Maladie des yeux chez l'homme: symptômes et noms

Les ophtalmologistes ont plusieurs centaines de maladies qui affectent les organes de la vision. Chacune de celles-ci, si elle n'est pas traitée correctement, peut avoir des conséquences désastreuses. De nombreuses maladies oculaires chez l'homme sont associées à des processus inflammatoires, qui affectent la structure rétinienne et perturbent les fonctions de la pupille. La médecine connaît des méthodes efficaces pour traiter tous les maux ophtalmologiques, mais parfois, en raison du traitement tardif du patient pour obtenir de l'aide, elles ne peuvent être appliquées. Les informations que vous allez collecter à partir de cet article aideront à éviter cette erreur.

Symptômes communs de la maladie des yeux

Malgré la diversité des maladies des yeux, la majorité des patients souffrant de divers maux ont les mêmes symptômes. Les symptômes les plus courants rencontrés dans la pratique ophtalmique sont les suivants:

  • rougeur;
  • compartiments purulents;
  • acuité visuelle réduite;
  • "Sable sous les paupières";
  • augmentation de la pression oculaire (glaucome);
  • vision floue;
  • points flottants devant les yeux;
  • sensation de présence d'un corps étranger;
  • œdème des paupières;
  • sensibilité accrue à la lumière vive;
  • larmoiement abondant.

Maladies rétiniennes

La rétine est la paroi interne de l'œil humain, d'une épaisseur inférieure à 1 millimètre. Elle est responsable de l'exactitude et de l'exhaustivité de la formation d'images transmises au cerveau. Le principal symptôme de la fonction rétinienne altérée est une nette détérioration de la vision. Il est impossible d'établir un diagnostic précis sur la base de ce symptôme, mais cela peut constituer une bonne raison d'aller consulter un médecin. Les maladies rétiniennes humaines les plus courantes sont les suivantes:

Maladies infectieuses, réactions allergiques, troubles du système endocrinien, troubles métaboliques, lésions oculaires, exposition à l'énergie radiante.

Opacités focales / diffuses gris / jaune / blanc dans le fond d'œil, hémorragies, œdèmes de la rétine, diminution marquée de la vision.

Procédures stimulantes: électrostimulation, stimulation magnétique. Chirurgie vasoreconstructive.

Rupture de la membrane réticulaire.

Augmentation de la tension rétinienne du côté vitré.

Détérioration soudaine de la vision, un linceul recouvrant souvent le champ visuel, flash / éclair, "image flottante".

Rétinopexie pneumatique, indentation sclérale, vitrectomie.

Formation de la membrane épirétinienne dans la cavité vitréenne.

Vieillissement, rétinopathie diabétique, décollement de la rétine, myopie, traumatisme.

Mauvaise vision, fantômes, distorsion de la perception visuelle.

Méthode chirurgicale - retrait de la membrane sous anesthésie locale.

Dommages aux vaisseaux sanguins de la rétine.

Violation de la régulation nerveuse de la circulation sanguine dans le corps.

Vision floue, saignement du nez, le développement de la myopie, la dégénérescence de la rétine, flash dans les yeux.

L'angiopathie rétinienne est une manifestation de maladies affectant les vaisseaux sanguins dans tout le corps. Le traitement est une lutte contre la maladie sous-jacente.

Maladies cornéennes

Anomalies de la sclérotique

Un ensemble de défauts dans la formation de la sclérotique, conduisant à une détérioration de la vision, à l'apparition de douleurs et de larmoiement.

Facteurs héréditaires, altération des processus métaboliques dans le corps, cataractes.

Modifications de la pigmentation et de la structure biologique de la sclérotique.

Les maladies oculaires anormales chez l'homme associées à une altération du développement de la sclérotique sont traitées par des méthodes chirurgicales.

Infections bactériennes, lésions oculaires, herpès, utilisation de médicaments psychotropes.

Opacité cornéenne / expression, turbidité et douleur

Traitement antibactérien / antiviral / antifongique. L'utilisation de gouttes oculaires, de comprimés, d'injections intraveineuses.

La défaite de l'endothélium - la couche la plus interne de la cornée.

Image tentaculaire, acuité visuelle instable, éblouissement lorsque vous regardez une source de lumière vive ou brûlante dans les yeux.

Augmenter le diamètre de la cornée.

Trouvé dans un enfant à la naissance. Le diamètre de la cornée peut augmenter à l'âge adulte.

Le traitement de cette maladie de la cornée chez l'homme n'est pas nécessaire, car il n'y a pas d'effet négatif sur l'acuité visuelle et l'état oculaire.

Les paupières protègent la face avant des globes oculaires de l'assèchement et de l'exposition à des facteurs externes. La proportion de maladies des paupières représente 10% de la pathologie totale des organes visuels. Les spécialistes mentionnent souvent les noms de maladies courantes: lagophtalmie, cryptophtalmie, colobome du siècle, ankyloblefaron, syndrome de Gunn, volvulus du siècle, blépharite, trichiasis, blépharospasme. Avec un traitement rapide chez le médecin, chacun de ces maux peut être guéri. De plus, les ophtalmologistes appellent des maladies qui surviennent tous les jours chez les adultes et les enfants. Celles-ci sont décrites dans le tableau ci-dessous.

Violation du métabolisme de l'eau et des électrolytes.

Maladies associées à des troubles du cœur et / ou des reins et à des troubles du système endocrinien.

Rougeur des paupières, gonflement grave, inconfort en clignotant.

Ce problème n’est pas une maladie indépendante, il disparaît dès lors que l’on se débarrasse de la maladie principale. L'amélioration de l'état des paupières contribue à la normalisation du sommeil en réduisant la quantité de liquide absorbée et le repos actif.

Inflammation d'une glande aux bords des paupières.

La présence d'une infection bactérienne dans le corps, l'immunité réduite, le manque de vitamines, le non respect des règles d'hygiène, l'hypothermie.

Rougeur, douleur aux bords des paupières, formation d'un petit gonflement douloureux de forme ronde, irritation de la membrane muqueuse.

Le diagnostic de cette maladie n'est pas requis, de même que l'utilisation d'antibiotiques puissants. Le traitement et la prophylaxie à l’orge consistent à appliquer des compresses chaudes. La seule exception peut être l'orge domestique. Il est ouvert par un médecin en milieu clinique.

Organes lacrymaux

Les malformations de l'appareil produisant des larmes sont rares, mais l'ophtalmologie les prend très au sérieux, car les conséquences de ce type de problèmes peuvent être assez déprimantes. La pathologie de l'appareil lacrymal est généralement associée à une obstruction des canaux. Moins souvent, les néoplasmes des glandes lacrymales se rejoignent. Les méthodes thérapeutiques de traitement de ces maladies sont peu efficaces et, dans la plupart des cas, les médecins ont recours à l'élimination radicale des zones défectueuses.

Sclera

Description générale: inflammation du tissu conjonctif entre la sclérotique et la conjonctive.

Dans la plupart des cas, cette maladie oculaire chez l'homme se produit sans raison apparente. Parfois, les médecins identifient la survenue d'épisclérite dans des maladies inflammatoires telles que la polyarthrite rhumatoïde, le virus de l'herpès, la tuberculose, la goutte, le lupus érythémateux, le rotsasea, etc.

Tendresse locale ou générale au contact des paupières.

Des larmes artificielles sont prescrites pour soulager la tension du système vasculaire de l'œil. Dans les cas graves, un traitement stéroïdien et non stéroïdien est prescrit.

Maladies inflammatoires courantes (systémiques): polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, lupus érythémateux. Dans certains cas, l’apparition d’une sclérite est associée à la présence d’une infection dans le corps.

Douleur intense et sourde à partir de laquelle une personne peut se réveiller la nuit, rougeur générale / locale de la sclérotique, conjonctive, peur de la lumière vive (pas dans tous les cas), diminution de l'acuité visuelle (si la maladie affecte d'autres membranes).

L'utilisation de stéroïdes et / ou de médicaments non stéroïdiens à action anti-inflammatoire. Dans les cas graves, une greffe de cornée ou de sclérotique est nécessaire pour recouvrir la gaine amincie.

La sclérite, qui est passée dans l'inflammation infiltrée.

Absence de traitement approprié pour la sclérite.

Douleur oculaire intolérable, rougeur sévère, perte de vision sévère.

Transplantation urgente de la sclérotique et de la cornée.

Nerf optique

Inflammation du nerf optique.

Sclérose en plaques, maladies accompagnées de démyélinisation (perte de la couche adipeuse externe entourant la fibre nerveuse).

Douleur lors du mouvement des muscles des yeux, vision floue et perception des couleurs, rétrécissement de la périphérie du champ visuel, angles morts au centre, maux de tête.

L'utilisation d'hormones stéroïdes, médicaments non stéroïdiens à action anti-inflammatoire sous forme de gouttes. Dans de rares cas, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Dommages au nerf optique.

Facteurs héréditaires, exposition à des substances toxiques, maladies ischémiques.

Le principal symptôme de ce problème oculaire est la perte de perception des couleurs. De plus, il y a de la douleur quand on bouge les yeux.

Utilisation de médicaments stéroïdes et non stéroïdiens puissants, décompression orbitale.

Système occulomoteur

Paralysie des muscles oculaires.

La défaite des nerfs oculomoteurs.

Violation de la mobilité oculaire.

L'ophtalmoplégie n'est pas une maladie indépendante. Les experts dressent une liste des maladies qui causent la paralysie des yeux. Le traitement consiste à lutter contre la maladie sous-jacente.

Mauvaise position des yeux.

Violation du travail d'un ou de plusieurs muscles oculaires.

La déviation des pupilles vers les tempes ou le nez, les retournements / inclinaisons involontaires de la tête, les yeux rétrécis, les images fantômes (pas toujours).

Le port de lunettes, la chirurgie, les cours au synoptophore, zakleyki (fermer les yeux qui travaillent normalement pour augmenter l’intensité de l’œil inférieur).

Violation des fonctions motrices des yeux.

Déficience visuelle congénitale / acquise, lésion du pont dans le cerveau, intoxication par des stupéfiants ou de puissants médicaments.

Fluctuations spontanées des pupilles de moyenne et haute fréquence, basse vision.

Formation au logement, traitement pléoptique, flashs avec filtre rouge, exercices binoculaires. Traitement médicamenteux - utilisation de vasodilatateurs et de complexes vitaminiques.

Les yeux

Les maladies de l'orbite des yeux chez l'homme peuvent être aiguës et chroniques. Ils se produisent pour des raisons telles que l'inflammation des sinus paranasaux, des infections respiratoires aiguës, des lésions des parois osseuses, etc. Les symptômes de ces maladies sont similaires: rougeur et gonflement des paupières, gonflement de la conjonctive, limitation partielle de la mobilité du globe oculaire (pas toujours). En règle générale, on diagnostique l'exophtalmie chez les patients présentant de telles plaintes. Cette maladie se manifeste par une inflammation / un gonflement des tissus de l'orbite de l'œil. Le traitement comprend l'utilisation de microdose d'iode, de mercazolil, de méthylthiouracile et de diiodotyrosine.

Troubles de la réfraction

La perception assombrie d'objets situés à distance.

Allongement des globes oculaires sur les axes antéropostérieurs.

Maux de tête, fatigue visuelle, champ visuel limité.

Porter des lunettes spéciales ou des lentilles cornéennes, réfraction chirurgicale.

Puissance optique insuffisante de l'oeil.

Combinaison "malheureuse" d'une petite longueur du globe oculaire et d'une résistance insuffisante de la cornée et du cristallin.

Faible acuité visuelle à proximité, fatigue oculaire à la lecture, augmentation de la pression intra-oculaire pendant le travail, inflammation de l'œil.

Port de lunettes spéciales / lentilles cornéennes, correction chirurgicale de l'hypermétropie.

Cornée irrégulière.

Beaucoup de gens naissent avec l'astigmatisme. Dans d'autres cas, cette maladie de la cornée chez l'homme se développe en raison d'une violation de la fonction optique réfractive.

Image floue, maux de tête, fatigue oculaire avec une charge visuelle importante.

Port de lunettes ou de lentilles cornéennes, chirurgie réfractive.

Réfraction différente des yeux.

Facteurs héréditaires, développement de cataractes, complications après une intervention chirurgicale.

Acuité visuelle réduite due à la divergence des fonctions optiques des yeux gauche et droit.

Port de lentilles de contact / lunettes, chirurgie laser utilisant des ordinateurs de haute précision (dans les cas difficiles).

La conjonctivite

Les ophtalmologistes étudient avec diligence les maladies oculaires inflammatoires et leurs symptômes. La conjonctivite survient pour diverses raisons mais, en règle générale, le facteur déclencheur est la pénétration de corps étrangers sur la membrane externe du globe oculaire. Dans la pratique médicale, des maladies telles que le syndrome de la sécheresse oculaire et le pingvecula sont courantes. Les maladies inflammatoires de l'œil humain plus courantes sont décrites dans le tableau ci-dessous.

Inflammation chronique des membranes de l'œil conjonctif.

La maladie est causée par la chlamydia.

Inflammation sévère, perturbation du follicule.

Utilisation de pommade à la tétracycline / érythromycine (1%), d'une solution de sulfapyridazine de sodium (10%) et d'étazol sous forme de gels et de pommades. Si des complications surviennent, une intervention chirurgicale est nécessaire.

"Paille d'aile" dans le coin interne de l'oeil.

Exposition excessive au rayonnement ultraviolet.

Yeux rouges, gonflement, démangeaisons, vision floue et diminution de l'acuité visuelle.

L'utilisation de gouttes et de gels hydratants. Porter des lunettes à filtres ultraviolets. Médicaments: corticostéroïdes. Mesures radicales: chirurgie.

Iris

Présence dans un iris de plusieurs ouvertures pupillaires

Développement anormal de l'œilleton.

L'anomalie congénitale est visible à l'œil nu.

Cette maladie est une malformation du développement intra-utérin inadéquat de l'œilleton. La collagénoplastie est la seule méthode de correction de la vue.

Maladie congénitale transmise génétiquement.

L'absence apparente de l'iris.

Le traitement ne peut pas être.

Inflammation de l'iris.

Rhumatismes, maladies virales, maladies bactériennes et à protozoaires.

Yeux brûlants, acuité visuelle réduite, fatigue.

L'utilisation d'atropine et d'analgésiques pour élargir l'élève. Traitement actuel: les anti-inflammatoires sont prescrits, l'agent pathogène est contrôlé.

Maladies oculaires infectieuses

Les maladies des yeux causées par une infection sont particulièrement dangereuses pour les organes de la vision. Ils représentent une menace pour les photorécepteurs et toutes les membranes du globe oculaire. Ces maladies sont facilement détectables en milieu clinique et nécessitent un traitement d'urgence. En pratique médicale, les infections oculaires suivantes sont courantes: périostite, phlegmon, névrite rétrobulbaire et choroïdite.

Où aller chercher de l'aide

Les yeux étant l'organe le plus sensible, toutes les sensations désagréables peuvent être perçues comme des symptômes de maladies ophtalmologiques. Afin d'éviter toute détérioration de la vue et d'autres conséquences défavorables, adressez-vous à des experts dès l'apparition de toute plainte. S'il n'y en a pas, effectuez une vérification oculaire de routine au moins une fois par an. Une assistance professionnelle sera fournie dans toutes les cliniques publiques ou privées.

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Maladie des yeux

Les maladies oculaires aujourd'hui, à l'ère de la technologie informatique, sont plus répandues que jamais. Examinez les maladies oculaires les plus connues chez l’homme, ses symptômes et obtenez une idée visuelle de la nature de ces maladies.

Nous dressons une liste des différentes maladies que chaque personne peut rencontrer.

Les maladies de l’œil peuvent être exprimées sous diverses formes.

Comment déterminer une maladie oculaire? Juste. Pour les maladies des yeux, les symptômes vous diront de quel type de maladie il s’agit. Les signes détectés doivent être comparés à ceux décrits ci-dessous et présentés sur la photo. Toutes les maladies de l’œil humain sont divisées en plusieurs catégories. Il est donc important de déterminer correctement la catégorie appropriée de la maladie dans les yeux et de trouver la description proposée de la maladie oculaire chez les personnes photographiées. Si la maladie ressemble beaucoup à l'une de celles décrites ci-dessous, il est impératif de consulter un spécialiste pour confirmer ou infirmer les soupçons concernant la maladie de l'œil. Après avoir effectué les recherches nécessaires, prescrire un traitement approprié.

Maladies des paupières, des orbites et des larmes путей

La blépharite est une maladie oculaire courante, une inflammation des bords des paupières. Son traitement est difficile. Divisez la blépharite en: allergène, démodécie, ulcéreuse, séborrhéique. Signes: rougeur et gonflement des paupières, bords squameux, sensation de lourdeur et d'objet étranger, démangeaisons et brûlures. Dans la matinée: une croûte sur les cils, sortie dans le coin des yeux de contenu douloureux sécrétoire, yeux sèches, forte susceptibilité à la lumière, larmes, yeux irrités, fatigue.

L'orge est une inflammation avec suppuration de la glande de Meibomius ou du follicule pileux des cils (hordeolum externe). La cause du développement de l'hordeolum est une infection de nature bactérienne (différence avec l'halazion) et généralement - Staphylococcus aureus. L'orge devient parfois la toile de fond de l'apparition du halazion. Signes: démangeaisons, rougeur, gonflement du bord de la paupière, douleur au pâturage. Parfois, larmoiement, moins souvent - maux de tête, forte fièvre avec malaise général.

Pathologie du développement de l'appareil slezoproduktsii

Dacryocystite et le stade chronique de la dacryocystite est un processus inflammatoire du sac lacrymal des yeux chez l'homme. Symptômes: contenu avec pus d'un œil douloureux, larmoiement.

La dacryocystite chez les nouveau-nés est un type courant de maladie des yeux chez les enfants. Elle consiste en une lésion infectieuse du canal lacrymal d'un bébé, se manifestant par des violations de l'écoulement des larmes.

Exophtalmie - une maladie dans laquelle le globe oculaire avance (avec une tumeur se développant à l'arrière de l'œil).

Maladies conjonctivales ↑

Conjonctivite - sur la conjonctive (la membrane incolore de la sclérotique de l'œil et de l'intérieur des paupières), une inflammation se produit. Allouer bactérienne, fongique, chlamydiae, allergène, virale. Certains types de la maladie sont très contagieux et se propagent rapidement. Bien que la conjonctivite infectieuse ne représente pas une menace grave pour les yeux, ses effets peuvent parfois être encore plus graves.

Symptômes: rougeur et gonflement des paupières, présence de mucus ou de pus, sensation de brûlure avec des démangeaisons dans les yeux, larmoiement. Le type de conjonctivite affecte la présence de signes spécifiques.

La conjonctivite allergique provoque une inflammation de la conjonctive oculaire due à l'exposition à certaines substances allergéniques ou à leur combinaison.

Le trachome est un type de conjonctivite causée par la chlamydia.

Pathologie de la sclérotique, de l'iris, de la cornée ↑

L'épisclérite est une inflammation du tissu épiscléral situé entre la sclérotique et la conjonctive. La rougeur de la région sclérale apparaît en premier et se situe souvent près de la cornée. Enflure visible sur la zone enflammée. Cela arrive simple et nodulaire. Son parcours ne diffère pas en complexité, mais il y a des répétitions. Dans la plupart des situations, il peut être guéri par lui-même.

Symptômes: inconfort modéré ou prononcé, rougeur de l'œil, photophobie, contenu incolore séparé de la cavité de la conjonctive.

La kératite est une inflammation de la cornée de l'œil, accompagnée d'un trouble et d'une formation d'infiltrats. Causes principales: bactéries et virus infectieux, lésions oculaires. La maladie est représentée par des formes légères, sévères et modérément sévères. Souvent, l'inflammation passe à d'autres composants de l'œil. Les causes d'apparition sont basées sur la classification de la kératite. Ils partagent des gènes exogènes (l'apparence est due à des facteurs extérieurs) et endogènes (une inflammation se développe à la suite de facteurs d'influence internes au corps).

Symptômes - larmoiement, photophobie, rougeur de la membrane muqueuse des paupières et de la pomme de l'œil, sensation de corps étranger dans l'œil, modifications des caractéristiques externes (douceur et lustre) de la couche cornéenne à l'extérieur, blépharospasme (pincement des paupières en raison de crampes).

Le kératocône est une pathologie dégénérative de la cornée, due à l'amincissement et à la saillie de celle-ci sous la pression de la pression intra-oculaire, l'adoption d'une configuration en cône au lieu de la sphère habituelle. Le plus souvent, la maladie est caractéristique des jeunes gens, entraînant une déficience des caractéristiques optiques de la cornée. Ceci explique la progression de la diminution de l'acuité visuelle. Le traitement avec des lunettes n’est utile qu’au début de l’apparition de la maladie.

Dystrophie cornéenne - Caractère permanent des processus pathologiques résultant d’un métabolisme médiocre, qu’il soit local ou général.

Policoria - l'iris de l'oeil a plus d'un élève.

Aniridia - pas d'élève.

L'anisocorie est une différence de taille des pupilles due à une pathologie oculaire ou à des lésions d'une certaine zone du système nerveux.

Maladies de la lentille ↑

Développement anormal de la lentille: bifakia, cataracte héréditaire, aphakia.

Aphakia - l'absence du cristallin à la suite de l'élimination d'une cataracte ou d'une blessure forte, au moins - congénitale, ainsi que d'autres malformations oculaires.

La cataracte est une maladie causée par la progression de l'opacification du cristallin. Une cataracte apparaît à la fois sur un œil et immédiatement sur tous les deux: des dommages peuvent être causés à une partie du cristallin ou à la totalité de celle-ci. La maladie constitue une barrière à la pénétration des rayons lumineux dans la fibre, à l’intérieur de l’œil, et constitue la cause la plus fréquente de détérioration de l’acuité visuelle (chez les personnes âgées, jusqu’à sa perte complète). Une cataracte survient également chez des personnes plus jeunes en raison de certaines maladies somatiques, telles que des lésions oculaires. Cela arrive congénital.

Symptômes: vision brouillée, détérioration progressive de la netteté, nécessité de changer fréquemment de lunettes avec une puissance optique croissante, diminution importante de la vision nocturne et crépusculaire, forte sensibilité à la lumière vive, dégradation de la couleur, difficulté de lecture, chevauchement d'un œil, parfois couvert.

Maladies de la rétine et de la choroïde ↑

Rétinopathie - lésion de la rétine (rétine) due à un manque d'oxygène, au manque de nutrition de la rétine en raison d'une défaillance vasculaire et du manque de métabolisme (chez les patients diabétiques et hypertendus).

La dégénérescence rétinienne et le décollement de la rétine sont une maladie oculaire représentant le détachement de l'épithélium pigmentaire de la rétine. Il existe une exfoliation primaire (due à la dégénérescence des tissus), secondaire (causes - pathologie oculaire).

Angiopathie rétinienne - violation de la structure et dysfonctionnement des vaisseaux à la suite de lésions de la coordination nerveuse.

Le glaucome est une maladie des yeux caractérisée par une augmentation de la pression intra-oculaire. Symptômes: vision floue à court terme, vision des cercles arc-en-ciel près des sources de lumière, maux de tête aigus, au terme desquels la vision se détériore. Sans traitement, le résultat sera la cécité.

Maladies du globe oculaire et du corps vitré ↑

Ce groupe de maladies appartient au nombre de maladies secondaires apparaissant sur le fond des traumatismes, de l'inflammation, de la dystrophie vasculaire et de la dystrophie de la rétine due à la pénétration de microbes et d'objets étrangers.

Détachement vitré

Décollement du vitré - décharge d'une substance dense de la rétine de l'œil.

Maladies du nerf optique et des voies visuelles

La névrite est une maladie du nerf optique dans laquelle se développe l'inflammation.

Les maladies du nerf optique dues aux toxines de la défaite sont le résultat d'une intoxication et d'une intoxication par divers composés toxiques: poisons, produits chimiques ménagers, éthanol, herbicides, métaux lourds, nicotine, essence, etc.

Neuropathie ischémique - maladies du nerf optique causées par des défaillances de l’approvisionnement en sang local.

Atrophie du nerf optique - anomalies de la conduction des fibres nerveuses dues à la destruction du nerf et, par conséquent - altération de la transmission de la stimulation visuelle de la rétine au cerveau.

Maladies du système musculaire des yeux, dysfonctionnements du mouvement coordonné des yeux ↑

Squint - dommage au mouvement contrôlé de l'œil, dans lequel il y a un décalage dans les actions des yeux lors de la mise au point sur un objet.

Nystagmus - endommage la fonction motrice de l'œil.

Pathologie de la réfraction (amétropie)

L'hypermétropie (hypermétropie) est une maladie des yeux dans laquelle le patient distingue mal les objets proches, mais voit normalement les objets éloignés.

La myopie (myopia) est une réfraction pathologique, avec laquelle le patient ne distingue pas clairement les objets distants.

Autres maladies oculaires: anophtalmie, cryocyclite, daltonisme, cécité, syndrome de vision par ordinateur, énophtalmie, etc.

Vous n'avez pas trouvé une description adéquate des symptômes de la maladie? Consultez un médecin.

Maladies oculaires - liste des maladies et infections des yeux

Maladies des paupières, chemins et yeux larmoyants

Inflammation locale de la région des organes de la vision, accompagnée de la formation d'une cavité et de la fusion purulente des tissus.

Pathologie, qui consiste en une fusion totale ou partielle des bords des paupières.

Inflammation des bords des paupières. Elle est considérée comme une maladie très commune des organes de la vision, bien que peu susceptible d’être traitée.

Le blépharospasme est une contraction réflexe symétrique des muscles périoculaires du visage qui retiennent l'œil, ce qui conduit à la fermeture des paupières.

La maladie s'accompagne d'un tour du bord ciliaire de la paupière vers le globe oculaire.

Épissage (total ou partiel) des bords des paupières, à la suite de quoi le patient a rétréci ou n'a pas la fente.

Défaut de la coquille oculaire, défaut séminal de la paupière en pleine couche.

Fermeture incomplète des paupières. La maladie se manifeste par le fait que même dans un rêve, les yeux ne peuvent pas se fermer complètement ou rester ouverts du tout.

Accumulation anormale de liquide dans le tissu sous-cutané de la paupière. La pathologie est extrêmement répandue, elle peut accompagner non seulement des maladies et des troubles locaux, mais aussi être l’un des signes de maladies systémiques.

Une maladie caractérisée par une inflammation des paupières, ainsi que de la peau environnante, en avant du fascia orbital.

Pathologie, accompagnée par l'omission de la paupière supérieure. La ptose peut être légèrement visible, mais parfois la paupière recouvre complètement la fente.

Pathologie, rarement diagnostiquée. Les principaux symptômes de la maladie sont un ptosis de la paupière supérieure associé à une synkinésie (soulèvement de la paupière affectée par un ptosis du fait du mouvement de la mandibule).

Pathologie, caractérisée par une croissance anormale des cils, qui provoque une irritation de la cornée, de la conjonctive et contribue à la pénétration de l'infection dans les yeux.

Formation purulente apparaissant à la suite d'une inflammation du follicule pileux des cils, moins souvent de la glande sébacée, située à côté du follicule ciliaire.

MALADIES DE TRAITEMENT

Parmi les néoplasmes de l'appareil lacrymal, les tumeurs de la glande lacrymale sont les plus courantes. Il existe plusieurs types de tumeurs de cette localisation.

Inflammation des glandes lacrymales. La maladie se développe le plus souvent dans le contexte d’une infection de l’œil par des agents endogènes. La forme chronique de la dacryadénite est capable de se développer en raison de maladies du système circulatoire.

Renflement en avant du globe oculaire. La cause de l'exophtalmie est le gonflement des tissus de l'orbite, principalement dans l'espace rétrobulbaire, et leur augmentation de volume.

Dans la déchirure du sac lacrymal dans l'oeil, qui est causée par une sténose (blocage) du canal nasolacrimal.

Sténose ou constriction pathologique du canal lacrymal. La maladie se développe progressivement dans le contexte d'un retard dans l'écoulement du liquide lacrymal par le canal nasolacrimal.

La maladie peut se développer chez les patients présentant une forme chronique de pathologie. La condition aiguë se produit sur le fond du blocage complet du canal lacrymal et des points de déchirure.

Maladies conjonctivales

Inflammation de la membrane muqueuse de l'oeil. Le plus souvent, les facteurs étiologiques de la conjonctivite sont associés à la pénétration de la microflore pathogène dans l'œil.

Inflammation de la conjonctive de l'œil, provoquée par la réaction d'un individu à un allergène spécifique ou à un groupe d'allergènes.

Infection de la membrane muqueuse des organes visuels par la chlamydia, provoquant une inflammation aiguë ou chronique des tissus de la conjonctive.

Syndrome de l'oeil sec ou xérophtalmie - altération pathologique de l'humidité de la membrane muqueuse de l'œil et de la cornée.

Education, localisée dans la zone de contact de la conjonctive et de la cornée de l'œil, dominant la peau, de petite taille et de consistance élastique.

Une formation anormale, située sur le coin interne de l'œil, ayant une forme triangulaire.

Maladies de la sclérotique, de la cornée, de la coquille arc-en-ciel et du corps cylindrique

Inflammation du tissu épiscléral situé entre la sclérotique et la conjonctive.

Inflammation de la membrane externe de l'œil, y compris la sclérotique et la cornée.

L'inflammation de la sclérotique et de la cornée de l'œil accompagne dans la plupart des cas le sclérite antérieur.

Le concept de "kératite" combine un groupe de pathologies de la cornée de nature inflammatoire.

Pathologie des modifications dystrophiques de la cornée.

Un groupe de pathologies chroniques se développant sur le fond de désordres métaboliques de nature générale ou locale.

Anomalies congénitales de la structure et du fonctionnement de la cornée.

Défaut de l'organe de la vision, dans lequel il y a plusieurs trous pour la pupille dans l'iris.

Pathologie congénitale associée à l'absence de la partie colorée de l'organe de la vision - l'iris.

Pathologie, qui consiste à détecter la différence entre les paramètres d'élèves humains.

MALADIES DU CRISTAL

Informations sur divers défauts de la structure du cristallin, brève description des anomalies et de leurs variétés (aphakie, cataracte).

Pathologie fréquente, en particulier chez les patients âgés. Avec cette maladie, les changements affectent le cristallin.

Manque de lentille. Avec cette pathologie, les yeux sont considérés comme aphaques. Une telle anomalie oculaire est rarement congénitale.

MALADIES DE LA COQUILLE VASCULAIRE ET DE LA VENTE AU DÉTAIL

Inflammation de la rétine. La rétinite peut se développer sur le fond d'influences externes ou internes.

C'est une anomalie dans laquelle les vaisseaux rétiniens sont affectés, ce qui provoque un dysfonctionnement de la rétine de l'œil en raison de la perturbation de son apport sanguin.

La progression du dysfonctionnement visuel, ainsi que des changements dégénératifs-dystrophiques dans la fibre de la rétine.

Séparation de la rétine du tissu recouvrant le fond de l’œil.

Les changements observés dans la structure et la fonction des vaisseaux sanguins en raison de défaillances de la coordination nerveuse.

GLAUCOME

Augmentation de la pression à l’intérieur de l’œil, entraînant l’apparition de taches aveugles et d’autres défauts dans l’espace de vision, une baisse de l’acuité visuelle, parfois même une cécité complète.

MALADIES DU CORPS EN VERRE ET DES POMMES POUR LES YEUX

Les maladies secondaires qui apparaissent sur le fond des blessures, des inflammations, la dystrophie vasculaire, la rétine, en raison de la pénétration de microbes et de corps étrangers.

«Mouches volantes» - petites taches de toute forme apparaissant en simple ou en grand nombre dans le champ de vision. La cause de ce phénomène peut être une variété de pathologies et de conditions.

Dans la plupart des cas, le patient ressent les processus se déroulant comme une brume flottante devant ses yeux (sous la forme de «mouches»), ainsi que des lampes de poche soudaines («éclairs»).

MALADIES DU NERF VISUEL ET DES VOIES VISUELLES

Inflammation inflammation du nerf optique. Manifesté par une douleur le long du nerf touché, une sensibilité diminuée et un tonus musculaire affaibli dans la zone adjacente au nerf.

Dans la plupart des cas, ils ne comprennent pas une pathologie, mais une condition inhérente à l'augmentation de la pression intracrânienne.

La pathologie du nerf optique est souvent accompagnée par une intoxication, une intoxication par divers produits chimiques.

Pathologie due à une circulation sanguine locale altérée (dans les sections intra-orbitaire et intra-pulmonaire).

Violation de la conduction de la fibre nerveuse lors de sa destruction, ce qui entraîne une modification pathologique de la transmission de la stimulation visuelle de la rétine au cerveau.

Double objets en vue. La pathologie provoque un sentiment plutôt déplaisant pour le malade.

Affection des nerfs moteurs de l'œil, paralysie des muscles de l'œil ou de plusieurs muscles.

MALADIES DES YEUX MUSCULAIRES, TROUBLES DU MOUVEMENT DES YEUX, HÉBERGEMENT ET RÉFRACTION

Déviation régulière ou périodique de l'axe de vision de l'oeil par rapport à la zone de fixation. En conséquence, il y a des violations de la vision binoculaire.

Perturbation de la fonction motrice de l'œil (oscillation incontrôlée de l'œil imitant la trajectoire du pendule).

TROUBLES DE LA RÉFRACTION (AMÉTROPIE)

La myopie est une maladie des organes de la vision, à cause de laquelle le patient ne voit pas clairement les objets éloignés, mais il peut voir des objets suffisamment proches.

Hyperopropie - violation de la réfraction, dans laquelle les rayons de lumière de l’image d’objets sont focalisés derrière la rétine, mais pas sur celle-ci, comme d’habitude.

Pathologie entraînant une diminution de la fonction visuelle. Dans la très grande majorité des cas, l'astigmatisme se développe en même temps que l'hyperopie ou la myopie.

Changements pathologiques dans la réfraction des organes de la vision. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une maladie génétiquement déterminée.

AUTRES MALADIES DES YEUX ET APPAREIL SUPPLÉMENTAIRE

Syndrome des yeux paresseux - il s’agit du manque de travail d’un ou des deux yeux. Dans la plupart des cas, maladie unilatérale.

L'absence totale du globe oculaire, la présence d'un organe de la vision anormalement réduit et parfois même de la naissance d'un œil indiscernable, non fonctionnel (rudimentaire).

Un leucome est l'apparition de tissu cicatriciel sur la cornée de l'œil à la suite d'une inflammation ou de lésions oculaires.

Conjonctivite au cours purulente, souvent causée par un gonocoque. La maladie se manifeste par un gonflement et une rougeur des paupières, la libération de pus par les organes de la vision.

Violation de la perception normale de certaines couleurs, ayant souvent un caractère génétiquement déterminé.

Daltonisme partiel congénital, dans lequel il n'y a pas de perception du vert.

Uvéite antérieure - inflammation de l'iris et du corps ciliaire.

Maladie oculaire chronique, caractérisée par une inflammation bilatérale prolongée de la conjonctive des paupières et du globe oculaire.

Un des types de fonction visuelle altérée, dans laquelle tous les objets autour du patient apparaissent en jaune.

Modifications pathologiques de la cornée et de la conjonctive des organes de vision, sécheresse de la membrane muqueuse et de la cornée de l'œil.

L'hémeralopie est une violation de l'adaptation de la fonction visuelle dans des conditions de faible luminosité.

Inflammation d'un œil en bonne santé, qui survient à l'arrière-plan d'une blessure ou d'une autre maladie du deuxième œil

Lésion totale du globe oculaire avec inflammation purulente et fusion de ses structures.

Affaiblissement des yeux lié au vieillissement, processus graduel et inévitable qui se déroule dans le contexte du vieillissement général du corps humain.

Pathologie, accompagnée d'une violation de la perception des couleurs normale. Il est considéré comme une forme de daltonisme partiel.

Un ensemble de symptômes liés aux organes de la vision, qui sont causés par le travail à l'ordinateur

Maladie des yeux accompagnée d'une perte de vision complète des deux yeux.

Daltonisme partiel congénital sans perception de la couleur bleue (violette).

Un groupe de maladies qui se produisent avec une inflammation de la grille vasculaire de l'œil dans ses différentes zones - dans l'iris, la choroïde, le corps ciliaire.

La cécité des neiges est une brûlure aiguë des membranes cornée et muqueuse de l’œil due à la lumière du soleil.

Pathologie, exprimée par le pendule du globe oculaire plus en profondeur dans l'orbite par rapport à la norme.

Commentaires: 8

Grande liste! Et tout ça alphabétiquement!

De cette liste de maladies, elle n'a fait face qu'à une conjonctivite. J'ai de la chance) C'est vrai, et avec lui ce n'était pas un petit problème. Il est gênant de sortir, mes yeux sont terriblement inconfortables. En général, j'ai été sauvé à l'aide d'un antibiotique pour les yeux. Je ne sais pas combien de temps il faudrait que je souffre, mais ce jour-là, cette infection a reculé pour deux. Oh, au moins dans la rue sans honte maintenant, je peux paraître.

La liste est longue et un peu déroutante! Je voulais au moins déterminer le diagnostic initial (dans le sens de quoi préparer) - il n’existe aucune description des symptômes!

Bonjour Olga Cette page contient une liste de toutes les maladies possibles, réparties par zone de traitement. Pour déterminer le symptôme initial, nous vous recommandons de contacter notre service gratuit - consultez un ophtalmologiste en ligne

Sur un œil, il y a une étape faible: la mésopie, la resbiopie, le kerakit herpétique, la régénération de la cornée, qu'est-ce que cela pourrait être?

J'aimerais savoir s'il peut y avoir une telle chose sur un œil - une étape faible, la mésopie, la resbiopie, le kerakit herpétique, la régénération de la cornée.

Bonjour, je m'appelle Natalia. J'ai un problème aux yeux, la myopie est à - 6. Je porte des lunettes depuis mon enfance, car mes parents en portent aussi. Ceci est mon héritage. Récemment, je suis allée chez un optométriste et elle m'a diagnostiqué une myopie du 3ème degré. S'il vous plaît dites-moi ce que c'est et comment le traiter, quelles mesures préventives devraient être utilisées? Cordialement, Natasha.

Maladie des yeux chez l'homme: noms, photos, informations sur les symptômes et le traitement

Il existe de nombreuses maladies oculaires chez l'homme qui se manifestent par divers symptômes. Les maladies des organes de la vision peuvent être déterminées génétiquement, et peuvent être bactériennes et infectieuses. Ayant noté les moindres manifestations d'inconfort, il convient de consulter un ophtalmologiste dès que possible.

Liste des pathologies oculaires congénitales

Les maladies des yeux chez l'homme peuvent être congénitales ou acquises. Les pathologies congénitales incluent:

  • syndrome des yeux de chat;
  • la myopie;
  • daltonisme;
  • hypoplasie du nerf optique.

Syndrome d'oeil de chat

La maladie se caractérise par un changement de l'iris. La maladie est génétiquement déterminée et se développe à la suite d’une mutation du chromosome 22. Dans cette maladie, il y a soit une malformation, soit l'absence d'une partie de l'iris.

Outre les lésions oculaires, cette pathologie s'accompagne souvent de nombreux changements dans le développement de l'organisme incompatibles avec la vie: défauts du rectum et absence de l'anus, sous-développement des organes génitaux, insuffisance rénale, malformations cardiaques congénitales.

Le pronostic de cette maladie dépend des symptômes. Avec les symptômes modérés d'une maladie génétique, le pronostic peut être favorable, tandis qu'avec les malformations congénitales des organes internes, la probabilité d'une issue fatale précoce est élevée.

À propos du taux de leucocytes dans l'urine chez les enfants, lisez cet article.

De là, vous apprendrez comment vous pouvez traiter une toux à la maison.

Daltonisme

Une autre pathologie oculaire congénitale est le daltonisme ou daltonisme. Avec cette pathologie, les yeux du patient ne peuvent pas distinguer entre certaines couleurs, le plus souvent toutes les nuances de rouge et de vert.

La maladie est associée à une anomalie congénitale de la sensibilité des yeux au récepteur (cônes). Le gène responsable du développement du daltonisme est transmis de mère en fils (mode de transmission récessif lié à l'X), de sorte que les hommes en souffrent 20 fois plus souvent que les femmes. La maladie n'est pas traitée.

Hypoplasie du nerf optique

Il s’agit d’une pathologie congénitale qui, dans certains cas, s’accompagne d’une réduction de la taille du disque optique. L'hypoplasie sévère est caractérisée par l'absence totale de fibres du nerf optique. Symptômes de la maladie:

  • vision floue;
  • affaiblissement des muscles de l'oeil;
  • "Angles morts" dans le champ de vision;
  • violation de la perception des couleurs;
  • altération de la motilité de l'élève.

L'affaiblissement des muscles du globe oculaire peut entraîner le développement d'un strabisme prononcé. L’hypoplasie du nerf optique peut être corrigée à un âge précoce.

Myopie

La myopie ou la myopie peut être une pathologie à la fois congénitale et acquise. La myopie congénitale est causée par une augmentation du globe oculaire, entraînant une altération de la formation d'image.

La "photo" visuelle se forme devant la rétine et non sur elle, comme chez une personne en bonne santé. Les patients atteints de cette maladie distinguent mal les objets situés à distance. Selon le degré d'agrandissement du globe oculaire, la myopie peut être de trois types: faible, moyen et élevé.

Une augmentation du globe oculaire provoque un étirement de la rétine. Plus le degré de myopie est élevé, plus la rétine s’étire, et donc plus le risque de développer une maladie oculaire secondaire sur fond de myopie est élevé. Les complications de la myopie incluent:

  • dystrophie rétinienne due à son étirement excessif;
  • décollement de la rétine;
  • hémorragie rétinienne;
  • glaucome

L'acuité visuelle est corrigée avec des lunettes.

Les patients atteints de myopie de degré moyen ou élevé doivent consulter régulièrement un ophtalmologiste pour vérifier l'état de la rétine. Les complications de cette maladie peuvent survenir à tout âge, il est donc important de suivre en temps utile tout changement dans la rétine et le fond d'œil.

Maladies cornéennes chez l'homme

Les maladies cornéennes suivantes sont distinguées:

  • le kératocône;
  • la kératite;
  • cornée trouble.

Les maladies de la cornée peuvent survenir à tout âge. Le kératocône est caractérisé par des changements dans la structure de la cornée. La kératite se développe en raison de l'infection.

Une maladie répandue, en particulier chez les personnes âgées, consiste en un trouble de la cornée, communément appelé l'épine.

Kératocône

Le kératocône est une maladie oculaire non inflammatoire caractérisée par un amincissement et une déformation de la cornée. Une cornée en bonne santé a une forme sphérique, mais à la suite de changements dégénératifs du kératocône, elle se déforme et s’étire, acquérant des contours coniques.

La pathologie se développe en raison de la violation de l'élasticité des fibres composant la cornée. Dans la plupart des cas, la maladie affecte les deux yeux.

Le kératocône est une maladie qui touche les jeunes; la maladie se développe entre 14 et 30 ans. La dégénérescence des fibres de la cornée prend beaucoup de temps, la maladie évolue lentement sur 3 à 5 ans. Causes de la maladie - troubles endocriniens et lésions oculaires. En outre, la dégénérescence des fibres peut être due à une prédisposition génétique.

Les symptômes de la myopie et de l’astigmatisme sont caractéristiques du kératocône. L'astigmatisme se manifeste par une distorsion de la vision. La particularité du kératocône est la difficulté de corriger la vision à l'aide de lunettes. En raison de signes d'astigmatisme, il existe des problèmes de netteté et de focalisation, même lorsque vous portez des lunettes.

Le kératocône progressif entraîne un amincissement notable et une saillie de la cornée. Dans ce cas, la correction de la vue avec des lunettes et des lentilles est impossible et, par conséquent, une greffe de cornée est effectuée.

Kératite

La kératite est une inflammation de la cornée de l'œil. Il existe les types suivants de la maladie:

  • infectieux;
  • traumatique;
  • kératite allergique.

Dans la plupart des cas, la kératite infectieuse est diagnostiquée. Cette maladie se développe à la suite d'une infection virale, bactérienne ou fongique. La kératite est caractérisée par une inflammation sévère, une rougeur et un gonflement de la cornée.

Une forme inflammatoire traumatique se développe lorsqu'elle est exposée à des produits chimiques agressifs ou à la suite de lésions de la cornée.

Les facteurs prédisposant au développement de la kératite sont une maladie systémique (diabète, goutte), une diminution de l'immunité, la présence d'un foyer d'infection chronique.

Les patients qui portent des lentilles cornéennes souffrent souvent de la maladie. Une installation négligente de la lentille ou le non-respect des règles de stockage peuvent endommager la cornée.

  • trouble de la cornée;
  • dilatation des vaisseaux sanguins;
  • larmoiement;
  • yeux brûlants et secs;
  • la photophobie;
  • douleur dans les yeux;
  • blépharospasme.

Le blépharospasme est une condition dans laquelle il est impossible d'ouvrir grand les yeux.

Le risque de kératite est le risque de cicatrices et d'opacification irréversible de la cornée. Le traitement est effectué à l'hôpital. Le traitement est choisi en fonction de la cause du développement de l'inflammation.

En cas d'infection bactérienne, un traitement par gouttes et pommades antibiotiques est utilisé. Pour les infections fongiques, les antimycotiques sont utilisés pour traiter les yeux.

Pour le traitement de la kératite virale, appliquez des médicaments sous forme de pommades et de gouttes à base d'interféron. En cas de forme grave de la maladie, des méthodes de traitement physiothérapeutiques sont également prescrites. La nature allergique à la kératite est traitée avec des gouttes, bloquant la libération d'histamine.

Opacité cornéenne

Eye Catcher est un trouble cornéen. Parmi les causes du développement de la pathologie:

  • inflammation de la cornée;
  • maladies infectieuses et virales transférées;
  • conjonctivite non traitée;
  • brûlures et blessures à la cornée;
  • manque de vitamines.

Souvent, une pollution visuelle est due à une mauvaise utilisation des lentilles de contact. Négliger les règles de nettoyage des lentilles entraîne l’accumulation de micro-organismes pathogènes qui affectent la cornée et provoquent une inflammation.

Une des complications courantes de la kératite devient un trouble cornéen irréversible. L'opacité cornéenne est visible à l'œil nu. La pathologie est caractérisée par la formation de zones troubles. L'opacification peut occuper une grande partie de la cornée.

L'accroche-regard s'accompagne de photosensibilité, de larmoiement et d'une altération de l'acuité visuelle.

Le traitement de la turbidité dépend de la cause du développement de la pathologie. Pour l’infection de la cornée et de la conjonctive, on utilise des gouttes et des pommades antibactériennes.

Si la pathologie est de nature virale, le médecin détermine l'agent responsable de l'inflammation et prescrit des médicaments antiviraux. Les troubles cornéens dus aux lésions oculaires sont traités avec des médicaments qui améliorent la circulation sanguine locale.

De plus, le patient se voit prescrire des vitamines. Un traitement en temps opportun vous permet de vous débarrasser complètement du problème.

Maladies du siècle

Les maladies ophtalmologiques comprennent également les lésions de la paupière. Les pathologies suivantes sont distinguées:

  • ptose;
  • blépharite;
  • le trichiasis et l'ectropion;
  • lésions bactériennes.

Les maladies des paupières peuvent être une pathologie congénitale ou acquise. Une manifestation courante de l'allergie est le gonflement des paupières.

Ce trouble s'accompagne d'une augmentation rapide de la taille des paupières, de démangeaisons et de douleurs, ainsi que d'une incapacité à ouvrir les yeux. Utilisé pour le traitement des antihistaminiques.

Ptose du siècle

La ptose est une pathologie caractérisée par l'omission de la paupière supérieure. En règle générale, la maladie est unilatérale. La ptose peut être congénitale et acquise. La ptose congénitale est causée par des troubles génétiques ou par une anomalie du développement du nerf oculomoteur.

Le ptosis acquis est dans la plupart des cas de nature neurologique et se développe lorsque le nerf oculomoteur est endommagé ou enflammé.

Un symptôme caractéristique de la maladie est la restriction du mouvement de la paupière supérieure. Le patient ne peut pas ouvrir les yeux et fermer la paupière. Cela provoque la sécheresse et l'irritation du globe oculaire. Le ptosis congénital s'accompagne dans la plupart des cas d'un strabisme grave.

Le ptosis neurogène est traité avec la physiothérapie. La restauration de la fonction du nerf oculomoteur vous permet de vous débarrasser de l'omission de la paupière. Un tel traitement n'est pas toujours efficace en raison de la structure particulière du nerf.

Blépharite

La blépharite ou l'inflammation des bords des paupières est une maladie assez courante. Les causes de l'inflammation sont variées - des lésions cutanées avec une tique (démodécie) aux troubles endocriniens.

L'inflammation est accompagnée des symptômes suivants:

  • douleur de la peau des paupières;
  • hyperémie de la peau;
  • yeux brûlants;
  • larmoiement;
  • photosensibilité et fatigue oculaire.

Pour la maladie est caractérisée par le développement de l'enflure des bords des paupières. Les enfants d'âge préscolaire développent souvent la forme ulcéreuse de la maladie, dans laquelle se développent des croûtes et une érosion en sueur sur les paupières.

Le traitement est choisi par un ophtalmologiste, en fonction de la gravité des symptômes. Les antihistaminiques et les glucocorticoïdes sont utilisés en thérapie pour réduire l'inflammation et le gonflement. En cas de lésion bactérienne, on utilise des pommades antibiotiques. En outre prescrit un cours de préparations de vitamines et immunostimulants.

Troubles des paupières

Classer séparément un certain nombre de maladies caractérisées par une altération de la localisation du siècle. Le trichiasis et l'ectropion font partie de ces maladies.

Les symptômes du trichiasis sont le retournement des limites du siècle. En même temps, les cils touchent le globe oculaire, ce qui provoque une irritation, des larmoiements et des lésions oculaires. La maladie peut être congénitale ou acquise à la suite d'une blessure. Distinguez également le trichiasis sénile, qui se développe en raison de l'affaiblissement des ligaments veineux et des muscles oculaires.

Avec ectropion, le bord ciliaire de la paupière est retourné et s’éloigne de l’œil. Cette pathologie peut être due à:

  • lésion nerveuse;
  • paupières affaissées à cause d'entorses musculaires;
  • blessures et brûlures.

L'affaissement de la paupière se produit souvent chez les patients âgés.

Une pathologie peut apparaître à la suite d'une lésion infectieuse ou traumatique du nerf facial et oculomoteur.

Toutes les pathologies associées au mauvais emplacement des paupières ne sont traitées que par chirurgie.

Lésion bactérienne (orge)

La maladie de l'âge la plus courante est l'orge. Les microorganismes pathogènes qui infectent les follicules des cils ou les glandes sébacées situées sur les paupières provoquent la maladie. Dans la plupart des cas, l'agent responsable de l'inflammation est Staphylococcus aureus.

Orge sur l'oeil au moins une fois dans la vie de chaque personne. Reconnaître que l'inflammation est possible, connaissant les symptômes caractéristiques:

  • gonflement d'une petite zone du siècle;
  • douleur en clignotant;
  • rougeur de la peau.

L'orge se présente sous la forme d'un petit tubercule sur la paupière. Lorsqu'une lésion bactérienne dans la cavité du follicule enflammé ou du pus de glandes sébacées peut s'accumuler. L'orge ressemble en même temps à un bouton douloureux, au centre duquel est visible le contenu verdâtre ou jaunâtre.

L'orge est traitée à la chaleur sèche. L'exposition à la chaleur est effectuée uniquement au stade initial pour accélérer le processus de maturation de l'orge. Lorsque le contenu purulent est formé, l’effet de la chaleur est arrêté, le traitement est poursuivi à l’aide de pommades ou de gouttes oculaires antibactériennes.

Pathologie de l'âge

Les cataractes et le glaucome sont des maladies oculaires courantes chez les personnes âgées.

Cataracte

Quand une cataracte obscurcit le cristallin. La lentille est située à l'intérieur du globe oculaire et sert de lentille qui sert à réfracter la lumière.

Normalement, c'est complètement transparent. La formation de nuages ​​dans la lentille entraîne une détérioration de la réfraction de la lumière. Cela affecte négativement la clarté de la vision. La nébulisation complète de la lentille mène à la cécité.

Les cataractes plus âgées sont causées par le vieillissement physiologique naturel et sont diagnostiquées chez les patients âgés de plus de 65 à 70 ans. La cataracte après 50 ans se développe chez des patients atteints de diabète sucré.

Un symptôme caractéristique de la maladie est une vision floue. Le patient conserve la vue, mais les objets environnants acquièrent des formes indistinctes et le patient voit comme à travers un voile. La nuit, la déficience visuelle devient plus prononcée.

Glaucome

Le glaucome est une autre maladie oculaire chez les personnes âgées. La pathologie est causée par une augmentation de la pression intraoculaire. Avec une augmentation prolongée de la pression intraoculaire, un processus irréversible de dégénérescence des cellules rétiniennes commence.

Sans traitement opportun, le glaucome provoque une atrophie du nerf optique. Le danger de la maladie réside dans le fait qu’elle progresse inexorablement et mène finalement à la cécité.

Bien que l'âge moyen des patients atteints de glaucome soit de 65 à 75 ans, la pathologie est souvent diagnostiquée chez les patients de plus de 40 ans présentant un degré élevé de myopie.

Les facteurs prédisposant au développement de la maladie sont:

  • troubles endocriniens;
  • diabète sucré;
  • pathologie cardiovasculaire;
  • blessures et inflammation des yeux.

Reconnaître le glaucome à un stade précoce de développement est problématique. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les premiers symptômes apparaissent, auxquels les patients ne font souvent pas attention - il s’agit d’une fatigue oculaire rapide et d’une détérioration de la vision au crépuscule.

Lorsque vous regardez une lampe brillante, des cercles multicolores apparaissent devant ses yeux. Au fil du temps, la vision se détériore, il y a violation de la mise au point de la pupille, il y a douleur et inconfort dans les yeux.

Le traitement de la pathologie dépend du stade du glaucome. Les premières mesures sont prises pour normaliser la pression intraoculaire. Ceci est réalisé à l'aide de gouttes. Le traitement ultérieur est effectué à l'aide de médicaments du groupe des neuroprotecteurs et sympathomimétiques.

Diverses maladies oculaires peuvent avoir des conséquences graves, voire une perte totale de la vision.

Seul un traitement opportun et qualifié contribuera à enrayer la progression de la pathologie oculaire et à préserver la vision du patient.

Vous trouverez la vidéo suivante sur la prévention des maladies oculaires inflammatoires.