Hémorragie oculaire: types, causes, symptômes et traitement

Vous apprendrez de cet article: que peut être une hémorragie dans l’œil, les causes de son apparition, les symptômes et les méthodes de diagnostic, que faire dans cette situation.

L'hémorragie est la circulation du sang à l'extérieur des vaisseaux sanguins. Cela peut se produire dans n'importe quel organe humain, y compris le globe oculaire.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

La pathologie peut se développer dans différentes structures de l'œil. On distingue donc 4 de ses types:

  1. Hyphema
  2. Sous-conjonctival.
  3. Hémorragie dans le squelette.
  4. Hémorragie rétinienne.

En savoir plus sur chaque espèce, lisez plus loin dans l'article.

En fonction de l'emplacement et de la taille, les hémorragies oculaires peuvent ne présenter aucun danger et entraîner une perte complète de la vue.

Chacun de ces types a ses propres symptômes caractéristiques, méthodes de diagnostic et traitement. Les ophtalmologistes sont impliqués dans tous les types d'hémorragies.

1. Hyphema

L'hyphème est une accumulation de sang dans la chambre antérieure du globe oculaire, située entre la cornée (coquille transparente de l'œil au-dessus de la pupille) et l'iris (la partie colorée de l'œil). Le sang peut bloquer l'iris et la pupille en tout ou en partie, ce qui nuit à la vision.

Un hyphema peut survenir en cas de lésion oculaire, après une chirurgie ophtalmique.

Le diagnostic est établi par un ophtalmologiste sur la base des symptômes de la maladie. Le médecin détermine également l’acuité visuelle, la pression intraoculaire et l’examen de la structure interne de l’œil. Dans certains cas, l’ophtalmologiste prescrit une tomodensitométrie de l’orbite et du globe oculaire.

Sur la base des causes présumées de l’hyphème et des résultats d’un examen ophtalmologique, le médecin peut prescrire:

  • porter un cache-œil protecteur;
  • activité physique réduite et repos au lit;
  • position de la tête surélevée au lit.

En cas d’hyphéma, annulez l’aspirine et d’autres médicaments qui fluidifient le sang. Si une hémorragie augmente la pression intra-oculaire, cela peut entraîner des lésions du glaucome ou de la cornée. Dans de tels cas, un traitement chirurgical ou conservateur avec des gouttes oculaires peut être nécessaire.

2. Hémorragie sous-conjonctivale

L’hémorragie sous-conjonctivale de l’œil est semblable à une ecchymose normale de la peau. Il a l'apparence d'une seule tache rouge ou de nombreux points rouges sur la sclérotique (la partie blanche du globe oculaire). Cette rougeur est le sang qui sort des vaisseaux sous la conjonctive - une membrane transparente qui recouvre la sclérotique et la surface interne des paupières.

La conjonctive contient un grand nombre de minuscules vaisseaux sanguins pouvant se rompre et provoquer un écoulement de sang.

Bien que la présence d'une hémorragie sous-conjonctivale puisse effrayer une personne, elle ne comporte pratiquement jamais de risque grave pour la santé et la vision, et ne provoque souvent même pas de symptômes. Vous pouvez le trouver en regardant dans le miroir. Avec une telle hémorragie oculaire, dans la plupart des cas, aucun traitement n'est nécessaire. Au fil du temps, la tache de sang disparaîtra d'elle-même lentement, ce processus pouvant prendre plusieurs jours ou plusieurs semaines, selon sa taille. En cas d’irritation oculaire, un ophtalmologiste peut vous prescrire une goutte de larmes artificielles.

3. Hémorragie dans le squelette

Un corps sale est une substance transparente semblable à un gel située à l'arrière du globe oculaire, placée derrière la lentille. Il aide à conserver la forme de l'œil et transmet également la lumière de la pupille à la rétine. Parfois, les patients développent une hémorragie dans un corps visqueux.

Le corps visqueux lui-même n'a pas d'approvisionnement en sang, de sorte que le sang y entre lorsque les vaisseaux rétiniens se rompent. Le plus souvent, cette hémorragie oculaire provoque:

  • la présence de vaisseaux rétiniens pathologiques dans la rétinopathie diabétique;
  • détachement du corps visqueux de la rétine;
  • blessure à l'œil;
  • lésion vasculaire de la rétine avec hypertension, athérosclérose;
  • tumeurs du globe oculaire;
  • chirurgie ophtalmique.

Les symptômes d'hémorragies mineures incluent des points, des toiles d'araignée, de la brume et des ombres à la vue. Tous les articles peuvent avoir une teinte rougeâtre. Le plus souvent, une hémorragie dans un corps mince se développe dans un œil. Dans les cas plus graves, le patient a une vision floue, même une perte totale est possible.

Cette hémorragie oculaire est diagnostiquée par un ophtalmologiste qui effectue:

  1. Examen de l'oeil avec une lampe à fente après l'expansion de la pupille.
  2. Échographie du globe oculaire.

Parfois, afin de déterminer la cause de la pathologie, un examen sanguin en laboratoire (pour le diagnostic du diabète sucré) nécessite une tomodensitométrie du globe oculaire et de l’orbite.

Le traitement d'une hémorragie dans un corps mince dépend de ses causes. Il vise à:

  • rechercher la source du saignement;
  • arrêtez de saigner;
  • la restauration des lésions rétiniennes avant qu'elles ne conduisent à une perte permanente de la vision;
  • restauration de la vision normale.

Après avoir trouvé la source de l'hémorragie, un traitement spécifique est effectué. S'il n'y a pas beaucoup de sang dans un corps visqueux et que l'on peut en voir la source, il est possible de guérir. La coagulation au laser du vaisseau saignant et la restauration des dommages à la rétine sont effectuées. Après cela, il faut du temps pour que le sang se dissolve, cela prend plusieurs semaines. Les activités intenses doivent être évitées à ce stade, car elles pourraient provoquer de nouveaux saignements. Vous devez dormir avec la tête du lit surélevée, ce qui contribue à la formation de sang dans le corps visqueux de la partie inférieure du globe oculaire, en dehors de la ligne de mire.

Si le sang dans le corps visqueux recouvre complètement la vue et interfère avec le traitement, une vitrectomie est d'abord effectuée (intervention chirurgicale pour retirer le corps visqueux), puis le saignement est arrêté. Après la vitrectomie, du silicone est injecté à l’intérieur du globe oculaire, ce qui maintient la rétine en place.

4. hémorragie rétinienne

La rétine est une couche photosensible de cellules située sur la paroi arrière du globe oculaire. Ces cellules perçoivent les photons de lumière et les transforment en impulsions nerveuses transmises au cerveau. La rétine est riche en vaisseaux sanguins qui peuvent se rompre et provoquer un écoulement de sang.

Hémorragie oculaire

Qu'est-ce qu'une hémorragie dans l'œil?

Les dommages causés aux petits vaisseaux sanguins de l’œil provoquent une rougeur de l’œil ou une hémorragie. Selon l'emplacement du navire endommagé, on distingue:

Hémorragie sous-conjonctivale. Les vaisseaux de la membrane muqueuse de l'œil sont endommagés. En règle générale, ils sont spontanés et se développent sans raison évidente.

Hyphema. Hyphema est une collection de sang dans la chambre antérieure de l'œil (entre la cornée et l'iris). En règle générale, le résultat d'une blessure à l'œil émoussé. Accompagné d'une douleur intense et d'une vision floue. Une telle hémorragie oculaire nécessite des soins d'urgence.

● hémophtalme. Hémorragie vitréenne dans l'œil. En d'autres termes, une hémorragie interne à l'œil. Quand hémophtalmie - il y a un brouillard prononcé devant les yeux. En cas d'hémophtalmie complète, une perte de vision survient. Hémophtalmie - lésions oculaires graves. Sans traitement, une perte irréversible de la vision est possible.

Hémorragie rétinienne. Une hémorragie rétinienne se développe à la suite d'un saignement des vaisseaux rétiniens. Le tissu rétinien est très sensible et mince. Par conséquent, même de petites hémorragies peuvent entraîner une perte de vision importante et le développement d'une rétinopathie.

Symptômes d'hémorragie oculaire

Hémorragie sous-conjonctivale. Habituellement, en plus d’une forte rougeur locale des yeux, il n’ya pas d’autres symptômes. Très rarement, en cas de dommages à un gros vaisseau, des douleurs peuvent survenir. En cas d'hémorragie étendue, vous pouvez ressentir une sensation de pression dans les yeux.

Le site de l'hémorragie dans l'œil - a une couleur rouge vif, des limites claires. En cas d'hémorragies étendues dans l'œil, le sang se répand dans toute la membrane albumine.

Causes de l'hémorragie oculaire

Les raisons suivantes expliquent l'apparition de ce symptôme:

  • Blessures oculaires.
  • Inflammation de la membrane muqueuse de l'œil causée par des virus.
  • Augmentation soudaine et rapide de la pression artérielle.
  • Toux sévère, vomissements.
  • Acceptation des anticoagulants (aspirine, salicylates, anticoagulants).
  • Carence en vitamine K
  • Trouble de la coagulation sanguine.
  • Maladies courantes: diabète sucré, hypertension, vasculite systémique.
  • Après les chirurgies oculaires.

Quand devrais-je consulter un médecin?

Consultez un médecin immédiatement:

  • l'hémorragie s'est produite en même temps sur 2 yeux à la fois
  • perte soudaine de la vision dans un ou deux yeux
  • épais brouillard devant les yeux
  • l'hémorragie s'accompagne de douleur et d'une perte de vision
  • hémorragie oculaire due à une blessure à l'œil
  • vous prenez des anticoagulants

Comment traiter les hémorragies oculaires

L'hémorragie sous-conjonctivale dans la plupart des cas ne nécessite pas de traitement et passe d'elle-même.

Si vous ressentez des douleurs et des malaises, votre médecin pourra vous prescrire des gouttes anti-oedémateuses et anti-inflammatoires. Avec une infection oculaire concomitante, des médicaments antibactériens ou antiviraux sont prescrits. En règle générale, l'hémorragie sous-conjonctivale passe en 2 semaines, sans complications.

Dans les autres cas d'hémorragie oculaire, un traitement immédiat est nécessaire dans les conditions de l'hôpital oculaire.

Qu'est-ce qui ne devrait pas être fait catégoriquement?

Avec l'apparition de saignements dans les yeux ne devrait pas:

  • frotter les yeux, il contribue à l'hémorragie
  • enterrer les gouttes oculaires sans ordonnance du médecin
  • porter des lentilles de contact
  • Si vous prenez des médicaments pour éclaircir le sang, vous ne devez pas arrêter de prendre le médicament vous-même, mais informez votre médecin généraliste de l’apparition d’une hémorragie.

Que se passe-t-il si un symptôme n'est pas traité?

À eux seuls, sans conséquences pour votre vision et votre santé, seule l'hémorragie sous-conjonctivale peut passer.

Dans d'autres cas, une perte de vision complète et irréversible est possible. L'apparition d'un tel symptôme indique un problème grave de l'oeil ou du corps entier.

Prévention des hémorragies oculaires

Il n'y a pas de mesures spécifiques pour empêcher le développement d'une hémorragie dans les yeux.Si vous avez des hémorragies fréquentes, assurez-vous de faire examiner par un médecin pour en déterminer la cause.

Le traitement de la maladie sous-jacente, telle que le diabète sucré ou l'hypertension, peut empêcher le développement de complications telles que des hémorragies oculaires.

Hémorragie oculaire

Causes et symptômes de l'hémorragie oculaire

Qu'est-ce qu'une hémorragie dans l'œil?

Les hémorragies oculaires sont associées à une violation de l'intégrité de la paroi vasculaire résultant d'un stress mécanique ou du développement d'un processus pathologique.

Causes de l'hémorragie oculaire

Les causes les plus courantes d'hémorragie oculaire comprennent les contusions ou les blessures contondantes aux yeux. La cause des dommages dans ce cas peut être un coup direct à l'œil, un coup à la tête (dans ce cas, une blessure à l'œil survient à travers les tissus environnants de l'organe en raison de dommages aux os du crâne ou de l'orbite). Les hémorragies oculaires peuvent également causer des blessures au sternum et au tronc. Lors de l'examen d'un patient, il est important de se rappeler que les symptômes de la maladie peuvent ne pas refléter la gravité de la contusion: par exemple, une blessure qui semble insignifiante à première vue peut provoquer une pathologie oculaire grave. De plus, des maladies des organes de la vision accompagnent souvent une lésion cérébrale fermée.

Par gravité en médecine, il existe trois types de contusion:

1) lumière: dans ce cas, les structures de l'œil restent intactes et la vision est complètement restaurée au fil du temps;
2) moyen: les structures de l'œil sont endommagées, la vision est altérée et diminue au degré de perception de la lumière;
3) sévère: des changements irréversibles se produisent dans les organes de la vision, causant la mort de l'œil, à la fois fonctionnel et esthétique.

En plus des dommages mécaniques, certaines maladies des organes internes et du système peuvent également provoquer des saignements dans les yeux. Cette condition peut être causée par une circulation sanguine altérée et l'intégrité de la paroi vasculaire.

L'augmentation de la pression artérielle et l'athérosclérose peuvent entraîner un rétrécissement de la lumière des artères et un épaississement de la paroi veineuse (angiopathie de la rétine). Au fil du temps, cette pathologie devient une cause de violation de l'élasticité des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne leur fragilité. Les plaques d'athérosclérose et les ulcères peuvent également nuire à l'élasticité de la paroi vasculaire. De tels changements rendent les vaisseaux sanguins vulnérables aux effets mécaniques. Même une augmentation de la pression artérielle dans ces conditions peut provoquer une rupture du vaisseau et une hémorragie oculaire.

Il est connu que le diabète sucré de tout type provoque une rétinopathie diabétique (modifications des vaisseaux sanguins dans la rétine). La paroi vasculaire s'affaiblit en même temps, des microanévrysmes se forment à sa surface, provoquant une hémorragie dans l'œil.

Les hémorragies s'accompagnent souvent d'un certain nombre de maladies du tissu conjonctif (sclérodermie, vascularite, etc.), de maladies du sang (faible taux d'hémoglobine, leucémie), de pathologies du système de coagulation, de diverses violations de la perméabilité vasculaire, entraînant une fragilité accrue.

Devenir une cause de violation de l'intégrité de la paroi vasculaire et provoquer une hémorragie à l'œil peut entraîner une compression mécanique des vaisseaux oculaires sous l'action d'une tumeur intraoculaire en croissance.

Les processus inflammatoires de l'iris du globe oculaire, la myopie et divers troubles du développement de la paroi vasculaire de l'œil peuvent également être accompagnés d'une hémorragie.

Un effort physique excessif, des tentatives pendant le travail, une toux et même un cri puissant peuvent également provoquer une pathologie.

Selon le lieu de localisation du processus pathologique, une hémorragie est libérée dans la chambre antérieure de l'œil, du corps vitré, de la rétine, de l'orbite.

Symptômes d'hémorragie oculaire

Si du sang est versé dans la chambre antérieure de l'œil, cette pathologie est appelée «hyphema». Dans ce cas, une formation rouge de structure homogène à contours lisses se forme sur l'œil. Le sang remplit entièrement la chambre antérieure et, en position verticale, il se dépose au fond. Dans la plupart des cas, la vision n’est pas altérée - à condition que la zone de l’élève reste ouverte. Après quelques jours, la formation se résout.

Lorsque l'hémorragie dans le corps vitré se produit un hémophtalme. Cette pathologie se développe en cas de lésion de la choroïde. Une formation brune uniforme devient un symptôme caractéristique de l'hémorragie. Un hémophtalme total (ou complet) peut causer une cécité partielle - contribue à une réduction significative de la vision. Les patients se plaignent de taches sombres en mouvement, l’apparition d’une lumière clignote devant leurs yeux. Cette maladie fait partie des pathologies oculaires graves et nécessite des soins médicaux d'urgence. Si le traitement est effectué rapidement et avec compétence, la vision du patient peut être sauvegardée. Les effets résiduels de l'hémophtalmie peuvent provoquer un décollement de la rétine ou une atrophie complète du globe oculaire.

Dans les hémorragies rétiniennes, l’apparition d’une pathologie dépend du degré de lésion de la rétine. Les patients se plaignent de l'apparence de la grille, du clignotement des mouches devant leurs yeux, ils voient devant eux tous les objets aux contours flous, l'acuité visuelle diminue également. Avec des hémorragies étendues et fréquentes, la vision peut disparaître complètement.

Les symptômes d'hémorragie oculaire peuvent être causés par la contusion de l'orbite de l'œil, ainsi que par une vascularite et certaines maladies du sang. En même temps, il y a un œil de bogue ou exophtalmie: le globe oculaire commence rapidement à avancer. Le mouvement des yeux est limité, la vision double dans les yeux du patient, l'acuité visuelle diminue, du sang est versé sous la peau de la paupière et de la conjonctive. Si l'hémorragie se produit dans la peau des paupières et ressemble à la forme de "lunettes", il s'agit alors d'un des symptômes d'une fracture à la base du crâne. À partir du moment où le patient subit une blessure jusqu’à l’apparition de cercles autour des yeux, il faut au moins une journée, parfois même plus d’une journée. Le traitement d'une fracture commencée dans le temps aide à prévenir la survenue d'une telle complication et à préserver la vision du patient.

Traitement des hémorragies oculaires

Le traitement de l'hémorragie oculaire avec hyphema n'est généralement pas nécessaire. Dans certains cas, l’iodure de potassium est administré en gouttes trois fois par jour pendant une semaine. Dans ce cas, si les symptômes de la maladie ne disparaissent pas au bout de 10 jours, en particulier chez les personnes âgées, on peut parler d’apparition de complications telles que le glaucome, l’uvéite, la cataracte. Ces patients ont besoin d'une intervention chirurgicale.

Dans le traitement de l’hyphéma, il est nécessaire de refuser de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens dans toutes les formes de libération, ainsi que des anticoagulants. Un certain nombre de patients atteints de glaucome peuvent déclencher l'utilisation de l'atropine.

Si une hémorragie oculaire survient une fois et que sa forme est limitée, le patient a besoin de repos et de repos des yeux. Il est recommandé à ces patients de recevoir un renforcement vasculaire et des médicaments hémostatiques.

Une hémorragie rétinienne importante nécessite une hospitalisation immédiate et des soins médicaux d'urgence.

Hémorragie oculaire: types et leur différence, causes, traitement, quand et ce qui est dangereux

Hémorragie oculaire - concept collectif caractérisé par l’infiltration de sang du lit vasculaire dans les tissus, l’environnement et la coquille de l’œil, où il ne devrait pas y avoir de sang normal. Cette maladie a de nombreuses causes différentes. Il s’agit très souvent d’une blessure à l’œil, mais souvent, une maladie ou un état spécial du corps est un déclencheur. Il arrive également que la cause de l’hémorragie oculaire reste inconnue.

Le plus important en matière de traitement et des conséquences possibles d’une hémorragie oculaire n’est pas sa cause, mais l’emplacement de l’épanchement de sang, qui a été à la base de la classification:

  • Hémorragie sous la conjonctive (hyposphagme).
  • Hémorragie dans la chambre antérieure de l'oeil (hyphema).
  • Hémorragie vitré (hémophtalmie).
  • Hémorragie rétinienne.

Chacun des états ci-dessus nécessite des approches distinctes en matière de diagnostic et de traitement et peut survenir individuellement ou dans son ensemble selon diverses combinaisons.

Hémorragie de la sclérotique sous la conjonctive (hyposphagme)

L'hyposophage, ou hémorragie de la sclérotique, ou hémorragie sous-conjonctivale est une affection caractérisée par une accumulation de sang entre la plus mince enveloppe externe de l'œil (conjonctive) et la membrane albumineuse. Les gens disent aussi souvent «navire éclaté», ce qui est vrai: la cause première est la lésion des plus petits vaisseaux de la conjonctive, à partir de laquelle le sang est versé. Mais les raisons de cette condition sont extrêmement diverses:

  1. Effet traumatique direct sur le globe oculaire: impact, friction, changement brusque de pression barométrique, corps étranger, effets chimiques;
  2. Augmentation de la pression artérielle et veineuse: crise hypertensive, éternuement, toux, surcharge physique, basculement, étouffement, travail pendant le travail, stress avec constipation, vomissements et même pleurs intenses chez un enfant;
  3. Coagulabilité sanguine faible: hémophilie congénitale et acquise, utilisation de préparations médicinales d'anticoagulants et d'agents antiplaquettaires (aspirine, héparine, tiklid, dipyridamole, Plavix et autres);
  4. Maladies causées par une infection (conjonctivite hémorragique, leptospirose);
  5. Augmentation de la fragilité vasculaire: diabète sucré, maladie athérosclérotique, carence en vitamines K et C, maladies systémiques du tissu conjonctif (vascularite auto-immune, lupus érythémateux systémique)
  6. Condition après chirurgie sur les organes de vision.

Les symptômes d'hémorragie dans la sclérotique sont réduits à un défaut visuel sous la forme d'une tache rouge sang sur un fond blanc. La particularité de cette hémorragie est qu'avec le temps, sa couleur ne change pas comme une ecchymose (ecchymose) et, au cours de son développement, elle devient simplement plus claire jusqu'à disparaître complètement. L'inconfort de l'œil sous la forme d'une sensation de corps étranger, une légère démangeaison, qui sont plus susceptibles d'avoir une origine psychologique, peut être observé assez rarement.

Le traitement d'une hémorragie sous-conjonctivale ne présente généralement pas de difficulté. Dans la plupart des cas, le développement inverse se produit sans l'utilisation de médicaments.

Cependant, accélérer la résorption et limiter la propagation de l'hémorragie peut aider:

  • Si vous parvenez à saisir le moment de la formation d'une hémorragie sous la conjonctive et que celle-ci augmente «devant les yeux», les gouttes oculaires vasoconstricteurs (vizine, naphtyzine, octylie, etc.) sont extrêmement efficaces, elles arrêteront la sortie de sang du lit vasculaire, ce qui arrêtera la propagation de l'hémorragie;
  • Pour accélérer la résorption d'une hémorragie déjà formée, les gouttes ophtalmiques d'iodure de potassium sont efficaces.

Une seule hémorragie dans la sclérotique, formée même sans raison apparente et se déroulant sans inflammation, vision réduite, "mouches" et autres symptômes, ne nécessite pas d'examen et d'accès à un médecin. En cas de récidive fréquente ou d'évolution compliquée, l'hyposphagme peut signaler des maladies graves, tant de l'œil lui-même que de l'organisme dans son ensemble, qui nécessitent un traitement immédiat chez une institution médicale pour en diagnostiquer la pathologie et le traitement.

Vidéo: sur les causes de l'éclatement des vaisseaux sanguins dans l'œil

Hémorragie dans la chambre antérieure de l'oeil (hyphema)

La caméra frontale de l'œil est la zone située entre la cornée ("lentille" convexe transparente) et l'iris (disque avec une pupille au centre, conférant une couleur unique à nos yeux) avec une lentille (lentille transparente derrière la pupille). Normalement, cette zone est remplie d'un liquide absolument transparent - l'humidité de la chambre antérieure, l'apparition de sang, appelée hyphéma ou hémorragie dans la chambre antérieure de l'œil.

Les causes de l’hyphème, bien qu’elles semblent totalement déconnectées, sont essentiellement le même élément - la rupture du vaisseau. Ils sont classiquement divisés en trois groupes:

  1. Traumatisme - est la cause la plus fréquente d'hyphéma.
  1. les blessures peuvent être pénétrantes - les lésions oculaires sont accompagnées par le message du contenu intérieur du globe oculaire et de l'environnement; une telle blessure résulte souvent de l'action d'objets pointus, moins de celle d'objets émoussés;
  2. les blessures ne pénètrent pas - avec l'intégrité externe de l'oeil, ses structures internes sont détruites, ce qui provoque une infiltration de sang dans la chambre antérieure de l'œil, une telle blessure est presque toujours le résultat d'objets émoussés;
  3. De même, tous les types d’opérations sur les organes de la vision pouvant être accompagnés d’un hyphéma peuvent être attribués au groupe de blessures.
  1. Maladies du globe oculaire, associées à la formation de nouveaux vaisseaux défectueux à l'intérieur de l'œil (néovascularisation). Les vaisseaux nouvellement formés présentent des défauts de structure qui entraînent une fragilité accrue, avec laquelle l’épanchement de sang dans la chambre antérieure de l’œil est associé à un impact faible ou nul. Ces maladies incluent:
  1. angiopathie diabétique (une conséquence du diabète);
  2. obstruction veineuse rétinienne;
  3. décollement de la rétine;
  4. tumeurs intraoculaires;
  5. maladies inflammatoires des structures internes de l'oeil.
  1. Maladies du corps dans son ensemble:
  1. intoxication chronique à l'alcool et aux drogues;
  2. troubles de la coagulation;
  3. maladies oncologiques;
  4. maladies systémiques du tissu conjonctif.

Hypheus, basé sur le niveau de sang dans la position verticale du patient, est divisé en quatre degrés:

  • La 1ère chambre de l'œil visuellement antérieur ne contient pas plus d'un sang;
  • Le 2e sang remplit jusqu'à la moitié de la chambre antérieure de l'œil;
  • La 3ème chambre est remplie de sang plus de ½, mais pas complètement;
  • 4ème remplissage sanguin total de la chambre antérieure de l'œil «oeil au beurre noir».

Malgré le caractère conventionnel évident d'une telle division, celle-ci a des implications pratiques pour le choix des tactiques de traitement et la prévision du résultat de l'hémorragie. Le degré d'hyphema détermine également ses symptômes et leur gravité:

  1. Présence de sang visuellement détectable dans la chambre antérieure de l'œil;
  2. Chute de l'acuité visuelle, en particulier dans la position couchée, au point qu'il ne reste que la sensation de lumière et pas plus (au 3-4ème degré);
  3. "Vision floue" sur l'oeil affecté;
  4. Peur de la lumière vive (photophobie);
  5. Parfois, il y a une sensation de douleur.

Le diagnostic d’hémorragie dans la chambre antérieure de l’œil lors de la nomination du médecin n’entraîne généralement pas de difficultés majeures et repose sur des manipulations techniquement simples:

  • Inspection visuelle;
  • Tonométrie - mesure de la pression intraoculaire;
  • Visométrie - l'établissement de l'acuité visuelle;
  • La biomicroscopie est une méthode instrumentale utilisant un microscope ophtalmique spécial.

manifestations d'hémorragie dans la chambre antérieure de l'œil

Le traitement de l’hyphème est toujours associé à l’élimination de la pathologie qui l’a provoquée - abolition des anticoagulants, lutte contre les maladies inflammatoires de l’œil, rejet des mauvaises habitudes, maintien de l’élasticité de la paroi vasculaire, etc. Presque toujours, de petites quantités de sang dans la cavité derrière la cornée sont résolues indépendamment à l'aide d'une solution à 3% d'iodure de potassium et de médicaments qui abaissent la pression intra-oculaire.

  1. L’utilisation de médicaments n’a aucun effet (le sang n’est pas absorbé) dans les 10 jours;
  2. Le sang a perdu sa fluidité - un caillot s'est formé;
  3. La cornée a commencé à se tacher de sang;
  4. La pression intraoculaire ne diminue pas pendant le traitement.

En cas de refus de l'opération, des complications terribles telles que le glaucome, l'uvéite, ainsi qu'une baisse significative de l'acuité visuelle peuvent se développer en raison d'une diminution de la transparence de la cornée recouverte de sang.

Vidéo: à quoi ressemble l'hémorragie dans la chambre antérieure de l'œil

Hémorragie vitré (hémophtalmie)

La cavité d'un œil en bonne santé est constituée d'un gel cristallin appelé corps vitré. Cette formation remplit un certain nombre de fonctions importantes, notamment la transmission de la lumière de la lentille à la rétine. Ainsi, l'une des caractéristiques les plus importantes du corps vitré est sa transparence absolue, qui est perdue lorsque des substances étrangères y pénètrent, y compris du sang. Le sang qui pénètre dans le vitré est appelé hémophtalme.

Le mécanisme principal de développement d'une hémorragie interne de l'œil est l'épanchement de sang du lit vasculaire dans le corps vitré.

Servir la cause de ce saignement peut un certain nombre de pathologies:

  • Diabète sucré avec lésions de la rétine et des vaisseaux sanguins de l’œil;
  • Occlusion (thrombose) des vaisseaux rétiniens;
  • Athérosclérose commune impliquant des vaisseaux rétiniens dans le processus;
  • Hypertension sans traitement approprié;
  • Anomalies congénitales des vaisseaux rétiniens (microanévrysmes);
  • Lésion pénétrante du globe oculaire (quand il y a des larmes aux membranes oculaires);
  • Contusion des yeux (extérieurement, l'intégrité de l'oeil est préservée);
  • Pression intracrânienne élevée (par exemple, dans les hémorragies intracérébrales, les tumeurs cérébrales et les lésions cranio-cérébrales);
  • Croissance forcée de la pression intrathoracique (effort physique excessif, toux, éternuement, travail pendant le travail, vomissements);
  • Maladies du sang (anémie, hémophilie, prise de médicaments réduisant la coagulation du sang, tumeurs sanguines);
  • Tumeurs des structures internes de l'oeil;
  • Maladies auto-immunes;
  • Le décollement de la rétine conduit souvent à un hémophtalme;
  • Maladies congénitales (drépanocytose, maladie de Krisvik - Skepens et autres).

Il convient également de garder à l’esprit que la myopie sévère (myopie) contribue de manière significative au développement de l’hémophtalmie.

Symptômes et types d'hémophtalmie

L'environnement interne de l'œil ne contient pas de terminaisons nerveuses. L'œil dans une telle situation ne peut pas ressentir de douleur, de douleur, de démangeaisons ni ressentir quoi que ce soit avec le développement d'une hémorragie interne à l'œil. Le seul symptôme est une baisse de la vision, parfois même une cécité complète dans les cas graves. Le degré de perte de vision et les caractéristiques des symptômes dépendent directement du volume de l'hémorragie, qui, par son aspect massif, est divisé en:

manifestation d'hémorragie du vitré

Hémophtalme total (complet) - le corps vitré est rempli de sang par plus de 3/4, presque toujours, à de rares exceptions près, un phénomène similaire est observé en raison d'un traumatisme. Les symptômes sont caractérisés par une cécité presque complète, il ne reste que la sensation de lumière, une personne n'est pas en mesure de distinguer les objets qui se trouvent devant elle, ni d'être orientée dans l'espace;

  • Hémophtalme total partiel - l’espace interne de l’œil est rempli de sang de 1/3 à 3/4. Se produit le plus souvent dans la pathologie diabétique des vaisseaux rétiniens, avec l'oeil affecté ne peut distinguer que les contours des objets et les silhouettes des personnes;
  • Hémophtalmie partielle - moins du tiers de la surface de la lésion vitréenne. La forme la plus courante d'hémophtalmie est observée à la suite d'une hypertension artérielle, de lésions et d'un décollement de rétine, d'un diabète sucré. Se manifeste par des "lignes de mire" noires, une bande rouge ou juste une brume devant vos yeux.
  • Il est à noter que l'hémorragie du vitré affecte rarement les deux yeux en même temps, la partialité est caractéristique de cette pathologie.

    Le diagnostic d'hémorragie du vitré est établi sur la base de l'anamnèse, de la biomicroscopie et de l'échographie, ce qui permet de déterminer les causes de l'hémophtalmie, d'évaluer son volume et de choisir une tactique de traitement ultérieure.

    Bien qu’au départ la tactique thérapeutique de cette pathologie soit attendue et que l’hémophtalme partiel régresse souvent sans traitement, immédiatement après l’apparition des symptômes, il est impératif de faire appel à une aide médicale qualifiée dès que possible, car une identification rapide des causes d’une hémorragie peut sauver non seulement la vision, mais la vie humaine.

    Traitement et prévention

    À ce jour, il n’existe aucune méthode conservatrice pour le traitement de l’hémophtalme ayant une efficacité prouvée. Toutefois, il existe des recommandations claires pour la prévention des hémorragies récurrentes et la résorption précoce d’un traitement existant:

    • Éviter les efforts physiques;
    • Se conformer au repos au lit, avec la tête devrait être légèrement plus élevé que le corps;
    • Appliquez de la vitamine (C, PP, K, B) et des médicaments qui renforcent la paroi vasculaire;
    • Les gouttes d'iodure de potassium sont recommandées sous forme d'instillation et d'électrophorèse.

    Le traitement conservateur ne produit pas toujours l'effet recherché, une intervention chirurgicale est donc nécessaire - la vitrectomie - l'ablation totale ou partielle du corps vitré. Les indications pour cette opération sont:

    1. hémophtalme en association avec un décollement de la rétine ou dans les cas où il n'est pas possible d'examiner la rétine et où la cause de l'hémorragie n'a pas été établie;
    2. l'hémophtalmie n'est pas associée à une blessure et, en même temps, aucune régression n'est observée après 2-3 mois;
    3. manque de dynamique positive après 2-3 semaines après la blessure;
    4. hémophtalme associé à une plaie pénétrante de l’œil.

    Au stade actuel du développement de la médecine, la vitrectomie est réalisée en ambulatoire, ne nécessite pas de sommeil anesthésique, est réalisée par des micro incisions de 0,5 mm et sans suture, ce qui assure un retour rapide et relativement indolore de la vue à un niveau satisfaisant.

    L'oeil était injecté de sang

    Saignement oculaire (hémorragie sous-conjonctivale) est une hémorragie dans la partie antérieure du globe oculaire. Cela peut provoquer une rougeur de l'œil ou même une accumulation de sang dans la partie antérieure entre la cornée transparente et l'iris coloré.

    Des yeux injectés de sang apparaissent généralement en raison de dommages au vaisseau sanguin. Dans les cas graves, la même raison pour laquelle un petit vaisseau sanguin a été endommagé peut entraîner d'autres lésions intraoculaires: lentille déplacée, cataracte traumatique, perforation du globe oculaire, hémorragie du vitré, décollement de la rétine et atrophie du nerf optique.

    Raisons

    L'hémorragie est le plus souvent causée par un traumatisme, tel qu'un coup avec un objet contondant ou la pénétration de quelque chose de tranchant. Les saignements oculaires sont d'autres causes, notamment les malformations des vaisseaux sanguins, le cancer de l'œil ou une inflammation sévère de ses parties internes.

    Causes communes

    • Des anticoagulants
    • Attaques d'étouffement
    • Vomissements sévères
    • Levage de poids
    • Hypertension artérielle
    • Éternuer ou tousser, surtout s'ils sont longs ou douloureux.

    Vaisseau sanguin endommagé

    Il existe de nombreux facteurs qui endommagent les vaisseaux sanguins des yeux, ce qui peut provoquer leur remplissage en sang. Voici certains de ces facteurs:

    • Des éternuements sévères, de la toux ou des vomissements entraînent la rupture des vaisseaux sanguins. Ces symptômes peuvent être accompagnés de vomissements sévères.
    • L'exercice, comme la musculation, peut entraîner la rupture des vaisseaux sanguins dans les yeux en raison de la pression accrue après l'effort. En raison de la pression élevée dans les vaisseaux de la tête, de petits capillaires se cassent.
    • Lésion oculaire.
    • Les lentilles cornéennes peuvent irriter les yeux, surtout en cas de frottement. Cela peut conduire à la rupture des vaisseaux sanguins.
    • Une augmentation soudaine de la pression artérielle due à une blessure légère peut entraîner la rupture des capillaires, ce qui provoque un saignement des yeux.
    • Les infections oculaires peuvent endommager les vaisseaux sanguins.
    • La chirurgie des yeux peut également toucher les vaisseaux sanguins et provoquer une infection.
    • Le diabète ou les problèmes de coagulation sanguine sont connus pour affecter les vaisseaux sanguins.
    • Si vous êtes sujet à l'hypertension artérielle en général, et si vous êtes souvent stressé, cela peut provoquer une rupture des vaisseaux sanguins dans les yeux.
    • De plus, si vous prenez des anticoagulants ou tout autre médicament qui affecte le flux sanguin, ils peuvent également endommager les vaisseaux sanguins. Même l’aspirine à haute dose peut produire cet effet.
    Un œil saignait à cause d'une blessure

    L'œil est sanglant et douloureux

    Si le saignement est accompagné de sensations douloureuses, il est probable que la cause en soit dans l'une des conditions suivantes:

    Cornée, éraflure ou picotement dans l'oeil

    Dans la plupart des cas, la rougeur et la douleur des yeux sont causées par un grain qui pénètre dans les yeux. Si elle se gratte les yeux, elle peut ressentir une gêne. Après le retrait d'un corps étranger, le soulagement vient.

    Note Des gouttes ophtalmiques antibiotiques ou une pommade peuvent vous être prescrites pour réduire le risque d'infection.

    Iritis (inflammation de l'iris) ou uvéite antérieure (inflammation de la choroïde)

    Ces maladies peuvent parfois être causées par un problème du système immunitaire ou une infection.

    En outre, vous remarquerez peut-être que les yeux sont devenus sensibles à la lumière, à une image floue et à un mal de tête.

    Glaucome aigu

    Il s’agit d’une maladie grave dans laquelle la pression oculaire augmente soudainement et se caractérise également par une forte rougeur et une grande douleur. La vision peut être floue et floue.

    Ulcère cornéen

    Elle est généralement causée par une infection bactérienne ou virale et peut provoquer la rougeur de l’œil et la rendre sensible à la lumière, ainsi que la sensation de quelque chose dans l’œil. Les ulcères bactériens de la cornée sont généralement observés chez les personnes portant des lentilles de contact.

    Bulle de sang dans l'oeil

    La vessie sanguine dans l'œil est également appelée hémorragie sous-conjonctivale. Son apparence peut être troublante, cependant, ce n'est pas un problème grave.

    Bien qu'il ne soit pas toujours possible de déterminer la source, certaines des causes possibles de saignements sous-conjonctivaux incluent:

    • Lésion oculaire
    • Une augmentation inattendue de la pression artérielle, pouvant être causée par la musculation, la toux, les éternuements, le rire et la constipation
    • Des anticoagulants tels que l’aspirine (acide acétylsalicylique) et la warfarine
    • Rarement, un trouble de la coagulation sanguine ou une carence en vitamine K (aide au bon fonctionnement des protéines nécessaires à la coagulation du sang)
    • Chirurgie oculaire, y compris correction de la vue au laser et élimination de la cataracte

    Note Si vous ne présentez aucune des raisons ci-dessus, mais que les hémorragies se reproduisent, vous devez consulter un médecin pour vous assurer qu'il n'y a pas de problème de globes oculaires, d'hypertension artérielle ou de troubles circulatoires.

    Pendant la grossesse

    Parfois, sur le fond de la grossesse, il peut y avoir un problème de saignement des yeux, mais vous ne devriez pas vous inquiéter, car après la naissance, elle partira d'elle-même. Certains des problèmes courants peuvent inclure:

    Yeux secs

    Les changements hormonaux conduisent au fait que le corps produit moins de larmes, donc les yeux se dessèchent, ce qui entraîne une irritation, des rougeurs et une sensibilité à la lumière.

    Afin de remédier à votre situation, il est nécessaire de minimiser le temps passé devant un ordinateur ou un écran de télévision, d’éviter tout contact avec les yeux de lampes fluorescentes, d’arrêter de porter des lentilles de contact et de contrôler l’humidité dans la pièce.

    Déficience visuelle

    Pendant la grossesse, il se produit un œdème cornéen, ce qui entraîne une gêne temporaire due aux lentilles de contact et une perte de vision. Ce cas ne nécessite pas de traitement, après la naissance, la vision redevient normale.

    Traitement

    Le plus souvent, aucun traitement n'est requis sauf si la maladie est causée par un traumatisme ou une infection. Le sang dans l'œil disparaîtra de lui-même dans quelques jours ou quelques semaines, selon sa quantité. Pour accélérer ce processus, les gouttes de la catégorie «larmes artificielles» peuvent être utilisées jusqu'à 6 fois par jour. Mais il est important d'éliminer les causes graves, surtout si la situation se reproduit.

    Les tests et procédures de diagnostic généraux incluent:

    • Formule sanguine complète pour la numération plaquettaire
    • Biochimie sanguine pour la mesure des protéines sériques totales
    • Tests de coagulopathie pour évaluer la coagulation du sang
    • Tension artérielle
    • Analyse d'urine pour éliminer les maladies rénales
    • Radiographie de la poitrine et de l'abdomen

    Diagnostic par ultrasons (ultrasons) pour étudier la partie antérieure de l'œil et confirmer / éliminer la possibilité d'un décollement de la rétine, d'un déplacement des lentilles, de tumeurs anormales et d'une hémorragie du vitré.

    Sang dans les yeux comment enlever

    Hémorragie oculaire - concept collectif caractérisé par l’infiltration de sang du lit vasculaire dans les tissus, l’environnement et la coquille de l’œil, où il ne devrait pas y avoir de sang normal. Cette maladie a de nombreuses causes différentes. Il s’agit très souvent d’une blessure à l’œil, mais souvent, une maladie ou un état spécial du corps est un déclencheur. Il arrive également que la cause de l’hémorragie oculaire reste inconnue.

    Le plus important en matière de traitement et des conséquences possibles d’une hémorragie oculaire n’est pas sa cause, mais l’emplacement de l’épanchement de sang, qui a été à la base de la classification:

    • Hémorragie sous la conjonctive (hyposphagme).
    • Hémorragie dans la chambre antérieure de l'oeil (hyphema).
    • Hémorragie vitré (hémophtalmie).
    • Hémorragie rétinienne.

    Chacun des états ci-dessus nécessite des approches distinctes en matière de diagnostic et de traitement et peut survenir individuellement ou dans son ensemble selon diverses combinaisons.

    L'hyposophage, ou hémorragie de la sclérotique, ou hémorragie sous-conjonctivale est une affection caractérisée par une accumulation de sang entre la plus mince enveloppe externe de l'œil (conjonctive) et la membrane albumineuse. Les gens disent aussi souvent «navire éclaté», ce qui est vrai: la cause première est la lésion des plus petits vaisseaux de la conjonctive, à partir de laquelle le sang est versé. Mais les raisons de cette condition sont extrêmement diverses:

    Les symptômes d'hémorragie dans la sclérotique sont réduits à un défaut visuel sous la forme d'une tache rouge sang sur un fond blanc. La particularité de cette hémorragie est qu'avec le temps, sa couleur ne change pas comme une ecchymose (ecchymose) et, au cours de son développement, elle devient simplement plus claire jusqu'à disparaître complètement. L'inconfort de l'œil sous la forme d'une sensation de corps étranger, une légère démangeaison, qui sont plus susceptibles d'avoir une origine psychologique, peut être observé assez rarement.

    Le traitement d'une hémorragie sous-conjonctivale ne présente généralement pas de difficulté. Dans la plupart des cas, le développement inverse se produit sans l'utilisation de médicaments.

    Cependant, accélérer la résorption et limiter la propagation de l'hémorragie peut aider:

    • Si vous parvenez à saisir le moment de la formation d'une hémorragie sous la conjonctive et que celle-ci augmente «devant les yeux», les gouttes oculaires vasoconstricteurs (vizine, naphtyzine, octylie, etc.) sont extrêmement efficaces, elles arrêteront la sortie de sang du lit vasculaire, ce qui arrêtera la propagation de l'hémorragie;
    • Pour accélérer la résorption d'une hémorragie déjà formée, les gouttes ophtalmiques d'iodure de potassium sont efficaces.

    Une seule hémorragie dans la sclérotique, formée même sans raison apparente et se déroulant sans inflammation, vision réduite, "mouches" et autres symptômes, ne nécessite pas d'examen et d'accès à un médecin. En cas de récidive fréquente ou d'évolution compliquée, l'hyposphagme peut signaler des maladies graves, tant de l'œil lui-même que de l'organisme dans son ensemble, qui nécessitent un traitement immédiat chez une institution médicale pour en diagnostiquer la pathologie et le traitement.

    La caméra frontale de l'œil est la zone située entre la cornée ("lentille" convexe transparente) et l'iris (disque avec une pupille au centre, conférant une couleur unique à nos yeux) avec une lentille (lentille transparente derrière la pupille). Normalement, cette zone est remplie d'un liquide absolument transparent - l'humidité de la chambre antérieure, l'apparition de sang, appelée hyphéma ou hémorragie dans la chambre antérieure de l'œil.

    Les causes de l’hyphème, bien qu’elles semblent totalement déconnectées, sont essentiellement le même élément - la rupture du vaisseau. Ils sont classiquement divisés en trois groupes:

    1. Traumatisme - est la cause la plus fréquente d'hyphéma.
    1. les blessures peuvent être pénétrantes - les lésions oculaires sont accompagnées par le message du contenu intérieur du globe oculaire et de l'environnement; une telle blessure résulte souvent de l'action d'objets pointus, moins de celle d'objets émoussés;
    2. les blessures ne pénètrent pas - avec l'intégrité externe de l'oeil, ses structures internes sont détruites, ce qui provoque une infiltration de sang dans la chambre antérieure de l'œil, une telle blessure est presque toujours le résultat d'objets émoussés;
    3. De même, tous les types d’opérations sur les organes de la vision pouvant être accompagnés d’un hyphéma peuvent être attribués au groupe de blessures.
    1. Maladies du globe oculaire, associées à la formation de nouveaux vaisseaux défectueux à l'intérieur de l'œil (néovascularisation). Les vaisseaux nouvellement formés présentent des défauts de structure qui entraînent une fragilité accrue, avec laquelle l’épanchement de sang dans la chambre antérieure de l’œil est associé à un impact faible ou nul. Ces maladies incluent:
    1. angiopathie diabétique (une conséquence du diabète);
    2. obstruction veineuse rétinienne;
    3. décollement de la rétine;
    4. tumeurs intraoculaires;
    5. maladies inflammatoires des structures internes de l'oeil.
    1. Maladies du corps dans son ensemble:
    1. intoxication chronique à l'alcool et aux drogues;
    2. troubles de la coagulation;
    3. maladies oncologiques;
    4. maladies systémiques du tissu conjonctif.

    Hypheus, basé sur le niveau de sang dans la position verticale du patient, est divisé en quatre degrés:

    • La 1ère chambre de l'œil visuellement antérieur ne contient pas plus d'un sang;
    • Le 2e sang remplit jusqu'à la moitié de la chambre antérieure de l'œil;
    • La 3ème chambre est remplie de sang plus de ½, mais pas complètement;
    • 4ème remplissage sanguin total de la chambre antérieure de l'œil «oeil au beurre noir».

    Malgré le caractère conventionnel évident d'une telle division, celle-ci a des implications pratiques pour le choix des tactiques de traitement et la prévision du résultat de l'hémorragie. Le degré d'hyphema détermine également ses symptômes et leur gravité:

    Le diagnostic d’hémorragie dans la chambre antérieure de l’œil lors de la nomination du médecin n’entraîne généralement pas de difficultés majeures et repose sur des manipulations techniquement simples:

    • Inspection visuelle;
    • Tonométrie - mesure de la pression intraoculaire;
    • Visométrie - l'établissement de l'acuité visuelle;
    • La biomicroscopie est une méthode instrumentale utilisant un microscope ophtalmique spécial.

    manifestations d'hémorragie dans la chambre antérieure de l'œil

    Le traitement de l’hyphème est toujours associé à l’élimination de la pathologie qui l’a provoquée - abolition des anticoagulants, lutte contre les maladies inflammatoires de l’œil, rejet des mauvaises habitudes, maintien de l’élasticité de la paroi vasculaire, etc. Presque toujours, de petites quantités de sang dans la cavité derrière la cornée sont résolues indépendamment à l'aide d'une solution à 3% d'iodure de potassium et de médicaments qui abaissent la pression intra-oculaire.

    Le traitement chirurgical est effectué en cas d’hyphème compliqué, les indications chirurgicales sont les suivantes:

    1. L’utilisation de médicaments n’a aucun effet (le sang n’est pas absorbé) dans les 10 jours;
    2. Le sang a perdu sa fluidité - un caillot s'est formé;
    3. La cornée a commencé à se tacher de sang;
    4. La pression intraoculaire ne diminue pas pendant le traitement.

    En cas de refus de l'opération, des complications terribles telles que le glaucome, l'uvéite, ainsi qu'une baisse significative de l'acuité visuelle peuvent se développer en raison d'une diminution de la transparence de la cornée recouverte de sang.

    La cavité d'un œil en bonne santé est constituée d'un gel cristallin appelé corps vitré. Cette formation remplit un certain nombre de fonctions importantes, notamment la transmission de la lumière de la lentille à la rétine. Ainsi, l'une des caractéristiques les plus importantes du corps vitré est sa transparence absolue, qui est perdue lorsque des substances étrangères y pénètrent, y compris du sang. Le sang qui pénètre dans le vitré est appelé hémophtalme.

    Le mécanisme principal de développement d'une hémorragie interne de l'œil est l'épanchement de sang du lit vasculaire dans le corps vitré.

    Servir la cause de ce saignement peut un certain nombre de pathologies:

    • Diabète sucré avec lésions de la rétine et des vaisseaux sanguins de l’œil;
    • Occlusion (thrombose) des vaisseaux rétiniens;
    • Athérosclérose commune impliquant des vaisseaux rétiniens dans le processus;
    • Hypertension sans traitement approprié;
    • Anomalies congénitales des vaisseaux rétiniens (microanévrysmes);
    • Lésion pénétrante du globe oculaire (quand il y a des larmes aux membranes oculaires);
    • Contusion des yeux (extérieurement, l'intégrité de l'oeil est préservée);
    • Pression intracrânienne élevée (par exemple, dans les hémorragies intracérébrales, les tumeurs cérébrales et les lésions cranio-cérébrales);
    • Croissance forcée de la pression intrathoracique (effort physique excessif, toux, éternuement, travail pendant le travail, vomissements);
    • Maladies du sang (anémie, hémophilie, prise de médicaments réduisant la coagulation du sang, tumeurs sanguines);
    • Tumeurs des structures internes de l'oeil;
    • Maladies auto-immunes;
    • Le décollement de la rétine conduit souvent à un hémophtalme;
    • Maladies congénitales (drépanocytose, maladie de Krisvik - Skepens et autres).

    Il convient également de garder à l’esprit que la myopie sévère (myopie) contribue de manière significative au développement de l’hémophtalmie.

    L'environnement interne de l'œil ne contient pas de terminaisons nerveuses. L'œil dans une telle situation ne peut pas ressentir de douleur, de douleur, de démangeaisons ni ressentir quoi que ce soit avec le développement d'une hémorragie interne à l'œil. Le seul symptôme est une baisse de la vision, parfois même une cécité complète dans les cas graves. Le degré de perte de vision et les caractéristiques des symptômes dépendent directement du volume de l'hémorragie, qui, par son aspect massif, est divisé en:

    manifestation d'hémorragie du vitré

    Hémophtalme total (complet) - le corps vitré est rempli de sang par plus de 3/4, presque toujours, à de rares exceptions près, un phénomène similaire est observé en raison d'un traumatisme. Les symptômes sont caractérisés par une cécité presque complète, il ne reste que la sensation de lumière, une personne n'est pas en mesure de distinguer les objets qui se trouvent devant elle, ni d'être orientée dans l'espace;

  • Hémophtalme total partiel - l’espace interne de l’œil est rempli de sang de 1/3 à 3/4. Se produit le plus souvent dans la pathologie diabétique des vaisseaux rétiniens, avec l'oeil affecté ne peut distinguer que les contours des objets et les silhouettes des personnes;
  • Hémophtalmie partielle - moins du tiers de la surface de la lésion vitréenne. La forme la plus courante d'hémophtalmie est observée à la suite d'une hypertension artérielle, de lésions et d'un décollement de rétine, d'un diabète sucré. Se manifeste par des "lignes de mire" noires, une bande rouge ou juste une brume devant vos yeux.
  • Il est à noter que l'hémorragie du vitré affecte rarement les deux yeux en même temps, la partialité est caractéristique de cette pathologie.

    Le diagnostic d'hémorragie du vitré est établi sur la base de l'anamnèse, de la biomicroscopie et de l'échographie, ce qui permet de déterminer les causes de l'hémophtalmie, d'évaluer son volume et de choisir une tactique de traitement ultérieure.

    Bien qu’au départ la tactique thérapeutique de cette pathologie soit attendue et que l’hémophtalme partiel régresse souvent sans traitement, immédiatement après l’apparition des symptômes, il est impératif de faire appel à une aide médicale qualifiée dès que possible, car une identification rapide des causes d’une hémorragie peut sauver non seulement la vision, mais la vie humaine.

    À ce jour, il n’existe aucune méthode conservatrice pour le traitement de l’hémophtalme ayant une efficacité prouvée. Toutefois, il existe des recommandations claires pour la prévention des hémorragies récurrentes et la résorption précoce d’un traitement existant:

    • Éviter les efforts physiques;
    • Se conformer au repos au lit, avec la tête devrait être légèrement plus élevé que le corps;
    • Appliquez de la vitamine (C, PP, K, B) et des médicaments qui renforcent la paroi vasculaire;
    • Les gouttes d'iodure de potassium sont recommandées sous forme d'instillation et d'électrophorèse.

    Le traitement conservateur ne produit pas toujours l'effet recherché, une intervention chirurgicale est donc nécessaire - la vitrectomie - l'ablation totale ou partielle du corps vitré. Les indications pour cette opération sont:

    1. hémophtalme en association avec un décollement de la rétine ou dans les cas où il n'est pas possible d'examiner la rétine et où la cause de l'hémorragie n'a pas été établie;
    2. l'hémophtalmie n'est pas associée à une blessure et, en même temps, aucune régression n'est observée après 2-3 mois;
    3. manque de dynamique positive après 2-3 semaines après la blessure;
    4. hémophtalme associé à une plaie pénétrante de l’œil.

    Au stade actuel du développement de la médecine, la vitrectomie est réalisée en ambulatoire, ne nécessite pas de sommeil anesthésique, est réalisée par des micro incisions de 0,5 mm et sans suture, ce qui assure un retour rapide et relativement indolore de la vue à un niveau satisfaisant.

    hémorragie rétinienne

    Directement derrière le corps vitré se trouve la rétine ou rétine, qui remplit la fonction de «perception» de la lumière, et déjà derrière elle se trouve la choroïde, qui contient la source des hémorragies - les vaisseaux sanguins. Ainsi, les causes d'hémorragie rétinienne sont complètement identiques à celles qui causent une hémorragie vitré.

    Le concept d ’« hémorragie rétinienne »regroupe un certain nombre de pathologies dépendant de la localisation de l’épanchement de sang par rapport à la rétine et de la forme de l’hémorragie elle-même:

    • Hémorragies de l'AVC - regardez lorsque vous examinez le fond d'œil sous forme de flammes ou de caractéristiques claires. Le plus souvent, ils ne provoquent pas de lésions étendues et sont localisés dans l'épaisseur de la rétine;
    • Les hémorragies rondes ont l’apparence de cercles clairs et sont localisées un peu plus profondément que les précédentes;
    • Les hémorragies prérétiniennes - situées entre le corps vitré et la rétine, ont une frontière de séparation nette du niveau des éléments formés et du plasma sanguin, tandis que les vaisseaux rétiniens sont cachés derrière l'hémorragie;
    • Les hémorragies sous-rétiniennes sont situées derrière la rétine, leurs contours sont flous et les vaisseaux de la rétine passent devant le site du sang.

    Les manifestations d'hémorragie dans la rétine sont réduites à une forte baisse de l'acuité visuelle, parfois dans une certaine zone du champ visuel, qui n'est généralement pas accompagnée de douleur ou d'un autre inconfort.

    Le diagnostic est effectué dans un établissement médical par un ophtalmologiste, sans être difficile ni coûteux, notamment:

    1. Visometry - définition de l'acuité visuelle;
    2. Périmétrie - la définition des champs visuels (portée);
    3. Ophtalmoscopie - examen du fond d'œil;
    4. Tomodensitométrie de la rétine;
    5. Parfois, pour évaluer l'état des vaisseaux, l'angiographie est réalisée à l'aide de substances fluorescentes.

    En raison du risque élevé de perte totale de la vision et des rechutes fréquentes, le traitement des hémorragies rétiniennes doit toujours être effectué dans un hôpital spécialisé. Deux directions de traitement sont appliquées - conservatrice et à l'aide d'un laser.

    Le traitement conservateur implique l'utilisation de:

    • Corticostéroïdes (hydrocortisone, dexaméthasone);
    • Angioprotecteurs (pentoxifylline, trentale, flexitale);
    • Préparations antioxydantes (divers complexes de vitamines contenant les vitamines C, A, E);
    • AINS (diclofénac, nimésulide);
    • Médicaments diurétiques (furosémide, indopamide);
    • Contrôle de la pression intraoculaire.

    En cas d'hémorragie rétinienne de grande taille associée à un traitement conservateur, la coagulation chirurgicale est utilisée de manière opératoire.

    Les hémorragies oculaires, quel que soit leur emplacement, requièrent une attention particulière sous la forme d'un appel à un ophtalmologiste afin qu'il consulte et détermine d'autres tactiques de traitement. Le traitement à domicile, l’automédication et la médecine traditionnelle, sans la participation d’un spécialiste qualifié, peuvent avoir des conséquences irréversibles.

    Un jour, en s'approchant du miroir, vous voyez une image décourageante: il y avait une contusion dans l'œil. Courir à l'hôpital ou, par exemple, faire avec des gouttes à la maison? Il est préférable de consulter un ophtalmologiste, car une hémorragie oculaire peut avoir de nombreuses explications, allant d'un effort physique brutal aux symptômes de maladies très graves.

    Il n’ya que deux causes d’hémorragie intraoculaire:

    • Traumatisme (contusion - lésion mécanique à l'œil même ou aux os du crâne, de la poitrine, entraînant une hémorragie intraoculaire);
    • Faiblesse vasculaire due à une maladie interne ou cancéreuse.

    Dans chaque cas, une consultation médicale est requise, éventuellement un traitement.

    La sévérité de la contusion affecte la sécurité de la vision dans les yeux: dans certains cas, elle n'est aucunement perturbée, dans d'autres, elle s'aggrave ou disparaît temporairement.

    Il y a trois degrés de contusion:

    • La première est que l'hémorragie oculaire est insignifiante, que le globe oculaire est intact et que la vision n'est pas altérée. Après un certain temps, le bleu disparaît complètement et la récupération commence.
    • La seconde est lorsque les tissus oculaires sont légèrement endommagés et que le patient ne ressent que la lumière, mais constate une détérioration de la capacité de voir clairement les objets. Le traitement permet de restaurer la vision.
    • La troisième est celle de la mort du globe oculaire. Il est impossible de rétablir la vision dans le troisième degré de contusion, car des modifications irréversibles de la structure des tissus oculaires se développent.

    Toute blessure à l'œil doit être prise très au sérieux: une blessure même légère peut parfois avoir des conséquences tragiques, car le degré de contusion ne correspond pas toujours à la gravité de la blessure.

    L'œil est un organe abondamment alimenté en sang et possède donc un vaste réseau vasculaire. Certaines maladies peuvent affecter l'élasticité et la perméabilité des parois des vaisseaux oculaires. Une hémorragie oculaire ou les deux yeux à la fois est donc un symptôme fréquent et inévitable de pathologies graves:

    • Maladies hématologiques (anémie d'origine différente, leucémie aiguë);
    • Diabète - avec développement de la rétinopathie diabétique;
    • Athérosclérose;
    • Coagulopathie (troubles de la coagulation);
    • L'hypertension;
    • La myopie;
    • Collagénoses (lupus érythémateux systémique, sclérodermie, vascularite);
    • Anomalies des vaisseaux oculaires eux-mêmes - uvéite, iritis;
    • Maladies rétiniennes;
    • Tumeurs intraoculaires, vaisseaux compressifs.

    Les hémorragies répétées dans l'œil, même dans un état de santé général, constituent un motif évident pour un examen approfondi, au cours duquel on peut identifier les véritables causes de la fragilité vasculaire.

    Des lentilles pratiques et esthétiques, qui remplacent souvent les lunettes habituelles, peuvent également provoquer des hémorragies oculaires si elles ne sont pas correctement sélectionnées. L'irritation mécanique de la membrane muqueuse non seulement provoque son irritation et la sensation de sable, mais endommage également les petits vaisseaux. Le résultat est de petites ecchymoses qui disparaissent rapidement si vous vous abstenez de porter les lentilles et que vous choisissez ensuite la taille correcte.

    Le corps de la femme pendant le travail supporte des charges énormes, ainsi les ruptures des petits vaisseaux aux yeux sont fréquentes Ils passent progressivement seuls, sans traitement.

    L'exercice, comme le sport ou le travail ardu, peut également causer des saignements aux yeux. Il suffit de réduire leur intensité - et les ecchymoses vont disparaître.

    Un long vol pendant lequel la pression change constamment peut causer des dommages aux petits vaisseaux et, par conséquent, une hémorragie à l'oeil. Dans quelques jours, il disparaîtra sans traitement.

    La toux de fatigue d'origine allergique ou infectieuse est une autre raison de l'apparition de petites taches rouges dans les yeux. Avec le traitement de la maladie sous-jacente, ils disparaissent également.

    Il existe des situations dans lesquelles le blanc des yeux perd sa couleur blanche naturelle et acquiert une teinte rougeâtre d'intensité différente: de petits vaisseaux sont visibles à l'œil nu. Bien sûr, il est difficile d’appeler une véritable hémorragie oculaire, mais vous ne devriez pas penser à un tel problème à la légère: la raison en est peut-être non seulement la fatigue banale ou le manque de sommeil, mais aussi des choses beaucoup plus graves - par exemple, le développement du processus infectieux.

    La conjonctivite virale ou bactérienne est la cause la plus fréquente de rougeur oculaire grave. Cependant, la situation ne se limite pas aux seules rougeurs: une personne se plaint de sensation de brûlure, de douleur, de larmoiement. Dans de tels cas, il est urgent d'aller à la clinique et de commencer un traitement, car la conjonctivite est extrêmement contagieuse.

    Certaines personnes ont une forte rougeur des yeux le lendemain matin après avoir bu de l'alcool. C'est une réaction individuelle. Vous devez simplement vous abstenir de boire - et la couleur de vos yeux se normalise rapidement.

    Après avoir trouvé une ecchymose sur l'œil, vous ne pouvez pas vous inquiéter trop dans un cas: si l'œil ne fait pas mal et que la vision n'est pas perturbée. Sinon, vous aurez besoin de consulter un médecin pour savoir pourquoi il y a eu une hémorragie dans l'œil: le traitement peut être assez long et sérieux.

    Si l'œil est très rouge ou s'il contient une ecchymose, mais qu'il n'y a pas de douleur ou de sensation de corps étranger, des gouttes de pharmacien ou des remèdes à la maison sont généralement utilisés pour éliminer rapidement les rougeurs.

    Vizin, octillia, naphthyzine pour les yeux, ocmetil - gouttes vasoconstricteurs empêchant le sang de circuler à travers les parois des vaisseaux sanguins. Ils sont généralement utilisés pour éliminer rapidement les rougeurs même les plus intenses.

    Le traitement des hémorragies oculaires dure plus longtemps, nécessite une observation attentive et une grande précision. Les principales méthodes de traitement consistent à appliquer du froid (glace, produits du congélateur), ainsi que des compresses de décoctions à base de plantes, de feuilles de thé et de sève de plantes d'intérieur.

    Voici quelques recettes avec lesquelles vous pouvez vous débarrasser des bleus aux yeux:

    Compresse de thé forte

    Préparez du thé noir plus fort, laissez refroidir (plus les feuilles de thé sont froides, mieux c'est), humidifiez une boule de coton (enroulez-la dans un pansement pour que les villosités ne tombent pas dans les yeux) et appliquez-la sur l'œil douloureux. Lie pendant 15-20 minutes.

    Compresse de camomille

    Préparez un thé à la camomille forte (deux cuillerées à soupe de fleurs séchées dans un verre d’eau bouillante), laissez-le infuser et laisser refroidir. Filtrer la perfusion et faire tremper une boule de coton enveloppée dans un bandage. Appliquez-vous sur le œil douloureux et allongez-vous un moment.

    Lotion à l'eau avec du vinaigre ou de la cendre

    Dans une cuillère à soupe d'eau bouillie, ajoutez une ou deux gouttes de vinaigre ordinaire, mélangez et humidifiez un coton-tige, qui doit être appliqué sur l'œil douloureux.

    La même chose peut être faite avec de la cendre: si c'est le cas, vous devez faire bouillir un peu de cendre dans l'eau, filtrer le bouillon et appliquer un tampon imbibé de ce liquide sur l'œil douloureux.

    Longe de lait caillé

    S'il y a du fromage cottage frais dans le réfrigérateur, vous pouvez en prendre une cuillère à café et l'attacher à votre œil, en enveloppant le fromage cottage dans un bandage ou un morceau de tissu pur et naturel. Un bon effet donnera une compresse de lactosérum.

    Jus de chou ou de chou

    Une feuille de chou frais doit être broyée dans une purée et appliquer le gruau résultant sur l'œil douloureux, en l'enveloppant dans un morceau de tissu propre. Le même effet donnera du jus de chou fraîchement pressé.

    Toutes les compresses et les lotions doivent être appliquées plusieurs fois par jour pour améliorer l'état de vos yeux.

    Les yeux meurtris sont un signe certain de la fragilité vasculaire. Cela suggère que le corps est déficient en vitamines C et R. Combler leur manque et prévenir les saignements des yeux à l'avenir peut être une prise régulière de préparations ascorbinka, askorutin ou de vitamines complexes, qui comprennent les vitamines C et R.

    En été, dans l'alimentation des personnes ayant des problèmes de perméabilité vasculaire, il devrait y avoir des fruits de saison, des baies et des légumes, et en hiver - de la choucroute, des agrumes.

    Il faut se rappeler que les bleus aux yeux sont non seulement un défaut esthétique, mais aussi un sujet de préoccupation - surtout s’ils apparaissent régulièrement et sans raison apparente. Dépêche-toi d'aller chez le médecin - tu as peut-être de graves problèmes de santé: tes yeux en parlent.

    Il vous sera utile de savoir quoi faire si un navire a éclaté dans les yeux.

    On appelle hémorragie le sang accumulé qui sort des vaisseaux et qui remplit la cavité du globe oculaire et ses tissus. Du sang dans les yeux, que faire? Le diagnostic exact est établi par des spécialistes - des médecins travaillant en microchirurgie et des ophtalmologistes. Les hémorragies oculaires, dont les causes et le traitement doivent être effectués rapidement, sont divisées en plusieurs types.

    Ceux-ci comprennent:

    • Hémophtalme;
    • Hyphema;
    • Effets prérétiniens, sous-rétiniens et sous-conjonctivaux, appelés hypospagms.

    Les principaux signes du phénomène incluent des céphalées en grappe et l’apparition d’un point caractéristique, un gonflement sous les yeux, qui nuit à la vision.

    Cette pathologie n'affectera pas la vision mais réduira sa gravité. La survenue de complications est possible si les yeux sont régulièrement couverts de sang.

    Beaucoup sont intéressés, à cause de ce qui se passe une hémorragie dans la région des yeux. Souvent, les lunettes sont remplacées par des lentilles qui, si elles sont mal sélectionnées, peuvent provoquer des ecchymoses. À un tel moment, il y a une irritation mécanique de la membrane muqueuse, les symptômes correspondants apparaissent.

    Une personne a une sensation de sable dans les yeux, mais en même temps des petits vaisseaux sont blessés. L'ecchymose disparaîtra sans traitement, si une certaine période de temps n'est pas utilisé, et choisissez ensuite l'option appropriée pour que le phénomène n'apparaisse plus.

    Pendant la période d'accouchement, le corps de la femme est soumis à de fortes charges pouvant entraîner la rupture de petits vaisseaux dans les yeux. Au fil du temps, ils disparaissent sans l'intervention de spécialistes. Pourquoi inondations, pression ou autres facteurs? Faire du sport et travailler dur peut provoquer un phénomène désagréable. Pour que les taches disparaissent, il est nécessaire de réduire l'intensité des charges sur le corps.

    Avec les vols longs et fréquents, la pression oculaire change, ce qui affecte négativement les navires. Ils sont endommagés en provoquant une hémorragie, qui passe dans quelques jours sans procédure médicale.

    Une autre raison de saignement est une toux tendue causée par une infection ou une allergie. Le petit point rouge dans l'œil disparaîtra avec le traitement de la maladie sous-jacente.

    Les yeux qui saignent peuvent effrayer une personne, mais vous devez vous calmer et comprendre la cause du phénomène. Dans la plupart des cas, un problème survient après une blessure à la tête, après un coup porté à la tête et au torse.

    L'hématome du globe oculaire est formé par la rupture de petits capillaires, ce qui n'est pas inhabituel avec de brusques variations de température, des conditions météorologiques défavorables, une privation chronique de sommeil, une surcharge de la vue, de mauvaises habitudes, une pénétration de corps étrangers et une utilisation incontrôlée de médicaments qui affectent la coagulation du sang.

    Avec l'un de ces facteurs, un caillot de sang dans l'œil peut être remarqué.

    Cette liste de raisons fait référence aux manifestations anodines, indiquant qu'il est nécessaire de changer le mode de vie. Un remplissage sanguin régulier des yeux entraîne la formation de caillots sanguins dans la région de la rétine. Si le problème persiste longtemps, certains peuvent le prendre pour les vaisseaux prononcés dans les yeux. Ce jugement est erroné.

    Attention! Les blessures ne sont pas la seule cause de saignement dans l'œil d'un adulte. Les maladies et les pathologies d'organes peuvent entraîner la formation d'une ecchymose.

    La principale cause d'hémorragie est considérée comme une violation de la circulation sanguine et un faible niveau de coagulation du sang. Au fil du temps, les vaisseaux perdent leur élasticité et deviennent fragiles, ce qui fait que le sang pénètre dans la sclérotique de l’œil. Le traitement de ce phénomène est beaucoup plus élevé qu’avec une ecchymose normale. Lorsque le sang a coulé dans l’œil, il n’est pas rare que le diabète sucré, l’hypertension, l’endartérite et l’athérosclérose soient compliqués.

    Une telle nuisance peut être provoquée par des processus inflammatoires dans l'œil.

    Avec une inflammation de la choroïde primaire, de l'iris, de l'iritis et de l'uvéite, l'irrigation sanguine est perturbée et du sang apparaît dans les yeux. Une personne atteinte de myopie a des fissures dans les vaisseaux oculaires qui recouvrent l'œil de sang. Cela se produit après la naissance d'un enfant, à cause de la toux et du travail physique.

    Les pathologies rares incluent des tumeurs d'étiologies différentes. Ils conduisent au fait que la pression artérielle, qui provoque la rupture des vaisseaux sanguins, augmente. La diminution du nombre de plaquettes et la survenue d'anémie sont devenues l'une des rares raisons pour lesquelles l'œil a avalé du sang.

    L’apparition d’un tel problème dans le globe oculaire ne devrait pas passer inaperçu. Il est recommandé de contacter immédiatement un spécialiste qui sélectionnera une méthode de traitement efficace. Dans ce cas, le médecin prend en compte tous les facteurs, notamment la taille de la lésion. La gravité du phénomène est divisée en petite, moyenne et forte.

    Attention! Les hémorragies petites et moyennes peuvent être guéries et, dans le cas d'une hémorragie grave, il y a une perte de vision qui, dans de nombreux cas, ne peut pas être restituée.

    La localisation de l'accumulation de sang étant différente, ils identifient les principales zones de dommages:

    • L'orbite La cavité de l'orbite se remplit de sang en raison d'une contusion de l'orbite de l'œil résultant d'une vascularite ou de maladies du sang. Le problème s'accompagne d'une perte de vision partielle, d'un œil de bogue, du déplacement du globe oculaire vers l'avant, limité par la mobilité de l'organe. Les yeux remplis de sang indiquent une fracture de la base du crâne, si l'ecchymose ressemble à des lunettes.
    • Chambre antérieure de l'oeil. Lorsque hyphema apparaît, la formation de rouge avec des bords lisses. Le sang se répand dans toute la cavité de la chambre des yeux ou couvre le fond. La perte de vision n'est pas observée et les traces de sang disparaîtront avec le temps.
    • Yeux de la rétine. L'accumulation de sang entraîne un flou des contours des objets, ce qui rend difficile la reconnaissance des objets. Un phénomène qui affecte la rétine est accompagné d'un mal de tête dans la région du temple de l'œil affecté. Dans ce cas, un voile sanglant apparaît devant les yeux
    • Humour vitreux. L'hémophtalmie est une formation brune située derrière la lentille. Cela se produit en raison d'une blessure aux vaisseaux, sans affecter la lentille. Avec un hémophtalme complet, la vision est perdue. Une perte partielle de la vision est souvent causée par un décollement de la rétine ou une atrophie du globe oculaire.

    L'hémorragie est observée avec les parois minces et fragiles du vaisseau oculaire, tandis que l'élasticité des tissus est perdue. Un bleu sur un écureuil indique des dommages.

    Traitements

    Si une ecchymose est détectée dans les yeux, consultez immédiatement un médecin, car un traitement prolongé et sérieux peut être nécessaire. Si l'œil est rempli de sang ou s'il y a une légère hémorragie sans douleur, des gouttes spéciales sont utilisées pour soulager les rougeurs.

    Les gouttes oculaires d'hémorragie ont un effet vasoconstricteur et empêchent le sang de s'échapper. Ils sont souvent utilisés pour réduire les rougeurs intenses.

    Remèdes populaires

    Comment traiter une ecchymose à la maison? Des précautions doivent être prises lors du traitement des hémorragies oculaires. Parmi les principales méthodes distinguent l'utilisation de glace, compresses de décoctions à base de plantes, infusion de thé ou jus de plantes d'intérieur.

    Ecchymose traitée:

    1. Compresse de thé fort. Les feuilles de thé doivent être fortes. Après le refroidissement, une boule de coton est humidifiée, elle est enveloppée dans un bandage et appliquée sur l'œil pendant un quart d'heure. Cela aidera à éliminer les rougeurs.
    2. Compresse d'un produit pharmaceutique à la camomille. À 2 c. l les fleurs séchées auront besoin d'un verre d'eau bouillante. Le mélange doit insister et refroidir. La perfusion est filtrée. Les autres actions sont effectuées de la même manière qu'au paragraphe 1.
    3. Lotion de fromage cottage. Une cuillerée à thé du produit est placée dans un bandage ou un morceau de tissu naturel et est appliquée sur l'œil qui est rempli de sang.
    4. Gourde de jus de chou ou de chou. La feuille de chou est broyée à la consistance d'une purée de pommes de terre. Le gruau est placé dans le tissu et appliqué à l'oeil. Un effet similaire a le jus de chou frais, éliminant la tache rouge dans l'oeil.

    Toutes les procédures doivent être effectuées plusieurs fois par jour jusqu'à l'amélioration de l'état intraoculaire de la personne concernée. La vitamine C contribue à augmenter l'élasticité des vaisseaux sanguins Il suffit pour cela d'utiliser des préparations vitaminiques complexes contenant des vitamines des groupes P et C, de l'ascorutine et de l'acide ascorbique.

    Attention! En été, les personnes souffrant de perméabilité vasculaire doivent manger des fruits, des légumes, des baies et en hiver, de la choucroute et des agrumes.

    Le sang des yeux est non seulement un défaut esthétique, mais aussi un sujet de préoccupation. Le traitement devrait être opportun, et pas seulement les remèdes populaires. Les vitamines, les médicaments, les gouttes et les méthodes chirurgicales élimineront à la fois le phénomène et ses conséquences.

    Symptômes de maladies oculaires

    Qu'est-ce qu'une hémorragie dans l'œil?

    Les dommages causés aux petits vaisseaux sanguins de l’œil provoquent une rougeur de l’œil ou une hémorragie. Selon l'emplacement du navire endommagé, on distingue:

    Hémorragie sous-conjonctivale. Les vaisseaux de la membrane muqueuse de l'œil sont endommagés. En règle générale, ils sont spontanés et se développent sans raison évidente.

    Hyphema. Hyphema est une collection de sang dans la chambre antérieure de l'œil (entre la cornée et l'iris). En règle générale, le résultat d'une blessure à l'œil émoussé. Accompagné d'une douleur intense et d'une vision floue. Une telle hémorragie oculaire nécessite des soins d'urgence.

    ● hémophtalme. Hémorragie vitréenne dans l'œil. En d'autres termes, une hémorragie interne à l'œil. Quand hémophtalmie - il y a un brouillard prononcé devant les yeux. En cas d'hémophtalmie complète, une perte de vision survient. Hémophtalmie - lésions oculaires graves. Sans traitement, une perte irréversible de la vision est possible.

    Hémorragie rétinienne. Une hémorragie rétinienne se développe à la suite d'un saignement des vaisseaux rétiniens. Le tissu rétinien est très sensible et mince. Par conséquent, même de petites hémorragies peuvent entraîner une perte de vision importante et le développement d'une rétinopathie.

    Hémorragie sous-conjonctivale. Habituellement, en plus d’une forte rougeur locale des yeux, il n’ya pas d’autres symptômes. Très rarement, en cas de dommages à un gros vaisseau, des douleurs peuvent survenir. En cas d'hémorragie étendue, vous pouvez ressentir une sensation de pression dans les yeux.

    Le site de l'hémorragie dans l'œil - a une couleur rouge vif, des limites claires. En cas d'hémorragies étendues dans l'œil, le sang se répand dans toute la membrane albumine.

    Les raisons suivantes expliquent l'apparition de ce symptôme:

    • Blessures oculaires.
    • Inflammation de la membrane muqueuse de l'œil causée par des virus.
    • Augmentation soudaine et rapide de la pression artérielle.
    • Toux sévère, vomissements.
    • Acceptation des anticoagulants (aspirine, salicylates, anticoagulants).
    • Carence en vitamine K
    • Trouble de la coagulation sanguine.
    • Maladies courantes: diabète sucré, hypertension, vasculite systémique.
    • Après les chirurgies oculaires.

    Consultez un médecin immédiatement:

    • l'hémorragie s'est produite en même temps sur 2 yeux à la fois
    • perte soudaine de la vision dans un ou deux yeux
    • épais brouillard devant les yeux
    • l'hémorragie s'accompagne de douleur et d'une perte de vision
    • hémorragie oculaire due à une blessure à l'œil
    • vous prenez des anticoagulants

    L'hémorragie sous-conjonctivale dans la plupart des cas ne nécessite pas de traitement et passe d'elle-même.

    Si vous ressentez des douleurs et des malaises, votre médecin pourra vous prescrire des gouttes anti-oedémateuses et anti-inflammatoires. Avec une infection oculaire concomitante, des médicaments antibactériens ou antiviraux sont prescrits. En règle générale, l'hémorragie sous-conjonctivale passe en 2 semaines, sans complications.

    Dans les autres cas d'hémorragie oculaire, un traitement immédiat est nécessaire dans les conditions de l'hôpital oculaire.

    Avec l'apparition de saignements dans les yeux ne devrait pas:

    • frotter les yeux, il contribue à l'hémorragie
    • enterrer les gouttes oculaires sans ordonnance du médecin
    • porter des lentilles de contact
    • Si vous prenez des médicaments pour éclaircir le sang, vous ne devez pas arrêter de prendre le médicament vous-même, mais informez votre médecin généraliste de l’apparition d’une hémorragie.

    À eux seuls, sans conséquences pour votre vision et votre santé, seule l'hémorragie sous-conjonctivale peut passer.

    Dans d'autres cas, une perte de vision complète et irréversible est possible. L'apparition d'un tel symptôme indique un problème grave de l'oeil ou du corps entier.

    Il n'y a pas de mesures spécifiques pour empêcher le développement d'une hémorragie dans les yeux.Si vous avez des hémorragies fréquentes, assurez-vous de faire examiner par un médecin pour en déterminer la cause.

    Le traitement de la maladie sous-jacente, telle que le diabète sucré ou l'hypertension, peut empêcher le développement de complications telles que des hémorragies oculaires.