachement, la rapidité du traitement et la présence de comorbidités. Un résultat favorable avec la restauration de la fonction visuelle est observé dans le cas où une assistance a été fournie aux premiers stades. La prévention spécifique de cette maladie est absente. Il est très difficile de le prévenir.

Pour empêcher la rétine de se décoller, les recommandations suivantes doivent être suivies:

  • visitez régulièrement un ophtalmologiste et vérifiez votre vue;
  • traiter la myopie;
  • exclure toute lésion oculaire et toute ingestion d'objets étrangers à l'intérieur;
  • arrêter de fumer et de l'alcool;
  • abandonner les sports lourds et traumatiques;
  • traiter le diabète sucré et l'hypertension aux stades précoces;
  • mener une vie correcte pendant la grossesse.

Les personnes à risque doivent consulter un ophtalmologiste au moins une fois par an. Si le détachement est déjà détecté, une coagulation au laser peut être effectuée. Cela vous permet d'éviter les complications. Si cette pathologie est diagnostiquée chez une femme enceinte, une césarienne peut être nécessaire.

Un aspect important de la prévention est la prévention des maladies inflammatoires et l’élimination des blessures à la tête. Ainsi, le détachement de la rétine est une pathologie dangereuse. L'automédication peut causer la cécité. Soins chirurgicaux d'urgence requis.